Remote Desktop 3
Technical Specifications
Asset Management

Gestion de ressources

Recherche Spotlight à distance

  • Effectuez vos recherches sur un ordinateur distant, son disque de démarrage ou un dossier spécifique à l’aide d’un ou de plusieurs critères : type de fichier, dernière ouverture, date de la dernière modification, date de création, mots-clés, couleur, étiquette, nom, contenu, taille — le tout filtré selon vos besoins.
  • Les résultats peuvent ensuite être copiés sur l’ordinateur de l’administrateur, ouverts sur des ordinateurs distants ou supprimés.

Rapport d’historique utilisateur

  • Remote Desktop répertorie le nom des personnes ayant ouvert une session sur un ordinateur, puis indique comment et quand elles y ont accédé, puis quand elles ont ouvert et fermé la session.

Rapport d’utilisation des applications

  • Le logiciel montre les applications qui ont été utilisées sur les systèmes distants, le nombre de lancements, la durée de chaque utilisation et la personne l’ayant exécuté.

Rapport de recherche de fichiers

  • Recherchez des fichiers sur des groupes d’ordinateurs sous Mac OS X en utilisant les attributs de fichier suivants : nom, chemin d’accès parent, chemin d’accès complet, extension, date de modification, date de création, taille réelle, taille sur le disque, type, masqué ou non, numéro de version, chaîne de version, propriétaire, groupe, autorisations et statut de verrouillage.

Rapport de version des logiciels

  • Permet de sélectionner jusqu’à 10 applications et de comparer les versions installées sur l’ordinateur administrateur à un groupe d’ordinateurs sous Mac OS X.

Rapport des différences logicielles

  • Permet aussi de comparer les applications, les polices et les logiciels installés sur l’ordinateur administrateur avec un groupe d’ordinateurs sous Mac OS X.

Aperçu du système

  • Ordinateur : processeurs actifs, mémoire disponible, ROM de démarrage, vitesse d’horloge du bus, taille des données du bus, vitesse du processeur, numéro de série, processeur vectoriel, taille de la mémoire cache de niveau 2, taille de la mémoire cache de niveau 3, modèle de machine, mémoire, connecteurs RAM disponibles, connecteurs PCI utilisés, nombre de processeurs, type de processeur, numéro de commande client, taille de la mémoire virtuelle, nombre de connecteurs de RAM
  • Logiciels : version du noyau, version du système
  • Stockage : espace disque disponible, espace disque total, taille de la corbeille
  • AirPort : AirPort actif, version du micrologiciel AirPort, adresse matérielle AirPort, adresse locale AirPort, type AirPort, AirPort installé, canal réseau AirPort, réseau AirPort à portée, connexion d’ordinateur à ordinateur, nom du réseau AirPort
  • Modem : pays du modem, pilote du modem, version de micrologiciel du modem, modem installé, interface du modem, modèle du modem
  • Réseau : première adresse Ethernet, NetBoot, adresse IP principale, collisions réseau principales, drapeaux réseau principaux, adresse matérielle réseau principale, erreurs entrantes réseau principales, paquets entrants réseau principaux, erreurs sortantes réseau principales, paquets sortants réseau principaux, réseau principal
  • Affichage : type de moniteur, profondeur du moniteur, résolution du moniteur, type du second moniteur, profondeur du second moniteur, résolution du second moniteur
  • Appareils et périphériques : nombre d’appareils ATA, nombre d’appareils FireWire, clavier connecté, souris connectée, type de lecteur optique, nombre d’appareils SCSI, nombre de périphériques USB
  • AppleTalk : AppleTalk actif, réseau AppleTalk, nœud AppleTalk, zone AppleTalk
  • Partage : nom de l’ordinateur, partage de fichiers, accès FTP, événements Apple distants, accès à distance, nom d’hôte UNIX, partage Web, partage Windows
  • Préférences : mise en veille de l’écran, mise en veille du disque dur, mise en veille de l’ordinateur, réactivation pour accès Ethernet
  • Impression : nom de l’imprimante, partage d’imprimantes, type d’imprimante, version d’imprimante
  • Remote Desktop : renseignements sur l’ordinateur n° 1, renseignements sur l’ordinateur n° 2, renseignements sur l’ordinateur n° 3, renseignements sur l’ordinateur n° 4

