Écoles publiques du comté de Prince George

La technologie : un moteur de transformation dans quatre écoles intermédiaires bénéficiant de subventions spéciales.

Si vous arpentez les couloirs de l’école intermédiaire Buck Lodge près de Washington, D.C., vous croiserez des élèves qui viennent de différents milieux urbains et ruraux, et de plus de 60 pays, dont le Cameroun, le Guatemala et l’Inde. Cela dit, en entrant dans une salle de classe, vous constaterez que bien qu’ils soient issus d’horizons variés, ces élèves vivent ici une expérience commune : ils font des recherches, travaillent en équipe et créent des contenus extraordinaires sur iPad.

L’école intermédiaire Buck Lodge fait partie des écoles publiques du comté de Prince George, l’un des districts scolaires les plus vastes et les plus diversifiés aux États-Unis. Une grande proportion des 128 000 étudiants du comté apprennent l’anglais en tant que langue seconde et près du tiers d’entre eux proviennent de familles à faible revenu.

« Nos élèves ont chacun leur propre bagage et leur propre style d’apprentissage », explique Dre Debra Mahone, directrice des Programmes fédéraux et du département d’État pour le comté de Prince George. « Certains des défis que nous rencontrons sont les mêmes que ceux des grands districts scolaires urbains. »

Afin de rehausser la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage dans certaines des écoles intermédiaires les plus vulnérables du comté de Prince George, les enseignants et administrateurs du district ont instauré un programme d’accès individuel à iPad dans quatre écoles intermédiaires bénéficiant de subventions spéciales, soit Buck Lodge, William Wirt, Charles Carroll et Nicholas Orem. Ce programme a fourni au personnel des occasions de perfectionnement professionnel, a accru l’accès à la technologie à l’intérieur et à l’extérieur de l’école et a permis d’équiper chaque élève et chaque enseignant d’un iPad.

« Peu importe leur parcours, leur culture ou leur pays d’origine, les enfants ont une chose en commun : si on leur en donne la chance, ils sont capables de réussir. »

– Dre Debra Mahone, directrice des Programmes fédéraux et du département d’État, écoles publiques du comté de Prince George.

« Peu importe leur parcours, leur culture ou leur pays d’origine, les enfants ont une chose en commun : si on leur en donne la chance, ils sont capables de réussir », affirme Dre Mahone.

Changer la donne.

« Quand j’ai commencé à travailler ici, l’école était en situation d’échec », confie James T. Richardson, directeur de l’école Buck Lodge, embauché il y a cinq ans pour aider les enseignants à améliorer le rendement global de l’établissement.

Dre Mahone et ses collègues du programme de subventions spéciales ont donc élaboré une stratégie d’intégration d’iPad dans les écoles intermédiaires afin de transformer l’environnement d’apprentissage. « Nous avons été en mesure de créer un réseau fondé sur des stratégies, des compétences et des démarches professionnelles, explique Dre Mahone. C’est d’ailleurs ça qui a fait la plus grande différence. »

Une fois la stratégie déployée, les responsables du bureau des subventions spéciales ont collaboré avec M. Richardson et d’autres directeurs pour mettre le programme en œuvre. « C’était l’occasion de vraiment transformer les méthodes d’enseignement et d’apprentissage, raconte M. Richardson. Et nous avons vu une réelle transformation depuis. »

Les enseignants intègrent désormais iPad dans leur programme éducatif en créant des cours sur mesure dans iTunes U, en bâtissant des bibliothèques virtuelles remplies d’outils d’apprentissage et en maximisant la participation des élèves à l’aide d’apps interactives.

« L’environnement est beaucoup plus dynamique parce que les jeunes prennent en charge leur apprentissage et sont intéressés par ce qu’ils font. La classe déborde d’enthousiasme et la participation atteint de nouveaux sommets. »

– James T. Richardson, directeur, école intermédiaire Buck Lodge

Captiver les élèves avec iPad.

À l’école Buck Lodge, Aiesha Stover, enseignante de mathématiques, utilise iPad pour aider ses élèves de septième année à comprendre les formules abstraites en les associant à des situations réelles.

Elle a conçu un cours iTunes U qui explique aux élèves comment concevoir et aménager leur propre maison virtuelle. Au moyen d’apps comme Numbers et Geometry Pro!, ils peuvent calculer une superficie, mesurer des périmètres et estimer le coût des matériaux nécessaires à leur projet, qu’ils réalisent une pièce à la fois. Ils ont même la possibilité de se déplacer dans la classe pour mieux saisir le concept des longueurs relatives des portes, des fenêtres et des murs.

