Collage de cinq photos représentant les personnes impliquées dans la start-up de biotechnologie SweetBio
Avec le soutien de VamosVentures et d’Apple, la start-up SweetBio contribue à la guérison des patients grâce à son produit avancé de traitement des plaies.
Il y a deux ans, Lauro Salvador s’est blessé au pied lors d’un accident de travail, et le calvaire de ce diabétique de 55 ans était loin d’être terminé.
M. Salvador a été autorisé à reprendre le travail, mais sa blessure au pied n’était pas encore guérie, et s’est aggravée progressivement. Il a fini par se retrouver aux urgences de l’hôpital Regional One Health de Memphis.
Les médecins se sont évertués à sauver son pied, mais après l’échec d’une première opération, ils ont proposé de l’amputer.
« Je leur ai dit ‘s’il vous plaît, ne faites pas ça’ », explique M. Salvador. « J’avais si peur. J’ai demandé s’il n’y aurait pas d’autre solution. »
C’est alors que son médecin, le Dr Tony Alleman, a proposé d’essayer un nouveau produit de traitement des plaies développé par SweetBio.
De gauche à droite: Lauro Salvador a été soigné par des médecins de Regional One Health à Memphis, qui ont utilisé le produit de SweetBio pour le traitement des plaies sur son pied.
De haut en bas: Lauro Salvador a été soigné par des médecins de Regional One Health à Memphis, qui ont utilisé le produit de SweetBio pour le traitement des plaies sur son pied.
SweetBio a été fondé par Kayla Rodriguez Graff et Isaac Rodriguez qui sont frère et sœur, et dont la famille est originaire de Porto Rico. Leur objectif est de développer un traitement avancé des plaies pour tous, et pour y parvenir, ils ont exploité le pouvoir d’une source inattendue : le miel, et plus précisément du miel de Manuka, qui provient des abeilles qui pollinisent l’arbre Manuka et qui, selon certaines études, possède des propriétés antibactériennes et cicatrisantes.
SweetBio fait partie des entreprises fondées par des personnes d’origine latino-américaine qui ont reçu des capitaux de VamosVentures, un fonds de capital-risque qui investit dans des entreprises technologiques issues de la diversité.
Dans le cadre de l’initiative REJI (Racial Equity and Justice Initiative) lancée récemment par Apple, la société a investi un total de 50 millions de dollars dans un certain nombre de firmes qui soutiennent des entreprises issues des communautés noires et latino-américaines, dont VamosVentures.
« Nous ne voulons pas être qu’un simple fonds d’investissement », déclare Marcos Gonzalez, fondateur de VamosVentures, dont les parents ont tous deux immigré du Mexique aux États-Unis. « Nous souhaitons créer un portefeuille d’entreprises dirigées par des personnes d’origine latino-américaines ou issues de la diversité, et capables d’avoir un impact concret, tant social qu’économique. Le fait qu’Apple ait fait une contribution significative à notre fonds montre que la société est consciente des défis que rencontrent ces types d’entreprises, et qu’elle souhaite faire partie de la solution. »
Kayla Rodriguez Graff et Isaac Rodriguez, cofondateurs de SweetBio, travaillant dans un laboratoire.
Kayla Rodriguez Graff et Isaac Rodriguez ont créé SweetBio dans le but de fournir un traitement avancé des plaies aux personnes qui en ont le plus besoin.
Marcos Gonzalez, fondateur de VamosVentures, utilisant un ordinateur.
Le fondateur de VamosVentures Marcos Gonzalez souhaite investir dans des entreprises dirigées par des personnes issues de la diversité, et qui desservent des populations tout aussi diverses.
Avec SweetBio, M. Gonzalez a identifié l’occasion de soutenir une entreprise fondée par des personnes d’origine latino-américaine, et de s’attaquer à un problème important pour l’ensemble de cette communauté.
« Non seulement nous avons foi en cette mission et en ces fondateurs, non seulement nous reconnaissons les obstacles auxquels se heurtent les personnes de couleur en général et les femmes en particulier, mais nous pensons également que le produit qu’ils et elles développent a un grand potentiel de transformation pour les communautés de couleur », déclare M. Gonzalez.
Pour Kayla Rodriguez, qui a une formation commerciale, et Isaac Rodriguez, qui a un doctorat en ingénierie biomédicale, le développement d’un produit potentiellement capable d’aider un si grand nombre de personnes est le carburant qui fait avancer SweetBio.
