iPhone en entreprise

Showcall

"L'iPhone nous a permis de répondre très vite à nos clients, ce qui nous donne une longueur d'avance sur ce marché."

Ajay Patil, fondateur

L'événementiel d'envergure devient mobile avec l'iPhone.

Avec une logistique comprenant des décors, des installations sonores et lumineuses, du son, de la vidéo et même des effets spéciaux, Showcall Inc organise des événements retentissants, grâce à l'iPhone notamment.

Qu'il s'agisse d'une messe papale, célébrée devant 47 000 fidèles, de la cérémonie d'investiture d'un président américain ou de réunions politiques telles que le Sommet pour la sécurité nucléaire 2010 de Washington, Showcall a besoin de maîtriser chaque aspect du processus de production.

"Notre devise, c'est : "planifier, communiquer, exécuter", explique Blayne Candy, cofondateur de Showcall. "Je suis ravi de l'iPhone, parce qu'il me permet de faire tout cela : planifier, communiquer, mais aussi exécuter et livrer les produits à mes clients. Rien qu'avec l'iPhone."

Retours instantanés sur site

Sur le site des événements, l'iPhone révèle tout son intérêt pour Showcall dès la préproduction. Avec l'aide de quelques apps ingénieuses, Blayne Candy et son équipe peuvent faire sur place des calculs sur l'espace, ce qui leur permet de donner à leurs clients des réponses instantanées aux questions techniques et d'équipements.

Prenez, par exemple, une app intitulée Light Calc. "Quand vous êtes sur site en train de réfléchir au concept, il n'est pas rare qu'un client se tourne vers vous et vous demande : "combien de lampes faudra-t-il ?", explique Blayne Candy. "Et bien, je vais sur l'app pour choisir le type de luminaire voulu et la distance par rapport au sujet, puis Light Calc m'indique quel éclairage j'obtiendrai."

À partir de ces informations, il peut immédiatement donner au client une estimation du nombre de spots nécessaires. "Je n'ai pas à dire : attendez, je vais aller au bureau faire quelques croquis et je vous recontacte plus tard. Sur place, je peux donner à mon client instantanément et en temps réel un retour vraiment utile, à une phase précoce de la conception."

Il en va de même pour PowerCalc, qui permet à Ajay Patil de calculer la puissance en volts, en watts et en ampères. "C'est très important dans notre métier", souligne-t-il, "pour donner à nos clients une idée du coût potentiel de leur événement."

Une app nommée Lens Calculator Pro effectue des calculs semblables pour la projection vidéo. Blayne Candy peut entrer la distance entre son projecteur et l'écran et savoir instantanément le format d'image qu'il obtiendra. Il peut également faire l'inverse et saisir le format d'image désiré : l'app calculera le type d'objectif dont il aura besoin.

Pana est une autre app qui aide Showcall à accélérer le processus de production. "Grâce à l'appareil photo de l'iPhone, nous pouvons prendre des photos d'un lieu et en faire un montage pour obtenir une image complète", explique Blayne Candy. "Ensuite, nous envoyons le tout par e-mail à notre client et à nos concepteurs, qui peuvent tout de suite se mettre au travail et créer des concepts et des schémas techniques."

L'image du son

Dès qu'il est prêt à régler le son d'un site où se déroule un événement, Mike Scarfe, principal ingénieur du son de Showcall, sort son iPhone.

"Il existe un certain nombre d'apps connues sous le nom de Real Time Analyzers", explique-t-il. "J'en utilise une qui s'appelle FFT. Elle me permet de tenir mon iPhone face à une enceinte et d'obtenir un superbe graphique de ce qui se passe dans ce système sonore."

"C'est un retour extrêmement utile", précise Mike Scarfe. "On peut se placer dans les gradins, à l'autre bout de la salle ou au premier rang, obtenir un aperçu visuel de ce qu'on entend et contrôler en conséquence les niveaux des enceintes dans ces zones."

