Apple et l’environnement

Conçu pour l’efficacité énergétique.

Puisque la majorité des émissions de gaz à effet de serre attribuables à Apple sont liées à l’énergie que consomment nos produits, nous nous assurons qu’ils sont aussi écoénergétiques que possible.

Réduction de la consommation d’énergie.

Nous mesurons nos émissions de gaz à effet de serre de manière exhaustive. Contrairement à d’autres entreprises de notre secteur, nous assumons la responsabilité des émissions associées aux produits que nous offrons. C’est pour cette raison que nous les concevons pour qu’ils soient le plus écoénergétiques possible. C’est aussi pourquoi nous avons mis au point des adaptateurs d’alimentation qui consomment très peu lorsque vous n’utilisez pas votre ordinateur. Et c’est ce qui explique que nous veillons à ce que le matériel et les logiciels fonctionnent en parfaite synergie pour économiser l’énergie. Les résultats parlent d’eux-mêmes. Depuis 2008, nous avons réduit la consommation énergétique des produits Apple de 40 pour cent.

Au-delà des critères d’homologation ENERGY STAR.

Tous les Mac et moniteurs Apple sont non seulement conformes aux normes strictes ENERGY STAR en matière d’efficacité énergétique, mais vont bien au-delà. Nous sommes la seule entreprise de l’industrie à avoir réussi cet exploit. En effet, nous dépassons la norme ENERGY STAR en offrant des ordinateurs portables jusqu’à 2,9 fois plus économes en énergie que ne l’impose la norme, et jusqu’à 7,6 fois dans le cas des ordinateurs de bureau. Si nos produits obtiennent d’aussi bons résultats, c’est tout simplement parce que nous concevons à la fois le matériel et les logiciels. Et, bien sûr, parce que nous investissons continuellement dans des technologies novatrices afin de rendre nos produits encore plus écoénergétiques.

Efficacité énergétique intégrée.

Il y a trois façons de réduire la consommation en énergie d’un produit : utiliser des sources d’énergie plus efficaces, choisir des composants qui consomment moins d’énergie et intégrer un logiciel de gestion de l’alimentation. Et nous utilisons chacune de ces méthodes lorsque nous concevons nos produits. Voici quelques exemples qui démontrent comment ces technologies sont mises à profit dans nos produits.

Capteur de luminosité ambiante, sortie de veille sur demande, efficacité du bloc d’alimentation, fonction de basculement automatique, consommation d’énergie au repos

Capteur de lumière ambiante.

MacBook Air, MacBook Pro, iMac, iPad, iPad mini, iPhone et le moniteur Thunderbolt Display d’Apple sont tous dotés d’un capteur de luminosité ambiante intégré. Ce capteur règle intelligemment la luminosité de l’écran en fonction de l’environnement, pour que vous profitiez toujours d’une luminosité parfaite, tout en réduisant la consommation énergétique.

Il s’éveille sur demande.

Avec OS X, vous pouvez partager musique, fichiers, imprimantes et même votre écran avec d’autres ordinateurs de votre réseau. Même si votre Mac est en veille. Tout cela est possible grâce au service Bonjour Sleep Proxy exécuté sur votre borne d’accès AirPort ou Time Capsule et à la fonctionnalité de réactivation sur demande. Une fois que la demande d’accès à un élément partagé est traitée, votre Mac suspend ses activités selon l’intervalle programmé. Ceci économise l’énergie tout en continuant d’assurer l’accès complet à vos dossiers et appareils partagés – même à distance grâce à Internet. Il est également possible de demander à votre Apple TV de sortir de veille au moyen d’une télécommande ou en diffusant sans fil du contenu depuis votre appareil iOS ou votre Mac.

Bloc d’alimentation écoénergétique.

Apple conçoit sur mesure des blocs d’alimentation hautement efficaces pour réduire la quantité d’énergie perdue lors du transfert d’électricité de la prise d’alimentation jusqu’à votre ordinateur. Tous les produits Mac sont vendus avec un bloc d’alimentation qui dépasse les normes d’efficacité du programme ENERGY STAR. De plus, avec la gamme MacBook, les ingénieurs d’Apple sont allés encore plus loin en concevant des adaptateurs d’alimentation qui limitent la quantité d’énergie consommée lorsque vous n’utilisez pas votre ordinateur : à peine 30 milliwatts, ou environ 0,05 pour cent de l’énergie consommée par une ampoule incandescente de 60 watts.

Basculement automatique entre les processeurs graphiques.

Le MacBook Pro de 15 pouces et le MacBook Pro avec écran Retina de 15 pouces sont dotés de la fonction de basculement automatique entre les processeurs. Cette percée technologique permet de passer rapidement d’un processeur graphique à un autre pour vous offrir des performances optimales quand vous en avez besoin (lorsque vous essayez le dernier jeu 3D, par exemple) et un meilleur rendement de la batterie lorsque vous faites des tâches moins exigeantes (comme consulter vos courriels). Voilà une autre façon par laquelle les produits Apple économisent l’énergie et prolongent l’autonomie de la batterie, sans que vous le sachiez.

L’efficacité des appareils iOS.

À l’ère des technologies mobiles, les appareils iOS remplacent les ordinateurs standard dans de nombreuses situations. iPad, iPhone et iPod touch sont compacts et extrêmement efficaces sur plan énergétique, ce qui explique que leur empreinte soit largement inférieure à celle des ordinateurs. En outre, les puces A5 et A6 conçues sur mesure dont sont dotés ces appareils allient haute performance et grande autonomie.

Charge fictive.

De plus, contrairement à de nombreux PC fonctionnant sous Windows, les systèmes Mac utilisent des composants matériels écoénergétiques qui travaillent de pair avec le système d’exploitation pour économiser l’énergie. OS X ralentit les disques durs, active automatiquement le mode veille et met les systèmes en mode de consommation ultrafaible lorsque qu’ils ne sont pas utilisés. En fait, OS X ne rate jamais une occasion d’économiser de l’énergie, quelle qu’elle soit. Il règle même l’utilisation du processeur afin de réduire l’énergie consommée entre chaque lettre que vous tapez.