Rapport de stockage

  • Matériel : fabricant du disque/lecteur, modèle de disque/lecteur, révision du disque/lecteur, protocole du disque/lecteur, amovible ou non, numéro de série, numéro d’unité logique, détachable ou non
  • Volume : date de création, nom du disque, nombre de fichiers, nombre de dossiers, espace disque total, espace disponible, disque de démarrage, point de montage UNIX
  • Système de fichiers : format de disque, propriétaire, groupe, modes d’autorisation, autorisations, accès en écriture, date de modification, sensible à la casse, respect de la casse
  • Sauvegarde : journalisation, journalisé, date de la dernière sauvegarde, date de la dernière vérification

Rapport d’appareils et de périphériques FireWire

  • Fabricant, modèle, vitesse de l’appareil, version du logiciel, version du micrologiciel

Rapport d’interface réseau

  • Aperçu réseau : nom, actif ou inactif, principal, configuré à l’aide de, adresse matérielle, nom de l’interface, drapeaux
  • Interface active : domaine, adresse du routeur, adresse IP, adresse de diffusion, serveur DNS, masque de sous-réseau, adresses IP, adresses de diffusion, serveurs DNS, masques de sous-réseau
  • Statistiques réseau : collisions réseau, erreurs entrantes réseau, paquets entrants réseau, erreurs sortantes réseau, paquets sortants réseau
  • Statistiques de sortie : capacité de file d’attente de sortie, taille de file d’attente de sortie, taille maximale de file d’attente de sortie, nombre d’abandons de file d’attente de sortie, nombre de sorties de file d’attente de sortie, nombre d’essais de file d’attente de sortie, nombre de blocages de file d’attente de sortie
  • Statistiques de sortie : erreurs d’alignement Ethernet, erreurs FCS Ethernet, images collision unique Ethernet, images collisions multiples Ethernet, erreurs test SQE Ethernet, transmissions Ethernet différées, collisions Ethernet retardées, collisions Ethernet excessives, erreurs transmission MAC interne Ethernet, erreurs de sens de transmission Ethernet, images Ethernet trop longues, erreurs de réception MAC interne Ethernet, jeu de puces Ethernet, images manquées Ethernet, dépassements récepteur Ethernet, expirations de délai d’horloge de surveillance récepteur Ethernet, images récepteur Ethernet trop courtes, erreurs collision récepteur Ethernet, erreurs PHY récepteur Ethernet, expirations de délai de récepteur Ethernet, interruptions de récepteur Ethernet, réinitialisations de récepteur Ethernet, erreurs de ressources récepteur Ethernet, approvisionnements insuffisants de transmetteur Ethernet, événements Jabber de transmetteur Ethernet, erreurs PHY de transmetteur Ethernet, expirations de délai de transmetteur Ethernet, interruptions de transmetteur Ethernet, réinitialisation de transmetteur Ethernet, erreurs ressources de transmetteur Ethernet, fréquence des collisions Ethernet

Rapport des cartes PCI

  • Nom de la carte, type de carte, mémoire de la carte, révision de la carte, code du fournisseur, code du périphérique, version ROM, nom de l’emplacement

Rapport d’utilisation de la mémoire

  • Code de l’emplacement, taille du module, type de module, vitesse du module

Rapport des périphériques USB

  • Nom du produit, nom du fournisseur, vitesse du périphérique, code du produit, code du fournisseur, intensité de l’alimentation du bus

Planification

  • Planifiez un événement ou une tâche à une date et une heure précises.
  • Paramétrez la recollection et l’envoi de données des ordinateurs sous Mac OS X concernant leurs paramètres matériels et logiciels suivant un horaire régulier ou au besoin.

