Informations presse

Apple annonce des plans de mise en œuvre de programmes de distribution de dividendes et de rachats d’actions

45 milliards de dollars devraient être ainsi utilisés dans les trois prochaines années

CUPERTINO, Californie― le 19 mars 2012―Apple a annoncé ce jour des plans pour la mise en œuvre de programmes de distribution de dividendes et de rachat d’actions dans quelques mois.

Sous réserve de confirmation par le Conseil d’administration, la Société prévoit le paiement d’un dividende trimestriel de 2,65 $ par action dans le courant du dernier trimestre de l’exercice fiscal 2012, commençant le 1er juillet 2012.

Le Conseil d’administration de la Société a également autorisé un programme de rachat d’actions de 10 milliards de dollars qui débutera au cours de l’exercice fiscal 2013, commençant le 30 septembre 2012. Le programme de rachat sera déployé sur une période de trois ans, avec pour objectif majeur la neutralisation de l’impact de la dilution générée par les prochains programmes d’attribution d’actions aux employés et les programmes de rachat d’actions par les employés.

"Nous avons utilisé une partie de notre trésorerie pour réaliser d’importants investissements opérationnels au travers d’une intensification de nos programmes de recherche et de développement, d’acquisitions, d’ouvertures de nouveaux magasins, de remboursements anticipés, d’investissements stratégiques dans notre chaîne logistique et pour construire de nouvelles infrastructures. Et ce n’est pas fini !", a déclaré Tim Cook, CEO d’Apple. "Malgré tous ces investissements, nous disposons toujours d’un trésor de guerre nous permettant de saisir des opportunités stratégiques et disposons d’une trésorerie confortable pour financer nos activités. Aussi, allons-nous mettre en œuvre un programme de distribution de dividendes et de rachat d’actions. "

"Si l’on combine les dividendes, les rachats d’actions et la trésorerie nécessaire au remboursement en numéraire des unités d’actions soumises à restrictions (RSU), nous envisageons d’utiliser environ 45 milliards de dollars de trésorerie domestique lors des trois premières années de nos programmes", a précisé Peter Oppenheimer, CFO d’Apple. "Nous sommes extrêmement confiants en l’avenir et des opportunités exceptionnelles se profilent devant nous."

Apple diffusera en temps réel une webconférence pour évoquer ses plans à partir de 6 heures (heure du Pacifique), le lundi 19 mars 2012 à l’adresse www.apple.com/quicktime/qtv/call31912. La Société ne communiquera pas d’informations sur les résultats du trimestre en cours et aucun autre thème ne sera abordé en dehors de la trésorerie. Cette web conférence sera disponible par la suite pendant environ deux semaines.

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives comprenant, à titre purement indicatif, les perspectives d’activité futures et les plans de distribution de dividendes et de rachat d’actions. Ces déclarations sont subordonnées à un certain nombre de facteurs de risque et d’incertitudes et les résultats effectifs peuvent différer de ceux énoncés dans le présent communiqué. Ces risques et incertitudes potentiels incluent sans limitation l’impact de la concurrence et des facteurs économiques et celui des réponses que la société pourrait y apporter sur les décisions d’achat de produits Apple par le grand public et les professionnels ; la constance des pressions de la concurrence sur le marché ; l’aptitude de la société à proposer en temps et en heure de nouveaux programmes, produits et technologies innovants sur le marché et à stimuler la demande des consommateurs pour ces produits et technologies ; les répercussions que pourraient avoir les introductions de produits et les transitions vers de nouveaux produits, les changements au niveau du prix et du mix des produits, et/ou les augmentations des coûts des composants des produits sur la marge brute de la société ; les risques de stocks associés à la nécessité pour la société de commander ou de s’engager à commander des composants du produit avant que ses clients ne passent leurs commandes ; la disponibilité continue à des conditions acceptables de certains composants et services essentiels à l’activité de la société, actuellement obtenus par la société auprès de sources exclusives ou restreintes ; l’effet que la dépendance de la société par rapport aux services de fabrication et de logistique fournis par des tiers peut avoir sur la qualité, la quantité ou le coût des produits fabriqués ou des services fournis ; les risques liés à la dimension internationale des opérations de la société ; la dépendance de la société par rapport à la propriété intellectuelle et au contenu numérique de tiers ; l’impact potentiel de la découverte que la société a enfreint les droits de propriété intellectuelle de tiers ; la dépendance de la société sur la performance de distributeurs, transporteurs et autres revendeurs des produits de la société ; l’incidence des problèmes de qualité du produit et du service sur les ventes et les résultats d’exploitation de la société ; la présence et la disponibilité permanentes des cadres et des collaborateurs clés ; la guerre, le terrorisme, les problèmes de santé publique, les catastrophes naturelles et d’autres circonstances qui pourraient interrompre l’approvisionnement, la livraison ou la demande des produits ; et les résultats défavorables d’autres procédures judiciaires. De plus amples informations sur les facteurs susceptibles d’influer sur les résultats financiers de la Société figurent de temps à autre dans les sections “Risk Factors” et “Management’s Discussion and Analysis of Financial Condition and Results of Operations” des documents déposés par la Société auprès de la SEC, en particulier le rapport annuel (imprimé 10-K) pour l’exercice clos le 24 septembre 2011 et son rapport intermédiaire (imprimé 10-Q) du trimestre clos le 31 décembre 2011. La Société n’est aucunement tenue d’actualiser les déclarations ou informations prévisionnelles qui sont valables à leurs dates respectives.

Apple conçoit les Mac, les meilleurs ordinateurs personnels au monde, ainsi que le système d'exploitation OS X, les suites iLife et iWork et des logiciels professionnels. À l’avant-garde en matière de musique numérique avec ses iPod et l’iTunes Store en ligne, Apple a réinventé la téléphonie mobile avec son iPhone et son App Store révolutionnaires, et définit l’avenir des appareils multimédias et informatiques mobiles avec l'iPad.

Contacts presse :
Jasmine Khounnala
Apple
01 56 52 97 48
khounnala.j@apple.com

Anne-Lise Ibrahimoff
Rumeur Publique
01 55 74 52 18
anne-lise@rumeurpublique.fr



© 2012 Apple Inc. Tous droits réservés. Apple, le logo Apple, Mac, Mac OS et Macintosh sont des marques déposées d’Apple. Les autres noms de produits ou de sociétés mentionnés dans ce document appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

Ligne infos presse Apple 01 56 52 96 91