COMMUNIQUÉ DE PRESSE janvier 13, 2021

Apple lance de nouveaux projets majeurs dans le cadre de son initiative pour la justice et l’équité raciales afin d’endiguer le racisme systémique et de faire progresser l’équité raciale aux États-Unis.

Apple réunit 100 M$ et crée un pôle éducatif pour les HCBU et une Apple Developer Academy à Détroit

Illustration du campus du Propel Center
Avec son engagement de 100 millions de dollars pour son initiative en faveur de la justice et l’équité raciales, Apple soutient le lancement du Propel Center (illustré ci-dessus), un pôle d’innovation pour toutes les HCBU qui proposera un programme, des stages et des opportunités de mentorat.
Cupertino, Californie— Apple a annoncé aujourd’hui une série de projets majeurs dans le cadre de son initiative pour la justice et l’équité raciales (Racial Equity and Justice Initiative ou REJI) d’un budget de 100 millions de dollars. Son objectif est de supprimer les obstacles systémiques à l’équité et de lutter contre les injustices subies par les communautés de couleur. Au nombre de ses actions complètes et tournées vers l’avenir, citons le Propel Center, un pôle mondial d’apprentissage et d’innovation unique en son genre, destiné aux établissements et universités HCBU (Historically Black Colleges and Universities) ; une Apple Developer Academy à Détroit pour soutenir la formation en codage et technologie ; et un financement par capital‑risque pour les entrepreneurs et entrepreneuses de couleur. Ensemble, les engagements REJI d’Apple visent à élargir les opportunités offertes aux personnes de couleur aux États-Unis et à contribuer au développement de la prochaine génération de leaders issus de divers horizons.
« Nous sommes responsables du travail urgent qu’il y a à faire pour bâtir un monde plus juste et plus équitable, et ces nouveaux projets envoient un signal clair sur l’engagement durable d’Apple », a souligné Tim Cook, CEO d’Apple. « Nos récents projets REJI sont lancés avec des partenaires dans un large éventail de secteurs et de contextes, des élèves au corps enseignant, des développeurs et développeuses aux entreprises et des organisations sociales aux professions de loi. Nous travaillons de concert pour donner des moyens à des communautés soumises depuis trop longtemps au racisme et à la discrimination. Nous avons l’honneur immense de contribuer à mobiliser autour de cette vision, et de faire correspondre nos paroles et nos actions aux valeurs d’équité et d’inclusion que nous avons toujours prisées chez Apple ».
Jared Bailey portant des AirPods et tenant un iPad.
Dans le cadre du partenariat du Morehouse College avec Apple, Jared Bailey, professeur émérite dans cet établissement, a intégré les programmes de codage et de créativité d’Apple dans son travail au service de la communauté et de la santé publique. Une collaboration qui se développe encore avec le lancement du Propel Center.
En juin dernier, Apple a annoncé son projet REJI à la suite des protestations qui ont eu lieu partout dans le monde en réaction aux assassinats de Breonna Taylor, George Floyd et bien d’autres. Cette initiative, menée par Lisa Jackson, Vice President of Environment, Policy and Social Initiatives chez Apple, s’appuie sur le travail effectué par Apple pour faire progresser la justice raciale dans l’éducation, l'économie et le système de justice pénale. Les projets REJI complètent les efforts réalisés par la société en interne pour renforcer la diversité et l’inclusion à tous ses échelons.
« Toute personne mérite d’avoir un accès égal aux opportunités indépendamment de sa couleur de peau ou de son code postal », fait remarquer Lisa Jackson. « Depuis trop longtemps, les personnes de couleur subissent de graves injustices et se heurtent à des obstacles institutionnels dans leur quête du rêve américain. Nous éprouvons une grande fierté à leur prêter nos voix et nos ressources pour créer de nouveaux moteurs d'opportunités qui apportent des moyens, font naître des idées et créent un changement significatif. »

