Un technicien inspecte les panneaux solaires du parc photovoltaïque Turquoise, dans le Nevada.
Le parc photovoltaïque Turquoise, récemment achevé dans le Nevada, fournit 50 mégawatts d’énergie renouvelable à Apple. Il s’agit du quatrième projet de production d’énergie solaire de l’entreprise dans cet État.
Cupertino, Californie - Les récents projets d’investissement réalisés par Apple dans le domaine de l’énergie renouvelable, grâce à l’enveloppe levée de 4,7 milliards de dollars d’obligations vertes, permettent de fournir une énergie propre tout en réduisant les émissions de carbone. En 2020, Apple a ainsi financé, grâce à ses obligations vertes, 17 projets qui au total permettront d’éviter 921 000 tonnes métriques d’émissions de carbone par an, soit l’équivalent du retrait de la circulation de près de 200 000 véhicules. Les projets généreront 1,2 gigawatt d’énergie renouvelable à l’échelle mondiale. Apple a permis l’année dernière la production de plus de 350 mégawatts d’énergie renouvelable via des projets au Nevada, en Illinois, en Virginie et au Danemark. Les émissions d’obligations vertes d’Apple figurent parmi les plus importantes du secteur privé.

« Apple s’engage à protéger notre bien commun, la planète, en proposant des solutions qui soutiennent le développement des communautés dans lesquelles nous sommes implantés » a déclaré Lisa Jackson, Vice President of Environment, Policy and Social Initiatives d’Apple. « Nous avons toutes et tous la responsabilité de faire ce qui est en notre pouvoir pour lutter contre les effets du changement climatique. L’investissement de 4,7 milliards de dollars générés par la vente de nos obligations vertes constitue un des moteurs important de ces efforts. Car en fin de compte, investir dans les énergies propres est positif pour l’activité économique.»
Depuis l’accord historique sur le changement climatique conclu à Paris lors de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21) en 2015, Apple a investi le produit de trois émissions d’obligations vertes pour soutenir les efforts mondiaux de réduction des émissions de carbone. En février 2016, l’entreprise a ainsi émis son premier Green Bond, d’un montant de 1,5 milliard de dollars. Une deuxième tranche d’un milliard de dollars en juin 2017 a suivi alors même que l’administration Trump annonçait son intention de se retirer de l’accord de la COP21. En novembre 2019, Apple a émis sa troisième série d’obligations vertes, sa première en Europe, avec deux obligations d’un milliard d’euros chacune (pour un total d’environ 2,2 milliards USD).
Outre les projets détaillés dans le rapport d’impact des obligations vertes d’Apple, l’entreprise a continué à financer de nouveaux projets dans divers domaines couvrant la conception et l’ingénierie à faible émission de carbone, l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, la réduction des émissions de carbone et la séquestration de carbone. Apple a déjà alloué plus de la moitié de ses dépenses totales en obligations vertes, soit 2,8 milliards de dollars, et continuera d’investir dans des projets visant à réduire les émissions de carbone. En juillet dernier, l’entreprise a dévoilé son plan pour atteindre d’ici à 2030 la neutralité carbone à travers toute son organisation, incluant tout sa chaîne de fabrication et le cycle complet de vie de ses produits. Apple a déjà atteint la neutralité carbone de ses opérations dans le monde. Ce nouvel engagement garantit que d’ici à 2030, la fabrication des appareils Apple n’aura aucun impact sur l’environnement.

Derniers investissements d’Apple dans les énergies renouvelables

Un technicien travaille sur un panneau solaire en plein air.
Tous les centres de données d’Apple sont alimentés entièrement par de l’énergie renouvelable depuis 2014.
Projet solaire sur site près de Reno, dans le Nevada: Un site de près de 73 hectares, implanté au sein du complexe Reno Technology Park, alimente désormais en électricité le centre de données d’Apple au Nevada. Le projet, qui s’est vu décerner le titre de « Utility-Scale Project of the Year » (projet de l’année pour le service public) par Solar Builder, a créé 236 emplois dans le domaine de l’énergie verte, dont plus de 90 % sont occupés par des résidents du Nevada. Ce projet représente un investissement de plus de 60 millions de dollars dans le comté de Washoe. Le site fournit 50 mégawatts d’énergie renouvelable à Apple, complétant ainsi les trois autres projets de la société dans le Nevada, qui produisent au total 270 mégawatts.
Salle des serveurs du centre de données d’Apple à Reno.
Inauguré en 2012, le centre de données d’Apple à Reno, tire parti de la douceur du climat pour refroidir ses serveurs avec de l’air extérieur chaque fois que cela est possible.
Parc éolien près de Chicago: Un contrat d’achat d’électricité virtuelle de 112 mégawatts conclu avec ce parc éolien dans l’Illinois couvre la consommation électrique d’Apple dans la région de Chicago. Ce projet a regroupé les sociétés acheteuses, permettant à d’autres entreprises à la capacité financière plus modeste d’accéder à la même énergie renouvelable de haute qualité qu’Apple.
Projet solaire à Fredericksburg, en Virginie : Dans le cadre d’un accord innovant, Apple a collaboré avec Etsy, Akamai et SwissRE pour soutenir un projet d’énergie photovoltaïque près de Fredericksburg, en Virginie, permettant de produire 165 mégawatts d’énergie. Ce projet alimente désormais le réseau électrique de la région.
Les plus grandes éoliennes terrestres au Danemark : Apple a achevé la construction de deux des plus grandes éoliennes terrestres du monde, une source d’énergie propre et renouvelable désormais opérationnelle. Situées près de la ville danoise d’Esbjerg, les turbines de 200 mètres de haut devraient produire 62 gigawatts-heures par an (suffisamment pour alimenter près de 20 000 foyers), et serviront de projet pilote en vue de l’installation d’autres puissantes éoliennes en mer. L’électricité produite à Esbjerg alimentera le centre de données d’Apple à Viborg, et l’intégralité du surplus d’énergie sera réinjectée dans le réseau danois.
Le rapport annuel d’impact d’Apple porte sur l’affectation du produit de ses obligations vertes de 2019 à des projets environnementaux ayant engagé des dépenses entre le 29 septembre 2019 et le 26 septembre 2020, soit l’exercice fiscal 2020 d’Apple. La mise à jour 2020 du rapport sur l’impact des obligations vertes peut être consultée à l’adresse investor.apple.com.
Partager l’article

Images du projet solaire sur site d’Apple sur le complexe Reno Technology Park

Contacts presse

Martijn Kroonstuiver

Apple

mkroonstuiver@apple.com

+31 (0)20 5352821

Apple Media Helpline

media.befr@apple.com

(024) 744215