Ressources médias

Apple présente les améliorations apportées à ResearchKit

Les études sur la dépression post-partum, l’asthme et les maladies cardiovasculaires intègrent maintenant les données génétiques

TORONTO (Ontario), le 21 mars 2016. – Apple a annoncé aujourd’hui que des améliorations ont été apportées au cadre logiciel ResearchKit à code source ouvert, en sorte que des données génétiques et une série de tests médicaux réalisés d’ordinaire en salle d’examen sont maintenant ajoutés aux apps sur iPhone. Les chercheurs médicaux adoptent ces nouvelles fonctionnalités dans le but de créer des études ciblées sur des maladies dont souffrent des milliards de personnes partout dans le monde et de recueillir des données plus précises sur les participants. 

« La réaction qu’a suscitée ResearchKit est fantastique. Presque du jour au lendemain, de nombreuses études ResearchKit se sont taillé une place parmi les études les plus importantes de l’histoire, et les chercheurs ont maintenant accès à des données et peuvent faire des découvertes qui étaient jusque-là hors de leur portée », affirme Jeff Williams, directeur de l’exploitation d’Apple. « Des chercheurs médicaux du monde entier continuent d’utiliser iPhone pour mieux saisir certaines maladies complexes. Et grâce au soutien continu des utilisateurs de logiciels libres, les occasions pour iPhone de se démarquer dans le domaine de la recherche médicale sont infinies. »

ResearchKit transforme iPhone en un puissant outil de recherche médicale; grâce à des apps, les médecins, les scientifiques et les chercheurs peuvent recueillir des données auprès de participants de partout dans le monde de manière plus fréquente et précise. Les participants qui prennent part à ces études basées sur des apps peuvent facilement passer en revue des procédures interactives de consentement éclairé, réaliser des tâches ou répondre à des questionnaires et choisir la façon dont leurs données de santé sont transmises aux chercheurs. Jamais il n’a été aussi facile de contribuer à la recherche médicale. 

Maintenant que ResearchKit est accessible en code source ouvert, tous les développeurs peuvent concevoir rapidement une étude pour iPhone. Ils peuvent tirer parti du code ouvert et faire en sorte que leurs travaux contribuent à l’avancement de la communauté, afin d’aider d’autres chercheurs à innover avec ces outils. En se servant d’un tout nouveau module conçu à l’intention des utilisateurs de logiciels libres, ils sont maintenant à même d’intégrer les données génétiques à leurs études de façon simple, transparente et peu coûteuse. Ce module, conçu par 23andMe, permet aux participants de fournir facilement leurs données génétiques à des fins de recherche médicale. De plus, les chercheurs travaillent en collaboration avec le National Institute of Mental Health pour fournir des trousses de prélèvement de la salive aux participants, en fonction de leurs résultats à divers tests.

« Il nous reste tant de choses à découvrir sur la dépression post-partum, et l’ADN pourrait bien nous aider à comprendre pourquoi certaines femmes présentent des symptômes alors que d’autres non », affirme Samantha Meltzer-Brody, M.D., M.P.H., directrice du programme de psychiatrie périnatale au UNC Center for Women’s Mood Disorders. « Avec ResearchKit et cette nouvelle capacité d’intégrer des données génétiques, nous pouvons solliciter la participation de femmes aux prises avec la dépression post-partum – des femmes issues de différentes régions et de différents groupes de population – et analyser la signature génomique de ce type de dépression à dessein de mettre au point des traitements efficaces. »

« La collecte de ce type de renseignements permettra aux chercheurs de déterminer les indicateurs génomiques de maladies ou troubles particuliers », déclare Eric Schadt, Ph. D., professeur de génomique, Jean C. and James W. Crystal, Icahn School of Medicine at Mount Sinai, et directeur fondateur de l’Icahn Institute for Genomics and Multiscale Biology. « Prenons l’asthme, par exemple. ResearchKit nous permet d’étudier à plus vaste échelle que jamais la population qui en souffre. La grande quantité de données recueillies sur iPhone nous a permis de comprendre en quoi les différents facteurs – comme l’environnement, l’emplacement géographique et les gènes – influent sur la maladie et la réponse de chacun au traitement.

Les études ResearchKit s’appuient sur des données génétiques :
  • Dépression post-partum : Le PPD Act est une nouvelle étude basée sur une app qui, à l’aide de tests génétiques, cherche à mieux comprendre pourquoi certaines femmes sont touchées par la dépression post-partum, en examinant leur génétique. Régi par la University of North Carolina School of Medicine et le consortium international Postpartum Depression: Action Towards Causes and Treatment, le PPD Act remettra aux participantes une trousse de prélèvement de la salive du National Institutes of Mental Health.
  • Maladies cardiovasculaires : Développée par la Stanford University School of Medicine, l’app MyHeart Counts utilisera les données génétiques d’utilisateurs de 23andMe afin de déterminer les prédispositions à des problèmes cardiaques et d’évaluer en quoi l’activité et les habitudes de vie d’un participant influencent sa santé cardiovasculaire. En étudiant ces corrélations à grande échelle, les chercheurs espèrent mieux comprendre comment préserver la santé cardiaque. 
  • Asthme : L’app Asthma Health, conçue pour faire le suivi des symptômes chez les asthmatiques et en déterminer les facteurs déclencheurs, fera appel aux données génétiques des utilisateurs de 23andMe pour aider les chercheurs à trouver un traitement personnalisé. L’app Asthma Health est développée par l’Icahn School of Medicine at Mount Sinai et par LifeMap Solutions.

