Informations presse

Apple fait plus que doubler son programme de rendement du capital

Au total, 100 milliards de dollars seront distribués aux actionnaires d’ici fin 2015

CUPERTINO, Californie–Le 23 avril 2013–Apple a annoncé ce jour que son Conseil d’administration a autorisé une augmentation significative du programme de rémunération du capital de la Société. D’ici la fin de l’année civile 2015, la société entend ainsi utiliser au total 100 milliards de dollars de liquidités dans le cadre de l’extension de ce programme, soit 55 milliards de dollars d’augmentation par rapport au programme annoncé l’an dernier. Ainsi, entre août 2012 (date du premier paiement de dividendes) et décembre 2015, Apple aura consacré une moyenne de 30 milliards de dollars par an à ce programme.

Dans ce cadre, le Conseil a augmenté son autorisation de rachat d’actions à 60 milliards de dollars par rapport aux 10 milliards de dollars annoncés en 2012. Cette autorisation de rachat d’actions, la plus importante de l’histoire, devrait être réalisée d’ici la fin de l’année civile 2015. Apple entend également utiliser environ 1 milliard de dollars par an pour régler l’acquisition des unités d’actions restreintes (RSU) en actions.

De plus, le Conseil a approuvé une augmentation de 15 % du dividende trimestriel de la Société et a déclaré aujourd’hui un dividende de 3,05 dollars par action ordinaire, payable le 16 mai 2013 aux actionnaires enregistrés au 13 mai 2013 au soir. Apple figure parmi les sociétés qui distribuent le plus de dividendes mondialement, avec un montant annuel d’environ 11 milliards de dollars.

Parallèlement à ce programme d’augmentation de rémunération du capital, la Société envisage d’emprunter et devrait très prochainement donner des précisions sur ce point.

L’équipe dirigeante et le Conseil d’administration continueront de passer en revue chaque élément du programme de rémunération sur une base annuelle.

"Nous sommes très heureux de pouvoir plus que doubler le montant du programme de rémunération du capital annoncé l’an dernier" a déclaré Tim Cook, CEO d’Apple. "Nous sommes tellement convaincus que le rachat de nos actions représente une utilisation attractive de notre capital que la majeure partie de notre augmentation de ce programme a été consacrée au rachat d’actions."

"Nous continuerons de rémunérer nos actionnaires au travers de la distribution de dividendes, des rachats d’actions et de liquidités utilisées pour payer en actions les acquisitions de RSU" a déclaré Peter Oppenheimer, CFO d’Apple. "Nous continuons de générer plus de liquidités que nécessaire pour gérer nos activités, investir dans notre futur et maintenir la souplesse nécessaire pour tirer parti d'opportunités stratégiques."

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives comprenant, à titre purement indicatif, celles concernant les perspectives d’activité et les plans de distribution de dividendes, de rachats d’actions et d’emprunt. Ces déclarations sont subordonnées à un certain nombre de facteurs de risque et d’incertitudes et les résultats effectifs peuvent différer de ceux énoncés dans le présent communiqué. Ces risques et incertitudes potentiels incluent sans limitation l’impact de la concurrence et des facteurs économiques et celui des réponses que la société pourrait y apporter sur les décisions d’achat de produits Apple par le grand public et les professionnels ; la constance des pressions de la concurrence sur le marché ; l’aptitude de la société à proposer en temps et en heure de nouveaux programmes, produits et technologies innovants sur le marché et à stimuler la demande des consommateurs pour ces produits et technologies ; les répercussions que pourraient avoir les introductions de produits et les transitions vers de nouveaux produits, les changements au niveau du prix et du mix des produits, et/ou les augmentations des coûts des composants des produits sur la marge brute de la société ; les risques de stocks associés à la nécessité pour la société de commander ou de s'engager à commander des composants du produit avant que ses clients ne passent leurs commandes ; la disponibilité continue à des conditions acceptables de certains composants et services essentiels à l’activité de la société, actuellement obtenus par la société auprès de sources exclusives ou restreintes ; l’effet que la dépendance de la société par rapport aux services de fabrication et de logistique fournis par des tiers peut avoir sur la qualité, la quantité ou le coût des produits fabriqués ou des services fournis ; les risques liés à la dimension internationale des opérations de la société ; la dépendance de la société par rapport à la propriété intellectuelle et au contenu numérique de tiers ; l’impact potentiel de la découverte que la société a enfreint les droits de propriété intellectuelle de tiers ; la dépendance de la société sur la performance de distributeurs, transporteurs et autres revendeurs des produits de la société ; l’incidence des problèmes de qualité du produit et du service sur les ventes et les résultats d’exploitation de la société ; la présence et la disponibilité permanentes des cadres et des collaborateurs clés ; la guerre, le terrorisme, les problèmes de santé publique, les catastrophes naturelles et d’autres circonstances qui pourraient interrompre l'approvisionnement, la livraison ou la demande des produits ; et les résultats défavorables d’autres procédures judiciaires. De plus amples informations sur les facteurs susceptibles d’influer sur les résultats financiers de la société figurent de temps à autre dans les sections « Risk Factors » et « Management’s Discussion and Analysis of Financial Condition and Results of Operations » des documents déposés par la société auprès de la SEC, en particulier le rapport annuel (imprimé 10-K) pour l’exercice clos le 29.09.12, le rapport intermédiaire (imprimé 10-Q) du trimestre clos le 29.12.12 et le rapport intermédiaire (imprimé 10-Q) pour le trimestre clos le 30.03.13 devant être déposé auprès de la SEC. La Société ne prend aucun engagement d’actualisation des déclarations ou des informations prospectives qui n’ont de valeur que pour leurs dates respectives.

Apple conçoit les Mac, les meilleurs ordinateurs personnels au monde, ainsi que le système d’exploitation OS X, les suites iLife et iWork et des logiciels professionnels. À l’avant-garde en matière de musique numérique avec ses iPod et l’iTunes Store en ligne, Apple a réinventé la téléphonie mobile avec son iPhone et son App Store révolutionnaires et définit l’avenir des appareils multimédias et informatiques mobiles avec l’iPad.

Contacts presse :
Martijn Kroonstuiver
Apple
mkroonstuiver@apple.com
+31(0)20 5352821

© 2013 Apple Inc. Tous droits réservés. Apple, le logo Apple, Mac, Mac OS et Macintosh sont des marques déposées d’Apple. Les autres noms de produits ou de sociétés mentionnés dans ce document appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

Ligne infos presse Apple 024 74 42 15