OS X. Ce qui fait qu’un Mac est un Mac.

OS X est le système d’exploitation qui fait battre le cœur des Mac. Il repose sur une structure UNIX à toute épreuve, conçue pour exploiter au maximum chaque pièce matérielle de l’ordinateur. Et la façon dont il a été pensé en fait tout simplement l’environnement informatique le plus intuitif et intégré qui soit.

Logiciel et matériel faits pour s’entendre.

Si votre Mac déploie aussi bien tout son potentiel, c’est à OS X que vous le devez. Un système intégré à ce point, dans lequel tout fonctionne en parfaite harmonie, c’est beau à voir. Il s’associe au processeur de votre Mac pour livrer les meilleures performances possibles, et au trackpad ultra‑réactif pour que les gestes Multi‑Touch vous paraissent totalement naturels. Certaines de ses technologies, comme Power Nap, s’appuient également sur le matériel qui équipe chaque Mac pour maintenir le système à jour lorsqu’il est en veille1. Pour couronner le tout, OS X optimise l’autonomie de la batterie grâce à Timer Coalescing et App Nap, et fait en sorte d’exploiter toutes les capacités de l’écran Retina haute définition du puissant MacBook Pro. Du beau travail.

Facile à maîtriser. Facile à utiliser. Facile tout court.

Du bureau qui vous accueille quand vous démarrez votre Mac aux applications que vous utilisez chaque jour, le moindre détail a été pensé pour être simple et intuitif. Sur Mac, tout — ou presque — est facile à trouver, à partager, à faire. Pour contrôler votre ordinateur, par exemple, vous n’avez que quelques gestes basiques et naturels à réaliser. Pour lancer en une seconde vos apps préférées, il y a le Dock. Pour accéder rapidement à toute votre collection d’apps, c’est le Launchpad. Le Finder, lui, vous aidera à parcourir et organiser vos fichiers. Quant à Spotlight, il retrouvera vos fichiers égarés en un battement de cil. Et si vous le souhaitez, les apps et le système d’exploitation pourront se mettre à jour tout seuls, automatiquement. Finalement, le Mac en fait tellement que vous en faites le moins possible.

Multi‑Touch. Façon Mac.

Pour nous, les gestes Multi‑Touch n’ont de sens sur un ordinateur que s’ils s’exécutent sur une surface horizontale, telle que le trackpad. À partir de cet endroit, parcourir votre Mac par toucher, défilement, pincement et balayage est parfaitement instinctif. Apple ayant créé à la fois le matériel et les logiciels, la précision de tous ces gestes Multi‑Touch est remarquable. En faisant le geste de défilement vers le bas, votre document descend. En faisant le geste inverse, il remonte. Balayez vers la gauche, et vos photos se déplacent vers la gauche. Cela paraît élémentaire. Et pourtant, ce sont tous ces petits gestes qui rendent la cohabitation avec votre Mac si facile, intuitive et amusante.

De la puissance en puissance.

Rendre aussi simples des tâches aussi complexes demande des technologies extrêmement sophistiquées. Et OS X n’est fait que de ça. Il repose sur une solide structure UNIX, éprouvée au fil du temps, qui offre une stabilité inégalée et la meilleure prise en charge des standards internet. Il tire pleinement parti des processeurs Intel multicœurs qui équipent chaque nouveau Mac. Et ses incroyables capacités graphiques donnent à des applications telles qu’Aperture et Final Cut Pro la possibilité de développer une puissance sans précédent pour le montage photo et vidéo.

Des fonctionnalités de pointe pour ceux qui en ont besoin. Et aussi pour les autres.

Un système d’exploitation de la trempe d’OS X offre toute la puissance dont vous pouvez rêver. Et même plus. En vous proposant, par exemple, mille et une façons d’organiser et de localiser vos fichiers sur votre Mac, sur un serveur ou sur iCloud. En facilitant le tri de vos documents, grâce aux onglets du Finder qui peuvent regrouper plusieurs fenêtres en une seule. Ou encore en révolutionnant l’organisation de vos fichiers, via les tags, qui vous permettent de mettre la main sur chacun d’eux par un simple clic sur le tag correspondant dans le Finder. Vous travaillez dans plusieurs apps à la fois ? Mission Control vous donne une vue d’ensemble des apps ouvertes sur votre système. Vous voulez connecter un second écran à votre Mac ? Branchez-le, et c’est bon. Et si vous avez une Apple TV, vous n’avez aucun branchement à faire, car vous pouvez utiliser votre téléviseur HD comme second écran, via votre réseau sans fil.

