Réponses à vos questions

Qui dirige les efforts environnementaux chez Apple?

Apple s’engage à lutter contre les changements climatiques, à concevoir des matériaux plus écologiques afin d’offrir des produits plus sûrs, et à utiliser ces matériaux de la façon la plus efficace possible. En juin 2013, le chef de la direction d’Apple, Tim Cook, a nommé Lisa Jackson vice-présidente, Initiatives environnementales. Le Bureau des initiatives environnementales collabore avec des équipes Apple à l’échelle de l’entreprise pour élaborer des stratégies, mobiliser les intervenants et communiquer les progrès.

Le conseil d’administration d’Apple guide le chef de la direction et d’autres membres de la haute direction en ce qui concerne l’exploitation adéquate et respectueuse de l’éthique de l’entreprise et s’assure que les intérêts à long terme des actionnaires sont respectés. La vice-présidente, Initiatives environnementales, relève du chef de la direction. Notre approche intégrée fait en sorte que les décisions relatives aux questions environnementales sont examinées au plus haut niveau de l’entreprise. Les membres de l’équipe de direction examinent régulièrement chaque nouveau produit au cours de sa mise au point en portant une attention particulière au choix des matériaux, à la conception, à la chaîne d’approvisionnement, à l’emballage et à l’efficacité énergétique des produits.

Comment Apple analyse-t-elle les émissions de gaz à effet de serre en lien avec le cycle de vie de ses produits?

Apple recourt à cinq étapes lors de l’analyse du cycle de vie (ACV) d’un produit :

  1. La collecte des données commence par la mesure de l’énergie consommée par un produit en cours d’utilisation selon un scénario d’utilisation simulée. Les scénarios varient selon les produits. Par exemple, nous supposons une période d’utilisation moyenne de quatre ans pour les ordinateurs Mac. Pour être prudents, nous estimons aussi un scénario d’utilisation dans un environnement de bureau type pour chaque ordinateur vendu et appliquons ce scénario à 365 jours d’utilisation par année. Dans le cas des produits portables, comme iPod, iPad et iPhone, nous supposons une période d’utilisation de trois ans. Pour ces produits, les scénarios de chargement sont définis en fonction d’un « utilisateur intensif », c’est-à-dire d’une utilisation quotidienne intensive durant la période de trois ans. Vous pouvez trouver plus d’information sur les modes d’utilisation de nos produits dans nos Fiches d’impact environnemental.

  2. La deuxième étape consiste à mesurer tous les composants du produit. Cela nous aide à déterminer avec précision la taille et le poids des composants et du matériel qui constituent le produit. Puisqu’un produit donné peut contenir plusieurs centaines de pièces, la méthode utilisée pour cette étape consiste à contre-vérifier les détails de chaque pièce avec la nomenclature du produit, soit la liste de ses éléments constitutifs. Nous incluons dans cette procédure la perte de rendement des matériaux et des composants durant la production. Nous tenons aussi compte du transport des matériaux entre les sites de fabrication. Les émissions produites lors de la fabrication des accessoires externes, comme les claviers, les souris et l’emballage, sont aussi incluses dans cette étape.

  3. La troisième étape consiste à évaluer les émissions liées au transport des produits finis vers les régions où ils sont vendus. Les données sont recueillies pour des emballages individuels et des emballages multiples de produits durant leur transport par voie terrestre, maritime ou aérienne. La majeure partie des émissions liées au transport des produits est attribuable au transport des produits d’Asie jusqu’aux centres de distribution et de vente en Europe, en Asie et en Amérique. Nous tenons compte de la dernière partie du transport, entre les centres de vente régionaux et les clients, en incluant un facteur d’ajustement global.

  4. La quatrième étape de la mesure du cycle de vie d’un produit a trait à la collecte et au recyclage du produit à la fin de sa vie utile. Ce calcul tient compte du transport entre les clients et les usines de recyclage, ainsi que des étapes de traitement effectuées par le recycleur pour obtenir les composants de métal, de plastique et de verre. Les étapes d’extraction qui suivent ne sont pas incluses puisqu’elles sont considérées comme des étapes de production et ne font plus partie du traitement en fin de vie.

  5. Une fois toutes les données recueillies, l’étape finale consiste à soumettre le modèle de données du produit à notre outil d’analyse du cycle de vie et à compiler les résultats détaillés liés aux émissions de gaz à effet de serre. La qualité et l’exactitude des données et du modèle de cycle de vie utilisés par l’outil sont vérifiées par le Fraunhofer Institute, en Allemagne.

Est-ce qu’Apple fait appel à des vérificateurs externes pour effectuer les rapports liés à ses émissions de gaz à effet de serre?

Oui. Nous embauchons des vérificateurs tiers afin qu’ils mesurent nos émissions de gaz à effet de serre. Leurs calculs sont fondés sur le protocole sur les gaz à effet de serre du World Resource Institute (WRI) et du World Business Council for Sustainable Developments (WBCSD).

Bureau Veritas (BV), un leader mondial du secteur des services d’inspection et de certification, a confirmé son assurance raisonnable, un degré de validation particulièrement élevé, pour nos émissions de niveau 1 et 2. BV estime que l’information présentée dans les rapports liés à nos émissions de gaz à effet de serre est juste et fiable. Consultez la déclaration de BV ici.

