Rendre des comptes

Imposer des normes très strictes ne suffit pas. Nous nous assurons chaque jour qu’elles sont respectées.

Un inspecteur Apple, accompagné d’inspecteurs indépendants locaux, visite une usine à Suzhou, en Chine.

Notre Code de conduite des fournisseurs compte parmi les plus stricts du secteur. Pour contrôler les conditions de travail chez nos fournisseurs, nous menons régulièrement des audits dans leurs locaux, et cela à tous les niveaux de la chaîne logistique. L’audit est fondamental dans notre démarche. Mais il n’est que le début de notre travail.

Grandes lignes de notre rapport 2015 sur les prises de responsabilité

En 2014, nous avons effectué 633 audits couvrant plus de 1,6 million de travailleurs.

En 2014, nous avons effectué des audits de fournisseurs dans 19 pays.

En 2014, nous avons appelé 30 000 travailleurs pour nous assurer que leurs droits étaient respectés.

Une salariée d’Apple parle des réglementations du travail avec des inspecteurs indépendants dans une usine de Jundiaí, au Brésil.

Travailler sur site avec les fournisseurs.

Pour avoir un réel impact sur notre chaîne logistique, il est important de commencer par comprendre comment se déroule le travail sur les sites des fournisseurs. C’est pour cela que nous ne nous contentons pas d’utiliser et de vérifier les audits depuis nos bureaux de Cupertino. Nous préférons estimer l’état des installations de nos fournisseurs en leur rendant visite régulièrement et en liant des partenariats avec nos fournisseurs du monde entier. Et lorsque nous découvrons un problème, nous travaillons ensemble pour le résoudre.

Audits effectués par Apple depuis 2007

39
69
83
97
106
123
173
210
39
83
102
127
188
298
451
633

Aperçu de nos audits.

Étape 1.

Préparation. Chaque nouvelle usine doit respecter notre code et nos normes et accepter d’être auditée. L’ordre de priorité des audits est fonction du risque géographique, des résultats de l’audit précédent, des risques liés aux matières premières et des dépenses planifiées, mais aussi des inquiétudes dont les équipes internes, les parties prenantes externes et les ONG, entre autres, nous ont fait part.

Étape 2.

Audit sur site. Tous les audits sur site sont réalisés par des inspecteurs d’Apple, accompagnés par des inspecteurs indépendants locaux et des experts formés aux protocoles d’audit d’Apple. Nous vérifions ensemble des centaines de fiches de paie, interrogeons les travailleurs, contrôlons l’état des installations et vérifions les conditions environnementales à l’intérieur et à l’extérieur des locaux.

Étape 3.

Mesures correctives. Les fournisseurs doivent corriger toutes les infractions. Tous les fournisseurs doivent nous envoyer un plan de mesures correctives dans les deux semaines suivant l’audit en précisant les actions correctives mises en place. Les infractions les plus graves impactent négativement la relation commerciale entre le fournisseur et Apple et peuvent engendrer une rupture de contrat.

Étape 4.

Contrôle. Une équipe spécialisée dans la vérification travaille aux côtés des fournisseurs et s’assure que ceux-ci respectent les normes d’Apple dans des intervalles de 30, 60 et 90 jours. Tout retard dans la progression est transmis à l’équipe de direction.

Étape 5.

Vérification ultérieure. Nous recrutons un inspecteur indépendant qui devra à nouveau contrôler les installations au bout de 120 jours pour s’assurer qu’elles sont en conformité avec nos normes. Si ce n’est pas le cas, une deuxième vérification est prévue dans les 30 jours suivants.

Que se passe-t-il après un entretien d’audit ?

Apple dirige les vérifications matérielles, contrôle les documents et interroge les travailleurs dans leur langue maternelle en l’absence de leur responsable. Après cela, nous donnons nos coordonnées aux travailleurs afin qu’ils puissent nous contacter en toute discrétion et en toute sécurité pour nous donner des informations supplémentaires concernant une usine ou tout comportement qu’ils considèrent contraire à l’éthique. Nous encourageons les travailleurs à nous faire part de toute forme de représailles et effectuons un suivi auprès des fournisseurs pour corriger tous les problèmes signalés. Nos partenaires indépendants nous aident dans cette démarche. Ils ont passé plus de 30 000 appels téléphoniques en 2014 pour s’assurer qu’aucun travailleur n’avait subi de désagréments après s’être exprimé.