Avec le Propel Center, Apple renforce son soutien aux HBCU

Apple travaille en collaboration avec Southern Company et plusieurs intervenants des communautés pour appuyer le lancement du Propel Center, un pôle d’apprentissage et d’innovation unique en son genre, destiné aux HBCU. La contribution d’Apple d’un montant de 25 millions de dollars permettra à ce centre d’aider les personnes étudiantes et le corps professoral des HBCU avec une plateforme virtuelle solide, un campus dans le quartier historique de l’Atlanta University Center, ainsi que des actions dans les institutions partenaires sur le campus.
Le Propel Center est conçu pour soutenir la prochaine génération de leaders d’origines diverses en proposant des programmes innovants, une assistance technologique, des opportunités d'évolution professionnelle et des bourses. Il proposera un large éventail de filières : intelligence artificielle et apprentissage automatique, technologies agricoles, justice sociale, arts du spectacle, développement d’apps, réalité augmentée, design et arts créatifs, préparation professionnelle et entrepreneuriat. Des experts d’Apple participeront au développement des programmes, assureront un accompagnement continu et apporteront leur soutien en matière d’apprentissage. Ils ou elles offriront aussi des opportunités de stages aux élèves.
Image représentant une vue aérienne du Propel Center
Le campus Propel Center (illustré ci-dessus) sera équipé de salles de conférence sophistiquées, de laboratoires d’apprentissage et d’espaces de vie sur place pour les personnes résidentes. Il sera situé dans le quartier historique de l’Atlanta University Center.
Le Propel Center a été imaginé et conçu par Ed Farm, une organisation avant-gardiste qui cherche à promouvoir l’innovation et l’équité en matière d’éducation. Cette initiative s’appuie sur le partenariat d’Apple avec Ed Farm et sur le travail réalisé par Apple avec plus d’une trentaine de HBCU pour mettre à disposition le codage, susciter la créativité et offrir des opportunités de carrière dans les campus et les communautés aux États-Unis.
« Nous nous réjouissons de notre partenariat avec Apple sur ce projet extraordinaire », a déclaré Anthony Oni, fondateur et président du conseil d’administration d’Ed Farm et l’un des vice-présidents de Southern Company. « Le Propel Center contribuera à stimuler le leadership et l’innovation dans le domaine des technologies et au-delà, et servira de tremplin au changement au sein des communautés en Amérique. »
Dans le cadre des partenariats d’Apple avec les HBCU, la société a créé deux nouvelles bourses en renfort des programmes d’ingénierie des HBCU. Ces bourses pour l’innovation d’Apple aideront les établissements proposant cette discipline au sein des HBCU à développer leur programme en ingénierie du matériel et en technologies à base de silicium, en partenariat avec des spécialistes d’Apple. Le nouveau programme Faculty Fellows soutiendra les équipes enseignantes des HBCU qui font de la recherche et du développement en leur offrant un accompagnement, une assistance dans le développement des programmes d'études et des fonds pour équiper leurs labos.
S’appuyant sur son programme de bourses établi de longue date avec le Thurgood Marshall College Fund, Apple offre aujourd’hui des bourses à 100 nouvelles personnes étudiantes issues de communautés sous-représentées. En plus du soutien financier, le programme Apple Scholars inclut un accompagnement et une expérience d’évolution professionnelle chez Apple.
MaKisha Funderburke travaillant sur iMac.
MaKisha Funderburke collaborera avec Apple et la Clark Atlanta University, où elle enseigne, pour créer la structure du programme Propel Arts, l’une des nombreuses filières qui sera proposée à tous les élèves et au corps professoral via le Propel Center.
Hailey Bryant-Roye utilisant un MacBook.
Hailee Bryant-Roye, spécialisée dans l’éducation de la petite enfance à laTennessee State University, a pu profiter de nouvelles opportunités d’apprentissage et d’enseignement grâce aux programmes « Le code à la portée de tous » et « La créativité pour tous » d’Apple proposés via sa collaboration avec la TSU. Le Propel Center lui offrira l’accès à d’autres programmes de codage, accompagnements et opportunités de stages.