« Le miel est utilisé depuis l’Égypte antique pour traiter les plaies », explique M. Isaac, qui a baptisé le pansement APIS, d’après apis mellifera, le nom scientifique de l’abeille domestique. « Et on l’utilise encore aujourd’hui dans les hôpitaux, bien qu’il soit salissant et difficile à contenir. Nous avons donc travaillé à la bio-ingénierie de cet ingrédient et l’avons livré sous forme d’une feuille qui est simple à manipuler ».
« Nous avons constaté que le besoin était particulièrement important pour le traitement des plaies, notamment des ulcères diabétiques », explique Kayla Rodriguez. « Le diabète touche le plus durement les communautés de couleur, et c’est donc surtout parmi elles que nous avons effectué nos premières expérimentations. »
Les médecins de Regional One Health utilisent les pansements APIS de SweetBio depuis un an dans le cadre d’un programme pilote.
« La ville de Memphis compte environ 60 % de personnes d’origine afro-américaine, et un grand nombre de nos patients vivent au niveau ou en dessous du seuil de pauvreté », explique le Dr Reginald Coopwood, président-directeur général de Regional One Health. « Je suis donc très fier que nous ayons mis en œuvre notre centre d’innovation pour accueillir des start-ups comme SweetBio, qui cherchent des moyens innovants de résoudre les problèmes de santé chroniques de populations complexes. » 
Dr Reginald Coopwood, président-directeur général de One Health, debout dans son bureau.
Le Dr Reginald Coopwood est fier de l’approche de son hôpital en matière d’innovation, qui a accueilli des start-ups comme SweetBio tout au long de son mandat.
Le Dr Tony Alleman, qui dirige le centre de traitement des plaies de l’hôpital, a observé les effets positifs du produit SweetBio sur un certain nombre de ses patients. 
« Je pense qu’APIS est un bon produit, et qu’il est très simple à utiliser », déclare le Dr Alleman. « Nous avions un patient diabétique qui souffrait d’une plaie au pied depuis des mois, et nous avions tenté différentes approches, en vain. Puis nous avons essayé le produit SweetBio, et au bout de deux semaines, sa blessure s’était refermée. » 
Le Dr Alleman a également utilisé APIS sur Lauro Salvador, dans le cadre d’un traitement alternatif pour éviter l’amputation. Et la plaie s’est refermée.
« Au début, j’hésitais à essayer un nouveau produit, mais il a permis de sauver mon pied », raconte M. Salvador, qui a ensuite appris qu’APIS avait été créé par une entreprise fondée par des personnes d’origine latino-américaine. « Je ressens de la fierté en sachant que ce sont des membres de ma communauté qui font ça ».
Kayla et Isaac Rodriguez espèrent que de telles réussites ne sont qu’un début, alors qu’ils s’efforcent de fabriquer leur produit à plus grande échelle afin qu’il soit disponible dans tout le pays d’ici fin 2022. En plus du programme pilote de Regional One Health, qui se conclura par une étude rétrospective, un essai clinique est également en cours en collaboration avec l’université Vanderbilt.
« Que notre rêve soit soutenu par une société comme Apple nous donne le courage de persévérer », déclare M. Rodriguez. « Cela permet à notre idée, et permettra aux idées audacieuses des générations futures, de se concrétiser sous forme de produits et de services capables d’améliorer la qualité de vie du public. »
« Isaac et moi avons créé cette entreprise pour aider les gens à guérir », explique Kayla Rodriguez. « Mais ce que je n’avais pas mesuré lorsque nous avons démarré, c’est que oui, nous contribuons à soigner les blessures, mais surtout, nous contribuons à soigner les familles et les communautés. Il faut tout un village pour obtenir une telle transformation, et nous sommes incroyablement fiers que VamosVentures et Apple nous soutiennent dans notre démarche. »
Kayla Rodriguez Graff et Isaac Rodriguez, cofondateurs de SweetBio, posant devant leur bureau.
Kayla Rodriguez Graff et Isaac Rodriguez ont hâte de proposer leur produit à l’échelle nationale en 2022 avec l’aide de VamosVentures et d’Apple.
Partager l’article
  • Texte de cet article

  • Images de SweetBio

Contacts presse

Ulrich Taller

ulrich.taller@PRofessional.at

+41 76 431 7538

Infos presse Apple

media.chfr@apple.com