Nous nous engageons à protéger vos données.

Le respect de la vie privée fait partie intégrante de tout ce que nous faisons. Chaque appareil, chaque fonctionnalité dispose de technologies et techniques de confidentialité innovantes qui limitent les données auxquelles Apple – ou quiconque – peut accéder. De plus, de puissantes fonctions de sécurité empêchent toute personne autre que vous d’avoir accès au contenu de vos appareils. Et nous cherchons sans cesse à aller plus loin pour renforcer la protection de vos informations personnelles.

Safari

Safari est un navigateur aux fonctionnalités de pointe qui contribuent au respect de votre vie privée. Elles empêchent les traqueurs de vous pister de site en site et réduisent au maximum la transmission de vos données à des tiers.

Consulter le livre blanc sur la confidentialité dans Safari (PDF)

Prévention intelligente du traçage

Vous avez sans doute remarqué que lorsque vous regardez des produits sur des sites de vente en ligne, ils se mettent à fleurir sur tous les sites que vous visitez par la suite. Ce phénomène se produit lorsqu’un tiers trace vos cookies et d’autres données de navigation pour vous présenter des publicités sur différents sites. Pour lutter contre le pistage d’un site à l’autre, la fonction de prévention intelligente du traçage utilise les dernières innovations en matière d’apprentissage automatique et de systèmes intelligents embarqués. Le principe consiste à séparer les contenus tiers servant à vous tracer des autres données de navigation. Ainsi, ce que vous regardez sur le Web reste privé. Les annonceurs n’en sauront rien. Pour bénéficier de cette protection, il est inutile de modifier le moindre réglage. La prévention intelligente du traçage est activée par défaut.

Prévention du pistage par les widgets de réseaux sociaux

Les widgets de réseaux sociaux intégrés aux sites web, comme les boutons J’aime et Partager ou les champs de commentaires, peuvent servir à vous repérer, même si vous ne les utilisez pas ou ne cliquez pas dessus. Par défaut, Safari bloque ce type de pistage et empêche les widgets de réseaux sociaux d’accéder à votre identité sans votre autorisation.

Protection contre l’empreinte numérique

Safari s’emploie à empêcher les annonceurs et les sites web d’utiliser la combinaison de caractéristiques propre à votre appareil pour en créer une « empreinte numérique » permettant de vous suivre à la trace. Parmi ces caractéristiques figurent la configuration de l’appareil et du navigateur ainsi que les polices et les plug-ins que vous avez installés. Pour lutter contre la prise d’empreintes numériques, Safari présente une version simplifiée de la configuration du système, qui correspond donc à un plus grand nombre d’appareils et devient plus difficile à identifier. Cette protection étant activée par défaut, vous n’avez rien à faire pour en bénéficier.

Navigation privée

Activez la Navigation privée, et Safari n’ajoutera pas les sites que vous avez visités à votre historique, ne mémorisera pas les recherches effectuées et ne conservera pas d’informations issues de formulaires en ligne. Vous pouvez utiliser des bloqueurs de contenus pour contrôler ce que charge votre navigateur et pour déjouer toute tentative de traquer votre activité sur un ou plusieurs sites web. La prise en charge des bloqueurs de contenus est conçue de façon à ce que ces derniers ne puissent pas envoyer aux développeurs des informations sur ce que vous regardez.

Rechercher

Le champ de recherche intelligente de Safari vous permet de saisir des noms de sites web, des adresses web et des termes de recherche dans un seul et même endroit. Safari réduit au maximum le nombre de données transmises aux moteurs de recherche tiers. Par exemple, il ne partagera pas de cookies et ne communiquera pas votre localisation précise, ce qui peut arriver lorsque vous faites des recherches par d’autres moyens. Safari vous offre également la possibilité de définir DuckDuckGo comme moteur de recherche par défaut pour parcourir le Web sans être suivi.

Plans

Les fonctionnalités personnalisées de l’app Plans sont créées à partir des données de votre appareil. Et comme ces données ne sont associées qu’à des identifiants aléatoires, Apple ne peut établir un profil de vos déplacements et de vos recherches.