Les chercheurs continuent d’adapter ResearchKit et d’en développer le cadre en créant de nouveaux modules qui, par l’entremise d’apps sur iPhone, permettent de réaliser des tests médicaux effectués d’ordinaire en salle d’examen. Jusqu’à maintenant, ResearchKit a permis, entre autres, d’étudier l’audiométrie tonale; de mesurer le délai entre un stimulus connu et une réaction connue; d’évaluer les capacités de traitement de l’information et de la mémoire à court terme; d’utiliser la Tour de Hanoï, un casse-tête mathématique souvent employé pour les études sur la cognition; et de calculer la vitesse de marche. 

Les études conduites avec ResearchKit ne cessent de conquérir le monde. Elles ont cours en Allemagne, en Australie, en Autriche, en Chine, aux États-Unis, à Hong Kong, en Irlande, au Japon, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Suisse. Les apps ResearchKit sont offertes sur l’App Store et sont prises en charge par iPhone 5 (ou modèles plus récents) et iPod touch (dernière génération).

Apple a transformé les technologies personnelles en lançant le Macintosh, en 1984. Aujourd’hui, Apple est à l’avant-garde de l’innovation avec des produits comme iPhone, iPad, Mac, Apple Watch et Apple TV. Ses quatre plateformes logicielles, soit iOS, OS X, watchOS et tvOS, proposent une expérience fluide sur tous les appareils signés Apple et procurent aux utilisateurs des services révolutionnaires comme l’App Store, Apple Music, Apple Pay et iCloud. Les 100 000 employés d’Apple travaillent à créer les meilleurs produits qui soient et ont à cœur de contribuer à un monde meilleur. 

Contenu supplémentaire : 
Images
Vidéo


Relations de presse :
Darrell Etherington
Apple
etherington@apple.com
647 943-4615

NOTE AUX RÉDACTEURS : Pour plus d’informations, veuillez vous rendre sur le site de relations avec la presse d’Apple (www.apple.com/ca/fr/pr) ou appeler la Ligne Infos Médias au 408 974-2042.

-30-

© 2016 Apple Inc. Tous droits réservés. Apple, le logo Apple, ResearchKit, iPhone, App Store, et iPod touch sont des marques de commerce d’Apple. Les autres noms de produits et dénominations sociales mentionnés ici peuvent être des marques de commerce de leurs propriétaires respectifs.

Apple, le logo Apple, ResearchKit, iPhone, App Store, et iPod touch sont des marques de commerce d’Apple. Les autres noms de produits et dénominations sociales mentionnés ici peuvent être des marques de commerce de leurs propriétaires respectifs.

Ligne Infos Médias d'Apple 408 974-2042

Contrat d’utilisation d’image

Informations importantes sur l’utilisation des images

En copiant ou en faisant un usage quel qu’il soit de l’image ci-dessous, vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les termes du Contrat d’utilisation d’image ci-dessous régissant l’usage que vous ferez de cette Image. Si vous n’acceptez pas les termes du Contrat, vous ne pourrez ni copier ni utiliser l’Image de quelque façon que ce soit, à moins que vous n’ayez une autorisation écrite signée par Apple. Si vous n’acceptez pas les termes du Contrat, vous ne pourrez ni copier ni utiliser l’Image de quelque façon que ce soit, à moins que vous n’ayez une autorisation écrite signée par Apple.

Contrat d’utilisation

Selon les termes de ce Contrat, vous ne pouvez utiliser l’Image que dans sa totalité, pour un usage éditorial par la presse et/ou par des analystes du domaine. Ce droit vous est accordé à titre personnel et ne peut en aucun cas être cédé à un tiers. L’Image ne doit pas être utilisée aux fins de promouvoir ou de commercialiser un produit ou une technologie (notamment dans des publicités, des brochures, sur des couvertures de livre, des galeries de photos, des t-shirts ou tout autre article promotionnel). Vous ne devez en aucun cas altérer ni modifier l’Image, en partie ou en totalité, et ce, pour quelque raison que ce soit.

Comme il en est convenu entre vous et Apple, Apple est et restera le propriétaire unique et exclusif de l’Image. Vous ne devez en aucun cas supprimer, modifier ou obscurcir les mentions légales figurant sur celle-ci. Pour chaque utilisation, les mentions légales de propriété devront apparaître clairement à côté de l’Image.

Je déclare avoir lu, compris et accepté les termes du Contrat d’utilisation d’image.

Accepter et télécharger
Refuser les termes du Contrat