Nous avons repoussé nos limites. Largement.

Asseyez-vous devant un iMac, et l’incroyable se produit. Le monde autour de vous semble disparaître à mesure que vous êtes happé par son écran spectaculaire. Pour vous préparer une expérience aussi immersive, nous avons repoussé toutes les limites, repensé chaque détail et fait évoluer l’iMac au-delà du possible.

Le tout-en-un ultime. Taillé pour être à la pointe.

Le premier iMac était déjà une révolution : un ordinateur tout-en-un qui réunissait écran, processeur, processeur graphique, stockage, mémoire et bien davantage dans un boîtier à la fois simple et élégant. Aujourd’hui, l’iMac arbore un superbe écran panoramique et il déborde de technologies hautes performances dernier cri. Et pourtant, il ne mesure que 5 mm d’épaisseur sur les bords.

Un design fluide.

L’un des plus grands défis pour nos ingénieurs fut de trouver comment assembler l’avant et l’arrière de l’iMac. Le boîtier est si fin qu’il est impossible d’en souder les éléments à l’aide de méthodes traditionnelles. Nous avons donc recherché d’autres solutions et avons trouvé un procédé nommé soudure par friction-malaxage. Il s’agit d’un procédé communément utilisé pour les ailes d’avions, les réservoirs de propulsion de fusées et d’autres éléments qui se doivent d’être tout aussi infaillibles. Sous l’effet d’une température intense générée par friction et d’une forte pression, les molécules des deux surfaces d’aluminium s’entremêlent, créant une jointure nette, ultra-résistante et invisible. C’est imperceptible, mais sans cette méthode, cet iMac n’existerait pas.

Magnifique écran panoramique. Plongée en image profonde.

  • Écart de 2 mm éliminé
  • Revêtement antireflet
  • LCD 5 mm plus fin

Au plus près de l’action.

L’écran de l’iMac n’est pas simplement posé derrière le verre qui le recouvre ; il est placé tout contre. Nous avons utilisé un procédé avancé, appelé lamination totale, pour éliminer tout interstice entre le panneau LCD et le verre. Chaque image semble jaillir littéralement de l’écran.

Sus aux reflets.

La lamination totale offre un autre avantage majeur : elle élimine les reflets de lumière que renverraient le panneau LCD et la face arrière du verre qui le recouvre. Nous avons également trouvé le moyen de réduire les reflets renvoyés par la face avant du verre sans compromettre la qualité des couleurs. Et au lieu d’appliquer un revêtement antireflet sur le verre de façon conventionnelle, nous avons adapté un procédé utilisé sur de plus petites surfaces telles que les objectifs d’appareils photo et les casques de pilotes de chasse. Ce procédé, appelé dépôt par plasma, consiste à recouvrir le verre de couches de dioxyde de silicium et de pentoxyde de niobium si précises et si fines qu’elles se mesurent en atomes. Résultat : une réduction spectaculaire des reflets et des couleurs éclatantes et précises.

Des écrans étalonnés un par un. Des couleurs haute fidélité.

Aucune de ces innovations n’aurait vraiment d’importance si l’écran de l’iMac n’affichait pas des couleurs aussi vives et fidèles. C’est la raison pour laquelle nous soumettons chaque écran à un processus d’étalonnage des couleurs très astreignant, à l’aide de trois spectroradiomètres dernier cri. Ces instruments sont réglés selon les normes de couleur reconnues mondialement en matière de précision et de fidélité.

L’iMac et l’environnement. Hautement recyclable et économe en énergie.

Économe en énergie.

Conçu pour être toujours plus économe en énergie, l’iMac n’utilise que 0,9 watt d’électricité en mode veille, soit 97 % de moins que le premier iMac.

Respectueux de l’environnement.

L’iMac est exempt de nombreuses substances toxiques comme le mercure, l’arsenic, les RFB et le PVC. Il est composé de matériaux comme l’aluminium et le verre, qui peuvent être plus facilement recyclés. En fait, la base de l’iMac est constituée à 30 % d’aluminium recyclé.

Conçu de façon responsable.

Grâce à tous nos efforts, l’iMac va bien au-delà des exigences strictes de basse consommation définies par l’EPA, ce qui lui confère la qualification ENERGY STAR version 6.1. Il a également reçu la mention Gold de l’EPEAT, la plus élevée, qui évalue l’impact sur l’environnement d’un produit en fonction de sa recyclabilité, de sa consommation d’énergie et de la façon dont il est conçu et fabriqué*.