Personnalisation

Nombre de fonctionnalités très utiles, comme la possibilité de retrouver le lieu où est garée votre voiture, sont générées à partir de données figurant sur votre appareil. Cette méthode permet de limiter au strict minimum le nombre de données transmises aux serveurs Apple.

Chiffrement de bout en bout

Plans synchronise vos données personnelles sur tous vos appareils au moyen d’un chiffrement de bout en bout. Comme vos Lieux importants et vos collections bénéficient du chiffrement de bout en bout, Apple ne peut pas les lire. Et lorsque vous communiquez votre heure d’arrivée estimée à d’autres utilisateurs de Plans, Apple ne peut pas voir où vous vous trouvez.

Identifiants aléatoires

Plans n’exige aucune identification de votre part. Les données recueillies par Plans lorsque vous l’utilisez (notamment les termes de recherche, le guidage et les informations sur la circulation) sont associées à des identifiants aléatoires, et non à votre identifiant Apple. Ces identifiants sont réinitialisés alors que vous utilisez l’app afin de vous garantir la meilleure expérience possible et d’améliorer Plans.

Fuzzing de la localisation

Lorsque vous faites des recherches, Plans va encore plus loin pour masquer votre localisation sur les serveurs Apple grâce à une technique dite de « fuzzing ». Comme votre localisation est susceptible de révéler votre identité, au bout de 24 heures, Plans remplace l’endroit précis où a été lancée votre recherche par une localisation plus approximative. Apple ne conserve aucun historique des recherches que vous effectuez, ni des lieux où vous vous rendez.

Extensions pour Plans

Les extensions pour Plans qui sont utilisées par les apps de réservation de VTC et de tables au restaurant sont alimentées par leur propre « sandbox » et partagent les autorisations avec leurs apps parentes. Pour les apps de réservation de VTC, Plans partage uniquement votre point de départ et votre destination avec l’extension. Et quand vous réservez une table au restaurant, l’extension n’est informée que du point d’intérêt que vous avez sélectionné.

Photos

Reconnaissance faciale, détection de scènes et d’objets… Toutes ces opérations s’effectuent directement sur votre appareil, pas dans le cloud. Apple ne sait donc pas ce qui figure dans vos photos. Et les apps ne peuvent accéder à vos clichés qu’avec votre autorisation.

Consulter le dossier technique sur Photos (PDF)

Souvenirs et Suggestions de partage

Les fonctionnalités Souvenirs et Suggestions de partage de l’app Photos exploitent l’intel­ligence de l’appareil pour analyser vos photos et les classer par visage ou par lieu, par exemple, pour vous aider à les retrouver facilement. Comme tout se passe dans votre appareil, Apple ne peut rien savoir du contenu de vos albums.

Photos iCloud

Si vous choisissez de sauvegarder votre photothèque dans Photos iCloud, Apple protège les photos placées sur ses serveurs à l’aide d’un procédé de chiffrement. Les données relatives aux photos, comme le lieu où elles ont été prises ou les albums classés par lieu, peuvent être partagées entre vos différents appareils en activant Photos iCloud. L’analyse embarquée, comme la reconnaissance faciale et la détection des scènes et des objets, n’est ni synchronisée ni partagée avec Apple. Et si vous choisissez de désactiver Photos iCloud, vous pourrez toujours profiter de l’analyse effectuée par l’appareil.

Réglages de partage

Lorsque vous partagez une photo, macOS, iOS et iPadOS vous laissent décider si vous souhaitez inclure le lieu où elle a été prise, l’historique de ses modifications et ses données de profondeur, que vous la partagiez avec un ami ou avec une app.

