COMMUNIQUÉ DE PRESSE novembre 10, 2020

Apple lance la puce révolutionnaire M1

Dotée des meilleures performances du marché, de fonctionnalités puissantes et d’une efficacité énergétique incroyable, M1 est la première puce d'Apple conçue spécialement pour le Mac.

Un carré noir lumineux sur lequel apparaissent le logo Apple et « M1 ».
La puce M1 est la première conçue par Apple spécialement pour le Mac et la plus puissante que la société ait jamais créée.
Cupertino, Californie — Apple a annoncé aujourd’hui la puce M1, la plus puissante que la société ait jamais créée et la première conçue spécialement pour le Mac. La puce M1 est optimisée pour répondre aux exigences des systèmes Mac en matière de taille et d’efficacité énergétique. En tant que système sur une puce (SoC), M1 réunit nombre de technologies très puissantes au sein d’une même puce, et elle intègre une architecture de mémoire unifiée qui accroît considérablement les performances et l’efficacité énergétique. M1 est la première puce d’ordinateur personnel fabriquée à partir d’un procédé de gravure en 5 nanomètres à la pointe de la technologie, et elle compte pas moins de 16 milliards de transistors, du jamais-vu sur une puce Apple. Elle intègre le cœur de CPU le plus rapide au monde pour une puce à faible consommation d’énergie, le CPU affichant les meilleures performances par watt au monde, le processeur graphique intégré le plus rapide au monde sur un ordinateur personnel et des performances d’apprentissage automatique exceptionnelles grâce au Neural Engine d’Apple. La puce M1 assure donc des performances de traitement jusqu’à 3,5 fois plus rapides, des performances graphiques jusqu’à 6 fois plus rapides et un apprentissage automatique jusqu’à 15 fois plus rapide, tout en offrant une autonomie jusqu’à 2 fois plus longue que les Mac de génération précédente. Grâce à cette amélioration substantielle des performances et de l’efficacité énergétique, la puce M1 marque le plus grand bond en avant dans l’histoire du Mac1.
« Jamais il n’y a eu une puce comme M1, notre nouveau système sur puce révolutionnaire pour le Mac. La puce M1 est le résultat de plus de dix ans de conception des meilleures puces du marché pour iPhone, iPad et Apple Watch, et elle inaugure une toute nouvelle ère pour le Mac », a déclaré Johny Srouji, Senior Vice President of Hardware Technologies d’Apple. « Sur le marché des puces à faible consommation d’énergie, la puce M1 intègre le cœur de CPU le plus rapide au monde, le processeur graphique intégré le plus rapide au monde sur un ordinateur personnel et les incroyables performances d’apprentissage automatique du Neural Engine d’Apple. Reposant sur une combinaison unique de performances exceptionnelles, de fonctionnalités puissantes et d’une efficacité énergétique hors du commun, M1 est de loin la puce la plus puissante que nous ayons jamais créée. »
Une vue du dessus de la puce M1 montre le circuit complexe du système sur une puce.
M1 est la première puce d’ordinateur personnel fabriquée à partir d’un procédé de gravure en 5 nanomètres à la pointe de la technologie, et elle compte pas moins de 16 milliards de transistors.

Premier système sur une puce pour le Mac

Les Mac et les PC ont toujours utilisé plusieurs puces pour le processeur central, les E/S, la sécurité, etc. Avec la puce M1, ces technologies sont réunies sur un seul et même système sur puce, ce qui offre un niveau d’intégration inédit et renforce les performances et l’efficacité énergétique. La puce M1 intègre également une architecture de mémoire unifiée qui réunit une mémoire à large bande passante et à faible latence dans un pool unique au package exclusif. Ainsi, les technologies intégrant le système sur puce ont toutes accès aux mêmes données et n’ont plus besoin de les copier entre plusieurs pools de mémoire, ce qui améliore considérablement les performances et l’efficacité énergétique.
Un graphique compare les performances par watt accrues du CPU de la puce M1 à celles de la dernière puce de PC portable.

