« Vous pouvez faire ce que vous voulez dans Logic. Vous n'êtes pas limite par l'équipement ou par un son. Si vous voulez votre propre son, vous pouvez utiliser Logic pour le créer. »

T-Pain : propulsion logique

Qu’il débite un flux saccadé de vers ou qu’il module un chant mélodieux, T-Pain est aisément reconnaissable. Le titre de son premier album « Rappa Ternt Sanga » en fait foi. T-Pain s’efforce de marier le hip-hop et le R&B sans aucun compromis. Et ça fonctionne – cinq nominations aux Grammy et une série d’excellents albums en témoignent.

T-Pain
Photographie : Anthony Cutajar

Pour amalgamer les deux styles musicaux, il utilise GarageBand et Logic Studio. En fait, T-Pain a écrit un de ses premiers succès, « I’m N Luv (Wit A Stripper) », à l’aide de GarageBand, en deux heures environ. « Je l’ai fait sur l’impulsion du moment », dit-il. « J’étais dans le studio, j’avais tout mon équipement – des MPC et toutes sortes de modules sonores externes –, j’étais prêt à composer une chanson et il y a eu une panne d’électricité. Ils ne voulaient pas me laisser rallumer quoi que ce soit dans le studio, de peur de tout faire griller. La seule chose qui fonctionnait, c’était mon ordinateur portable. Je n’avais jamais essayé GarageBand auparavant et je voulais voir ce qu’il pouvait faire. J’ai commencé à m’amuser avec ses fonctions, et en 40 minutes, j’avais déjà un bon rythme. Quarante minutes plus tard, j’avais une chanson complète. »

T-Pain est devenu accro. GarageBand est devenu son usine à succès, son studio mobile lui permettant de faire face à chaque aspect de la production, de la composition à l’enregistrement. Après quelques années, le musicien est passé à la prochaine étape : Logic Studio. Aujourd’hui, il l’utilise presque exclusivement. « C’est tout ce que j’utilise maintenant », dit-il. « Je n’ai besoin que de mon portable, d’un disque dur et d’un contrôleur et j’ai un studio complet dans mon sac. Et le son est très bon : la plupart de mes chansons qui jouent à la radio sortent directement de Logic. »

Style saisissant

T-Pain s’est fait connaître au sein du groupe hip-hop The Nappy Headz, formé à Tallahassee, en Floride. Mais ce qui l’a amené au rang de superstar, c’est son remix de la pièce « Locked Up » de Akon. Ce remix non officiel était tellement bon que Akon lui-même a offert à T-Pain un contrat avec la maison de disque Konvict Muzik. Ce n’était plus qu’une question de temps avant que T-Pain ne lance son propre album, qui a figuré au sommet de tous les palmarès au pays. Ses chansons se sont répandues d’une station à l’autre et ont atteint l’iTunes Store, où elles occupent régulièrement la première position. Sa voix, modifiée à l’aide d’un vocodeur, rappelle le son à la fois électro et soul du Zapp Band. Ses vers, débités à la vitesse de l’éclair, portent en eux la richesse des rythmes dancehall caribéens. Réunissez ces deux éléments, et vous obtenez le style caractéristique de T-Pain.

C’est un style qui s’appuie sur son habileté à fusionner beaucoup de sons : des instruments en concert, des rythmes MIDI, des voix et des effets. Au début, T‑Pain utilisait une armée d’appareils externes, notamment le célèbre 808. Le passage à GarageBand et ensuite à Logic Studio lui a donné une plus grande liberté. « Je peux faire de la musique n’importe où », affirme-t-il. « Le pire cauchemar d’un producteur, c’est de ne pas pouvoir obtenir le son désiré quand il le veut parce qu’il n’a pas le matériel nécessaire. Logic est le logiciel le plus pratique à ce niveau. Vous pouvez simplement prendre votre portable, un disque dur ainsi qu’un contrôleur MIDI et vous mettre au travail sur-le-champ. Je peux le brancher n’importe où et composer. »

T-Pain s’est ainsi retrouvé à faire de la production dans l’avion, dans l’autobus de tournée ou à l’arrière-scène avant un spectacle. Il a enregistré une partie des voix pour « I’m N Luv (Wit A Stripper) » directement dans GarageBand à l’aide d’un microphone externe. Maintenant, il utilise Logic Studio avec des micros professionnels pour enregistrer les voix et les instruments en concert. Il peut aussi improviser sur sa guitare connectée par une interface USB ou FireWire et enregistrer directement dans Logic Studio ou GarageBand.

