Un chef-d’œuvre, du premier
au dernier pixel.

Depuis toujours, l’iMac utilise et perfectionne les toutes dernières technologies, afin d’être en mesure de s’améliorer sans cesse. L’écran Retina est le meilleur témoignage de cette philosophie. Nous avons repoussé une à une les limites en matière de densité des pixels, pour que tout s’affiche avec une précision chirurgicale. Et nous avons remis en question les méthodes de design intégré existantes, pour atteindre un niveau remarquable de rationalisation et de finition. Résultat : un superbe écran d’une prodigieuse finesse. Une explosion de couleurs et de contraste. Sans compromis.

Écran Retina La précision, puissance 14,7 millions.

Chaque millimètre de l’écran Retina a été pensé, conçu et créé selon les critères les plus exigeants. Et ce souci du détail apparaît clairement dans chacun des 14,7 millions de pixels que l’iMac vous met sous les yeux. D’une épaisseur de 1,4 mm, l’écran Retina a été imaginé en fonction de l’œil humain, pour que chaque interaction soit aussi naturelle que possible. C’est ce mode de pensée qui a dicté la création de l’écran Retina 4K du nouvel iMac 21,5 pouces. À l’image de son grand frère, l’écran Retina 5K, il offre désormais une palette de couleurs plus nuancées que jamais.

iMac 21,5 pouces 9,4 millions de pixels
iMac 27 pouces 14,7 millions de pixels

Palette de couleurs élargie Si ce n’est pas la vraie vie, ça y ressemble.

Parmi les magnifiques couleurs que vous voyez dans la vie, nombreuses sont celles qui ne parviennent jamais jusqu’à votre écran. Grâce à un gamut élargi, les choses sont différentes sur l’écran Retina. Il vous donne à voir pas moins de 25 % de couleurs supplémentaires. Alors, qu’il s’agisse d’un coucher de soleil sur la plage ou des maillots de votre équipe de foot préférée, tout ce qui apparaît sur cet écran est resplendissant et exactement fidèle au souvenir que vous en gardez. Une illumination, en somme.

25 % de couleurs affichables en plus. 100 % fascinant.

Pour voir les couleurs telles qu’elles apparaissent dans la réalité, il faut saisir celles qui vous échappent. C’est précisément ce qu’accomplit un gamut élargi. L’écran Retina va bien au-delà du traditionnel écran sRGB en offrant un tout nouveau gamut P3. Ce résultat a été obtenu en passant des LED blanches standard à des LED au phosphore rouge et vert très sophistiquées. Désormais, les trois couleurs primaires (rouge, vert, bleu) sont représentées de façon plus équitable pour afficher les couleurs du monde réel de manière plus équilibrée et plus précise.

Les couleurs, telles que vous les photographiez.

Beaucoup d’appareils photo et de caméras, notamment les appareils reflex numériques et les caméscopes professionnels, sont en mesure de saisir une gamme de couleurs bien plus large que le gamut sRGB classique. Grâce à un nouveau gamut P3 élargi, l’iMac avec écran Retina porte à l’écran ces couleurs du monde réel. Alors, reprenez les images RAW que vous avez en stock, traitez-les à nouveau et admirez toutes ces nuances qui étaient jusqu’à présent insoupçonnables.

Passivation organique
Photo-alignement
Contrôleur de temporisation
Film de compensation

TechnologieInnovation.
Sur innovation. Sur innovation.

La mise au point de l’écran Retina impliquait un étalonnage précis des 23 couches de ce panneau d’affichage mesurant seulement 1,4 mm d’épaisseur. Procéder à cela nous a permis de réaliser des progrès qui ont amélioré non seulement la résolution, mais la qualité de l’écran de l’iMac dans son ensemble. Alors, outre un niveau de détail stupéfiant, vous voyez des noirs plus noirs et des couleurs plus éclatantes. Les images jaillissent littéralement de l’écran.

Panneau d’affichage de 1,4 mm d’épaisseur

14,7 millions de pixels. À la baguette.

Un contrôleur de temporisation plus avancé. Le contrôleur de temporisation (ou « TCON ») est le cerveau de l’écran. C’est lui qui indique à chaque pixel ce qu’il doit faire et à quel moment il doit le faire. Mais même les contrôleurs de temporisation les plus puissants n’auraient pas pu gérer le nombre de pixels que comportent les écrans Retina 4K et 5K de l’iMac. C’est pourquoi nous en avons créé un de toutes pièces : une seule puce chargée à bloc, capable de commander jusqu’à 14,7 millions de pixels.