L'équipe de production de Showcall utilise également Apple Remote pour donner le signal aux voix off. "Avec l'iPhone", explique Blayne Candy, "je peux être partout sur le site, en compagnie de mon client. S'il veut faire annoncer un commentaire spécifique en voix off, je peux donner le signal et en lancer la lecture. Je n'ai pas besoin de m'adresser à l'ingénieur du son ni de courir à la console audio."

"Quand je suis sur site, l'iPhone est un prolongement de mon bureau. Je suis au plus près de l'action."

Le business au jour le jour

Pour la gestion quotidienne de la société, Ajay Patil est fan de Dropbox. Cette app lui permet d'accéder aux données stockées sur le nuage, quel que soit l'endroit du monde
où il se trouve. Comme tant de choses sur l'iPhone, ça lui permet de répondre rapidement, aussi bien aux demandes internes qu'à celles des clients.

"Nous étions en train d'achever une tournée dans dix villes pour un client", se souvient-il.
"Il s'agissait de diffuser en webcasting toute la série d'événements. Nous avons dit au client que les fichiers seraient prêts dans les deux heures. Avec Dropbox sur iPhone, j'ai pu lui montrer sur place que les fichiers avaient bien été publiés."

Dès qu'il fait de nouvelles rencontres, Blayne Candy utilise WorldCard Mobile sur iPhone pour les transformer instantanément en contacts. "On peut prendre la photo d'une carte de visite. L'app en exporte immédiatement tout le contenu dans vos Contacts. Alors, quand je rentre de voyage, je n'ai plus besoin de sortir de ma poche 50 cartes de visite, de les trier et de saisir manuellement toutes les coordonnées."

Blayne Candy se voit un avenir rempli d'apps. "Je me régale à chaque fois que je vais sur l'App Store", explique-t-il. "Parce que j'ai toujours l'impression que quelqu'un a créé des apps spécialement pour moi."

Du coup, son expérience de l'iPhone ne cesse d'évoluer. Plus il comporte d'applications, plus il offre de possibilités et plus je l'utilise. L'iPhone ne cesse de s'améliorer. Encore. Et encore. Et encore."

Gagner des affaires avec l'iPhone

Lors de la sortie de l'iPhone, Blayne Candy, cofondateur de Showcall, a eu une idée ingénieuse pour en faire bon usage. "Nous devions présenter un projet à sept personnes appartenant à une société du classement Fortune 100", se souvient-il. "Alors, nous avons acheté sept nouveaux iPhone. Sur chaque téléphone, nous avons copié toute notre présentation Keynote sous forme de fichier QuickTime, avec la musique et les graphismes que nous comptions utiliser pour l'événement. Tous nos concurrents avaient des tonnes de papiers qui s'empilaient sur les bureaux, tandis que nos prospects ont pris place dans une salle parfaitement dégagée, avec un iPhone face à chacun d'eux. Lorsque nous avons animé notre présentation Keynote, ils ont pu la suivre sur les iPhone. Nous avons gagné ce contrat haut la main. Et aujourd'hui, la société compte encore parmi nos clients."

Apps d'avant-garde

Dans le secteur événementiel très haut-de-gamme, il est important d'innover. Et l'iPhone innove en permanence. Blayne Candy s'explique. "Dans un secteur comme le nôtre, on se démène pour proposer des choses totalement inédites. L'un des aspects de l'iPhone que j'apprécie particulièrement, c'est que chaque jour il y a quelqu'un qui développe une nouvelle application. Et j'ai l'impression que chacune est développée spécialement pour moi. Parce que, à chaque fois que je vais sur l'App Store, j'y trouve quelque chose de nouveau que je peux utiliser avec un client, ou pour moi-même, ou en voyage, ou quand je suis dans les embouteillages."

Société :

  • 35 employés
  • Halethorpe (Maryland)
  • www.showcallusa.com
  • Showcall a produit le plus important discours en plein air jamais prononcé par un président américain en exercice. C'était en république de Géorgie, devant un parterre de 250 000 personnes.

Autres profils