Passer au niveau supérieur

T-Pain n’a pas attendu longtemps pour passer de GarageBand à Logic Studio. Évidemment, quand un producteur passe pratiquement chaque moment où il ne dort pas à enregistrer des pièces, des rythmes et des remix en studio, la transition est facilitée. « Je l’ai démarré [Logic Studio] un bon jour et j’ai vu qu’il ressemblait énormément à GarageBand, avec quelques boutons et instruments en plus », dit-il. « Je n’ai eu aucun problème à m’y familiariser et à enregistrer des pièces. Et je me suis mis à m’en servir de plus en plus. Je n’ai rien trouvé que je ne pouvais faire avec ce logiciel. Il continue de m’émerveiller et maintenant je dis à tout le monde d’utiliser Logic. »

T-Pain peut assembler une pièce en environ une heure à l’aide de Logic Studio. « En une heure, je peux avoir terminé », dit-il. « Je me mets quand même au défi de temps en temps. J’avais promis à un gars de lui faire un rythme et il est venu dans le studio pour le réclamer. Je lui ai dit : "Je vais te faire ton rythme en dix minutes". En fait, ça ne m’a pris que sept minutes. Il y avait différents changements, un couplet, tout, quoi. »

Mais T-Pain n’est pas seulement un producteur, c’est aussi un interprète. Lorsqu’il est sur scène, il se tourne vers MainStage, le module de concert de Logic Studio, pour simuler les amplificateurs de guitare et pour ajouter des effets. « Il y a une partie du spectacle où je joue de la guitare », dit-il. « À certains moments, j’ai besoin d’un délai ou d’une réverbération rapides et je peux utiliser MainStage. Si je veux rapidement faire un changement et jouer quelque chose de différent, mon ingénieur peut simplement changer l’extension de MainStage. C’est très utile. »

Planer dans les nuages

T-Pain est très occupé. Il travaille présentement sur un nouvel album et sur d’autres projets avec R. Kelly, Kanye West, Usher, Chris Brown et Britney Spears. Cela s’ajoute à son travail habituel en studio avec l’équipe de la maison de disque Konvict Muzik. En somme, cela représente beaucoup de musique à composer, mais heureusement, T-Pain ne semble pas éprouver de difficulté à trouver de nouveaux rythmes et de nouveaux vers. « Je dois simplement laisser circuler les idées », dit-il. « Ce qui me vient à l’esprit n’est jamais rejeté. Et j’essaie de ne pas penser à où cela s’en va. »

T-Pain
Photographie : Anthony Cutajar

Peu importe ce qu’il fait, T-Pain essaie de toujours créer quelque chose de différent. « Je sais que je fais déjà quelque chose de différent, mais dans quelques mois, tout le monde sera aussi en train de le faire et ce ne sera donc plus quelque chose de différent », dit-il. « À moins d’apporter constamment des changements, je n’ai pas l’impression de me démarquer des autres. C’est la seule façon de faire les choses différemment. Si je me concentre trop fort, tout se met à sonner de la même façon. »

Logic Studio aide le producteur à trouver le son unique qu’il cherche et le propulse vers de nouveaux sommets. « Vous pouvez faire tout ce que vous voulez dans Logic », affirme-t-il. « Vous n’êtes pas limité par l’équipement ou par un son. Si vous voulez votre propre son, vous pouvez utiliser Logic pour le créer. »