« Je suis devenue leur accompagnatrice plutôt que la personne qui ne fait que parler devant eux, confie Mme Stover. Ils sont maintenant au centre de l’attention. »

Grâce à iTunes U, les élèves qui appréhendaient la leçon de mathématiques participent maintenant activement aux cours et sont heureux de pouvoir présenter leur maison de rêve à la classe. « Les maths étaient comme une langue étrangère. Mais maintenant, les élèves comprennent le vocabulaire et l’emploient tout naturellement, raconte Mme Stover. C’est absolument magique quand un élève qui n’aimait pas les mathématiques y prend soudainement goût. J’adore quand ça arrive. »

Stimuler la créativité et favoriser la confiance en soi.

Benjamin Grace, qui enseigne les sciences en huitième année à des élèves dont l’anglais n’est pas la langue maternelle, explique comment ceux-ci se servent d’iPad pour découvrir la matière autrement. « Je veux qu’ils prennent conscience que les sciences sont au cœur de nos vies et qu’ils ont la possibilité de devenir biologistes, chimistes ou même de travailler pour la NASA, indique-t-il. iPad leur permet d’en faire beaucoup plus que les manuels scolaires. »

Les élèves de M. Grace utilisent la caméra intégrée à iPad pour prendre des photos ou enregistrer et monter des vidéos, et ajoutent du texte et des images à des modèles de documents, de présentations et d’affiches offerts directement sur l’appareil. iPad est également un excellent allié pour ceux qui cherchent à renforcer leur capacité à communiquer aisément en anglais. « Ça peut être intimidant de faire une présentation devant un auditoire, même dans sa langue maternelle, explique M. Grace. Maintenant, les étudiants ont la possibilité d’apporter iPad à la maison et de se filmer en train de parler. » Cette méthode leur permet de s’exercer et d’acquérir l’assurance nécessaire pour faire leur présentation devant la classe. « Parce qu’ils se pratiquent avec iPad, les élèves sont plus confiants que jamais », affirme M. Grace.

« Le rendement des écoles qui participent à ce projet surpasse largement celui d’autres écoles semblables de notre comté. Nous avons vu une amélioration de 35 % en matière de compréhension de lecture; et en mathématiques, les résultats sont plus de deux fois meilleurs. »

– Dre Debra Mahone, directrice des Programmes fédéraux et du département d’État, écoles publiques du comté de Prince George.

Apprendre de nouvelles façons d’enseigner.

Le perfectionnement professionnel est au cœur du programme d’accès individuel à iPad mis en place dans le comté de Prince George. Des enseignants de partout au pays se rencontrent pour discuter des apps et des techniques d’enseignement qui les aident à intégrer iPad dans leur classe.

« Les enseignants ont mis au point différentes méthodes de diffusion de contenu et trouvé des façons originales de permettre aux jeunes de démontrer leurs connaissances, souligne Dre Mahone. Ce projet a permis à nos enseignants d’explorer de nouvelles options d’enseignement qui améliorent vraiment l’apprentissage et grâce auxquelles on arrive à intéresser un plus grand nombre d’élèves en moins de temps. »

Obtenir des résultats remarquables.

Seulement trois ans après l’arrivée d’iPad dans leurs classes, ces écoles intermédiaires, autrefois particulièrement vulnérables, sont déjà méconnaissables. « L’environnement est beaucoup plus dynamique parce que les jeunes prennent en charge leur apprentissage et sont intéressés par ce qu’ils font. La classe déborde d’enthousiasme et la participation atteint de nouveaux sommets », rapporte M. Richardson.

Dans les quatre écoles intermédiaires bénéficiant de subventions spéciales, les résultats sont prodigieux. « Le rendement des écoles qui participent à ce projet surpasse largement celui d’autres écoles semblables de notre comté, ajoute Dre Mahone. Nous avons vu une amélioration de 35 % en matière de compréhension de lecture; et en mathématiques, les résultats sont plus de deux fois meilleurs. »

Vu son succès, les administrateurs souhaitent mettre le programme en œuvre dans les écoles primaires du district. « Nous pourrons reproduire nos bons coups et mettre en application les nombreuses leçons que nous avons tirées au cours de la mise en œuvre du projet dans nos écoles intermédiaires, conclut Dre Mahone. Et ce n’est qu’un début. Avec iPad, les possibilités sont infinies. »

En bref

  • 128 000 élèves et 9 000 enseignants
  • 75 des 209 écoles du district bénéficient de subventions spéciales
  • www1.pgcps.org

Apps utilisées

Keynote

Créez puis publiez des présentations éducatives captivantes sur iPad. En savoir plus sur Keynote pour iOS

Pages

Profitez d’une puissante app de traitement de texte sur iPad. En savoir plus sur Pages pour iOS

Numbers

Exploitez le plein potentiel des feuilles de calcul dans votre classe. En savoir plus sur Numbers pour iOS

iMovie

Retrouvez la magie du cinéma sur iPad au moyen d’outils permettant de parcourir, de monter et de partager des vidéos HD. En savoir plus sur iMovie

iTunes U

Créez vos propres cours sur iTunes U et distribuez du matériel scolaire à vos élèves au moyen de l’app iTunes U pour iPad. En savoir plus sur iTunes U