Vous aimez votre iPhone et votre iPad ? Vous allez adorer votre Mac.

Si vous êtes un adepte de l’iPhone ou de l’iPad, le Mac ne va pas bouleverser vos habitudes. Les systèmes d’exploitation OS X et iOS ont en commun de nombreuses apps et fonctionnalités. Safari, Mail, Contacts, Calendrier et Plans, par exemple. Et grâce à iCloud, les apps de votre Mac et celles de vos appareils iOS fonctionnent à l’unisson2. Tout ce que vous faites sur votre Mac dans Mail, Contacts et Calendrier, entre autres, se répercute sur vos autres appareils. Un contact ajouté sur votre iPhone apparaîtra aussi sur votre Mac. Un itinéraire calculé sur votre Mac pourra être transféré vers votre iPhone. L’alerte correspondant à une réunion entrée sur le calendrier de votre Mac sera reçue également sur votre iPad. Et une conversation iMessage débutée sur iPhone pourra être poursuivie… Devinez où ? Sur votre Mac, pardi.

Des apps de génie, même pour les choses toutes bêtes.

OS X, c’est toute une gamme d’apps incroyables pour vos tâches quotidiennes. Naviguer sur le Web, passer des appels FaceTime, envoyer des messages, obtenir un itinéraire, gérer vos contacts, envoyer un e‑mail… et tant d’autres choses. Comme Apple a conçu toutes ces apps spécifiquement pour OS X, elles sont parfaitement intégrées les unes aux autres et totalement intégrées au système d’exploitation. Afficher l’adresse d’un ami sur un plan en cliquant sur sa carte de contact ? C’est possible. Ajouter un rendez-vous au calendrier à partir d’un e‑mail ? Aussi. Vous pouvez même partager une page web sans quitter Safari. Comme il s’agit d’apps natives — et pas d’apps web exécutées dans un navigateur —, elles bénéficient de toute la puissance de votre Mac, et leurs performances sont optimales. De plus, à chaque fois qu’une mise à jour est disponible, vous la recevez sans avoir à la demander. Des apps aussi étonnantes que celles-ci, il y en a plein d’autres à découvrir. Mais pour cela, il vous faudra aller faire un tour sur le Mac App Store, intégré.

En savoir plus sur les apps intégrées à OS X

Conçu pour plus de mobilité. Et avec une plus longue autonomie.

Étonnamment, OS X n’a pas besoin de beaucoup d’énergie pour être surpuissant. Certaines technologies avancées du système d’exploitation, comme App Nap et Timer Coalescing, collaborent avec votre Mac pour optimiser l’autonomie de la batterie à la moindre occasion — même entre deux frappes sur le clavier. Comme tout se passe en arrière-plan, vous économisez de l’énergie sans même vous en apercevoir. Alors pourquoi vous arrêter de jouer ou de travailler ? Vous disposez d’un temps fou entre chaque charge. Jusqu’à 12 heures sur le MacBook Air 13 pouces et 9 heures sur le modèle 11 pouces3. Épatant, oui. Mais vous n’êtes pas au bout de vos surprises. OS X offre également des fonctionnalités indispensables pour emporter plus facilement un Mac en déplacement. Par exemple, un Mac se connecte automatiquement aux réseaux Wi‑Fi qu’il connaît déjà. Et quand il rencontre un autre Mac sur son chemin, tous les deux peuvent s’échanger des fichiers, sans fil et sans connexion internet, grâce à AirDrop. Votre ordinateur est toujours prêt à voyager, donc. Mais aussi toujours prêt tout court, puisqu’il sort de veille à la vitesse de l’éclair. Ce serait quand même dommage de vous faire attendre, non ?

Après tout, la sécurité passe avant tout.

