La vie iPad

La victoire, c’est 99 % de préparation.

Mark Post, pilote et propriétaire de l’équipe Riviera Racing. Dans les rallyes d’endurance comme le Baja 1000, le simple fait de franchir la ligne d’arrivée est considéré comme un exploit. L’équipe Riviera Racing utilise l’iPad pour maximiser ses chances de la franchir en premier.

En plus de vingt ans, Mark Post a sillonné pratiquement chaque dune, chaque mètre carré de végétation et chaque ravin de Basse-Californie. Et en tant que propriétaire de l’équipe Riviera Racing et champion 2007 du Baja 1000, il sait ce qu’il faut faire pour s’imposer.

« Les gens considèrent cette course comme la plus difficile parce que quand le drapeau s’abaisse, on part pour 1 600 kilomètres de combat, explique Mike Post. Et il faut avoir un plan de bataille. Ça demande un travail d’équipe considérable. » En course, Mike Post et son copilote, embarqués dans leur Trophy Truck, sont soutenus par une centaine de coéquipiers répartis sur différents stands, deux avions, un hélicoptère et six véhicules de poursuite. « Les véhicules de poursuite sont chargés de toutes les pièces de rechange possibles, et ils se déplacent stratégiquement sur la piste. Les avions nous aident à relayer les informations entre le véhicule et les coéquipiers. L’hélicoptère est là pour la sécurité. »

« Nous sommes une petite armée. La logistique aérienne et terrestre est déterminante pour la victoire. L’iPad nous a aidés à être plus efficaces en tant qu’équipe. » Mark Post, propriétaire/pilote, Riviera Racing.

Pour coordonner tout cela dans une zone aussi reculée, il faut une planification logistique irréprochable. Avant l’iPad, Riviera Racing devait s’en remettre à tout un fatras de cartes, de classeurs de graphiques et de check-lists. Dorénavant, avec l’app MotionX GPS HD sur iPad, l’équipe charge simplement l’itinéraire de la course sur une carte satellite détaillée. Il suffit ensuite d’y superposer les emplacements des stands, des changements de pilote, des ravitaillements et les routes d’accès pour les véhicules de soutien. Puis d’insérer les milliers de notes réunies au fil des reconnaissances effectuées pendant les semaines de préparation.

Apple a des produits géniaux. Au quotidien ou dans mon activité professionnelle, je n’utilise que ça. »

« L'équipe a besoin de données détaillées sur chaque virage, chaque ravin et chaque obstacle du parcours. L’iPad permet de réunir toutes les informations qui sont cruciales à la victoire, résume Mike Post. Avec la possibilité d’agrandir et de réduire n’importe quel tronçon et d’obtenir instantanément des données précises, nous savons toujours par où passer. » Et comment faire face aux embûches de la Basse-Californie.

Au bout de ces mois de réglage de la voiture, de ces semaines de reconnaissance, de stratégie logistique et de planification, il y a 19 heures de course. « Notre préparation doit être sans faille. Car il n’y a aucun moyen de revenir en arrière. C’est pourquoi l’utilisation de l’iPad pour notre préparation est déterminante. »

Revoir
« L’iPad nous aide à prendre en compte toutes les variables. C’est ce qui fait la différence entre la victoire et la défaite. »