La première Apple Developer Academy américaine ouvre au cœur de Détroit

Apple ouvrira, un peu plus tard cette année, une Apple Developer Academy à Détroit. Il s’agit de la première académie de ce type aux États-Unis. Détroit dispose d’une communauté dynamique d’entreprises et de développeuses et développeurs de couleur avec plus de 50 000 sociétés détenues par des personnes de couleur, selon les données du Bureau du recensement des États-Unis. Cette académie a pour but d’encourager les jeunes personnes entrepreneuses, créatrices et codeuses de couleur en les aidant à développer les compétences nécessaires pour trouver des emplois dans l’économie des apps iOS en plein essor. Lancés en collaboration avec la Michigan State University, les cours de l’Apple Developer Academy seront ouverts à tous les élèves de Detroit, indépendamment de leurs parcours scolaires et qu’ils ou elles aient ou non une expérience du codage.
L’Apple Developer Academy  proposera deux programmes à Détroit. Un programme d'initiation de 30 jours conçu pour les élèves qui envisagent des carrières dans l’économie des apps et cherchent à mieux comprendre le métier de développeur. Le programme universitaire complet, quant à lui, est un programme intensif sur 10 à 12 mois qui aidera les élèves souhaitant s’engager dans cette voie à acquérir les compétences nécessaires pour participer à l’économie des apps iOS et même à lancer leur propre entreprise. Apple estime que le programme de l’académie, qui couvrira le codage, le design, le marketing et les compétences professionnelles, concernera près de 1 000 élèves par an.
Le mois prochain, Apple hébergera le premier groupe de personnes inscrites à son Entrepreneur Camp for Black Founders and Developers pour participer à une expérience virtuelle. Au cours de ce camp, celles-ci bénéficieront de conseils personnalisés sur le codage prodigués par des expertes et experts et des spécialistes en ingénierie Apple, ainsi que d’un accompagnement, d’un soutien et d’informations de la part de leaders d’Apple.

Apporter des moyens aux entrepreneurs et entrepreneuses via de nouveaux partenariats de financement

Pour surmonter les obstacles systémiques à l’accès et au financement auxquels sont confrontées les entreprises détenues par des personnes de couleur, Apple annonce aujourd’hui deux nouveaux investissements en capital‑risque et services bancaires. Tous deux sont conçus pour fournir du capital aux entreprises détenues par des minorités. Apple investira 10 millions de dollars avec Harlem Capital, une société de capital-risque qui vient en aide aux jeunes entreprises, afin de soutenir ses investissements dans 1 000 sociétés qui seront créées par divers fondateurs et fondatrices dans les 20 prochaines années. En plus de l’apport de capital aux entrepreneurs et entrepreneuses de couleur, Harlem Capital mettra son expertise au service d’Apple pour appuyer ses initiatives plus larges qui visent à améliorer l’accès aux opportunités économiques. Cette société proposera des conseils et un accompagnement aux élèves de la Detroit Developer Academy, ainsi qu’aux participantes et participants à l’Entrepreneur Camp for Black Founders and Developers d’Apple. De son côté, Apple soutiendra le programme de stages de Harlem Capital, dont le but est d’ouvrir les portes aux femmes intéressées et aux investisseurs issus des minorités. 
Apple investira également 25 millions de dollars dans le Clear Vision Impact Fund de Siebert Williams Shank, qui fournit du capital aux PME, notamment aux entreprises appartenant à des minorités. L’objectif de ce fonds est de soutenir les entreprises qui opèrent sur des marchés mal desservis et encouragent les initiatives de croissance inclusive.

Donner un coup de pouce aux organisations locales

Dans le cadre de son projet REJI, Apple poursuit ses contributions au profit des « community colleges », des associations à but non lucratif de défense des minorités et des organisations locales qui cherchent à donner des moyens à la prochaine génération et à multiplier les opportunités à sa disposition.
Apple a fait une contribution au King Center, créé en mémoire de Martin Luther King, dont l’objectif est de partager les enseignements de ce dernier et d’inciter les nouvelles générations à poursuivre son travail inachevé.  La semaine prochaine, Bernice A..King, sa sœur et directrice générale du King Center, fera un appel à l’action encourageant les jeunes à redonner à leurs communautés dans le cadre de la série « Challenge for Change » d’Apple. Cette série de guides de conversation et de challenges axés sur l’apprentissage porte sur les problèmes liés à l’origine ethnique et à l’inégalité.
La contribution d’Apple au King Center s’ajoute aux dons précédents effectués par la société en faveur d’organisations à but non lucratif qui font progresser l’équité et la justice, notamment le Birmingham Civil Rights Institute et l’Equal Justice Initiative à Montgomery (Alabama).
Un miroir d’eau avec une citation de Martin Luther King au King Center à Atlanta (Géorgie).
Le soutien apporté au King Center par Apple renforcera le travail de cette association qui vise à partager les enseignements de Martin Luther King et à inciter les nouvelles générations à poursuivre son travail inachevé.
Partager l’article

Images de l’initiative pour la justice et l’équité raciales d’Apple

Contacts presse

Julius Kirchenbauer

Apple

julius_kirchenbauer@apple.com

+49 30 403 658 339

Ligne infos presse Apple 

media.chfr@apple.com