COMMUNIQUÉ DE PRESSE juillet 21, 2020

Apple s’engage à être 100% neutre en carbone sur sa chaîne logistique et tous ses produits d’ici 2030

Déjà neutre en carbone en matière d’émissions de ses bureaux et magasins à travers le monde, Apple prévoit de passer son empreinte carbone totale à zéro émission nette sur l’ensemble de son activité 20 ans avant l’objectif fixé par l’IPCC.

Éoliennes de la ferme éolienne de Montague dans l’Oregon.
L’un des projets les plus ambitieux d’Apple, la ferme éolienne de Montague dans l’Oregon, produit 200 mégawatts et alimente le centre de données d’Apple à Prineville.
Cupertino, Californie – Apple dévoile aujourd’hui son plan pour atteindre la neutralité carbone à travers toute son activité, sur sa chaîne de fabrication et tout au long du cycle de vie de ses produits d’ici 2030. L’entreprise est déjà neutre en carbone en matière d’émissions rejetées par ses activités propres à travers le monde. Ce nouvel engagement garantit que d’ici 2030, la fabrication des appareils Apple n’aura aucun impact sur le climat.
« Les entreprises ont véritablement le pouvoir de participer à l’émergence d’un mode de vie plus respectueux de l’environnement, issu d’un intérêt commun pour la planète que nous habitons tous » déclare Tim Cook, CEO d’Apple. « Les innovations sur lesquelles s’appuient notre démarche pour l’environnement ne sont pas seulement bonnes pour la planète : elles nous ont également permis de concevoir des produits plus économes en énergie et de créer de nouvelles sources d’énergie propre dans le monde entier. En agissant pour le climat, nous posons les bases d’une nouvelle ère marquée par l’innovation, la création d’emplois et la croissance économique durable. Avec notre engagement pour la neutralité carbone, nous espérons amorcer un changement profond dans l’industrie. »
Apple détaille son approche de la neutralité carbone avec une feuille de route pour d’autres entreprises, afin que l’ensemble de l’industrie puisse réduire son impact sur le changement climatique. Dans son rapport d’évolution environnemental 2020, publié aujourd’hui, Apple détaille son plan de réduction des émissions de 75 % d’ici 2030, parallèlement à la mise au point de solutions innovantes d’élimination du dioxyde de carbone pour les 25 % d’émissions restantes. 
Panneaux solaires dans un parc photovoltaïque
Plus de 80 % de l’énergie renouvelable utilisée par Apple provient de projets mis au point par Apple.
Pour parvenir à ces objectifs et aller au-delà, Apple met en place le programme Impact Accelerator qui consiste à investir dans des entreprises dirigées par des personnes issues de minorités et ayant un impact positif sur sa chaîne logistique et à soutenir des populations affectées de manière disproportionnée par les risques environnementaux. Ce programme Impact Accelerator fait partie de l’initiative pour l’équité et la justice raciales financée par Apple à hauteur de 100 millions de dollars, qui favorise la qualité de l’éducation, l’égalité sur le plan économique et milite pour une réforme de la justice pénale.
« Nous défendons avec fierté notre initiative pour l’environnement et la stratégie ambitieuse que nous avons mise en place », déclare Lisa Jackson, Vice President of Environment, Policy and Social Initiatives d’Apple. « Le racisme systémique et le dérèglement climatique ne sont pas séparés, et nous devons les affronter avec une solution commune. Notre génération peut participer à la création d’une économie plus durable et plus juste, qui pourra donner vie à de nouvelles industries œuvrant pour la préservation de la planète et ses habitants. »

