Pas de nouveau design sans nouvelle technologie.

Alors que nous imaginions le nouvel iPhone, un design s'est imposé à nous : un design qui serait à la fois remarquablement fin et léger. Mais il était quasiment impossible d'y parvenir sans sacrifier des fonctions ou des performances.

Nous aurions pu rester sur nos brisées et concevoir un produit plus raisonnable et moins remarquable. Mais non. La technologie nécessaire n'existait pas : qu'à cela ne tienne, nous l'avons inventée. Quand un composant n'était pas suffisamment petit, nous l'avons repensé. Quand les normes en vigueur posaient des limites, nous les avons dépassées. Le résultat ? Le plus fin et le plus léger iPhone de tous les temps, l'iPhone 5.

L'iPhone 5 ne fait que 7,6 mm d'épaisseur. Pour obtenir un tel prodige, les ingénieurs Apple ont repensé chaque composant à une échelle bien plus petite encore. Ils ont créé une carte nano-SIM 44 % plus petite que la micro-SIM. Le connecteur Lightning intelligent et réversible est 80 % plus petit que le connecteur 30 broches. L'appareil photo iSight 8 mégapixels offre encore plus de fonctionnalités, comme panorama et le mode faible éclairage dynamique, tout en étant 25 % plus petit. Et la nouvelle puce A6 est jusqu'à 2 fois plus rapide que la puce A5, mais sa taille a été réduite de 22 %. Avec tous ces atouts, l'iPhone 5 parvient quand même à être 20 % plus léger et 18 % plus fin que l'iPhone 4S.

Le fin du fin. Premier du genre.

Pour créer un iPhone plus fin et plus léger, il fallait également que l'écran soit plus fin. C'est un exploit que les ingénieurs d'Apple ont accompli en créant le premier écran Retina à technologie tactile intégrée. Ainsi, au lieu d'avoir une couche d'électrodes tactiles distincte entre les pixels de l'écran, les pixels jouent eux-mêmes ce double rôle : celui d'électrodes sensibles au toucher qui affichent aussi des images. Avec une épaisseur en moins entre vous et le contenu de votre iPhone 5, vous bénéficiez de plus de clarté que jamais. Et sur un écran 30 % plus fin qu'avant.

L’iPhone 5. Une précision que ne renierait pas une montre suisse.

Jamais un téléphone n'avait fait l'objet d'un tel perfectionnisme et n'avait affiché un tel niveau de précision. Prenons l'exemple des inserts en verre au dos de l'iPhone 5. Au cours de la fabrication, chaque boîtier en aluminium est photographié par deux puissants appareils photo de 29 mégapixels. Une machine examine ensuite les images et les compare à 725 autres prototypes pour trouver celui qui correspond le plus précisément à chaque iPhone.

En observant l'iPhone 5, vous remarquerez immédiatement le chanfrein exquis qui encadre l'écran. Un bord biseauté a été taillé par un cristal de diamant qui donne à l'appareil ses lignes si caractéristiques. Quoi de plus normal, pour un téléphone aussi brillant.

Le soin et l’implication que nous mettons à créer nos produits vont bien au-delà du design.

Si l'aspect et les performances d'un produit sont importants, son impact sur l'environnement l'est également. C'est la raison pour laquelle la plupart de nos produits sont fabriqués à partir de matériaux hautement recyclables, comme l'aluminium, et qu'aucune substance toxique n'entre dans leur composition.

Chaque iPhone, depuis l'iPhone 3GS, est dépourvu de retardateurs de flamme bromés (BFR) et de polychlorure de vinyle (PVC). Et cela inclut le plus récent d'entre eux, l'iPhone 5. Plus concrètement, Apple adhère aux standards mondiaux les plus stricts du secteur en matière d'abandon des BFR et du PVC. Et nous exigeons la même implication de la part de nos fournisseurs. Nous allons jusqu'à désassembler nos produits en composants et matériaux individuels dans notre laboratoire de Cupertino. Puis, nous les testons à l'aide de diverses méthodes, y compris par spectroscopie à fluorescence aux rayons X et par chromatographie à ions. Nous nous assurons ainsi que chacun des produits que nous commercialisons répond à nos exigences en matière de respect de l'environnement.