Contrôleur de temporisation

Pour la libre circulation de l’information. Entre les pixels.

Passivation organique. Quand on a un nombre aussi élevé de pixels à l’écran, il n’y a pas d’autre choix que de se tourner vers la passivation organique (ou « overpass ») pour assurer une parfaite communication entre eux. Cette technologie sépare les pixels des signaux qui leur indiquent quand et comment s’allumer, afin de prévenir toute interférence pouvant résulter d’une telle concentration de pixels. C’est grâce à cela qu’est maintenue la qualité de l’image à l’écran pendant la transmission de ces signaux.

Passivation organique

Pas besoin d’avoir la meilleure place pour profiter du spectacle.

Photo-alignement. Pour améliorer le contraste dans l’axe, nous avons mis en œuvre un procédé sophistiqué appelé photo-alignement. Il s’agit d’utiliser le rayonnement ultraviolet pour créer un terrain uniforme sur le revêtement du TFT et le filtre couleur, si bien que lorsque les molécules de cristaux liquides sont exposées, elles se placent à l’endroit précis où elles doivent être. Or, des molécules mieux alignées, c’est la garantie d’un meilleur contraste lorsqu’on se trouve directement en face de l’écran.

Film de compensation. Un écran d’une telle qualité est voué à attirer tous les regards. Et avec de telles dimensions, même si vous regardez le centre de l’écran, vous verrez les coins de biais, ou hors axe. Pour nous assurer d’un contraste parfait dans tous les angles, nous utilisons un film de compensation qui contrôle la façon dont la lumière quitte l’écran. Le résultat, c’est un écran aux couleurs plus fidèles, quel que soit votre angle de vue.

Film de compensation
Photo-alignement
Film de compensation
Photo-alignement

Boîtier5 mm d’épaisseur, c’est idéal pour faire de grandes choses.

Le premier iMac était déjà une révolution : un ordinateur tout-en-un qui réunissait écran, processeur, processeur graphique, stockage, mémoire et plus encore dans un boîtier à la fois sobre et élégant. Aujourd’hui, l’iMac possède l’écran d’ordinateur de bureau le plus majestueux que nous avons jamais créé. Il est truffé de technologies hautes performances d’avant-garde. Et pourtant, il ne mesure toujours que 5 mm d’épaisseur sur les bords.

5 mm sur les bords

Design épuré.

L’un des plus grands défis pour nos ingénieurs fut de trouver comment assembler l’avant et l’arrière de l’iMac. Le boîtier est si fin qu’il est impossible d’en souder les éléments à l’aide de méthodes traditionnelles. Nous avons donc utilisé un procédé nommé soudure par friction-malaxage. Sous l’effet d’une température intense générée par friction et d’une forte pression, les molécules des deux surfaces d’aluminium s’entremêlent, créant une jointure nette, extrêmement résistante et parfaitement invisible.

EnvironnementL’iMac et la planète.

Économe en énergie.

Les deux modèles d’iMac (21,5 et 27 pouces) sont dotés des écrans à la plus haute résolution que nous ayons jamais créés, de puissants processeurs graphiques et du système d’exploitation d’ordinateur le plus avancé au monde. Et pourtant, ils ne consomment que 1,2 watts d’électricité en mode veille.

Respectueux de l’environnement.

L’iMac est exempt de nombreuses substances toxiques comme le mercure, l’arsenic, le béryllium, les RFB et le PVC. Il est composé de matériaux comme l’aluminium et le verre, qui peuvent être plus facilement recyclés et réutilisés. En fait, la base de l’iMac est constituée à 30 % d’aluminium recyclé et le boîtier de ses haut-parleurs se compose de 30 % de plastique recyclé post-consommation.

Conçu de façon responsable.

Grâce à tous nos efforts, l’iMac va bien au-delà des exigences strictes de basse consommation de l’EPA, ce qui lui confère la qualification ENERGY STAR 6.1. Il a également reçu la mention Gold de l’EPEAT, la plus élevée, qui évalue l’impact sur l’environnement d’un produit en fonction de sa recyclabilité, de sa consommation électrique et de la façon dont il est conçu et fabriqué*.