Apps tierces

Les apps peuvent demander l’accès à une photo spécifique plutôt qu’à toutes vos photos. Par ailleurs, les apps n’ayant besoin d’ajouter qu’une photo à votre bibliothèque Photos ne peuvent demander l’autorisation que pour cette opération, sans avoir la possibilité de visualiser vos autres photos. Néanmoins, si vous le souhaitez, vous pouvez accorder à une app un accès généralisé à vos photos.

iMessage et FaceTime

Vos conversations Messages et FaceTime sont chiffrées de bout en bout et ne peuvent pas être lues pendant leur acheminement d’un appareil à un autre.

Chiffrement de bout en bout

Le chiffrement de bout en bout protège vos conversations iMessage et FaceTime sur tous vos appareils. Avec watchOS, iOS et iPadOS, vos messages sont chiffrés par votre appareil. Ils ne sont donc pas accessibles sans votre code d’accès. iMessage et FaceTime sont conçus de telle sorte qu’Apple n’a aucun moyen de lire vos messages pendant leur transmission d’un appareil à un autre. Vous pouvez choisir de supprimer automatiquement les messages de votre appareil au bout de 30 jours ou d’un an, ou de les conserver indéfiniment.

FaceTime

Apple ne stocke pas sur ses serveurs vos appels FaceTime et FaceTime en groupe. Et, pendant leur transmission, ces appels sont protégés par un chiffrement de bout en bout.

Apps pour iMessage

Les apps pour iMessage, qui vous permettent d’échanger des autocollants, des chansons et d’autres éléments sans quitter Messages, n’ont pas accès aux coordonnées réelles des participants ni à leurs conversations. iOS et iPadOS fournissent à chaque app un identifiant aléatoire pour chaque participant. Cet identifiant est réinitialisé lorsque l’app est désinstallée.

Sauvegarde iCloud

Pour plus de facilité, vos messages iMessage et SMS sont sauvegardés sur iCloud, mais vous pouvez également désactiver cette fonction si vous le souhaitez. Quant aux appels FaceTime, ils ne sont sauvegardés à aucun moment sur aucun de nos serveurs.

Siri

Siri est conçu pour apprendre un maximum hors ligne, directement sur votre appareil. Les recherches et demandes sont associées à un identifiant aléatoire, constitué d’une longue chaîne de lettres et de chiffres, et non à votre identifiant Apple.

Suggestions sur l’appareil

Lorsque vous demandez à Siri de rechercher ou de vous lire des informations figurant sur votre appareil (par exemple, dans Messages ou Notes) et lorsque Siri vous propose tout un éventail de suggestions dans Plans, toutes vos données personnelles sont conservées sur votre appareil au lieu d’être envoyées aux serveurs Apple. De leur côté, les suggestions Siri liées aux fonctionnalités du clavier QuickType sont rendues possibles par un processus de langage de réseau neuronal développé par Apple, qui s’exécute directement sur votre appareil.

Identifiants aléatoires

Apple cherche à effectuer un maximum d’opérations sur votre appareil, mais l’utilisation de certaines fonctionnalités (comme une requête vocale adressée à Siri ou une recherche dans Spotlight ou Safari) nécessite néanmoins une réponse en temps réel des serveurs Apple. Si des informations doivent être communiquées à un serveur, nous en protégeons la confidentialité en utilisant des identifiants aléatoires plutôt que votre identifiant Apple. Des informations telles que votre localisation peuvent être transmises à Apple pour améliorer l’exactitude des réponses, mais vous avez à tout moment la possibilité de désactiver le service de localisation.

Traitement sur l’appareil

Même lorsque des requêtes parviennent aux serveurs Apple, nous veillons à ce que le maximum de vos informations personnelles demeure sur votre appareil. Par exemple, lorsque vous demandez à Siri de vous lire l’un de vos messages, Siri s’exécute sans envoyer le message aux serveurs Apple.