Installation de logiciels

Software Distribution

Installation de logiciels

  • Installez un ou plusieurs logiciels à distance sur un groupe de systèmes fonctionnant sous Mac OS X.
  • Installez des progiciels de formats .pkg
    ou .mpkg
  • Planifiez des installations à des dates et heures précises.
  • Détectez si un installateur a besoin d’être redémarré.
  • Redémarrez l’ordinateur une fois l’installation terminée ou plus tard.
  • Cryptez le flux de données.
  • Indiquez l’utilisation de la bande passante du réseau.

Copie de fichiers

  • Copiez un ou plusieurs fichiers et dossiers sur un groupe de systèmes fonctionnant sous Mac OS X.
  • Copiez un ou plusieurs fichiers et dossiers d’un groupe de systèmes Mac OS X sur l’ordinateur de l’administrateur.
  • Copiez un ou plusieurs fichiers à des emplacements prédéfinis : même emplacement relatif, dossier Applications, dossier Bureau de l’utilisateur actuel, répertoire de départ de l’utilisateur actuel, dossier Polices, dossier Préférences, dossier Système, dossier supérieur du disque ou un chemin indiqué.
  • Planifiez des copies à des dates et heures précises.
  • Choisissez une action si un élément existe déjà : demander quoi faire, remplacer l’élément, remplacer l’élément si l’existant est plus ancien, renommer l’élément existant, renommer l’élément copié.
  • Définissez les autorisations du fichier une fois copié : hériter des autorisations du dossier de destination, conserver le propriétaire ou l’utilisateur actuel, ou spécifier l’utilisateur et le groupe.
  • Cryptez les flux de données.
  • Indiquez l’utilisation de la bande passante du réseau.

Assistance à distance

Remote Assistand

Observez et contrôlez les écrans des Mac distants

  • Prenez en charge les ordinateurs compatibles avec VNC, y compris des systèmes Windows et Linux.
  • Effectuez des transferts par glisser-déposer d’un ordinateur distant à un autre.
  • Utilisez le copier-coller à distance pour transférer rapidement du texte ou des images.
  • Ajustez la profondeur des couleurs selon l’un des quatre modes suivants : noir et blanc, niveaux de gris, milliers de couleurs, millions de couleurs.
  • Dimensionnez les écrans pour qu’ils s’adaptent à la fenêtre ouverte lors du visionnage sur grand écran.
  • Utilisez le mode Rideau pour masquer la vue d’un utilisateur lors de la configuration de données importantes.
  • Commandez complètement l’ordinateur distant ou bien partagez la souris et le clavier avec son utilisateur.
  • Basculez entre le mode plein écran et le mode ajusté à la fenêtre.
  • Effectuez des saisies d’écran.

Observez et contrôlez simultanément plusieurs écrans d’ordinateurs distants compatibles

  • Consultez jusqu’à 50 écrans dans une même fenêtre.
  • Ajustez le nombre d’écrans visibles sur chaque page.
  • Ajustez la profondeur des couleurs sur l’un des quatre modes suivants : noir et blanc, niveaux de gris, milliers de couleurs, millions de couleurs.
  • Faites défiler la liste des ordinateurs surveillés manuellement ou automatiquement.
  • Visualisez d’un seul coup d’œil l’état des postes en réseau à l’aide des témoins d’état du système.

Partage d’écrans et communication textuelle

  • Partagez un écran Mac avec d’autres systèmes Mac OS X.
  • Envoyez un message texte à un groupe de systèmes Mac OS X.
  • Discutez en temps réel par messagerie textuelle entre ordinateurs.

