ACTUALITÉ juin 2, 2021

Face aux défis de la pandémie, les développeurs ont augmenté de 24 % les facturations et les ventes dans l’écosystème de l’App Store, pour atteindre 643 milliards de dollars en 2020

Une nouvelle étude montre la façon dont les petites entreprises innovent sur l’App Store pour toucher une clientèle mondiale
Illustration de personnes utilisant des appareils Apple pour se connecter à leurs proches.
Apple a annoncé aujourd'hui que l’écosystème de l’App Store avait permis de faciliter 643 milliards de dollars en facturation et en ventes en 2020, soit une augmentation de 24 % d’une année sur l’autre. Une étude indépendante réalisée par des économistes d'Analysis Group a révélé que les développeurs commercialisant des biens et services dans de nombreuses catégories avaient renforcé leur activité et touché une clientèle mondiale. Celles et ceux qui créent des apps ont déployé toute leur inventivité et leur passion pour aider les gens à garder le contact, à se maintenir en forme et à se distraire. De son côté, l’App Store a joué un rôle de soutien vital au moment où il fallait s’adapter aux défis inédits de cette année et réaliser toutes sortes d’innovations.
La nouvelle étude, intitulée « A Global Perspective on the Apple App Store Ecosystem », examine précisément le soutien qu’apporte l’App Store aux petites entreprises, qui sont vite devenues un vivier d’opportunités aussi florissant qu’inclusif pour les économies du monde entier. Le nombre de petits développeurs dans le monde a augmenté de 40 % depuis 2015, et ils représentent plus de 90 % des développeurs de l’App Store. L’étude définit comme « petits développeurs » ceux qui génèrent moins d’un million de téléchargements et qui dégagent un chiffre d’affaires inférieur à un million de dollars pour l’ensemble de leurs apps sur une année donnée.
« Les développeurs présents sur l’App Store prouvent chaque jour qu’il n’y a pas de marché plus innovant, plus résilient et plus dynamique sur terre que l’économie des apps », constate Tim Cook, CEO d’Apple. « Les apps que nous utilisons depuis le début de la pandémie nous ont changé la vie de bien des façons : de la livraison à domicile des courses aux outils pédagogiques pour les parents et les équipes enseignantes, en passant par un univers créatif en perpétuelle expansion de jeux et de divertissements. Le résultat, ce ne sont pas seulement des apps extraordinaires pour celles et ceux qui les utilisent : ce sont des emplois, des opportunités et un formidable esprit d’innovation qui vont stimuler l’économie mondiale pour de nombreuses années. »
Tableau présentant le chiffre des facturations et ventes des développeurs en 2020.
Plus d'un petit développeur sur quatre commercialisant des biens et services numériques sur l’App Store a vu son bénéfice augmenter d’au moins 25 % en moyenne chaque année au cours des cinq dernières années. Près de 80 % des petits développeurs présents sur l’App Store sont actifs sur les magasins en ligne de plusieurs pays. Et, en moyenne, ces entités réalisent des ventes dans plus de 40 pays.
La capacité à toucher un public mondial sur l’App Store a aidé des développeurs de toutes tailles à créer des opportunités qui changent véritablement la vie : non seulement la leur, mais aussi celle de leurs équipes et de leurs communautés d’appartenance.
L’app KidloLand, qui permet aux jeunes enfants d’apprendre en s’amusant, a été lancée en 2012 en Inde par les frères Aditya et Nishant Mohatta. Depuis, l’app a été téléchargée plus de six millions de fois et l’équipe compte désormais plus de 40 personnes.
« Savoir que des enfants de 174 pays ont écouté nos chansons plus de 500 millions de fois, ça compte beaucoup pour nous, surtout en tant que pères », se réjouit Aditya Mohatta. « Cette croissance nous a permis de créer des emplois stables pour des personnes de la région. Des membres de notre équipe ont pu acheter leur premier logement, ce dont nous sommes particulièrement fiers car, en Inde, l’accession à la propriété est considérée comme une étape décisive dans la vie. Et, pendant la pandémie, nous avons pu faire des dons de nourriture et de matériel médical, notamment de concentrateurs d’oxygène, à des personnes qui en avaient cruellement besoin. »
Tableau affichant les statistiques de croissance des petits développeurs de l’App Store.
Pour certains développeurs présents sur l’App Store, les acquisitions et introductions en bourse ont ouvert de nouvelles perspectives de croissance pour leur activité. Selon une estimation prudente pour l’Europe et les États‑Unis, l’étude a montré que plus de 75 entreprises dont l’activité repose essentiellement sur des apps iOS ont fait leur entrée en bourse ou ont été rachetées, avec une valorisation totale de plus de 510 milliards de dollars au moment de leur entrée en bourse ou de leur rachat.
L’app Bumble a été lancée en 2014 par une équipe de moins de 20 personnes. Sept ans plus tard, Bumble Inc. est devenue la société mère de son app éponyme, où ce sont les femmes qui font le premier pas, et de l’app de rencontre Badoo, qui réunit désormais 42 millions de personnes inscrites actives chaque mois dans le monde entier. L’introduction en bourse de Bumble Inc., en février 2021, a permis de lever 2,2 milliards de dollars et la direction de l’entreprise estime que l’App Store et l’écosystème iOS sont « inextricablement liés » à sa réussite.
« Pour toute l’équipe, l’introduction en bourse a été un moment de vérité », déclare Miles Norris, CPO de Bumble. « Cette introduction va nous permettre d’accélérer notre croissance sur de nouveaux marchés et de poursuivre notre mission, qui a toujours été de créer des relations sûres, saines et équitables dans tous les aspects de la vie d’une femme. Pour concrétiser un tel changement, il faut atteindre beaucoup de gens. C’est ce que nous permet de faire l’App Store. »
La réussite se décline différemment selon les apps de l’App Store. L’objectif d’Apple est de fournir à tous les développeurs qui sont à la base de chaque app, quelle qu’en soit la taille, les outils qui leur permettront d’avoir une activité florissante et d’offrir une formidable expérience à celles et ceux qui utilisent des produits Apple.