Siri et Dictée

Plus vous utilisez Siri et la fonction Dictée, mieux ils vous connaissent et plus ils s’améliorent. Pour aider Siri et Dictée à reconnaître votre prononciation et à vous apporter des réponses plus pertinentes, certaines informations telles que les noms de vos contacts ainsi que les titres des musiques, livres et podcasts que vous aimez sont envoyées aux serveurs Apple à l’aide de protocoles chiffrés. Siri et la fonction Dictée n’associent pas ces informations à votre identifiant Apple, mais à un identifiant aléatoire, généré par votre appareil. Vous pouvez réinitialiser cet identifiant à tout moment en désactivant, puis en réactivant Siri et la fonction Dictée, afin de reprendre avec eux du début. Dès que vous désactivez Siri et Dictée, Apple supprime les données d’utilisateur associées à votre identifiant Siri, y compris l’historique de vos demandes, et le processus d’apprentissage repart à zéro.

Amélioration de Siri et de Dictée

Par défaut, Apple ne conserve aucun enregistrement audio de vos interactions avec Siri et Dictée. Ce sont des transcriptions générées par ordinateur qui servent à améliorer Siri et Dictée. Vous pouvez choisir d’aider Siri à s’améliorer en autorisant Apple à conserver et à consulter les enregistrements audio de vos interactions avec Siri et Dictée, en ayant la possibilité de vous désengager dès que vous le souhaitez. Ces échantillons audio sont associés à un identifiant aléatoire, et non à votre identifiant Apple. Par ailleurs, vous pouvez à tout moment supprimer des serveurs Apple toutes les requêtes effectuées auprès de Siri et de Dictée (y compris les enregistrements audio et les transcriptions générées par ordinateur) associées à l’identifiant aléatoire. Notez que les requêtes remontant à plus de six mois ainsi que le petit échantillon de requêtes ayant été consultées ne peuvent pas être supprimés, car ils ne sont plus associés à l’identifiant aléatoire.

En savoir plus sur Demander à Siri et la confidentialité

Suggestions dans Recherche et Safari

Lorsque vous utilisez Spotlight dans macOS, vos recherches sont transmises aux serveurs Apple avec des informations contextuelles telles que votre localisation ou les actions effectuées au cours de la recherche. Les suggestions qui vous sont faites sont ainsi aussi pertinentes que possible. Ces informations sont associées à un identifiant aléatoire, et non à votre identifiant Apple. Vos recherches et les lieux où vous vous rendez ne sont donc pas reliés à vous personnellement. Pour les suggestions de Recherche, un nouvel identifiant aléatoire est généré toutes les 15 minutes, et votre localisation précise n’est jamais transmise au serveur. À la place, une localisation approximative est envoyée depuis votre appareil à l’aide de la technique de fuzzing. Vous pouvez choisir de désactiver les suggestions dans Recherche. Si vous choisissez de désactiver les suggestions basées sur la localisation, Apple utilisera quand même votre adresse IP pour déterminer une localisation approximative afin de vous faire des suggestions plus adaptées.

En savoir plus sur les suggestions de Siri et la confidentialité

Apple Pay

Lorsque vous réglez par carte bancaire, Apple ne connaît ni l’objet de votre achat, ni le lieu où vous l’avez effectué, ni le montant que vous avez payé.

Numéro de compte propre à l’appareil

Lorsque vous ajoutez une carte bancaire ou une carte prépayée à Apple Pay via l’app Wallet, votre appareil envoie en toute sécurité à l’émetteur de votre carte les coordonnées de la carte en question ainsi que d’autres informations sur votre compte et sur votre appareil. Votre numéro de carte n’est jamais enregistré sur votre appareil ni sur les serveurs Apple. À la place, un numéro de compte unique est créé pour votre appareil. Ce numéro est chiffré de telle sorte qu’Apple n’a aucun moyen de le connaître, et il est stocké dans le composant Secure Element de votre appareil. Le numéro de compte figurant dans le Secure Element est totalement dissocié de votre système d’exploitation. Il n’est pas stocké sur les serveurs Apple Pay, ni sauvegardé sur iCloud. Comme Apple ne trace pas les achats que vous effectuez avec Apple Pay, nous ne pouvons pas établir un historique d’achats en vue de vous présenter des publicités.