La qualité et l’exactitude des estimations d’émissions de niveau 3 associées à nos produits, calculées en fonction de l’évaluation de leur cycle de vie, sont validées par le Fraunhofer Institute, en Allemagne, conformément aux normes internationales de gestion environnementale ISO 14000 : ISO 14040 et 14044.

Apple classe-t-elle ses données de performances environnementales conformément aux recommandations de développement durable de la GRI (Global Reporting Initiative)?

Oui. Les données liées à la performance environnementale – consommation d’énergie et d’eau, émissions de gaz à effet de serre et production de déchets – sont indiquées dans notre
Rapport 2014 sur la responsabilité environnementale (en format PDF).

Apple a-t-elle obtenu la certification ISO 14001?

Apple a obtenu la certification ISO 14001 pour une installation de fabrication pour la première fois en 1996. La certification ISO 14001 regroupe un ensemble de spécifications auxquelles les entreprises adhèrent de façon volontaire et qui définissent les exigences pour les systèmes de gestion environnementale (SGE). La norme ISO 14001 aide les entreprises à gérer l’impact environnemental de leurs activités d’une manière systématique qui s’intègre de façon transparente aux processus de gestion.

Est-ce qu’Apple interdit l’utilisation des substances dangereuses pour l’environnement?

Oui. Notre liste des substances réglementées couvre toute une gamme de substances qu’Apple a interdites ou dont elle a restreint l’utilisation dans ses produits, leurs emballages et leur processus de fabrication. Apprenez-en davantage sur nos efforts pour réduire ou éliminer les substances toxiques.

Les produits Apple contiennent-ils du plomb?

Apple se conforme à la directive européenne RoHS (Restriction of Hazardous Substances), qui restreint l’utilisation du plomb et d’autres substances. Grâce à notre approche préventive, nous avons graduellement éliminé le plomb dans les pièces de plastique, la peinture et les emballages bien avant que la directive RoHS entre en vigueur.

Quelles restrictions Apple applique-t-elle concernant l’utilisation des ignifugeants bromés (BFR) et le polychlorure de vinyle (PVC)?

Apple considère qu’un produit est exempt d’ignifugeants bromés et de PVC s’il contient moins de 900 parties par million (ppm) de brome et de chlore. La limite de 900 ppm est l’une des plus strictes de l’industrie et correspond à une concentration inférieure à celle liée à l’interdiction du plomb dans la directive RoSH de l’Union européenne. Étant donné que les ignifugeants bromés et le PVC doivent être présents en quantité bien plus élevée pour être efficaces, la plupart des matériaux contenant moins de 900 ppm de brome et de chlore présentent une concentration indétectable de ces substances.

Quels produits sont concernés par la transition d’Apple visant à éliminer les ignifugeants bromés et le PVC?

L’élimination des ignifugeants bromés et du PVC touche tous les composants des nouveaux produits fabriqués par Apple depuis le 31 décembre 2008. iPad, iPod et iPhone font partie des produits exempts de BFR et de PVC. Toutefois, même si cette transition touche la grande majorité des nouveaux produits et composants, il se peut que les produits antérieurs, les pièces de remplacement et les accessoires pour les anciens produits ne soient pas tous exempts d’ignifugeants bromés et de PVC.

En quoi consiste la directive REACH et comment Apple s’y conforme-t-elle?

La directive européenne REACH (Registration, Evaluation, Authorisation and Restriction of Chemicals Regulation EC 1907/2007, ou enregistrement, évaluation et autorisation des substances chimiques, et restrictions applicables à ces substances) est un ensemble de dispositions portant sur certains produits chimiques et leur utilisation sécuritaire. La liste des substances devant être enregistrées publiée par l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) met l’accent sur une série de substances sous haute surveillance (SSHS). Les fabricants dont les produits comportent plus de 0,1 pour cent de ces substances doivent mentionner ce fait ouvertement à leurs clients.

Selon la version actuelle de la liste des substances devant être enregistrées, les produits Apple ne comportent pas plus de 0,1 pour cent de substances sous haute surveillance.

Est-ce qu’Apple utilise des substances appauvrissant la couche d’ozone?

Apple n’utilise aucune substance appauvrissant la couche d’ozone (SACO) lors de la fabrication des composants, des matériaux et des emballages, conformément au Protocole de Montréal relatif aux substances appauvrissant la couche d’ozone.

Apple dispose-t-elle d’une politique sur la santé et la sécurité?

Apple s’engage à protéger l’environnement, la santé et la sécurité de ses employés, de ses clients ainsi que des communautés au sein desquelles elle œuvre. Pour plus d’information à ce sujet, consultez la Déclaration d’Apple en matière de respect de l’environnement et de sécurité (en format PDF - en anglais seulement).

Est-ce qu’Apple recycle les emballages?

Apple offre un service gratuit de recyclage des emballages de ses produits aux clients des secteurs de l’éducation, des affaires et gouvernemental. Communiquez avec votre représentant Apple pour obtenir plus de détails.