COMMUNIQUÉ DE PRESSE mars 21, 2016

Apple annonce des avancées pour ResearchKit

Les études intègrent des données génétiques sur la dépression postnatale, l’asthme et les maladies cardiovasculaires

CUPERTINO, Californie — Le 21 mars 2016 — Apple a annoncé des avancées pour l’environnement logiciel open source ResearchKit qui apportent aux apps pour iPhone des données génétiques ainsi qu’une série de tests médicaux généralement menés en salle d’examen. Les chercheurs dans le domaine médical adoptent ces nouvelles fonctionnalités pour concevoir des études ciblées portant sur des maladies et pathologies qui affectent des milliards d’individus dans le monde, et pour recueillir des types de données spécifiques supplémentaires auprès des participants.
« La réaction à ResearchKit a été fantastique. Pratiquement du jour au lendemain, de nombreuses études ResearchKit sont devenues les plus vastes de l’histoire, et les chercheurs obtiennent des informations et effectuent des découvertes qui n’étaient pas envisageables auparavant », a déclaré Jeff Williams, Chief Operating Officer d’Apple. « Des chercheurs du monde entier continuent à utiliser l’iPhone pour transformer nos connaissances sur les maladies complexes, et grâce au soutien continu de la communauté open source, les possibilités qu’offre l’iPhone dans le domaine de la recherche médicale sont illimitées. »
ResearchKit transforme l’iPhone en un puissant outil de recherche médicale en aidant les médecins, les scientifiques et d’autres chercheurs à recueillir des données de manière plus fréquente et plus précise auprès des participants situés dans le monde entier, par l’intermédiaire d’apps pour iPhone. Les participants inscrits à ces études basées sur les apps ont accès à un processus de consentement interactif, peuvent facilement effectuer des tâches ou répondre à des questionnaires, et contrôlent la manière dont leurs données médicales sont partagées avec les chercheurs, pour une contribution à la recherche médicale plus simple que jamais.
En offrant ResearchKit sous forme de code open source, n’importe quel développeur peut rapidement concevoir une étude pour iPhone. Ils peuvent également exploiter le code existant et partager leurs tâches avec la communauté, afin que d’autres chercheurs puissent en faire davantage avec l’environnement logiciel. Grâce à un nouveau module mis à la disposition de la communauté open source, les chercheurs sont désormais en mesure d’intégrer des données génétiques à leurs études de manière simple, fluide et économique. Conçu par 23andMe, le module permet aux participants aux études de partager facilement leurs données génétiques avec la recherche médicale. Les chercheurs collaborent également avec les National Institutes of Mental Health pour fournir des kits de test salivaire aux participants en fonction des réponses obtenues à divers questionnaires.
« Il reste tellement de choses à apprendre sur la dépression postnatale, et l’ADN est une clé potentielle pour mieux comprendre pourquoi certaines femmes présentent des symptômes et d’autres pas », a déclaré le Dr Samantha Meltzer-Brody, MPH, Director of the Perinatal Psychiatry Program, UNC Center for Women’s Mood Disorders. « Avec ResearchKit, et maintenant la capacité  d’intégrer des données génétiques, nous sommes capables d’interagir avec un échantillon de femmes souffrant de dépression postnatale plus varié géographiquement et démographiquement, et d’analyser la signature génomique de la dépression postnatale pour nous aider à trouver des traitements plus efficaces. »
« La collecte de ces types d’informations permettra aux chercheurs d’identifier des indicateurs génomiques pour différentes maladies et conditions », a déclaré Eric Schadt, PhD, Jean C. et James W. Crystal, Professor of Genomics à la Icahn School of Medicine at Mount Sinai, et Founding Director du Icahn Institute for Genomics and Multiscale Biology. « Prenez l’asthme par exemple. ResearchKit nous permet d’étudier cette population à plus grande échelle que jamais et grâce aux importantes quantités de données que nous sommes capables de recueillir via l’iPhone, nous comprenons mieux comment des facteurs tels que l’environnement, la situation géographique et les gènes influencent la maladie et la réponse au traitement ».
Études ResearchKit qui intègrent des données génétiques :
  • Dépression postnatale : PPD Act est une nouvelle étude basée sur une app qui utilisera les tests génétiques pour mieux comprendre pourquoi certaines femmes sont victimes de dépression postnatale, en examinant le patrimoine génétique des patientes affectées. Menée par la University of North Carolina School of Medicine et le International Postpartum Depression: Action Towards Causes and Treatment Consortium, PPD Act offrira aux personnes participantes un accès à des kits de test salivaire fournis par les National Institutes of Mental Health.
  • Maladies cardiovasculaires : Conçue par Stanford Medicine, l’app MyHeart Counts analysera les données génétiques des clients de 23andMe pour mieux identifier les prédispositions aux maladies cardiaques et mesurer l’impact de l’activité et du comportement des participants sur leur santé cardiovasculaire. En étudiant ces liens à grande échelle, les chercheurs espèrent mieux comprendre comment garder un cœur en bonne santé.
  • Asthme : L’app Asthma Health, conçue pour analyser les ensembles de symptômes chez l’individu et identifier des déclencheurs potentiels, utilisera des données génétiques des clients de 23andMe pour aider les chercheurs à mieux adapter les traitements contre l’asthme. Asthma Health est conçue par la Icahn School of Medicine at Mount Sinai et par LifeMap Solutions.


Les chercheurs continuent d'adapter ResearchKit et d'enrichir l’environnement logiciel de nouveaux modules afin d’intégrer aux apps pour iPhone des tests généralement effectués en salle d’examen. Parmi les contributions clés figurent la possibilité d’étudier l’audiométrie tonale ; de mesurer le temps de réaction entre un stimulus connu et une réaction connue ; d’évaluer la vitesse de traitement de l’information et la mémoire de travail ; d’utiliser le casse-tête mathématique Tour de Hanoi dans le cadre d’études sur la cognition ; et de mener des tests de marche chronométrée.
Les études ResearchKit continuent de s'étendre au niveau international et sont disponibles dans les pays suivants : Allemagne, Australie, Autriche, Chine, États-Unis, Hong Kong, Irlande, Japon, Pays-Bas, Suisse et Royaume-Uni. Les apps ResearchKit sont disponibles sur l’App Store pour iPhone 5 et version ultérieure ainsi que pour l’iPod touch de dernière génération.
Apple a révolutionné la technologie personnelle en lançant le Macintosh en 1984. Aujourd’hui, Apple est l’entreprise la plus innovante au monde avec l’iPhone, l’iPad, le Mac, l’Apple Watch et l’Apple TV. Les quatre plates-formes logicielles d’Apple — iOS, OS X, watchOS et tvOS — offrent des expériences fluides sur tous les appareils Apple et permettent aux utilisateurs de bénéficier de services de pointe, tels que l’App Store, Apple Music, Apple Pay et iCloud. Les 100 000 employés d’Apple ont à cœur de créer les meilleurs produits au monde, et de laisser derrière eux un monde meilleur.
Contact presse :
Martijn Kroonstuiver
Apple
mkroonstuiver@apple.com
+31 (0)20 5352821
 

© 2016 Apple Inc. Tous droits réservés. Apple, le logo Apple, ResearchKit, iPhone, App Store et iPod touch sont des marques d’Apple. Les autres noms de produits ou de sociétés appartiennent à leurs propriétaires respectifs.