À la conquête de nouvelles dimensions.

Prenez place devant un iMac et vivez une expérience incroyable. Son écran aussi magnifique que gigantesque vous absorbe, et tout ce qui vous entoure semble disparaître. Pour vous faire vivre une telle immersion, nous avons repoussé toutes les frontières, repensé le moindre détail et mené l’iMac aux limites du monde informatique connu.

Le tout-en-un tout-puissant. Aux confins du fin.

Le premier iMac était déjà une révolution en soi : un ordinateur tout-en-un intégrant écran, processeur, carte graphique, unité de stockage, mémoire et tout le reste dans un même boîtier sobre et élégant. Des zillions d’innovations plus tard, nous repoussons encore les limites. iMac présente l’écran le plus extraordinaire et perfectionné que nous ayons jamais conçu pour un ordinateur de bureau et intègre les toutes dernières technologies haute performance. Ses contours ne font pourtant que 5 mm d’épaisseur, pour un volume réduit de 40 pour cent par rapport au modèle précédent. Cette réalisation est un chef-d’œuvre d’ingénierie – et d’ingéniosité. Nous avons inventé des technologies, osé des techniques de fabrication inusitées et mis au point des méthodes entièrement nouvelles afin de faire plus de choses dans moins d’espace.

Jusqu’à 40 % de
volume en moins
Des contours de 5 mm

L’innovation à l’échelle moléculaire.

Avec ce design, nos ingénieurs ont dû faire face à plusieurs défis. Le plus important : trouver un moyen de fixer le devant au dos de l’appareil. Le boîtier est si mince qu’il n’était pas possible de souder les pièces en utilisant les méthodes habituelles. Nous avons donc fouillé le monde tous azimuts en quête d’idées, et avons trouvé une solution dans un procédé nommé soudage par friction-malaxage. Celui-ci est employé couramment pour souder les ailes des avions, les réservoirs des propulseurs-fusées et d’autres composants soumis à rude épreuve. En combinant une chaleur intense obtenue par friction et une pression adéquate, on entremêle les molécules des deux surfaces d’aluminium, ce qui crée un joint lisse, net et d’une extrême solidité. Vous ne le voyez peut-être pas, mais sans lui, l’iMac ne serait pas ce qu’il est.

L’évolution d’iMac

  • 1998
  • 2000
  • 2002
  • 2004
  • 2005
  • 2007
  • 2009
  • Aujourd’hui

Écran complètement repensé. Une histoire aussi captivante que grandiose.

Calibrés un par un pour des couleurs plus vraies que nature.

Il n’y aurait pas grand-chose à dire de toutes ces innovations si, grâce à elles, l’écran d’iMac ne reflétait pas brillamment les couleurs de la vie. C’est pourquoi nous soumettons chacun de nos écrans à un processus minutieux de calibration des couleurs à l’aide de spectroradiomètres de pointe. L’un pour mesurer le contraste, un autre pour le point blanc et un troisième qui vérifie le travail des deux premiers. Ce matériel est calibré pour s’accorder aux normes de précision et d’exactitude chromatiques les plus reconnues.

iMac et l’environnement. Hautement recyclable et encore plus écoénergétique.

Meilleur rendement énergétique.

Cet iMac n’est pas seulement plus performant que le modèle précédent, il est également plus écoénergétique. Il consomme jusqu’à 50 % moins d’énergie en mode veille avec l’écran allumé. De plus, ses composants matériels fonctionnent en parfaite synergie avec le système d’exploitation, ce qui augmente encore son efficacité énergétique.

Respectueux de l’environnement.

La fabrication d’iMac, respectueuse de l’environnement, évite complètement la plupart des produits toxiques comme le mercure, l’arsenic, les ignifugeants bromurés et le PVC, et favorise des matériaux comme l’aluminium et le verre, qui se prêtent au recyclage et à la réutilisation.

Un modèle qui a la cote.

iMac satisfait aux exigences très strictes de faible consommation d’énergie fixées par l’EPA, ce qui lui vaut l’homologation ENERGY STAR 5.2. Il a reçu par ailleurs la mention Gold, la plus haute distinction de l’EPEAT (Electronic Product Environmental Assessment Tool), qui évalue l’impact environnemental d’un produit en fonction de sa recyclabilité, de la quantité d’énergie qu’il consomme et de la façon dont il est conçu et fabriqué*.

Jusqu’à 50 % plus écoénergétique
Al
Aluminium
SI-02
Verre