Un développement local pour un retentissement mondial

L’étude a montré que l’App Store permettait à des entreprises de développement d’apps de toutes tailles de toucher une large clientèle dans 175 pays et régions.
Versa est l’entreprise de développement basée à Shanghai qui a créé l’app de retouche photo et vidéo Makaron, téléchargée près de 8 millions de fois sur l’App Store dans 173 pays et régions. Depuis son lancement en 2018, Makaron a vu sa valorisation augmenter de 172 % – de 55 millions à 150 millions de dollars en 2020 –, tandis que ses effectifs passaient de 25 à 125 personnes.
« L’App Store nous a permis de toucher une clientèle dans le monde entier », estime Tianyi Cai, CEO de Versa. « En tant que petite entreprise, nous n’avions pas les ressources nécessaires pour agir à l’échelle internationale, mais Apple nous a fourni les outils indispensables à cette expansion. Par exemple, nous n’aurions jamais imaginé avoir une présence en Turquie, mais les outils d’analyse de l’App Store nous ont clairement indiqué qu’il fallait y aller. Maintenant, on nous adore là‑bas. »

Des moyens de paiement sûrs qui favorisent une croissance internationale

Grâce à la localisation des magasins en ligne et du traitement des paiements, les développeurs peuvent se focaliser sur les apps et sur leur clientèle, tandis que l’App Store favorise des transactions internationales sûres, notamment en prenant en charge 40 langues, près de 200 moyens de paiement locaux et 45 devises.
Pedro Wunderlich et Andres Canella, du Guatemala, sont amis d’enfance. Ensemble, ils ont lancé l’app Wakeout! en 2017, dans l’objectif de faire (un peu) bouger le monde. Cette app aide plus de deux millions de personnes dans 171 pays et régions à se mettre en mouvement grâce à des activités quotidiennes. Au cours des douze derniers mois, Wakeout! a vu sa facturation augmenter du taux spectaculaire de 455 %.
« Le système de paiement d’Apple est essentiel pour nous, en tant que petite entreprise », explique Andres Canella. « Il nous a permis de nous développer à l’international sans avoir à nous soucier des taux de TVA locale ou de la conversion des devises. Et son utilisation est tellement transparente pour notre clientèle que nous pouvons mener notre activité partout : en Chine ou en France, pour ne citer que ces deux exemples. Nous bénéficions de tous les avantages que procurent les ventes internationales sans jamais nous en préoccuper. Et ça, ça n’a pas de prix. » 

