Apple Watch.

Comment aider vos patients à identifier les signes avant-coureurs.

Grâce à ses apps performantes, l’Apple Watch est une formidable alliée forme et santé. Avec les nouvelles notifications et l’app ECG, elle est en mesure de fournir des informations importantes sur la santé cardiaque de vos patientes et patients.

Notifications de rythme cardiaque.

L’Apple Watch surveille le rythme cardiaque en arrière-plan et vous avertit s’il est anormalement faible ou élevé, ce qui peut être le signe d’une pathologie grave. Vous et vos patients pouvez ainsi identifier des troubles nécessitant des examens plus approfondis.

L’utilisateur reçoit une notification si son rythme cardiaque est supérieur à 120 battements par minute ou inférieur à 40 battements par minute alors qu’il est inactif depuis 10 minutes. Il est possible de régler le seuil d’alerte, d'activer ou de désactiver ces notifications. Toutes les notifications de rythme cardiaque, ainsi que la date, l’heure et le rythme cardiaque, sont disponibles dans l’app Santé sur iPhone.

Notifications d’arythmie.

L’algorithme de détection du pouls recherche de manière opportune les signes d’arythmie pouvant suggérer une fibrillation auriculaire (FA). Cette fonctionnalité n’est pas en mesure de détecter tous les cas de FA, mais elle peut identifier des signes avant-coureurs et préconiser des examens approfondis.

Les notifications d’arythmie utilisent le capteur optique de fréquence cardiaque pour détecter le pouls au niveau du poignet et mesurer les éventuelles variations d’intervalle entre les battements lorsque l’utilisateur est au repos. Si l’algorithme détecte à plusieurs reprises une arythmie pouvant suggérer une FA, votre patient reçoit une notification, et la date, l’heure et le rythme cardiaque battement par battement sont enregistrés dans l’app Santé.

La fonctionnalité de notification d’arythmie est marquée CE et est autorisée aux utilisateurs de 22 ans et plus n’ayant pas d’antécédents de FA dans certains pays de l’Union européenne.

Validation de la fonctionnalité de notification d’arythmie.

En 2017 et 2018, une équipe de recherche de l’École de médecine de l’université Stanford a collaboré avec Apple pour mener l’Apple Heart Study sur la détection de la fibrillation auriculaire. Cette anomalie du rythme cardiaque est l’une des principales causes d’AVC et d’hospitalisations. Plus de 400 000 personnes utilisant une Apple Watch ont contribué à valider la capacité des technologies portables à faciliter la détection précoce de cette maladie souvent non diagnostiquée. L’étude a abouti à la mise à disposition de la notification d’arythmie aujourd’hui sur l’Apple Watch.

Voir les résultats de l’Apple Heart Study

App ECG.

Grâce à l’app ECG de l’Apple Watch Series 4 (ou version ultérieure), les patientes et patients souffrant de symptômes tels qu’un rythme cardiaque rapide ou irrégulier, ou recevant une notification d’arythmie, peuvent enregistrer leur électrocardiogramme et consigner leurs symptômes. Ces données concrètes vous donnent des informations essentielles pour décider rapidement de la suite des examens et des soins.

L’app ECG utilise le capteur électrique de fréquence cardiaque intégré à la Digital Crown et au cristal au dos de l’Apple Watch Series 4 (ou version ultérieure) pour enregistrer un électrocardiogramme monocanal similaire à un électrocardiogramme à une dérivation. L’app ECG fournit ensuite un relevé du rythme sinusal ou de la fibrillation auriculaire, ou indique que le relevé n’a pas été concluant et invite l’utilisateur ou l’utilisatrice à saisir ses symptômes, tels qu’un rythme cardiaque rapide, des palpitations, des vertiges ou de la fatigue. Le tracé, les résultats, la date, l’heure et tous les symptômes sont enregistrés et peuvent être exportés au format PDF depuis l’app Santé, puis partagés avec un médecin. Si les symptômes signalés évoquent une maladie grave, la patiente ou le patient est invité à appeler les services médicaux d’urgence au plus vite.

L’app ECG est marquée CE et est autorisée aux utilisateurs de 22 ans et plus dans certains pays de l’Union européenne.

En savoir plus sur l’app ECG

Comprendre les résultats de l’app ECG.

Le tracé de l’app ECG est similaire à celui d’un électrocardiogramme à une dérivation, qui permet d’attribuer une classification de fibrillation auriculaire et rythme sinusal, mais pas d’identifier d’autres pathologies, par exemple une crise cardiaque.