Le CPU assurant les meilleures performances par watt au monde

La puce M1 est équipée d’un processeur central huit cœurs, lequel se compose de quatre cœurs hautes performances et de quatre cœurs à haute efficacité énergétique. Chaque cœur hautes performances assure les meilleures performances du marché pour les tâches monothread, tout en consommant le moins d’énergie possible. Ces cœurs sont les cœurs de CPU les plus rapides au monde pour une puce à faible consommation d’énergie. Ils permettent aux photographes de retoucher des photos haute résolution à une vitesse fulgurante et aux développeurs de créer des apps près de 3x plus vite qu’auparavant. Et les quatre cœurs peuvent collaborer et apporter un gain de performances phénoménal pour les tâches multithread.  
Une illustration détaille les principaux avantages du CPU huit cœurs de la puce M1.
Les quatre cœurs à haute efficacité énergétique livrent des performances hors norme en consommant dix fois moins d’énergie. À eux seuls, ils assurent des performances semblables à celles du MacBook Air bicœur de la génération actuelle, mais ils affichent une consommation énergétique bien inférieure. Ces cœurs sont le moyen le plus efficace d’exécuter des tâches quotidiennes peu exigeantes, comme la consultation d’e-mails ou la navigation sur le Web. Ils préservent l’autonomie comme jamais auparavant. Et les huit cœurs peuvent collaborer pour fournir la puissance de calcul nécessaire aux tâches les plus exigeantes et offrir les meilleures performances par watt de CPU au monde.
Un écran de retouche photo dans Photoshop affiché sur un MacBook Air.
La puce M1 inclut un CPU huit cœurs livrant une puissance de calcul incroyable et les meilleures performances par watt au monde.

Le processeur graphique intégré le plus rapide au monde

La puce M1 intègre le processeur graphique le plus avancé d’Apple. Elle est le résultat de nombreuses années d’analyse des applications Mac, que ce soit les apps quotidiennes ou les apps professionnelles les plus exigeantes. Affichant les meilleures performances du marché et une efficacité énergétique exceptionnelle, le processeur graphique de la puce M1 est unique en son genre. Il intègre jusqu’à huit cœurs puissants qui peuvent exécuter près de 25 000 threads simultanément. Il peut ainsi s’acquitter avec aisance des tâches les plus exigeantes, qu’il s’agisse de la lecture fluide de plusieurs flux vidéo 4K ou du rendu de scènes 3D complexes. Avec 2,6 téraflops de débit, la puce M1 est équipée du processeur graphique intégré le plus rapide au monde sur un ordinateur personnel.  
Le jeu vidéo « Little Orpheus », exécuté sur Mac mini, affiché sur un moniteur, avec un clavier et une souris sans fil et une manette Xbox à proximité.
Le GPU de la puce M1 est le plus avancé qu’Apple ait jamais créé et le processeur graphique intégré le plus rapide au monde sur un ordinateur personnel.

Un apprentissage automatique sur l’appareil d’une vitesse fulgurante

Avec la puce M1, le Neural Engine d’Apple fait son apparition sur Mac, ce qui accélère considérablement les tâches d’apprentissage automatique. Reposant sur l’architecture 16 cœurs la plus avancée d’Apple et capable d’exécuter 11 000 milliards d’opérations à la seconde, le Neural Engine de la puce M1 permet d’atteindre des performances d’apprentissage automatique (ML) jusqu’à 15 fois plus rapides. La conception même de la puce M1 relève d’une volonté d’exceller en matière d’apprentissage automatique : grâce aux accélérateurs d’apprentissage automatique du processeur central et à un processeur graphique puissant, les tâches telles que l’analyse vidéo, la reconnaissance vocale et le traitement de l’image atteignent un niveau de performances encore jamais vu sur Mac.
L’app djay Pro affichée sur un MacBook Pro.
Les développeurs qui exploitent l’apprentissage automatique peuvent tirer pleinement parti des performances fulgurantes du Neural Engine intégré à la puce M1 d’Apple.