Chaque Mac intègre des technologies avancées qui conjuguent leurs efforts en permanence pour examiner, chiffrer, mettre à jour et, au bout du compte, servir de bouclier à votre Mac. Faisons les présentations. Pour commencer, il y a les fonctionnalités conçues pour protéger votre Mac et les données qu’il contient. Et puis Gatekeeper, qui sécurise le téléchargement et l’installation d’apps. FileVault, qui sauvegarde les données en utilisant de puissantes méthodes de chiffrement. Le sandboxing (environnement contrôlé), qui protège le système en isolant chaque app de vos données, des autres apps et du système lui-même. Localiser mon Mac, qui repère sur une carte votre Mac perdu, ou définit à distance un code de verrouillage. Et enfin, les paramètres de confidentialité personnalisables, qui vous garantissent un parfait contrôle de vos informations personnelles. Vous cherchez le meilleur moyen de doter votre Mac des dernières fonctionnalités de sécurité ? Installez les mises à jour logicielles — le Mac App Store vous prévient dès qu’elles sont disponibles. OS X Mavericks étant gratuit, vous n’avez plus d’excuse pour ne pas protéger votre ordinateur.

En savoir plus sur les fonctionnalités de sécurité d’OS X

Compatible avec Windows.

La polyvalence et la puissance d’OS X font que votre Mac est à l’aise à peu près partout — y compris sur des réseaux Windows. Transférer vos fichiers, photos et autres données d’un PC Windows se fait sans la moindre difficulté avec l’Assistant de migration d’OS X. Et si vous voulez faire tourner Windows sur votre Mac, c’est possible aussi, avec Boot Camp4. OS X prend en charge la dernière version de Microsoft Exchange Server. Vous pouvez donc utiliser votre Mac à la maison et au bureau, et synchroniser tous vos messages, rendez-vous et contacts. Bien entendu, OS X ouvre les fichiers de type courant, tels que JPG, MP3 et PDF, ainsi que les documents Microsoft Word, Excel et PowerPoint.

En savoir plus sur la compatibilité d’OS X

Accessibilité intégrée.

OS X intègre un large éventail de technologies d’assistance qui aident les personnes souffrant de handicaps à profiter de toutes les richesses du Mac — y compris de nombreuses fonctionnalités que vous ne trouverez sur aucun autre système d’exploitation, quel qu’en soit le prix. Par exemple, le lecteur d’écran intégré VoiceOver, disponible dans une trentaine de langues, permet aux personnes aveugles ou malvoyantes de contrôler leur ordinateur à l’aide de commandes au clavier ou de gestes sur le trackpad Multi‑Touch. La fonctionnalité Contrôle de sélection facilite la navigation dans les menus et permet de régler des paramètres de base comme le volume, la luminosité, l’éjection et la lecture de médias. OS X offre aussi la prise en charge standard de plus de 40 afficheurs braille (y compris des afficheurs Bluetooth) et bien d’autres options d’accessibilité, dont l’agrandissement plein écran dynamique, la lecture des sous-titres codés et la résolution adaptable.

En savoir plus sur l’accessibilité dans OS X

  • Vision
  • Audition
  • Handicaps physiques et moteurs
  • Maîtrise de l’écrit et apprentissage
  1. Power Nap nécessite un MacBook Air (fin 2010 ou plus récent), un MacBook Pro avec écran Retina, un iMac (fin 2012 ou plus récent) ou un Mac Pro (fin 2013 ou plus récent). Peut demander une mise à jour du programme interne.
  2. iCloud nécessite iOS 5 ou version ultérieure sur iPhone 3Gs ou ultérieur, iPod touch (3e génération ou ultérieure), iPad ou iPad mini ; un ordinateur Mac équipé d’OS X Lion 10.7.5 ou version ultérieure ; ou un PC équipé de Windows 7 ou Windows 8 (Outlook 2007 ou ultérieur ou navigateur récent requis pour accéder aux e‑mails, contacts et calendriers). Certaines fonctionnalités nécessitent iOS 7 et OS X Mavericks. Certaines fonctionnalités nécessitent une connexion Wi‑Fi. Certaines fonctionnalités ne sont pas disponibles dans tous les pays. L’accès à certains services est limité à 10 appareils.
  3. L’autonomie de la batterie varie en fonction de la configuration et de l’utilisation. Voir www.apple.com/befr/batteries pour plus d’informations.
  4. Microsoft Windows est vendu séparément. Le MacBook Air et le MacBook Pro prennent en charge Windows 7 et Windows 8.