La feuille de route climatique d’Apple

La stratégie sur dix ans d’Apple fera appel à des actions innovantes de réduction d’émissions, parmi lesquelles :
La conception de produits à faible teneur en carbone : Apple va continuer à appliquer des méthodes durables, avec l’utilisation de matériaux recyclés et à faible teneur en carbone dans ses appareils, l’application de techniques de recyclage des appareils innovantes et la conception de produits les plus efficaces possible en termes de consommation énergétique.
  • La dernière innovation d’Apple en matière de recyclage, le robot« Dave », désassemble le Taptic Engine de l’iPhone pour en extraire les éléments clés, tels que les terres rares ou le tungstène, mais aussi l’acier. Il constitue une nouvelle étape, dans la lignée des robots de désassemblage « Daisy ». 
  • L’atelier de récupération des matériaux d’Apple situé à Austin (Texas) travaille sur des technologies innovantes de recyclage des éléments électroniques, et s’est récemment associé à la Carnegie Mellon University pour aller plus loin dans la mise au point de solutions techniques.
  • Tous les iPhone, iPad, Mac et Apple Watch commercialisés au cours de l’année passée contiennent des matériaux recyclés. L’intégralité des terres rares utilisées pour le Taptic Engine de l’iPhone sont recyclés, une première pour Apple et pour le secteur des smartphones en général. 
  • Apple a réduit son empreinte carbone de 4,3 millions de tonnes en 2019 en modifiant la conception de ses produits et en utilisant des techniques de recyclage innovantes. Au cours des 11 dernières années, Apple a réduit la consommation moyenne d’énergie nécessaire pour l’utilisation de ses produits de 73 %.
La dernière innovation d’Apple en matière de recyclage, Dave, récupère les matériaux des composants de l’iPhone pour les utiliser dans la fabrication de nouveaux produits.
L’amélioration de l’efficacité énergétique : Apple va continuer à chercher de nouveaux moyens de réduire la consommation énergétique de ses différents sites et accompagner sa chaîne logistique dans cette même transition. 
  • Dans le cadre de son récent partenariat avec Apple, le US-China Green Fund va investir 100 millions de dollars dans des projets d’accélération de l’efficacité énergétique pour les fournisseurs d’Apple.
  • Le nombre d’usines participant au programme d’efficacité énergétique pour les fournisseurs d’Apple est passé à 92 en 2019, et ces sites ont évité l’émission de plus de 779 000 tonnes d’émissions annuelles de carbone sur la chaîne logistique. 
  • L’année dernière, Apple a amélioré son efficacité énergétique en investissant dans plus de 6,4 millions de mètres cubes de locaux, neufs comme anciens, réduisant ainsi ses besoins énergétiques de près d’un cinquième et faisant économiser 27 millions de dollars à l’entreprise. 
Personne effectuant des réparations sur une éolienne, à une centaine de mètres du sol.
Grâce à un fonds d’investissement unique en son genre, Apple et dix de ses fournisseurs chinois investissent près de 300 millions de dollars dans la création de projets énergétiques visant à créer 1 gigawatt d’énergie renouvelable.
L’utilisation d’énergie renouvelable : Apple va continuer à faire fonctionner ses sites avec 100 % d’énergie renouvelable, et à se concentrer sur la création de solutions novatrices et l’adoption d’énergie propre sur l’ensemble de sa chaîne logistique.
  • Plus de 70 fournisseurs d’Apple se sont engagés à utiliser 100 % d’énergie renouvelable pour la production des appareils Apple, ce qui équivaut à près de 8 gigawatts pour la fabrication des produits. Une fois appliquées, ces mesures permettront d’éviter l’émission de plus de 14,3 millions de tonnes de CO2 à l’année, ce qui équivaut à plus de 3 millions de voitures de moins sur les routes chaque année.
  • Les projets achevés et à venir en Arizona, dans l’Oregon et dans l’Illinois donnent à Apple une capacité de plus de 1 GW d’énergie renouvelable pour toutes ses opérations d’exploitation, une quantité équivalente à la consommation de plus de 150 000 foyers par an. Plus de 80 % de l’énergie renouvelable utilisée sur les sites d’Apple proviennent maintenant directement de projets mis au point par Apple, et bénéficient aux locaux comme aux autres entreprises.
  • Apple s’apprête à lancer l’un des plus grands réseaux photovoltaïques au monde en Scandinavie ainsi que deux projets visant à approvisionner les populations non desservies par le réseau électrique en cours de développement dans les Philippines et en Thaïlande.
Deux personnes employées dans la salle des serveurs d’un centre de données Apple.
Depuis 2014, tous les centres de données d’Apple sont alimentés entièrement par de l’énergie renouvelable.
L’innovation dans les processus et dans les matériaux : Apple va limiter les émissions de dioxyde de carbone en apportant des améliorations techniques aux processus et aux matériaux nécessaires à la fabrication de ses produits.
  • Apple participe à la création du tout premier processus de fusion de l’aluminium directe sans émission de CO2, fruit de l’investissement et de la coopération de deux fournisseurs d’aluminium d’Apple.
  • La société annonce aujourd’hui que les premiers lots d’aluminium à faible émission de CO2 sont actuellement en production, afin d’être utilisés dans les MacBook Pro de 16 pouces.
  • Grâce à ses partenaires et ses fournisseurs, Apple a réduit ses émissions de gaz fluorés de plus de 242 000 tonnes en 2019. Les gaz fluorés sont utilisés dans la fabrication de certains composants électriques et peuvent contribuer au réchauffement climatique.
Personne contrôlant le processus de fusion dans une usine de production d’aluminium.
Apple a participé à l’élaboration d’un processus de production de l’aluminium où la fusion libère de l’oxygène plutôt que des gaz à effet de serre.
L’élimination du carbone : Apple investit dans les forêts et d’autres solutions naturelles pour éliminer le carbone de l’atmosphère.    
  • Apple annonce aujourd’hui la création d’un fonds unique en son genre relatif aux solutions de décarbonisation, dont l’objectif est d’investir dans les forêts et les écosystèmes naturels du monde entier. 
  • L’entreprise s’associe à Conservation International pour investir dans de nouveaux projets, en mettant à profit les enseignements tirés de projets existants, comme la restauration de zones de savane détériorées au Kenya et d’un écosystème de mangrove vital en Colombie. Les mangroves protègent les côtes, mais elles font aussi partie intégrante du mode de vie des populations vivant à proximité. De plus, elles peuvent stocker jusqu’à 10 fois plus de CO2 que les forêts terrestres. 
  • À travers son travail avec le Conservation Fund, le World Wildlife Fund et Conservation International, Apple a protégé et amélioré la gestion de plus de 400 000 hectares de forêt et apporté des solutions climatiques naturelles en Chine, aux États-Unis, en Colombie et au Kenya.
Apple s’engage auprès des gouvernements, des entreprises, des ONG et des clients du monde entier à soutenir les initiatives d’amélioration de la protection de l’environnement et de transition vers des énergies propres, qu’elle perçoit comme un élément crucial de l’action contre le dérèglement climatique. Le plan détaillé de l’entreprise et la méthode utilisée pour mesurer l’empreinte carbone sont disponibles dans le rapport d’évolution environnemental 2020 : apple.com/fr/environment. Les avancées réalisées sur les engagements des fournisseurs sont accessibles ici : apple.com/environment/pdf/Apple_Supplier_Clean_Energy_Program_Update_2020.pdf
Partager l’article

Images des initiatives pour la neutralité carbone d’Apple

Contact presse

Benoît Liva

Apple

bliva@apple.com

01 80 98 75 29

Infos presse Apple

media.fr@apple.com