iMac et l’environnement.

Apple intègre l’environnement dans la conception de chacun de ses produits. Aussi l’iMac est-il remarquablement efficace sur le plan énergétique, hautement recyclable et exempt de nombreux produits toxiques.

Consulter le Rapport environnemental d’Apple pour

Maîtrise de l’énergie

L’iMac a été conçu de façon à économiser l’énergie dès sa première utilisation. Sa faible consommation lui a même valu l’homologation ENERGY STAR de l’EPA.

Bloc d’alimentation économe en électricité.

Pour limiter la perte d’énergie entre la prise secteur et votre iMac, nous avons développé un bloc d’alimentation d’une grande efficacité. Une moindre consommation réduit non seulement la facture d’électricité, mais aussi l’impact environnemental des émissions de gaz à effet de serre des centrales électriques.

Gestion de l’alimentation.

Contrairement à un grand nombre de PC sous Windows, les Mac utilisent des composants matériels économes en énergie qui fonctionnent en parfaite synergie avec le système d’exploitation. Mac OS X ralentit les disques durs et active le mode veille des écrans rétroéclairés par LED, qui sont déjà très peu gourmands. En plus, le système d’exploitation répartit habilement les tâches entre les processeurs centraux et les processeurs graphiques. Mac OS X ne manque jamais une occasion de réduire sa consommation, qu’importe la quantité. Il va même jusqu’à réguler le processeur entre deux frappes sur le clavier, ce qui réduit l’énergie consommée entre les lettres saisies. Ce n’est là qu’une des nombreuses façons dont Apple accumule les petites économies pour en faire de plus grosses.

Homologation ENERGY STAR.

L’iMac satisfait aux exigences très strictes de réduction de consommation d’énergie définies par l’EPA, ce qui lui vaut la certification ENERGY STAR. La norme ENERGY STAR 6.0 définit des limites bien plus élevées quant au rendement des blocs d’alimentation et bien plus restrictives en ce qui concerne la consommation électrique annuelle des ordinateurs.

Les trois manières de réduire la consommation d’énergie : blocs d’ailmention efficaces, des composants basse consommation et logiciel de gestion de l’énergie. Chaque milliwatt compte : Mac OS X ajuste même l’activité du processeur entre deux frappes, économiser le moindre milliwatt d’électricité.

Élimination des substances toxiques

L’iMac est exempt de nombreuses substances toxiques, comme le mercure, l’arsenic, les RFB et les PVC. C’est, entre autres, ce qui le rend moins nocif pour l’environnement.

Moins de produits toxiques.

Le principal défi environnemental auquel l’industrie informatique est confrontée aujourd’hui est l’élimination de l’arsenic, des retardateurs de flamme bromés (RFB), du mercure, des phtalates et du PVC dans les produits. Les ingénieurs Apple ont supprimé les retardateurs de flamme bromés et le PVC des circuits imprimés, des câbles internes et externes, des connecteurs, des isolants, des adhésifs et de nombreux autres composants de l’iMac1. Ils ont également éliminé de nombreuses substances toxiques habituellement présentes dans les ordinateurs de bureau en choisissant, et ce n’est qu’un exemple, un verre sans arsenic pour l’écran et un rétroéclairage sans mercure.

Élimination des substances toxiques : Sans plomb. Sans RFB. Sans PVC. Sans mercure. Verre sans arsenic

Recyclabilité

Composé de matériaux comme l’aluminium et le verre, l’iMac peut être facilement recyclé à la fin de sa longue et productive existence.

Matériaux recyclables.

Apple s’est appliquée à minimiser la quantité de déchets produits par un iMac en fin de vie en privilégiant un design sobre et en utilisant l’aluminium et le verre, dont le recyclage permet de créer d’autres produits.

Recyclage gratuit de votre ancien ordinateur.

Apple propose un programme de recyclage gratuit pour les anciens ordinateurs et écrans lors de l'achat d'un nouveau Mac. En savoir plus sur le Recyclage Apple

Aluminium, Verre
  1. Le cordon d’alimentation CA sans PVC est disponible partout, sauf en Inde et en Corée du Sud.
  2. Utilisation d’un ordinateur Mac pendant quatre ans et d’un iPhone ou iPod pendant trois ans.