Une fois l’enregistrement de l’électrocardiogramme effectué, l’app ECG recherche la présence éventuelle d’un rythme sinusal ou d’une FA. Si le rythme cardiaque est inférieur à 50 battements par minute ou supérieur à 120 battements par minute, l’app ne sera pas en mesure d’identifier une FA, mais elle enregistrera le rythme cardiaque et le relevé de l’électrocardiogramme. Il est possible que l’app ECG aboutisse à un résultat peu concluant si, par exemple, le signal est trop faible à cause d’artefacts de mouvements ou d’un mauvais contact avec l’électrode, si le rythme cardiaque est compris entre 100 et 120 battements par minute ou pour d’autres raisons, par exemple la présence d’arythmies autres qu’une FA, d’un stimulateur cardiaque ou d’un DAI, ou de signaux électriques trop faibles pendant l’enregistrement, ce qui peut se produire dans le cas d’une déviation axiale droite.

Dans une étude clinique, la classification de rythme attribuée par l’électrocardiogramme monocanal de l’app ECG de l’Apple Watch a été comparée à celle d’un cardiologue recueillant simultanément les données d’un électrocardiogramme standard (à 12 dérivations). Parmi les résultats classifiables, l’app ECG a démontré une spécificité de 99,6 % pour les classifications de rythme sinusal et une sensibilité de 98,3 % pour les classifications de FA. Dans cette étude, 12,2 % des enregistrements n’étaient pas classifiables.

En savoir plus sur la détection de l’arythmie (PDF)

Comparer les modèles d’Apple Watch

  • Notification de rythme cardiaque élevé
  • Notification de rythme cardiaque faible
  • Notifications d’arythmie
  • App ECG
  • Détection des chutes
  • Capteurs
  • Capteur optique de fréquence cardiaque/PPG
  • Capteur optique de fréquence cardiaque/PPG
  • Capteur optique de fréquence cardiaque/PPG
  • Capteur électrique de fréquence cardiaque/électrodes
  • Accéléromètre et gyroscope de nouvelle génération
  • Apple Watch Series 1, 2, 3
  • Notification de rythme cardiaque élevé Capteur optique de fréquence cardiaque/PPG
  • Notification de rythme cardiaque faible Capteur optique de fréquence cardiaque/PPG
  • Notification d’arythmie Capteur optique de fréquence cardiaque/PPG
  • App ECG Capteur électrique de fréquence cardiaque/électrodes
  • Détection des chutes Accéléromètre et gyroscope de nouvelle génération
  • Apple Watch Series 4 (ou version ultérieure)
  • Notification de rythme cardiaque élevé Capteur optique de fréquence cardiaque/PPG
  • Notification de rythme cardiaque faible Capteur optique de fréquence cardiaque/PPG
  • Notification d’arythmie Capteur optique de fréquence cardiaque/PPG
  • App ECG Capteur électrique de fréquence cardiaque/électrodes
  • Détection des chutes Accéléromètre et gyroscope de nouvelle génération

* Remarque : l’Apple Watch d’origine ne prend pas ces fonctionnalités en charge.

Détection des chutes.

Lorsque l’Apple Watch Series 4 (ou version ultérieure) détecte une mauvaise chute, elle affiche une alerte et donne la possibilité à la personne qui la porte d’appeler rapidement les services d’urgence ou d’ignorer l’alerte. En l’absence de réaction de la personne pendant environ une minute, l’Apple Watch appelle automatiquement les services d’urgence et envoie un message aux contacts d’urgence. Toutes les chutes détectées sont enregistrées dans l’app Santé. Cette fonctionnalité est activée par défaut pour les personnes de 55 ans et plus, mais tout le monde peut la configurer dans l’app Apple Watch sur iPhone.

Fiche médicale.

La Fiche médicale permet aux premiers secours et aux médecins des services d’urgence d’accéder aux données de santé essentielles d’un patient, directement depuis l’écran de verrouillage de son iPhone ou de son Apple Watch, sans code et sans compromettre la confidentialité de ses données. Le patient peut remplir sa Fiche médicale dans l’app Santé de l’iPhone pour y mentionner des informations importantes, par exemple des allergies, des maladies, des traitements médicamenteux en cours, son choix vis-à-vis du don d’organes et ses contacts d’urgence.

Une app sécurisée qui respecte la confidentialité.

Lorsque l’iPhone de l’utilisateur est verrouillé par un code, par Touch ID ou par Face ID, les données de santé de l'app Santé sont chiffrées sur l’appareil. Si l’utilisateur décide de synchroniser ses données médicales avec iCloud, elles sont chiffrées pendant leur transfert comme au repos.

Le futur de la santé est entre vos mains.

En savoir plus sur Apple dans le secteur de la santé

Toute nouvelle version.
Libérez le meilleur de vous‑même.

En savoir plus sur l’Apple Watch