Des outils et technologies qui favorisent l’innovation par le développement

Apple a aidé cette communauté florissante de développeurs à créer des apps extraordinaires avec plus de 250 000 interfaces de programmation d’applications (API) incluses dans 40 kits de développement logiciel (SDK). Ces outils ont permis à de nombreux développeurs d’enrichir facilement leurs apps de nouvelles fonctionnalités, en exploitant de puissantes capacités telles que l’apprentissage automatique ou la réalité augmentée (AR), entre autres, et de se concentrer sur leur domaine d’expertise pour créer des apps de première qualité.
Primer: AR Home Design exploite la réalité augmentée pour que chaque personne puisse imaginer à quoi ressemblerait son intérieur après un changement de peinture ou de papier peint. Cette équipe de trois personnes basée à Oakland, en Californie, a lancé l’app en avril 2020. En à peine un an, Primer: AR a comptabilisé 600 000 vues de produits en réalité augmentée, soit autant d’échantillons virtuels visualisés grâce à l’app.
« L’ARKit est le point d’ancrage de toute notre expérience en matière d’apps », explique Adam Debreczeni, cofondateur de Primer: AR. « Ce que j’adore dans ce SDK, c’est qu’Apple a pris tout ce qu’il y avait d’incroyablement complexe – et qu’on aurait eu beaucoup de mal à créer nous-mêmes – et l’a rendu vraiment accessible en le simplifiant à l’extrême, ce qui nous a permis de nous concentrer sur l’aspect créatif. En l’espace de trois ou quatre mois de développement, on disposait d’un excellent prototype qu’on a pu présenter à des marques, qui se sont ainsi découvert des super‑pouvoirs insoupçonnés. »

Des ressources pédagogiques pour chaque étape des parcours de développement

Le dynamisme de l’App Store trouve son origine dans une vaste communauté de développeurs en perpétuel renouvellement, dont beaucoup bénéficient des ressources de formation et de création d’apps offertes par Apple. Les quelque 10 000 personnes diplômées des Apple Developer Academies – qui proposent des cours à toute une génération montante de développeurs cherchant à affiner leurs compétences – ont lancé plus de 1 500 apps.
Les Entrepreneur Camps et les App Accelerators en aident un nombre encore plus important leur permettant de peaufiner leurs apps, l’accent étant mis sur des ressources destinées aux femmes et aux personnes issues des minorités. Des outils en accès libre tels que Le code à la portée de tous, Développer en Swift et Swift Playgrounds contribuent à faire émerger une nouvelle génération de développeurs sur la scène économique. Rien qu’en 2020, près de deux millions de personnes – débutantes ou confirmées – ont pu bénéficier de ces atouts.
Chaque année, des centaines d’étudiantes et d'étudiants en développement se voient attribuer une bourse lors de la conférence WWDC (Worldwide Developer Conference) d’Apple. Parmi les personnes récompensées en 2017 figurait Vladimir Danila, alors âgé de 17 ans. Au cours de cette même année, ce jeune Berlinois a lancé l’app de graphisme Vectornator qui, depuis, a été téléchargée plus de quatre millions de fois.
« Grâce à la WWDC, j’ai pu m’intégrer à une communauté de développement dans le monde et en Allemagne », se souvient Vladimir Danila. « Ces relations m’ont permis de faire la connaissance de personnes ayant le même état d’esprit que moi, et leurs commentaires m’ont été très précieux. Depuis, quatre autres personnes ayant bénéficié d’une bourse de la WWDC ont rejoint l’équipe. Nous nous stimulons mutuellement, ce qui est incroyablement important dans cette phase d’évolution et de croissance. »

