Amy Heimerl et l’enseignement avec iPad.

« Grâce à un enseignement adapté, une sélection d’apps appropriées et un juste équilibre entre les méthodes traditionnelles et l’utilisation d’iPad, mes élèves réussissent à en faire beaucoup plus que par le passé. »

Amy Heimerl, enseignante à la maternelle, école primaire Park Avenue, Auburn, Maine

Les apps en classe.

Lorsqu’Amy Heimerl a su que la commission scolaire où elle enseigne avait décidé d’intégrer iPad dans les salles de classe, elle a d’abord eu un devoir à faire. Cinq professeurs ont eu comme tâche de fournir des recommandations sur la meilleure façon d’enseigner avec iPad. L’équipe a travaillé pendant deux jours afin de dresser la liste des meilleures apps pour iPad à utiliser durant l’année scolaire. Mme Heimerl a pris part à ce processus, qui lui a rapidement fait réaliser le potentiel éducatif d’iPad.

La commission scolaire avait déjà élaboré une liste de questions ayant pour but d’évaluer les apps : Est-ce que l’app répond aux objectifs d’apprentissage? Permet-elle d’obtenir une rétroaction immédiate? Est-ce vraiment la meilleure option parmi toutes les apps disponibles? Peut-on la personnaliser? Mme Heimerl a rigoureusement mis ces critères en application pour choisir les meilleures apps pour ses élèves de maternelle.

Dossiers sur mesure pour un apprentissage sur mesure.

Pour Mme Heimerl, devoir enseigner à 22 élèves présentant des niveaux d’apprentissage différents s’avérait tout un défi. C’est pourquoi lorsque la commission scolaire a remis un iPad à chaque élève, elle a décidé de créer une expérience d’apprentissage unique pour chacun d’entre eux. Au bout du compte, cela n’a pas été plus compliqué que de créer des dossiers. Mme Heimerl a ajouté la même vaste bibliothèque d’apps sur l’iPad de chaque élève, puis a glissé les apps appropriées dans leurs dossiers personnalisés respectifs. Par exemple, si elle a assigné une app qui permet de reconnaître les chiffres au dossier de mathématiques d’un élève, un apprenant plus avancé a pu recevoir quant à lui une app pour les additions et les soustractions.

Ces fichiers d’apps semblent banals, mais ils font toute la différence. Quand les élèves ont reçu leur iPad, ils n’ont eu qu’à ouvrir leur dossier et à se mettre au travail. Accéder à des outils d’apprentissage spécialement adaptés à leur niveau leur a permis de progresser beaucoup plus rapidement. « Pour chaque tâche réalisée avec iPad, les enfants ont la possibilité de vérifier leurs résultats. Ils reçoivent donc une rétroaction immédiate et peuvent aller de l’avant sans que j’aie à rester à leurs côtés, indique Mme Heimerl. Ils sont libres de progresser à leur propre rythme. »

Une leçon de partage.

Les élèves de Mme Heimerl sont très enthousiastes et veulent montrer à leurs camarades de classe ce qu’ils font sur leur iPad. « Ils aiment beaucoup partager ce qu’ils ont appris, ce qu’ils savent faire ou ce qu’ils ont découvert, affirme Mme Heimerl. Ils peuvent ainsi partager leurs connaissances avec leurs amis et jouer le rôle de l’enseignant. »

Elle apprécie énormément l’autonomie que confère iPad aux enfants. « Mes élèves utilisent leur imagination pour effectuer des tâches ou explorer toutes sortes de choses, indique Mme Heimerl. Et lorsqu’un élève réalise un projet intéressant sur iPad, elle le montre au reste de la classe. « Tout à coup, tous les enfants veulent essayer quelque chose de nouveau. »

« Chaque élève apprend différemment, mais puisque leur iPad les motive beaucoup, ils arrivent à se concentrer plus facilement. »

Les astuces d’Amy Heimerl.

Découvrez de nouvelles apps.

« Quand j’effectue une recherche sur l’App Store, je commence par des thèmes d’enseignement et je regarde les résultats. J’utilise divers mots-clés pour exprimer ce que je veux dire. Je choisis d’abord un terme général, par exemple "orthographe". Puis, si j’obtiens trop d’options et que je veux cibler ma recherche, j’essaie avec des termes plus précis, comme "épellation" ou "consonnes". »

Ne vous fiez pas qu’aux notes.

« Je ne me fie pas aveuglément aux notes. Bien sûr, je les regarde, mais les notes ne correspondent pas toujours à mon évaluation d’une app. Une certaine app peut ne pas convenir à une personne, mais répondre tout à fait à mes besoins. »

Optez pour les apps gratuites.

« Je cherche toujours des apps gratuites d’abord. On en trouve une multitude dans divers domaines qui sont très intéressantes. »

Évaluez vos élèves régulièrement.

« J’évalue mes élèves de façon plus au moins formelle environ toutes les trois semaines. Ensuite, je vérifie si les apps comprises dans leur dossier leur conviennent toujours. Je peux en retirer certaines ou augmenter le niveau de difficulté de celles qu’ils conserveront. Pour alléger ma tâche, je les évalue à tour de rôle au lieu de les voir tous en même temps. »

Planifiez l’utilisation d’iPad.

« Mettez en place un processus pour la manipulation, le rangement et la protection des appareils et expliquez-le à vos élèves dès le premier jour. Nous étiquetons chaque iPad avec un numéro qui est assigné à un élève. Il y a une station de recharge dans ma classe pour brancher les iPad durant la nuit lorsque le niveau de la batterie est inférieur à 25 pour cent. Nous avons aussi organisé un espace pour les ranger. »

Mettez app et leçon au diapason.

« Évaluez bien votre façon d’enseigner une matière particulière afin de choisir l’app qui servira le mieux les objectifs de votre leçon. Les élèves pourront ensuite approfondir leur apprentissage en s’exerçant sur leur iPad. » Voir le guide des apps à utiliser en classe