En savoir plus sur la sécurité et la confidentialité d’Apple Pay

Transactions commerciales en magasin

En magasin, le traitement du paiement se fait par le biais du numéro de compte de l’appareil ainsi que d’un code de sécurité dynamique propre à la transaction. Ni Apple ni votre appareil ne transmettent aux commerçants votre véritable numéro de carte bancaire.

Achats intégrés (au sein des apps) et sur des sites web

Quand vous faites des achats au sein d’une app ou sur un site web, Apple reçoit les informations concernant votre transaction de manière chiffrée et les chiffre à nouveau à l’aide d’une clé propre au développeur avant de les lui envoyer. Lorsque vous réglez des achats sur un MacBook Air avec Touch ID ou sur un MacBook Pro avec Touch Bar, le paiement est traité dans le Secure Element, qui est une puce certifiée conçue pour stocker en toute sécurité les informations relatives à vos paiements. Avec les autres modèles de Mac, votre Mac et tout autre appareil iOS ou iPadOS relié au même compte iCloud communiquent par un canal chiffré, de façon locale ou via les serveurs Apple. Apple exige que tous les sites web et apps utilisant Apple Pay mettent à votre disposition leur politique de confidentialité, pour que vous sachiez comment sont utilisées vos données.

Santé

C’est vous qui contrôlez les informations qui figurent dans l’app Santé. Et vous choisissez quelles autres apps peuvent accéder à vos données grâce à elle.

Données chiffrées

Vous seul utilisez et décidez de partager les informations que vous gardez dans l’app Santé. C’est vous qui choisissez quelles données figureront dans l’app Santé et qui pourra y accéder. Lorsque votre téléphone est verrouillé par un code, par Touch ID ou par Face ID, toutes vos informations de forme et de santé contenues dans l’app Santé sont chiffrées. Toutes les données de santé sauvegardées sur iCloud sont chiffrées d’abord pendant la transmission, puis une fois arrivées sur nos serveurs. Par ailleurs, si vous utilisez les dernières versions de watchOS et d’iOS, et que vous activez l’authentification à deux facteurs, les données relatives à votre santé et à votre activité seront sauvegardées de telle sorte qu’Apple ne pourra pas en prendre connaissance.

Partage et suppression des données d’activité

Si vous décidez de ne plus partager vos données d’activité avec un autre utilisateur, l’appareil de ce dernier supprimera l’historique de votre activité conservé par l’app Activité. Vous pouvez également choisir de ne pas révéler votre activité, par exemple lorsque vous êtes en vacances.

HealthKit

HealthKit permet aux développeurs de créer des apps de forme et santé capables d’échanger leurs données entre elles ainsi qu’avec l’app Santé. En tant qu’utilisateur, c’est vous qui contrôlez quels éléments de vos données HealthKit sont partagés, et avec quelles apps. Apple exige que les apps de l’App Store vous présentent clairement leur politique de confidentialité, y compris les apps qui fonctionnent avec HealthKit. Celles‑ci ont l’interdiction d’utiliser ou de communiquer les données HealthKit à des tiers à des fins de publicité ou d’extraction de données quelles qu’elles soient. Ces apps ne peuvent transmettre des données qu’en vue d’améliorer votre santé et votre forme ou de participer à des actions de recherche médicale. Et elles ne peuvent le faire qu’avec votre autorisation. Lorsque vous décidez de les partager avec des apps de confiance, ces données vont directement de HealthKit à l’app tierce sans passer par les serveurs Apple.

ResearchKit et CareKit

ResearchKit et CareKit sont deux canevas logiciels open source conçus pour exploiter les capacités de l’iPhone. Avec ResearchKit, les développeurs peuvent créer des apps permettant aux chercheurs dans le domaine médical de recueillir des données pertinentes et fiables. CareKit, lui, permet le développement d’apps qui aident chacun d’entre nous à agir sur son propre bien‑être.

Avec ResearchKit, c’est vous qui choisissez à quelles enquêtes vous souhaitez participer et vous qui contrôlez quelles informations sont fournies à chacune des apps de recherche. Celles qui utilisent ResearchKit ou CareKit ne peuvent obtenir de données pertinentes de l’app Santé qu’avec votre accord. Toute app développée avec ResearchKit et utilisée pour la recherche sur la santé humaine doit obtenir le consentement des participants de l’étude et fournir des informations sur le droit au respect de la vie privée, ainsi que sur le partage et la gestion des données.