Des apps spécialisées qui bénéficient à de petites entreprises

Un certain nombre d’apps de l’App Store se sont créé leurs propres marchés numériques qui, à leur tour, ont constitué de nouvelles plateformes permettant aux petites entreprises de toucher un public plus large. Certains de ces marchés adoptent une approche spécialisée, comme EatOkra, qui aide le grand public à trouver des restaurants détenus par des personnes noires, ou Etsy, qui permet à des artistes et designers de faire découvrir leurs créations dans le monde entier.
Lake est une app de coloriage proposant des œuvres de plus de 80 artistes. Lancée en mars 2017 par une équipe de cinq personnes basée à Ljubljana, en Slovénie, l’app a été téléchargée plus de 8 millions de fois.
« Nous avons la fierté d’avoir créé cette communauté d’artistes du monde entier qui, grâce à Lake, bénéficient d’un revenu régulier », explique Goran Ivašić, cofondateur de Lake. « Des artistes de certains pays qui viennent de traverser deux années difficiles nous ont dit que ce revenu était leur bouée de sauvetage. Par ailleurs, beaucoup de nos artistes et adeptes sont des femmes : c’est très important, pour nous, d’avoir pu promouvoir cet espace positif d’expression créative et d’inclusion. »
Capture d’écran de l’app Lake sur un iPhone 12 Pro.
Lancée par une équipe de cinq personnes basée à Ljubljana, en Slovénie, l’app Lake a été téléchargée plus de 8 millions de fois.

Les apps, accélérateur d’activité en ligne pour les entreprises physiques

L’étude s’est focalisée sur 2020, année pendant laquelle les apps ont joué un rôle plus significatif que jamais en aidant les collègues à collaborer, les équipes enseignantes à motiver leurs élèves, et les proches à maintenir le lien familial et amical. L’App Store propose les outils et la plateforme permettant aux entreprises physiques de développer une activité en ligne – un tournant économique décisif en ces temps de pandémie et à un moment où les entreprises doivent s’adapter à un monde de plus en plus numérique.
Rogers-O’Brien est une entreprise générale du BTP basée à Dallas, qui a exploité la puissance de la technologie pour faire évoluer son activité. Avec l’iPad et toute une gamme d’apps, l’entreprise a plus que triplé son chiffre d’affaires annuel, passé de 220 millions de dollars en 2012 à plus de 705 millions de dollars l’année dernière.
« Faire passer notre activité au numérique avec les plateformes Apple a changé la donne », indique Todd Wynne, Chief Innovation Office de Rogers-O’Brien. « Cela nous a permis de transformer notre métier sous bien des aspects, qu’il s’agisse de rendre portables des plans physiques très volumineux ou de révolutionner le mécanisme de reporting quotidien sur la sécurité et les conditions de travail. Désormais, nous utilisons même des drones, qui nous livrent des renseignements visuels totalement inédits sur nos chantiers. Parmi nos valeurs fondamentales, il y a une quête d’amélioration permanente. Il ne fait aucun doute que les apps nous aident à être à la hauteur de cette exigence. »
Lancé en 2008, l’App Store est le marché d’apps le plus sûr et le plus foisonnant au monde. Il réunit actuellement 1,8 million d’apps et reçoit chaque semaine la visite de plus de 500 millions de personnes dans 175 pays. Il aide toutes celles et tous ceux qui créent, qui rêvent et qui apprennent, sans distinction d’âge ni de parcours, à acquérir les outils et les informations qu’il leur faut pour dessiner un avenir plus radieux et un monde meilleur.
Partager l’article

Contacts presse

Benoît Liva

Apple

bliva@apple.com

01 80 98 75 29

Infos presse Apple

media.fr@apple.com