Plus de technologies innovantes intégrées à la puce M1

La puce M1 réunit des technologies performantes conçues sur mesure, notamment :
  • le tout dernier processeur de signal d’image (ISP) d’Apple, qui assure des vidéos de plus haute qualité, avec une meilleure réduction du bruit, une gamme dynamique plus importante et une amélioration de la balance des blancs automatique  ;
  • la toute dernière Secure Enclave, qui garantit une sécurité hors pair ;
  • un contrôleur de stockage hautes performances, avec un système matériel de chiffrement AES offrant des performances de SSD plus rapides et plus sécurisées ;
  • des moteurs d’encodage et de décodage multimédia efficaces et économes en énergie, pour des performances exceptionnelles et une autonomie prolongée ;
  • un contrôleur Thunderbolt signé Apple qui prend en charge la norme USB 4, les vitesses de transfert jusqu’à 40 Gbit/s et la compatibilité avec des périphériques plus nombreux que jamais.

macOS Big Sur optimisé pour la puce M1

De A à Z, macOS Big Sur est conçu pour tirer le meilleur parti des capacités et de la puissance de la puce M1, offrant ainsi un gain de performances phénoménal, une incroyable autonomie et des fonctionnalités de sécurité encore renforcées. Avec la puce M1, tout ce que l’on fait chaque jour devient nettement plus rapide et plus fluide. Tout comme l’iPhone et l’iPad, le Mac sort désormais instantanément de veille. La navigation avec Safari, qui est déjà le navigateur le plus rapide au monde, est désormais jusqu’à 1,5 fois plus rapide pour l’exécution de JavaScript et près de 2 fois plus réactive2.
Avec Big Sur et la puce M1, les utilisateurs de Mac peuvent profiter d’une gamme d’apps encore plus large. Tous les logiciels Apple pour Mac sont désormais « universels » et s’exécutent en natif sur les systèmes M1. Les apps pour Mac existantes qui n’ont pas été actualisées pour devenir « universelles » fonctionneront sans problème grâce à la technologie Rosetta 2 d’Apple. Enfin, les apps pour iPhone et iPad peuvent désormais s’exécuter directement sur Mac. Par ailleurs, les fondations de Big Sur sont optimisées pour exploiter toute la puissance de la puce M1, y compris les technologies de développement, de Metal pour les graphismes à Core ML pour l’apprentissage automatique.
Plusieurs apps exécutées sur Mac mini sont affichées sur un écran Pro Display XDR.
Les utilisateurs de Mac ont désormais accès à une gamme d’apps encore plus large.

Début d’une transition de deux ans pour le Mac

La puce M1 équipe les derniers MacBook Air, MacBook Pro 13 pouces et Mac mini. Ces nouveautés rejoignent le reste des produits Mac pour former la meilleure gamme de Mac à ce jour. C’est le début d’une transition vers une nouvelle famille de puces conçues spécialement pour le Mac. La transition vers Apple silicon prendra environ deux ans, et ces trois systèmes en constituent une première étape tout à fait exceptionnelle.
Partager l’article