Ces apps doivent également recevoir l’agrément d’un comité d’éthique indépendant pour que l’étude puisse commencer. Pour certaines études ResearchKit, Apple figure parmi les chercheurs. Cela nous permet de recevoir les données des participants ayant accepté de les partager et, avec le soutien de la vaste communauté des chercheurs, de continuer à innover pour aider chacun à mieux gérer sa santé grâce à la technologie.

En savoir plus sur ResearchKit et CareKit

Améliorer Santé et Activité et Améliorer le mode Fauteuil

Les fonctions Améliorer Santé et Activité et Améliorer le mode Fauteuil envoient certaines données de vos iPhone et Apple Watch à Apple afin de nous permettre d’améliorer les fonctionnalités de forme et de santé. Cela comprend les données affichées dans les apps Santé et Activité, la mesure de vos mouvements, les autres apps de forme installées, la géolocalisation approximative et la durée pendant laquelle vous avez utilisé votre Apple Watch. Ces données ne sont pas exploitées à d’autres fins et n’incluent aucune information susceptible de vous identifier personnellement.

Service de localisation

Les réglages de confidentialité du service de localisation constituent un moyen efficace de déterminer quelles apps ont accès à votre géolocalisation.

Consulter le livre blanc sur le service de localisation et la confidentialité (PDF)

Accès aux données de localisation par les apps

Les autorisations de localisation vous permettent de contrôler de façon plus fine les données de localisation que vous partagez avec les apps. Vous pouvez choisir d’autoriser une app à accéder à votre position une fois, ou à chaque fois que vous l’utilisez.

Notifications de suivi en arrière-plan

Recevez une notification dès qu’une app utilise vos données de localisation en arrière-plan afin de pouvoir décider si vous souhaitez revenir sur votre autorisation. Les notifications de suivi en arrière-plan incluent désormais une carte vous indiquant les endroits où une app a utilisé votre localisation en arrière-plan.

Amélioration de la confidentialité des données de localisation en Wi‑Fi et Bluetooth

À partir d’iOS 13 et d’iPadOS 13, les changements apportés à l’API limitent les types d’apps pouvant voir le nom des réseaux Wi‑Fi auxquels vous vous connectez. Ainsi, les apps ont plus de mal à déterminer votre position sans votre accord. Afin de vous protéger des apps utilisant le Bluetooth pour déterminer votre position sans votre accord, iOS intègre désormais des commandes qui obligent chaque app à vous demander votre autorisation pour accéder au Bluetooth pour toute fin autre que la lecture audio. Et les réglages Bluetooth vous permettent à tout moment de modifier les autorisations accordées.

Données de localisation pour les photos partagées

Lorsque vous partagez une photo, macOS, iOS et iPadOS vous laissent décider si vous souhaitez inclure le lieu où celle‑ci a été prise, qu’il s’agisse de la partager avec un ami ou avec une app.

Connexion avec Apple

Connectez-vous facilement à des apps et à des sites web, sans que votre activité soit suivie ou profilée par Apple.

Consulter le dossier technique sur Connexion avec Apple (PDF)

Connexion sans suivi

La fonctionnalité Connexion avec Apple vous permet de vous connecter à des apps et sites web à l’aide de l’identifiant Apple que vous possédez déjà. Lorsque vous utilisez Connexion avec Apple, les seules informations que peuvent vous demander les apps et les sites web sont vos nom et adresse e‑mail. Il n’y a aucun suivi ni profilage de la part d’Apple lorsque vous utilisez Connexion avec Apple.

Dissimulation de votre adresse e‑mail

Si vous ne souhaitez pas communiquer votre adresse e‑mail à une app ou à un site web en particulier, vous pouvez choisir de la masquer. Et si vous le souhaitez, Apple peut vous créer une adresse e‑mail redirigeant vers votre véritable adresse.

