Développement des travailleurs

Formés au travail. Outillés pour l’avenir.

Des élèves assistent à un cours sur les projets « zéro déchet » à Shenzhen, en Chine.

Former un travailleur, c’est aussi le sensibiliser à ses droits.

Depuis 2008, nos fournisseurs ont offert à plus de 9,25 millions de travailleurs de la formation sur les lois locales, la réglementation en matière de santé et de sécurité et le Code de conduite d’Apple. Nous exigeons de nos superviseurs en usine qu’ils fassent respecter les politiques d’emploi appropriées et assurent un environnement de travail sécuritaire, et nous leur enseignons aussi à mieux communiquer avec les travailleurs.

Participation à la formation en droit du travail
Année Participation cumulative Participation annuelle
2007 2 k 2 k
2008 29 k 27 k
2009 157 k 128 k
2010 329 k 172 k
2011 1,02 M 700 k
2012 2,3 M 1,3 M
2013 3,8 M 1,5 M
2014 6,2 M 2,3 M
2015 9,25 M 3,05 M
Un cours sur iPad dans le cadre de notre programme SEED, à Shenzhen, en Chine.

Des emplois qui ouvrent de nouvelles perspectives.

Nous souhaitons bien sûr que les travailleurs se réalisent dans nos usines, mais nous voulons aussi les aider à explorer d’autres avenues. C’est pourquoi nous avons créé le programme d’éducation et de perfectionnement à l’intention des employés de nos fournisseurs (baptisé SEED pour Supplier Employee Education and Development). Nous aménageons des salles de classe dans les installations de nos fournisseurs, où les travailleurs peuvent suivre gratuitement des cours dans différents domaines, comme l’informatique, l’infographie, l’anglais et la gestion des ressources humaines. Chaque classe est équipée d’ordinateurs Mac et de systèmes de vidéoconférence, et nous remettons aux participants des iPad contenant des cours semblables à ceux du programme SEED. Nous proposons aussi des exercices et des cours abrégés accessibles sur appareil mobile qui portent sur les fonctions des différents postes, les compétences de la vie courante et la littéracie financière. Cette année, de nombreux participants ont obtenu un grade d’associé ou un baccalauréat par l’entremise du programme SEED et de partenariats avec des universités locales.

Étude de cas

Le début d’une carrière pour Carl Yang.

Peu de temps après avoir obtenu son diplôme d’une école de formation professionnelle de premier cycle, Carl Yang a décroché un poste de manutentionnaire à l’usine Jabil de Suzhou, en Chine. Au terme de trois années de travail dans la chaîne de production, Carl était prêt à relever de nouveaux défis. C’est une affiche du programme SEED qui l’a motivé à s’inscrire au programme de gestion des ressources humaines, un domaine qui l’intéressait depuis longtemps.

Carl aide une instructrice du programme SEED à se préparer pour un cours.

Il a ainsi suivi des cours en ressources humaines pendant neuf mois, consacrant tout son temps libre à ses études, jusqu’à ce qu’il obtienne son diplôme d’études secondaires avec spécialisation en ressources humaines. Les entrevues qu’il a passées dans le cadre du cours ainsi que les évaluations de son rendement ont été si concluantes qu’il a réussi à se tailler une place au sein de l’équipe des RH à titre d’administrateur du programme SEED.

Dans le cadre de son nouveau rôle, il fournit de l’assistance technique pour les iPad et iMac utilisés en classe et offre de l’encadrement aux autres travailleurs qui participent au programme SEED. Maintenant passionné par son travail, Carl continue de s’inscrire à des formations pour parfaire son éducation et est en voie d’obtenir un baccalauréat en gestion des affaires.

Carl aide des travailleuses à faire leurs devoirs.

Hausser la norme en éducation.

Après l’école primaire, de nombreux élèves chinois s’inscrivent dans des écoles professionnelles. Pour veiller à ce que ces écoles enseignent aux élèves les compétences dont ils ont besoin pour réussir, nous avons créé un système de délivrance de titres et de certificats en partenariat avec le gouvernement local, Dell Inc. et le programme Rural Education Action Program (REAP) de l’Université Stanford.

Bien qu’on ne retrouve dans la chaîne logistique d’Apple qu’un faible pourcentage de diplômés de ces écoles, des données recueillies en 2015 suggèrent que le système a permis d’augmenter le niveau de compétences des élèves et de diminuer les taux de décrochage.

Des élèves de la province de Henan, en Chine, remplissent une fiche d’évaluation de leur école de formation professionnelle administrée par le programme REAP.

Rapport d’avancement

Téléchargez le rapport d’avancement de cette année, lisez la lettre de Jeff Williams, le directeur de l’exploitation d’Apple, et consultez les rapports des années précédentes. En savoir plus