Images de la puce M1 d'Apple

    1. « Le cœur de CPU le plus rapide au monde pour une puce à faible consommation d’énergie » : tests réalisés par Apple en octobre 2020 sur des prototypes de MacBook Pro 13 pouces équipés de la puce Apple M1 et de 16 Go de RAM mesurant les pics de performances monothread de charges de travail provenant de certains tests de performances standard, d’applications commerciales et d’applications open source. Comparaison effectuée par rapport aux processeurs centraux (CPU) les plus performants pour ordinateurs portables, disponibles dans le commerce au moment des tests. Les tests de performances sont conduits sur des ordinateurs spécifiques et ne donnent qu’une indication approximative des performances du MacBook Pro. « Le CPU assurant les meilleures performances par watt au monde » : tests réalisés par Apple en octobre 2020 sur des prototypes de MacBook Pro 13 pouces équipés de la puce Apple M1 et de 16 Go de RAM. Les performances par watt renvoient au rapport entre les pics de performances du CPU et l’énergie consommée en moyenne en utilisant certains tests de performances standard. Comparaison effectuée par rapport aux processeurs centraux (CPU) hautes performances pour ordinateurs portables et de bureau, disponibles dans le commerce au moment des tests. Les tests de performances sont conduits sur des ordinateurs spécifiques et ne donnent qu’une indication approximative des performances du MacBook Pro. « Le processeur graphique intégré le plus rapide au monde sur un ordinateur personnel » : tests réalisés par Apple en octobre 2020 sur des prototypes de MacBook Pro 13 pouces équipés de la puce Apple M1 et de 16 Go de RAM en utilisant certains tests de performances standard. Comparaison effectuée par rapport aux processeurs graphiques (GPU) intégrés les plus performants pour ordinateurs portables et de bureau, disponibles dans le commerce au moment des tests. Un GPU intégré est défini comme un GPU situé dans un circuit intégré (« die ») de silicium monolithique, avec un CPU et un contrôleur de mémoire, derrière un sous‑système de mémoire unifiée. Les tests de performances sont conduits sur des ordinateurs spécifiques et ne donnent qu’une indication approximative des performances du MacBook Pro.

    2. « Le navigateur le plus rapide au monde » : tests réalisés par Apple en août et octobre 2020 à l’aide des tests de performances JetStream 2, MotionMark 1.1 et Speedometer 2.0 sur les navigateurs ayant réalisé l’intégralité du test. Tests réalisés avec une préversion de Safari 14 et les dernières versions stables de Chrome, Firefox et (Windows) Microsoft Edge au moment des tests, sur des MacBook Pro 13 pouces équipés d’un processeur Intel Core i5, d’une préversion de macOS Big Sur et de Windows 10 Famille exécutée sur Boot Camp ; sur des iPad Pro 12,9 pouces (4ᵉ génération) exécutant une préversion d’iPadOS 14 et des Microsoft Surface Pro 7 équipés d’un processeur Intel Core i7 et de Windows 10 Pro ; et sur des iPhone 11 Pro Max exécutant une préversion d’iOS 14 et des Samsung Galaxy S20 Ultra exécutant Android 10. Appareils testés avec une connexion à un réseau Wi‑Fi WPA2. Les performances peuvent varier en fonction de l’usage, de la configuration du système, de la connexion réseau et d’autres facteurs. « Jusqu’à 1,5 fois plus rapide pour l’exécution de JavaScript et près de 2 fois plus réactive » : tests réalisés par Apple en septembre et octobre 2020 à l’aide des tests de performances Jetstream 2 et Speedometer 2.0. Tests réalisés sur des prototypes de MacBook Air et Mac mini avec puce Apple M1 et GPU 8 cœurs ainsi que sur des MacBook Air 13 pouces équipés d’un processeur Intel Core i7 quadricœur à 1,2 GHz et des Mac mini équipés d’un processeur Intel Core i3 quadricœur à 3,6 GHz prêts à la commercialisation, tous configurés avec 16 Go de RAM, un SSD de 2 To et une préversion de macOS Big Sur. Tests réalisés avec une préversion de Safari 14.0.1 et une connexion à un réseau Wi‑Fi WPA2. Les performances peuvent varier en fonction de la configuration du système, de la configuration du réseau, de la connexion réseau et d’autres facteurs.

Contacts presse

Martijn Kroonstuiver

Apple

mkroonstuiver@apple.com

+31 (0)20 5352821

Apple Media Helpline

media.befr@apple.com

(024) 744215