Apple et l’environnement

Une conception écoénergétique.

Une part significative des émissions de gaz à effet de serre d’Apple provient de l’énergie consommée par nos produits. C’est pourquoi nous œuvrons à les rendre aussi écoénergétiques que possible.

Consommation énergétique réduite.

Nous mesurons nos émissions de gaz à effets de serre de manière exhaustive. Contrairement à d’autres entreprises du secteur, nous assumons complètement la responsabilité des émissions associées aux produits que nous vendons. C’est la raison pour laquelle nous les concevons de façon à ce qu’ils consomment le moins d’énergie possible. C’est aussi pour cela que nous avons créé des adaptateurs secteur qui consomment très peu lorsque vous n’utilisez pas votre ordinateur. Et c’est ce qui explique que nous veillons à ce que le matériel et les logiciels fonctionnent en parfaite synergie pour économiser l’énergie. Les résultats parlent d’eux-mêmes. Depuis 2008, nous avons réduit la consommation énergétique des produits Apple de 40 % en moyenne.

Homologation ENERGY STAR et au-delà.

Tous les Mac et moniteurs vendus par Apple sont non seulement conformes aux très sévères directives ENERGY STAR de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) en matière d’efficacité énergétique, mais vont bien au-delà. Aucune autre société du secteur ne peut en dire autant. En effet, nous allons bien au-delà des préconisations de la norme ENERGY STAR en proposant des ordinateurs portables jusqu’à 2,9 fois plus économes en énergie et des ordinateurs de bureau jusqu’à 7,6 fois plus économes que ne l’impose la norme. Si nous sommes en mesure d’obtenir de tels résultats pour nos produits, c’est tout simplement parce que nous concevons à la fois le matériel et les logiciels. Et nous investissons en permanence dans des technologies innovantes afin de rendre nos produits encore plus économes.

Efficacité énergétique intégrée.

Il existe trois façons de réduire la consommation énergétique d’un produit : utiliser des alimentations plus efficaces, utiliser des composants moins gourmands et utiliser des logiciels de gestion de l’énergie. Nous avons recours à ces trois méthodes dès la conception de nos produits. Voici quelques exemples de la façon dont nous les mettons en œuvre.

Capteur de lumière ambiante, Sortie de veille à la demande, Blocs d’alimentation efficaces, Basculement automatique entre les processeurs graphiques, Alimentation en veille

Capteur de lumière ambiante.

Les MacBook Air, MacBook Pro, iMac, iPad, iPad mini, iPhone et l’écran Apple Thunderbolt Display intègrent tous un capteur de lumière ambiante. Ce capteur règle intelligemment la luminosité de l’écran en fonction de l’environnement, pour vous faire bénéficier d’une luminosité parfaite en toutes circonstances, tout en réduisant la consommation énergétique.

Sortie de veille à la demande.

Avec OS X, vous pouvez partager votre musique, vos fichiers, vos imprimantes et même votre écran avec d’autres ordinateurs connectés à votre réseau. Même si votre Mac est en veille. Le service Bonjour Sleep Proxy, exécuté sur votre borne d’accès AirPort ou AirPort Time Capsule, associé à la fonctionnalité de sortie de veille à la demande permettent de réaliser cette prouesse. Une fois que l’accès à une ressource partagée prend fin, votre Mac se remet automatiquement en veille au terme de l’intervalle programmé. Ce procédé permet d’importantes économies d’énergie tout en assurant un accès complet à tous vos fichiers et périphériques partagés, y compris à distance par Internet. Votre Apple TV peut également sortir de veille à la demande, que vous utilisiez la télécommande ou que vous diffusiez du contenu depuis votre appareil iOS ou votre Mac.

Blocs d’alimentation efficaces.

Apple a conçu sur mesure des blocs d’alimentation hautement efficaces pour réduire la quantité d’énergie dispersée lors de l’acheminement de l’électricité de la prise murale vers votre ordinateur. Tous les produits Mac sont équipés de blocs d’alimentation qui vont au-delà des exigences de la norme ENERGY STAR pour les ordinateurs. Et avec la gamme MacBook, les ingénieurs Apple sont allés encore plus loin en concevant des adaptateurs secteur qui limitent la quantité d’énergie consommée lorsque vous n’utilisez pas votre ordinateur : à peine 30 milliwatts, soit environ 0,05 % de l’énergie consommée par une ampoule à incandescence de 60 watts.

Basculement automatique entre les processeurs graphiques.

Le MacBook Pro 15 pouces et le MacBook Pro avec écran Retina 15 pouces exploitent le basculement automatique entre les processeurs graphiques. Cette innovation technologique permet de basculer à la volée entre les processeurs graphiques pour vous fournir des performances optimales au bon moment (comme lorsque vous essayez votre nouveau jeu 3D) ou une meilleure efficacité énergétique au quotidien (comme lorsque vous consultez vos e-mails). Et ce n’est là qu’une des technologies qui œuvrent en coulisse pour économiser l’énergie et prolonger l’autonomie des produits Apple.

Efficacité des appareils iOS.

A l’ère du « post-PC », les appareils iOS remplacent les ordinateurs traditionnels dans de nombreuses situations. iPad, iPhone et iPod touch sont compacts et extrêmement économes en énergie, ce qui explique que leur empreinte énergétique soit bien plus réduite que celle des PC. De plus, les puces A5 et A6 conçues sur mesure qui équipent ces appareils allient hautes performances et autonomie longue durée.

Alimentation en veille.

Contrairement à un grand nombre de PC sous Windows, les Mac utilisent des composants matériels basse consommation fonctionnant en parfaite synergie avec le système d’exploitation pour économiser l’énergie. OS X ralentit les disques durs, active automatiquement le mode veille et met les systèmes en mode de consommation ultra-faible lorsque qu’ils ne sont pas utilisés. En fait, OS X ne manque jamais une occasion de faire des économies d’énergie, aussi minimes soient-elles. Il régule même le processeur entre les frappes sur le clavier afin de réduire l’énergie consommée entre chaque lettre que vous tapez.