« Le studio devrait être un lieu de création. J'aime donc un système simple, direct et attrayant. »

Franz Ferdinand Meilleur la nuit

Montage extrême dans Logic Pro

Après trois mois d’enregistrement à Glasgow, le groupe est allé au studio de Carey, à Londres, où ils ont enregistré les voix et où Carey a monté tous les fichiers audio dans Logic Pro.

« Logic était primordial parce que nous avions enregistré tellement de choses que j’avais besoin d’un très bon outil pour les retrouver et les organiser, et ce devait être un système fondamentalement musical plutôt que technique », dit Carey. « En fait, travailler avec Logic vous donne l’impression, même si vous terminez une chanson, que vous être en train de composer. »

Toutefois, c’est l’efficacité inhérente aux fonctions de Logic Pro qui a le plus aidé Carey lors du montage sonore. « Étant donné que l’enregistrement original de certaines chansons durait plus d’une heure, nous avons eu énormément de découpage à faire. Nous avons également eu l’idée de rassembler des sections de prises différentes d’une même chanson, enregistrées à des endroits différents. Cette façon de faire nous a donné une texture sonore différente, comme si nous avions monté des scènes différentes dans un film. C’était donc un avantage certain de pouvoir travailler aussi rapidement dans Logic. »

Extension des possibilités

Carey affirme que les extensions de Logic Pro se sont avérées aussi utiles pour trouver le son final des pièces de Tonight que l’interface de montage sonore l’a été pour les découper. « Distortion est mon extension préférée », dit Carey. « J’ajoute un tout petit peu de distorsion à tout, mais cela permet de pousser le son très loin des haut-parleurs, vers les auditeurs. C’est ce qui m’a permis d’obtenir des sons très présents et percutants qui paraissent plus forts qu’ils ne le sont. »

« J’utilise aussi Compressor très souvent. Il est presque invisible dans le sens qu’il règle parfaitement le volume sans donner l’impression qu’on l’a modifié. » Carey affirme également qu’il a appliqué de la distorsion et de la compression à presque toutes les voix d’accompagnement des deux albums.

Carey apprécie aussi Ultrabeat, le synthétiseur de batterie et échantillonneur de Logic. « J’utilise des sons que je fais moi-même, mais je crée mes sons différemment », dit-il. « Je vais enregistrer un fichier sonore de quelques minutes pendant que je joue à la batterie, ensuite je me promène dans le studio et je frappe les choses autour de moi, comme les lattes du plancher dans un coin du studio de Glasgow pour créer un son de basse. Je les fais passer par différents compresseurs de sortie, je les enregistre sous forme de fichier audio et je les dépose sur l’interface glisser-déposer de Ultrabeat. Il me faut environ cinq minutes pour créer un nouveau synthétiseur de batterie, c’est donc très rapide. »

Ce que Carey ne trouve pas dans les lattes du plancher du studio, il le trouve souvent dans les extensions de Logic, mais toujours en utilisant une astuce. « J’utilise kick et snare de l’ensemble de batterie et de basse d’Ultrabeat. L’ensemble de percussion EXS est également très bon. Mais si je veux faire un dub et que j’utilise l’ensemble dub, j’aurai des problèmes parce que cela va donner un son dub très générique. Alors, ce que je fais très souvent, je vais voir les ensembles de percussion dans Ultrabeat et je choisis le plus inapproprié. »

Carey a utilisé Delay Designer pour obtenir des sons que l’on ne peut trouver dans le studio ou ailleurs. « Delay Designer est absolument incroyable parce qu’il vient d’un autre monde. Il ne fait pas l’émulation de ce qui a été fait sur ruban analogique. Pour l’album Blood, un dub (remix) de Tonight que j’ai produit, j’ai pu importer tous les enregistrements multipistes dans Logic et utiliser Delay Designer pour changer l’emplacement des touchers. Il me laisse jouer avec une piste et toucher aux endroits où je veux un délai. C’est un son un peu insolite, mais c’est génial. »

Abus créatif

Travaillant ferme pour trouver le son distinctif que le groupe et lui étaient déterminés à créer, Carey a utilisé le même modus operandi expérimental du studio d’enregistrement pour toutes les étapes du montage. « Si vous enregistrez un album, vous devriez faire de votre mieux pour qu’il sonne différemment de ce qui a été fait auparavant. Ainsi, mon instinct me pousse toujours à essayer d’abuser des choses et voir ce qui se passe. »

Carey a commis ses abus créatifs presque exclusivement dans Logic, reliant les vocodeurs de Logic pour obtenir des bruits étranges et poussant les extensions aussi loin qu’il le pouvait. « Parfois, je me rends compte que les extensions de Logic fonctionnent parfaitement aux extrêmes de leurs entrées et de leurs sorties. Je vais donc, par exemple, prendre un gain très élevé et ensuite utiliser Flanger ou Chorus sur quelque chose de complètement surchargé. »

Aller de l’avant

Entièrement satisfait des résultats des explorations sonores pour l’album Tonight, Kapranos tire encore plus profit de Logic Pro pour l’écriture des chansons du prochain album.

« Si vous écoutez la musique du début jusqu’au milieu des années 1980, vous entendrez des Fairlight ou la batterie Linn pour la première fois. Reculez de quelques années et vous entendrez le premier Wurlitzer, les premiers Moog. Même la façon dont les Beatles utilisaient des 4 pistes jouant à l’envers. C’est toujours la technologie existante qui a permis aux musiciens de créer un son que personne n’avait encore entendu. C’est donc important pour un musicien qui ne veut pas être rétrograde de s’intéresser à ce qui existe présentement. Dans le futur, les gens vont regarder en arrière et dire : "C’est à ce moment précis que la musique a changé dans cette décennie" ».