Authentification à deux facteurs

La fonctionnalité Connexion avec Apple nécessite que votre identifiant Apple soit protégé par l’authentification à deux facteurs, afin de renforcer la sécurité de l’accès à vos comptes dans vos apps préférées.

Loisirs

Nos services de divertissement recueillent des informations sur vos choix en matière de musique, de contenus audiovisuels et de jeux, afin de personnaliser le mieux possible votre expérience. Mais Apple n’établit pas un profil regroupant votre activité sur l’ensemble de ces services.

Apple Music

Pour que les fonctionnalités telles que Radio et Pour vous reflètent fidèlement vos goûts musicaux, Apple recueille certaines informations sur votre activité au sein de l’app. Tout est décrit en détail au moment de la configuration dans la rubrique « Apple Music et confidentialité ». Les morceaux que vous écoutez en streaming ne peuvent être utilisés par aucun autre service pour vous adresser des annonces publicitaires. Et si vous ne souhaitez pas conserver votre collection musicale sur nos serveurs, vous pouvez désactiver la bibliothèque musicale iCloud. iOS et iPadOS vous donnent le contrôle des apps autorisées à accéder à votre compte Apple Music et aux données qui y sont associées. Dans Apple Music, la fonctionnalité Amis vous permet de partager vos titres préférés et de choisir les amis qui pourront voir la musique figurant sur votre profil. Apple Music n’a accès qu’aux contacts que vous choisissez d’ajouter avec la fonctionnalité Amis d’Apple Music, et à aucun autre.

En savoir plus sur Apple Music et la confidentialité

Apple TV

Afin de vous faire des recommandations personnalisées et de rendre votre expérience d’Apple TV encore plus remarquable, Apple recueille des informations sur vos achats, vos téléchargements et votre activité au sein de l’app Apple TV, notamment ce que vous regardez sur cette app ainsi que sur les apps connectées, de même que votre localisation. Vous pouvez choisir de partager ce que vous regardez sur les apps connectées afin de réunir tous vos contenus, et c’est vous qui contrôlez l’historique de visualisation qu’utilise Apple pour vous faire des recommandations sur mesure. Vous avez la possibilité de supprimer la totalité de l’historique des apps connectées que détient Apple, ou de le faire app par app.

En savoir plus sur l’app Apple TV et la confidentialité

Apple Arcade

Les jeux Apple Arcade ne collectent aucune de vos données personnelles et ne suivent aucune information concernant vos habitudes de jeu sans votre accord. Les jeux Apple Arcade n’intègrent aucune publicité au sein du jeu, ni aucun suivi par un tiers.

En savoir plus sur Apple Arcade et la confidentialité

App Store

Chaque app de l’App Store est tenue de suivre des directives strictes en matière de protection de la vie privée. Et chacune doit vous demander votre autorisation avant d’accéder à des éléments tels que vos photos ou votre localisation.

Directives pour la création d’apps

Sur l’App Store, Apple exige que les développeurs d’apps respectent des directives très précises, destinées à protéger la vie privée et la sécurité des utilisateurs. Apple leur demande également de vous présenter clairement leur politique de confidentialité. Dès qu’Apple apprend qu’une app enfreint ces directives, le développeur reçoit pour consigne de remédier immédiatement au problème, faute de quoi son app est retirée de l’App Store. Les apps sont soumises à un processus de vérification avant d’être publiées sur l’App Store.

Autorisations accordées (ou non) aux apps

Une fois qu’une app est installée sur votre appareil, elle vous demande votre autorisation la première fois qu’elle essaie d’accéder à certaines informations comme votre localisation ou vos photos. Vous pouvez modifier les autorisations que vous avez accordées. De plus, avec iOS 11 (et les versions ultérieures) et iPadOS, vous pouvez choisir de communiquer votre position à une app uniquement lorsque vous utilisez celle‑ci. Apple veille également à ce que les apps ne puissent pas accéder à certains types de données figurant sur vos appareils et à ce qu’aucune app ne puisse vous demander un accès complet à toutes vos données.

iCloud

Tout ce que vous conservez sur iCloud est protégé par un système de chiffrement. Nous avons volontairement conçu cet outil pour que les développeurs tiers qui utilisent CloudKit n’aient pas accès à votre identifiant Apple.

