Apple et l’éducation en contexte

iPad, le nouveau chouchou de la classe.

Le programme « un élève, un iPad » motive les jeunes comme jamais en intégrant la technologie qu’ils aiment tant aux méthodes d’apprentissage.

L’inspiration

Située à environ 20 minutes de Boston, l’école secondaire Burlington est un établissement d’enseignement public desservant une communauté de banlieue de classe moyenne. Elle compte environ 1 000 élèves du deuxième cycle du secondaire qui réussissent généralement bien. Avec un taux de succès à l’examen ministériel de 100 % et 95 % de ses diplômés qui s’inscrivent à l’université, l’école secondaire Burlington n’avait manifestement pas besoin de changer ses méthodes.

Cependant, son corps professoral avant-gardiste souhaitait faire plus que simplement aider les étudiants à réussir leurs examens. Il voulait adapter ses méthodes d’enseignement à l’univers numérique afin de préparer les jeunes à la vie d’adulte.

Les enseignants de l’école secondaire Burlington sont conscients que les étudiants obtiennent la plupart de leurs renseignements sur Internet. « Les élèves ont plus que jamais besoin de leurs professeurs », affirme l’ancien directeur Patrick Larkin. « Nous devons leur apprendre à différencier les sources crédibles d’information de celles qui n’en sont pas. » L’ajout de méthodes d’apprentissage numériques aux plans de cours visait à permettre aux professeurs d’enseigner à l’aide de la technologie qu’utilisent quotidiennement les jeunes.

« iPad m’a poussé à être plus créatif. Savoir qu’il existe tant de possibilités me motive à trouver de nouvelles façons d’enseigner. »

– Todd Whitten, professeur d’histoire,
École secondaire Burlington

La direction de l’école trouvait important de s’éloigner des manuels scolaires standards. L’école secondaire Burlington a choisi iPad comme outil d’enseignement parce qu’il permet aux étudiants de découvrir le monde tel qu’il est aujourd’hui. « Nous avons vu là une excellente occasion de rendre l’information plus accessible », confie le professeur d’histoire Todd Whitten. « Avec iPad, les étudiants ont un appareil ultraléger qui leur offre des contenus beaucoup plus riches et à jour que ceux des manuels scolaires classiques. »

La mise en œuvre

La direction de l’école s’est engagée à fournir à chacun des étudiants et enseignants un iPad dont ils pourraient se servir pendant toute l’année scolaire. Pour financer l’achat de ces appareils, elle a éliminé les laboratoires informatiques coûteux et a décidé d’abandonner les manuels scolaires imprimés.

Les enseignants ont bien réfléchi à leur rôle et aux changements qui surviendraient lorsque les étudiants auraient entre les mains un appareil leur permettant d’accéder à cet énorme bassin de connaissances. En plus de transmettre leur savoir, ils sont aussi comme des guides qui aident les étudiants à dénicher et à analyser l’information. « Je pense que les enseignants d’aujourd’hui ont le devoir d’apprendre aux jeunes à réfléchir aux points de vue exprimés sur les sites qu’ils visitent et à déterminer s’ils devraient les adopter ou pas », affirme M. Whitten. « Il est important de discuter de ce qui est acceptable. »

À l’aide d’iBooks Author, les enseignants de Burlington créent du matériel pédagogique interactif pour iPad qui favorise la participation des étudiants. Le professeur d’anglais Tim Calvin parvient à leur présenter beaucoup plus que du simple texte sur une page. « Je peux créer des livres qui contiennent des images, des vidéos et des liens. C’est génial de n’être limité que par ses propres capacités et non par un manque de ressources. »

Les étudiants et les professeurs de toutes les disciplines découvrent de nouvelles façons de rendre les méthodes d’apprentissage plus interactives. Dans leur cours d’espagnol, les étudiants exercent leur diction en s’enregistrant et en s’écoutant ensuite parler. Dans leur cours d’économie, ils obtiennent des cotes boursières en direct afin de créer leur propre portfolio d’investisseur. Et dans leur cours de maths, ceux qui s’apprêtent à aller à l’université effectuent des recherches sur le marché dans le but d’établir un budget d’hébergement réaliste.

Donner aux élèves l’accès à iPad permet aussi aux enseignants de mieux s’adapter aux besoins particuliers de certains. Les étudiants ne sont plus nécessairement contraints aux longues dissertations ou aux questions à choix multiples pour montrer ce qu’ils ont appris. « En tant qu’enseignants, nous devons toujours évaluer le niveau de compréhension des étudiants, soutient Larkin. Mais maintenant, nous disposons de plusieurs moyens de le faire. » Avec iPad, les étudiants ont plus de liberté d’expression. Ils peuvent créer des vidéos, concevoir des affiches numériques ou encore développer un site Web. Si un élève opte pour une approche plus classique, les enseignants peuvent également s’y adapter.

Les résultats

En un an, le programme « un élève, un iPad » a déjà fait ses preuves à l’école secondaire Burlington. Selon une étude réalisée à la fin de l’année scolaire, la majorité des étudiants sont plus structurés et surtout plus motivés d’aller en classe qu’auparavant.

Les enseignants constatent qu’avec iPad, les étudiants s’investissent davantage et alimentent des discussions plus poussées, plus réfléchies. « Plutôt que de simplement répéter ce que disent leurs camarades, les étudiants participent aux discussions en réfléchissant aux différentes façons dont les sites présentent l’information et parviennent à en tirer leurs propres conclusions », affirme M. Whitten. « Selon moi, l’apprentissage, c’est cela. Et avec iPad, on apprend encore plus. »

« Avoir son mot à dire au sujet de son éducation, c’est très stimulant. Grâce à iPad, j’ai l’impression que c’est aussi moi qui décide. »

– Thabani, étudiant,
École secondaire Burlington

M. Larkin, ancien directeur de l’école secondaire Burlington, est aujourd’hui directeur adjoint de la commission scolaire de Burlington. Grâce au succès qu’il a connu à l’école secondaire Burlington, le programme « un élève, un iPad » a été implanté dans plus de 50 écoles de la Nouvelle-Angleterre. La commission scolaire l’a même introduit dans ses écoles intermédiaires dans le but d’en faire éventuellement profiter tous les élèves de la région, de la maternelle à la fin du secondaire.

Les produits qu’ils utilisent

iPad

Cet appareil mobile révolutionnaire offre de toutes nouvelles façons d’enseigner et d’apprendre. En savoir plus sur iPad

MacBook Pro

Ces portables facilitent l’apprentissage en classe et partout ailleurs. En savoir plus sur MacBook Pro

De puissantes apps signées Apple.

iPhoto. iMovie. GarageBand. Pages. Numbers. Keynote. Vos étudiants seront plus créatifs et productifs que jamais. Ces apps sont offertes gratuitement à l’achat d’un iPad ou d’un Mac.
En savoir plus

Autres profils du milieu de l’éducation.