La nouvelle centrale à énergie solaire California Flats.
La nouvelle centrale solaire California Flats participe à l’approvisionnement du siège, complétée par les panneaux photovoltaïques installés sur le toit de l’Apple Park.
Cupertino, Californie Apple annonce aujourd’hui que plus de 110 de ses fournisseurs et partenaires dans le monde passeront à 100 % d’énergie renouvelable sur leur chaîne de production Apple, avec près de 8 gigawatts d’énergie propre venant approvisionner le réseau. Une fois appliquées, ces mesures permettront d’éviter l’émission de plus de 15 millions de tonnes métriques de CO2 par an, ce qui équivaut au retrait de plus de 3,4 millions de voitures sur les routes chaque année. Parallèlement, Apple investit directement dans des projets d’énergie renouvelable de manière à couvrir une partie des émissions produites en amont, et participe à un projet californien de stockage d’énergie à grande échelle qui permettra de tester de nouvelles solutions d’infrastructures renouvelables.
« Nous sommes pleinement engagés aux côtés de nos fournisseurs pour parvenir à la neutralité carbone d’ici 2030. Nous sommes ravis de voir nous rejoindre des entreprises qui appartiennent à des secteurs et des pays du monde entier, notamment d’Allemagne, de Chine, des États-Unis, d’Inde ou de France », a déclaré Lisa Jackson, Vice President for Environment, Policy, and Social Initiatives d’Apple. « Pendant cette année hors du commun, Apple a continué à collaborer avec un réseau mondial de collègues, d’entreprises, et d’acteurs - y compris les communautés les plus touchées par le changement climatique- afin de faire avancer nos efforts  pour que tout ce que nous faisons soit une force positive dans la vie des gens et pour l’environnement. »  
En juillet dernier, Apple a dévoilé son plan pour atteindre la neutralité carbone dans l’ensemble de ses activités, sa chaîne de fabrication et tout au long du cycle de vie de ses produits d’ici 2030. Depuis cette annonce, Apple a considérablement augmenté le nombre de ses fournisseurs en transition vers les énergies renouvelables. Apple est déjà neutre en carbone pour ses activités corporate mondiales, et ce nouvel engagement signifie que d’ici 2030, chaque appareils Apple vendu aura un impact climatique net nul. L’entreprise a récemment partagé des informations sur les 4,7 milliards de dollars investis dans des obligations vertes, visant à soutenir des projets de transition écologique dans le monde entier.
Personne en intervention à la centrale solaire California Flats.
Les locaux d’Apple sont entièrement alimentés par de l’énergie renouvelable depuis près de trois ans, et l’entreprise aide ses partenaires à atteindre leurs objectifs en matière d’énergie verte.

Engagements des fournisseurs et projets énergétiques mondiaux

Apple cherche sans cesse à mettre au point de nouveaux outils pour aider ses fournisseurs à atteindre leurs objectifs d’énergie renouvelable, et pour produire de l’énergie propre qui alimentera de nombreux pays. En Europe, le contrat d’achat d’énergie éolienne de DSM Engineering Materials va alimenter le réseau électrique des Pays-Bas en énergie propre, et le parking couvert photovoltaïque de STMicroelectronics au Maroc participe à la production énergétique de la région. Des entreprises comme Solvay, étendent désormais leur utilisation des énergies renouvelables à l'ensemble de leurs activités après avoir rejoint le Supplier Clean Energy Program d'Apple il y a cinq ans. Aux États-Unis, Alpha and Omega Semiconductor, Marian, The Chemours Company et Trinseo se sont récemment engagés dans le programme. Enfin, en Chine, plus de15 partenaires ont rejoint le programme d’Apple depuis juillet 2020.
Forte de son expérience acquise grâce à sa propre transition vers l’utilisation d’énergie 100 % renouvelable, Apple fournit à ses partenaires des ressources et des supports de formation adaptés à chaque pays pour les accompagner dans leur transition vers un modèle renouvelable. Apple aide également ses partenaires à améliorer leurs compétences à travers des formations avancées et personnalisées assurées par des spécialistes de chaque sujet. L’entreprise encourage la création et le développement d’associations d’industries en faveur de l’énergie renouvelable, que les fournisseurs peuvent rejoindre pour se tenir au courant des opportunités dans leur région.
Dans beaucoup de marchés où Apple est présent, les partenaires ont un accès limité à l’énergie propre. Pour surmonter cet obstacle, Apple a créé le China Clean Energy Fund, qui permet à Apple et à ses partenaires d’investir dans des projets d’énergie propre, ce qui représente plus d’un gigawatt d’énergie renouvelable en Chine. Apple met également en relation ses fournisseurs avec des opportunités d’achat d’énergie renouvelable directement auprès des personnes qui développent ces projets et ces réseaux, à mesure que ce modèle énergétique émerge dans le monde entier.
Apple souhaite continuer sur cette lancée et informer ses fournisseurs de la prochaine étape à franchir pour optimiser l’utilisation d’énergie verte : investir dans des solutions de stockage sur les sites d’énergie renouvelable.
Une éolienne du xian de Dao dans la province du Hunan, en Chine.
Les fournisseurs d’Apple produisent près de 8 gigawatts d’énergie verte dans de nombreux pays.

Le stockage de l’énergie et les progrès pour 2030

Apple construit actuellement aux Etats-Unis l’un des projets de stockage d’énergie les plus importants du pays, California Flats, un site de premier plan permettant une distribution énergétique à grande échelle et capable de stocker 240 mégawatts-heures d’énergie, soit assez pour alimenter plus de 7 000 foyers pendant une journée. Ce projet fonctionnera en synergie avec la centrale solaire de 130 mégawatts de l’entreprise, qui assure l’alimentation électrique de tous ses locaux californiens : stockant le surplus d’énergie produit au cours la journée, il l’injectera dans le réseau aux moments opportuns.
Les énergies solaire et éolienne sont les nouvelles sources d’électricité les plus abordables dans de nombreuses régions du monde. Cependant, l’irrégularité de la production qui caractérise ces technologies constitue un obstacle à leur adoption massive. L’une des solutions à ce problème est le stockage de l’énergie, qui permet de conserver l’électricité générée pour l’utiliser plus tard. Apple investit dans un projet de stockage public en Californie et poursuit ses recherches dans ce domaine, de sorte à augmenter les capacités de stockage de ses sites de la vallée de Santa Clara et du micro-réseau de l’Apple Park.
Construction de la centrale solaire California Flats.
Apple met au point des projets de stockage d’énergie, notamment le futur site de California Flats (voir l’image), afin de conserver l’énergie créée à partir de sources à production irrégulière, comme l’éolien et le solaire.
Apple a constaté une réduction globale et constante de son empreinte carbone, alors même que son chiffre d’affaires net augmente. L’empreinte carbone de l’entreprise a diminué de 40 %, un rythme en phase avec son objectif pour 2030. Elle est parvenue à éviter plus de 15 millions de tonnes d’émissions grâce à des initiatives encourageant l’utilisation de matériaux à empreinte carbone faible, la prise en compte de l’efficacité énergétique, et le passage à l’énergie propre.
Partager l’article

Images de California Flats et du parc éolien de Concord Jing Tang

Contacts presse

Julius Kirchenbauer

Apple

julius_kirchenbauer@apple.com

+49 30 403 658 339

Ligne infos presse Apple 

media.chfr@apple.com