L’acquisition d’aptitudes et de connaissances nouvelles permet aux gens de se bâtir une vie meilleure.

ouvrir
fermer

Des travailleurs inscrits à un programme d’apprentissage en ligne étudient dans le laboratoire informatique d’une usine de Shanghai, en Chine.

Nous offrons des ressources éducatives à l’ensemble des travailleurs de notre chaîne logistique – comme des formations sur les droits de la personne et du travail ou des cours universitaires gratuits sur l’apprentissage des langues, de l’informatique et de nombreuses autres matières. Les employés ont aussi l’occasion d’obtenir un grade d’associé ou un baccalauréat.

Faits saillants de notre rapport 2014

Nous avons éduqué 1,5 million de travailleurs sur leurs droits en 2013 et plus de 3,8 millions depuis 2007.

Nous avons doublé l’étendue du programme SEED (Supplier Employee Education and Development) et l’offrons désormais dans 18 sites.

Nous avons donné des cours gratuits à un plus grand nombre de travailleurs grâce au programme SEED, avec quelque 280 000 participants en 2013.

Voir tous les faits saillants de 2014

Former les employés et les gestionnaires sur les pratiques exemplaires.

Pour faire affaire avec nous, les fournisseurs doivent démontrer que leurs pratiques sont à la hauteur des normes les plus strictes de l’industrie, un point que nous mettons au clair dès le départ. Nous formons les superviseurs des usines afin qu’ils se conforment à nos exigences les plus élevées, en leur offrant des consignes sur les façons de bien communiquer avec les employés, d’entretenir un milieu de travail à la fois sécuritaire et respectueux, et d’éviter toute forme de harcèlement.

Il est crucial que les travailleurs comprennent également leurs droits afin de pouvoir s’exprimer s’ils ont des doutes quant à un comportement dont ils sont témoins ou s’ils ont des raisons de croire que leurs droits sont bafoués. Nous exigeons que les nouveaux employés comme les anciens reçoivent une formation sur le Code de conduite Apple, les lois locales et les normes d’hygiène et de sécurité du travail.

Depuis 2007, plus de 3,8 millions de travailleurs et gestionnaires de notre chaîne logistique ont reçu cette formation, dont 1,5 million en 2013.

Participation à la formation en droit du travail

  • Participation cumulative
  • Participation annuelle
  • 2 k
  • 27 k
  • 128 k
  • 172 k
  • 700 k
  • 1,3 M
  • 1,5 M
  • 2 k
  • 29 k
  • 157 k
  • 329 k
  • 1,02 M
  • 2,3 M
  • 3,8 M

Fournir des occasions d’apprentissage aux travailleurs.

Dans le cadre de notre programme SEED (Supplier Employee Education and Development), nous avons investi plusieurs millions de dollars dans les salles de classe intégrées aux installations de nos fournisseurs pour les équiper d’ordinateurs, de logiciels éducatifs et de systèmes de vidéoconférence. Les travailleurs qui souhaitent acquérir de nouvelles connaissances peuvent s’inscrire gratuitement à des cours qui sont donnés avant et après les quarts de travail. Cours d’anglais, certificat d’électricien ou de soudeur, formations sur l’utilisation de base d’un ordinateur, les principes de gestion, la conception assistée par ordinateur, l’économie ou encore l’esthétique figurent parmi les options offertes. Nous travaillons également en partenariat avec des universités locales pour offrir aux travailleurs un accès à des programmes d’équivalence d’études secondaires et d’études supérieures.

Le nombre d’usines où notre programme SEED a été mis en place a doublé en 2013, passant de 9 à 18. Plus de 480 000 travailleurs ont suivi des cours dans le cadre du programme depuis 2008.

480 000 travailleurs

Plus de 480 000 travailleurs ont participé au programme SEED depuis 2008, dont 280 000 en 2013.

Le programme EHS Academy : solidifier les connaissances pour rehausser la sécurité au travail.

Pour pallier le manque de personnel qualifié en santé, sécurité et environnement (EHS pour Environment, Health et Safety), nous avons lancé le programme EHS Academy (décrit en détail dans la section Santé et sécurité). Le programme, qui existe depuis 18 mois seulement, offre 25 formations portant sur la santé, la sécurité et l’environnement, et comprend des cours généraux et ciblés sur des sujets comme le dépistage et l’analyse des risques d’accident, la sécurité-incendie, la gestion des produits chimiques dangereux, l’hygiène du travail, l’ergonomie, l’équipement de protection personnelle et la norme de verrouillage et d’étiquetage, une procédure qui consiste à isoler les matières dangereuses et à couper l’alimentation d’une machine avant d’en faire l’entretien ou d’y apporter des modifications. Le programme EHS Academy met l’accent sur l’acquisition de connaissances de base, le perfectionnement des aptitudes, la gestion et le leadership. Les participants doivent s’inscrire à 19 cours et les réussir. Au terme du programme, ils reçoivent un certificat d’achèvement émis par les universités partenaires. Ils sont aussi appelés à mettre leurs connaissances en pratique en créant de vrais projets adaptés à leur milieu de travail. En 2013, plus de 240 employés provenant d’une soixantaine d’usines – représentant plus de 270 000 travailleurs – se sont inscrits au programme EHS Academy. Nous prévoyons élargir la portée du programme en 2014.

ouvrir
fermer

Des travailleuses assistent à une séance de formation dans une usine de semiconducteurs à Kuala Lumpur, en Malaisie.

Veiller à ce que les travailleurs soient entendus.

Les travailleurs ont le droit de profiter d’un environnement de travail où ils sont libres de donner leur opinion et d’exprimer leurs préoccupations, tout comme ils ont le droit d’être écoutés avec considération par les gestionnaires et superviseurs. C’est pourquoi les programmes de formation que nous offrons aux gestionnaires proposent des solution visant à améliorer le dialogue entre les employés et la direction. Mais nous savons que ça ne suffit pas. Nous cherchons donc des moyens plus efficaces qui permettront aux travailleurs de présenter leurs plaintes à leurs supérieurs, et fourniront à ces derniers les outils adéquats pour corriger les problèmes soulevés par les employés de façon satisfaisante. Des fournisseurs représentant près de 105 000 travailleurs participent à ces programmes de communication et aux évaluations d’essai. De plus, nous continuons de participer à un programme appuyé par l’IDH Sustainable Trade Initiative impliquant de multiples intervenants, qui nous permet de collaborer avec d’autres entreprises pour offrir à nos équipes chargées de la gestion des fournisseurs, ainsi qu’à nos employés, davantage d’outils et de ressources pour améliorer les mécanismes d’examen des plaintes.