La vie aivec iPad

Sur les planches de Broadway.

Jeff Whiting, metteur en scène et chorégraphe. La magie qui opère sur les planches de Broadway est le résultat d’une mise en scène soigneusement élaborée, qui regroupe des milliers de pas de danse d’abord imaginés, puis chorégraphiés, répétés et perfectionnés. Et Jeff Whiting utilise iPad pour coordonner chacun des mouvements qu’exécutent ses acteurs.

Lorsque le rideau se lève dans une salle de Broadway, ce sont des mois de dur labeur qui sont révélés au public sous forme de pirouettes, de virevoltes et de bonds. Et comme les planches accueillent entre 10 et 50 danseurs à la fois, chaque performance exige une construction chorégraphique des plus rigoureuses. En effet, les metteurs en scène planifient chacun des mouvements qu’exécutent les acteurs. Et le document qui recense tous ces gestes, communément appelé la « bible de mise en scène », peut compter jusqu’à 4 000 feuilles de papier.

« Partout où j’allais, je traînais avec moi trois énormes reliures à anneaux », confie le metteur en scène et chorégraphe Jeff Whiting, qui travaille sur Broadway depuis presque une décennie. « Avant iPad, on devait consigner manuellement toutes les chorégraphies et mises en scène en les dessinant sur papier. » Le résultat était non seulement incroyablement lourd à trimballer, mais la méthode elle-même était longue et les modifications, compliquées.

« Quand je l’ai vu pour la première fois, j’ai tout de suite su qu’iPad allait changer ma vie. Il est simple, intuitif et épuré. Pour un créateur comme moi,  son utilisation va de soi. » Jeff Whiting, metteur en scène et chorégraphe.

M. Whiting a mis au point une app baptisée Stage Write pour transposer le processus de mise en scène dans un environnement numérique. Offerte uniquement sur iPad, l’app permet aux metteurs en scène de dessiner des images et de créer des icônes représentant la scène, le décor et les acteurs, puis de les déplacer pour tracer les mouvements. Comme les dimensions sont proportionnellement exactes, l’utilisateur peut facilement visualiser la façon dont chaque élément prendra place sur scène. Il est possible d’ajouter des flèches pour indiquer un mouvement, et un tableau pour décrire les pas des acteurs à chaque temps.

« Les metteurs en scène sont des visuels, explique M. Whiting. Disons que j’aie une idée sur la façon de mettre les danseurs en place dans une formation. Grâce à iPad, cette idée peut être mise à l’essai avant d’être soumise à la troupe. Ça me laisse une immense marge de manœuvre. » Plutôt que de sacrifier de précieuses heures avec les acteurs pour peaufiner la mise en scène, M. Whiting peut planifier les mouvements sur iPad. Ainsi il dispose de plus de temps pour mettre sa chorégraphie à l’essai avec la troupe ou pour trouver une idée directrice pour une scène.

« Dans mon métier, tout se crée sur le vif. Je cours de gauche à droite à un rythme effréné pour diriger acteurs et danseurs. Grâce à la taille et à la mobilité d’iPad, je peux le garder avec moi en tout temps, même sur la scène. »

M. Whiting fait parvenir le plan de mise en scène aux acteurs, décorateurs et régisseurs directement depuis son iPad pour que chacun puisse l’étudier chez soi. Tous les membres de la distribution et de l’équipe sont désormais mis au courant des changements dès qu’ils surviennent au lieu d’en être informés seulement lors des répétitions. D’ailleurs, un des avantages inattendus d’iPad est qu’il laisse davantage place à l’exploration et à la découverte. Alors qu’un seul document maître existait auparavant, tout un chacun a désormais accès au plan de mise en scène et peut offrir ses commentaires et suggestions.

« Cela ouvre la porte à plus de solutions créatives, explique M. Whiting. Si un acteur ou un régisseur a une idée, il lui suffit de nous la montrer sur l’app. Plus besoin de nous l’expliquer en long et en large pour que nous arrivions à nous l’imaginer. »

M. Whiting a donc troqué ses lourds manuscrits pour un iPad. « J’ai toute l’info, c’est précis, et facile à modifier, dit-il. Grâce à iPad, je peux être plus créatif que jamais. »

« iPad me donne la chance de me concentrer sur l’aspect créatif plutôt que sur les détails pratiques au moment de mettre en scène une comédie musicale sur Broadway. »