Gestion à distance

Remote Administration

Gestion des systèmes à distance

  • Suspendez et réactivez l’activité d’un groupe de systèmes Mac OS X.
  • Démarrez et arrêtez un groupe de systèmes Mac OS X, effectuez le redémarrage et l’arrêt immédiatement ou autorisez les utilisateurs à enregistrer leur travail.
  • Ouvrez des fichiers et des applications sur un groupe de systèmes Mac OS X.
  • Videz la Corbeille de tous les utilisateurs sur un ou plusieurs systèmes Mac OS X.
  • Déconnectez l’utilisateur actuel sur un ou plusieurs systèmes Mac OS X.
  • Effectuez la mise à niveau du client Remote Desktop sur un groupe d’ordinateurs Mac OS X exécutant des versions plus anciennes du logiciel (version 1.2 ou ultérieure).

Envoyez des commandes UNIX sur un groupe de systèmes Mac OS X

  • Exécutez des commandes en tant qu’utilisateur actuel ou utilisateur spécifié.
  • Réglez les préférences système Réseau, Économiseur d’énergie et Date et heure à l’aide des outils de ligne de commande.
  • Utilisez l’un des 30 scripts UNIX de démonstration dans le menu Modèle de tâche ou créez vos propres scripts.

Paramétrez le disque de démarrage.

  • Définissez le disque de démarrage sur un disque local ou une partition, ou sélectionnez un disque dans la liste des images NetBoot ou Network Install.
  • Démarrez plusieurs ordinateurs à distance.
  • Redémarrez des ordinateurs après le paramétrage du nouveau disque de démarrage (facultatif).

Renommez des ordinateurs sous Mac OS X

  • Ajoutez un numéro unique à chaque ordinateur lorsque vous en sélectionnez plusieurs.

Modification des réglages de Remote Desktop
version client

  • Modifiez les réglages des clients Remote Desktop sur un ou plusieurs systèmes Mac OS X.
  • Enregistrez les réglages sous forme d’installateur pour les appliquer à d’autres systèmes Mac OS X à une date ultérieure.
Automation

Automatisation

  • Créez d’efficaces flux de production d’administration système en associant plusieurs actions de Remote Desktop.
  • Créez des solutions complètes en combinant des actions à celles d’autres applications.
  • Comprend plus d’une trentaine d’actions Automator
  • Enregistrez les flux de production Automator sous forme de compléments.

Configuration simplifiée

  • Détectez les ordinateurs que vous avez besoin d’administrer à l’aide des scanneurs de réseau. Créez autant de scanneurs que vous le souhaitez et configurez chacun d’eux pour effectuer des recherches sur des zones particulières de votre réseau.
  • Réglages des préférences pour l'administrateur et les clients.
  • Créez des listes d’ordinateurs pour organiser le système comme bon vous semble (par modèle, site ou département, par exemple).
  • Vérifiez ou réutilisez les tâches en utilisant la liste des tâches précédemment exécutées.
  • Autorisez les utilisateurs non administrateurs à exécuter certaines ou toutes les fonctions de Remote Desktop 3.
  • Utilisez un ordinateur autre que celui de l’administrateur comme serveur dédié pour collecter automatiquement les données de rapport.
  • Choisissez d’organiser les groupes par site, modèle ou département.
  • Définissez un jeu de règles pour ajouter automatiquement des ordinateurs aux listes intelligentes d’ordinateurs.
  • Associez les ordinateurs à l’une des sept étiquettes définies par l’utilisateur.
  • Utilisez les affichages Liste des ordinateurs personnalisée pour consulter uniquement les données qui vous intéressent, dont 14 attributs supplémentaires pour l’affichage.
  • Authentifiez les clients à l’aide des noms de groupes propres aux services d’annuaires de l’organisation.
  • Cryptez toutes les communications entre Remote Desktop 3 et les postes clients avec un cryptage de type AES à 128 bits, ou désactivez le cryptage pour les tâches traitant un volume de données important.