iPhone en entreprise

Un homme d'affaires avec son iPhone

Doylestown Hospital

play video thumb

iPhone à l'œuvre

Regarder la vidéo

Doylestown Hospital

iPhone 3G : toujours sur la brèche

Le Doylestown Hospital, un centre médical communautaire de la région de Philadelphie, fait appel à une équipe mobile regroupant 360 médecins indépendants pour offrir des services de soins à des milliers de patients dans les meilleurs délais. Ces professionnels de la santé sont en contact permanent avec leurs collègues et avec le personnel de l'établissement grâce à leur moyen de communication privilégié : l'iPhone 3G d'Apple. iPhone permet aux médecins de consulter les données d'état civil des patients, d'utiliser des applications de référence médicale et d'être informés des dernières alertes sanitaires afin d'offrir des soins de santé efficaces et complémentaires.

Comme la plupart des établissements de santé, le Doylestown Hospital compte sur une équipe mobile par nature. Et durant des années, le service informatique de l'hôpital a cherché l'outil de communication portatif idéal : un appareil multifonction indispensable, capable de fournir des renseignements en temps réel aux médecins rattachés à l'établissement.

« Les médecins ont besoin d'un support qui fasse à la fois office de bipeur et de téléphone portable, tout en leur permettant de recevoir des messages et des informations au sujet des patients », explique le Dr Scott Levy, vice-président et médecin chef. Ils doivent également avoir accès sur-le-champ aux données cliniques et aux données des patients qui sont stockées dans les bases de données de l'hôpital.

Pour ce faire, le Doylestown Hospital a prescrit l'utilisation d'iPhone à ses médecins et son personnel. Le passage à l'iPhone s'est traduit par un gain de temps et de productivité instantané pour les médecins. Ceux-ci n'utilisent plus seulement les dossiers des patients ou les ordinateurs de l'hôpital pour accéder aux renseignements, mais peuvent désormais se servir de leur iPhone pour retracer des données, où qu'ils se trouvent. « iPhone a considérablement amélioré le flux de travail de nos médecins », commente Rick Lang, vice-président et directeur de l'information du Doylestown Hospital.

Au doigt et à l'œil

iPhone a aussitôt été adopté par les médecins du Doylestown, notamment pour sa convivialité. Le service informatique peut activer un iPhone en moins de cinq minutes et les médecins apprennent vite à l'utiliser. « iPhone est tellement intuitif que nous n'avons jamais eu à expliquer à nos utilisateurs comment récupérer l'information dont ils ont besoin », indique Rick Lang.

Les médecins de l'établissement se servent de fonctions telles que la synchronisation en mode "push" du courrier électronique, du calendrier et des contacts à partir de Microsoft Exchange ActiveSync. En fait, un aspect essentiel de leur flux de travail consiste à utiliser la messagerie "push" d'iPhone pour recevoir les alertes électroniques urgentes de l'hôpital.

Le personnel du Doylestown apprécie également la clarté sonore d'iPhone. Avec certains smartphones, le son est un problème et la composition des numéros peut parfois faire perdre du temps à des médecins déjà très occupés, souligne le Dr Levy. « Avec iPhone, c'est tout le contraire. C'est vraiment un excellent téléphone. » Et grâce à des répéteurs, les utilisateurs mobiles profitent d'un service mobile uniforme sur leur iPhone partout dans l'hôpital, y compris en réanimation ; ils peuvent donc être joignables à tout moment.

Ligne de vie

L'une des raisons qui explique l'accueil enthousiaste réservé à iPhone au Doylestown Hospital tient au fait qu'il permet aux médecins d'accéder à distance au système de dossiers médicaux électroniques de l'hôpital, MEDITECH Client/Server 6.0. « Où qu'il se trouve dans le monde, si l'un de nos médecins possède un accès sécurisé à Safari sur son iPhone, il peut consulter les renseignements sur les patients », indique Scott Levy.

À l'aide d'iPhone et de MEDITECH, les médecins peuvent tout savoir sur l'état de santé du patient : ses signes vitaux, les médicaments qu'il prend, les résultats de laboratoire, les allergies, les notes du personnel infirmier, les résultats des traitements et même son régime alimentaire. « Tous les rapports dictés par les spécialistes, toutes les radiographies que le patient a passées sont accessibles à partir d'iPhone », précise le Dr Levy. « iPhone est un outil remarquable à bien des égards. La possibilité de télécharger des renseignements cliniques essentiels en temps réel nous est vraiment très utile. »

Étant donné que les médecins accèdent à MEDITECH uniquement par l'intermédiaire de Safari, le service informatique du Doylestown Hospital peut instaurer le même niveau de sécurité par authentification et piste de vérification sur iPhone que sur toutes les autres applications de gestion de dossiers médicaux en ligne dont le service s'occupe. Les données sont stockées sur le serveur et demeurent confidentielles.

Assistant de chambre

iPhone a également eu un effet positif au chevet des patients, en aidant les médecins à répondre rapidement à leurs questions et à poser des diagnostics éclairés. Les médecins du Doylestown Hospital ont accès à des applications de référence médicale comme Epocrates Essentials, qui leur servent à expliquer certaines maladies, à interpréter les résultats de laboratoire et à conseiller les patients sur la prise de médicaments. Si un patient s'inquiète des interactions possibles entre différents produits, le médecin peut procéder à une vérification rapide à l'aide de l'application Epocrates.

« Tout ce qui permet d'améliorer la qualité des soins bénéficie aux patients en fin de compte », déclare Scott Levy. « Avec plus d'applications et un usage accru d'iPhone, nous avons constaté une nette amélioration des soins aux patients. »

La qualité d'image supérieure et le grand écran d'iPhone aident les médecins du Doylestown à expliquer les procédures chirurgicales aux patients et favorisent ainsi une meilleure communication médecin-patient. Les patients apprécient le fait de pouvoir visualiser ce que le chirurgien compte faire. « Auparavant, la question était la suivante : comment faire pour avoir un appareil qui tient dans la poche, mais qui est assez grand pour vous permettre d'afficher les données dont vous avez besoin ? »

Dans les chambres et au-delà, iPhone aide l'équipe médicale du Doylestown Hospital à travailler plus efficacement en améliorant les communications, non seulement entre médecins, mais aussi au sein de l'ensemble du personnel de santé. Par-dessus tout, iPhone permet aux médecins du Doylestown d'offrir de meilleurs soins aux patients.

L'entreprise en bref

  • Fondé (en 1923) et géré par la Village Improvement Association de Doylestown, Pennsylvanie, qui en est aussi le propriétaire
  • 2 000 employés, 360 médecins dans 42 spécialités
  • 500 lits de courte et longue durée sur trois sites
  • 14 000 admissions et 45 000 traitements de cas d'urgence par an
  • Lauréat du prix Cardiac Specialty Excellence Award 2009
  • www.dh.org

« iPhone est remarquable à bien des égards. La possibilité de télécharger des renseignements cliniques essentiels en temps réel nous est très utile. »

« Avec plus d'applications et un usage accru d'iPhone, nous avons constaté une nette amélioration des soins aux patients. »

Dr Scott Levy, vice-président et médecin chef, Doylestown Hospital


« iPhone a considérablement amélioré le flux de travail de nos médecins. »

Rick Lang, vice-président et directeur de l'information, Doylestown Hospital

Autres profils