COMMUNIQUÉ DE PRESSE juin 16, 2020

L’écosystème de l’App Store d’Apple a permis de générer plus de 500 milliards de dollars de chiffre d’affaires pour le commerce en 2019

Illustration graphique de différents types d'apps dans l'écosystème de l’App Store.
Apple a annoncé aujourd’hui que l’écosystème de l’App Store avait permis de générer 519 milliards de dollars en facturation et en ventes à l’échelle mondiale pour la seule année 2019. La nouvelle étude, réalisée par des économistes indépendants de l’Analysis Group, a révélé que les catégories générant les revenus les plus élevés étaient les apps de commerce mobile (« m-commerce »), les apps de biens et services numériques ainsi que les apps avec de la publicité intégrée. Ces résultats prennent en compte, dans toutes ses dimensions, une économie applicative à la fois dynamique, concurrentielle et florissante, qui a donné lieu à de très nombreuses innovations dans 175 pays et révolutionné la façon dont chacun et chacune d’entre nous apprend, travaille et se connecte. 
L’étude révèle que les paiements effectués directement aux développeurs par Apple ne représentent qu’une fraction du total considérable obtenu avec le calcul des ventes issues d’autres sources, comme les services et biens physiques. Comme Apple ne perçoit de commission que sur les facturations associées aux biens et services numériques, plus de 85 % du total de 519 milliards de dollars reviennent uniquement aux développeurs tiers et aux entreprises de toutes tailles.
« L’App Store est un lieu où toutes celles et ceux qui innovent et laissent libre cours à leurs rêves peuvent concrétiser leurs idées, tandis que les utilisateurs et utilisatrices y trouvent les outils sûrs et fiables qui leur permettent d’améliorer leur quotidien », a déclaré Tim Cook, CEO d’Apple. « En ces temps difficiles marqués par l’incertitude, l’App Store offre des opportunités de long terme en matière d'entrepreneuriat, de santé et de bien-être, d'éducation et de création d’emplois, et aide ainsi à s’adapter rapidement à un monde en mutation. Nous nous engageons à aller encore plus loin pour soutenir la communauté mondiale de l’App Store — qu’il s’agisse de toutes celles et ceux qui œuvrent en solo à l’échelle locale ou d’entreprises qui emploient plusieurs milliers de personnes — et continuer à susciter l’innovation, à créer des emplois et à dynamiser la croissance économique pour l’avenir. »
Graphique circulaire montrant les facturations et les ventes de l'écosystème App Store pour 2019.
Sur les 519 milliards de dollars qu’a permis de dégager en 2019 l’écosystème de l’App Store, l’étude a fait apparaître que la part la plus importante, soit 413 milliards de dollars, provenait des ventes de biens et services physiques. Dans cette catégorie, ce sont les apps de m-commerce qui ont généré l’immense majorité des ventes, en particulier le commerce de détail, avec 268 milliards de dollars. Les apps de commerce de détail comprennent notamment celles représentant de façon numérique les chaînes de magasins physiques telles que Target ou Leroy Merlin ainsi que les places de marché virtuelles commercialisant des biens physiques, comme La Redoute (Mode & Maison) ou Cdiscount, mais elles n’intègrent pas la livraison de denrées alimentaires, qui constitue une catégorie à elle seule.
D’autres types d’apps de m-commerce figuraient parmi les plus importantes sources de ventes de biens et services physiques. Les apps de voyage, incluant notamment Expedia et Virtuo (location de voitures), représentaient un total de 57 milliards de dollars. Les apps de services de VTC, notamment Uber et Kapten, affichaient un chiffre d’affaires de 40 milliards de dollars, tandis que les apps de livraison de repas, comme Just Eat et Frichti, atteignaient le chiffre de 31 milliards de dollars.
Illustration graphique des apps de VTC.
Les facturations et les ventes de biens et services numériques se chiffraient à 61 milliards de dollars pour la catégorie comprenant les apps de streaming de musique et de vidéo, le bien-être, l’éducation, les livres électroniques et les livres audio, l’information et les magazines ainsi que les apps de rencontres, entre autres. Les jeux, qui constituent le type d’apps le plus téléchargé en 2019, sont le secteur ayant généré le plus de facturations et de ventes au sein de cette catégorie. Parmi les jeux stars de 2019 figurent « Mario Kart Tour », jeu le plus téléchargé en 2019, et « Sky: Children of the Light », créé par la société de développement indépendante thatgamecompany, lauréate du prix Apple du Jeu iPhone de l’année 2019.
La publicité intégrée représentait 45 milliards de dollars, dont 44 % étaient dérivés des jeux. En dehors des jeux, les apps ayant généré un chiffre d’affaires de publicité intégrée substantiel étaient souvent des apps dont le téléchargement et l’utilisation sont gratuites, comme Twitter et Pinterest, bien que d’autres proposent également des achats intégrés permettant d’accéder à des contenus, comme The New York Times par exemple.
Illustration graphique des apps de livraison de repas et de denrées alimentaires.
L’étude a examiné les données de 2019 pour prendre une photographie précise de l’écosystème de l’App Store dans son ensemble, en prenant en compte toutes les sources de commercialisation. En raison des protocoles de distanciation physique mis en place dans le cadre de la COVID-19, les gens ont changé de mode de vie et passent désormais plus de temps sur leurs appareils mobiles. Les apps de réseaux sociaux permettent aux familles et aux proches de garder le contact, tandis que les apps éducatives et les apps de collaboration professionnelle favorisent l’adaptation à des environnements d’étude et de travail à distance. Les apps de livraison de repas et de denrées alimentaires ont profité de l’augmentation de la demande du grand public. Dans le même temps, les apps liées à des activités soumises à des restrictions ou nécessitant des interactions entre personnes ont enregistré une chute spectaculaire. De nombreuses entreprises ayant des structures commerciales physiques se sont tournées vers le commerce mobile, notamment des entreprises qui, sans cette alternative numérique, auraient été obligées de fermer.
Lancé en 2008, l’App Store est le marché d’apps le plus sûr et le plus dynamique au monde. Il réunit actuellement près de deux millions d’apps et reçoit chaque semaine la visite d’un demi-milliard de personnes issues de 175 pays. Il permet à toutes celles et ceux qui créent, rêvent et apprennent, quels que soient leur âge et leur profil, de se procurer les outils et les informations qui leur permettront d’assurer un avenir plus radieux et de bâtir un monde meilleur.
Partager l’article

Etude 2019 sur l’App Store Report illustrations graphiques

Contacts presse

Benoît Liva

Apple

bliva@apple.com

01 80 98 75 29

Ligne infos presse Apple

media.fr@apple.com

01 56 52 96 91