Données chiffrées

Vos contenus iCloud (comme vos photos, contacts et rappels) sont chiffrés au moment de leur transfert et de leur stockage sur nos serveurs. Les e-mails envoyés de votre appareil vers iCloud sont chiffrés pendant leur transfert et stockés avec des fonctionnalités de sécurité conçues pour protéger vos communications tout en vous permettant d’accéder facilement à vos messages. Apple chiffre également les informations transférées entre l’app de messagerie que vous utilisez et nos serveurs de messagerie iCloud. Certaines données personnelles, telles que celles des apps Maison et Santé, sont stockées avec un chiffrement de bout en bout qui garantit le niveau de sécurité le plus élevé. Ces données sont protégées à l’aide d’une clé dérivée des informations spécifiques à votre appareil, à laquelle est associé votre code d’accès, que vous seul connaissez. Personne d’autre ne peut accéder à ces données ou en prendre connaissance.

Authentification à deux facteurs

L’authentification à deux facteurs ajoute un deuxième niveau de sécurité à votre identifiant Apple. Elle est conçue pour veiller à ce que vous seul puissiez accéder à votre compte, même si quelqu’un d’autre en connaît le mot de passe. Elle est facile à configurer et à utiliser.

En savoir plus sur la sécurité avec iCloud

Partage iCloud

Avec le partage iCloud, seules les personnes ayant été invitées à un partage privé et ayant accepté ce partage ont accès à l’identité des participants. Le nom de vos fichiers partagés ainsi que les nom et prénom associés à votre compte iCloud sont disponibles pour toutes les personnes ayant accès au lien de partage, y compris Apple. Avec iOS 11 (ou versions ultérieures), iPadOS et macOS High Sierra (ou versions ultérieures), le chiffrement de bout en bout sur iCloud synchronise certains types de données personnelles, comme celles enregistrées dans l’app Santé, sur tous vos appareils. Ainsi, Apple ne peut ni les lire ni y accéder.

Tiers

Si Apple fait appel à des prestataires tiers pour stocker vos données, celles‑ci sont chiffrées et leurs clés ne sont pas divulguées, si bien que ces prestataires ne peuvent pas y accéder. Apple conserve les clés de chiffrement dans ses propres centres de données. Vous pouvez donc sauvegarder, synchroniser et partager vos données iCloud en toute sécurité. Le Trousseau iCloud stocke vos mots de passe et les données de vos cartes bancaires de telle sorte qu’Apple ne puisse ni les lire ni y accéder.

CloudKit

CloudKit offre aux développeurs tiers un moyen d’utiliser le stockage iCloud dans leurs propres apps. CloudKit vous aide à actualiser vos préférences, vos réglages et les données de vos apps sur tous vos appareils. Les développeurs exploitent CloudKit pour qu’il vous soit plus facile d’utiliser leurs apps et que vous n’ayez pas à vous connecter sur chaque appareil séparément. Par défaut, les développeurs n’ont pas accès à votre identifiant Apple, mais seulement à un identifiant unique. Si vous leur donnez votre autorisation, ils pourront cependant utiliser votre e-mail afin que l’on puisse vous trouver dans leur app. Vous avez le contrôle sur ces autorisations en pouvant à tout moment les activer ou les désactiver. Vos données associées à CloudKit ne sont en aucun cas partagées avec les développeurs, à moins que vous ne choisissiez de les partager ou de les rendre publiques.

CarPlay

Les principes stricts de respect de la vie privée appliqués à votre iPhone et à ses apps sont aussi valables pour CarPlay. Tout comme les actualisations régulières d’iOS en matière de confidentialité.

Limitation des données au strict minimum

Lorsque vous utilisez CarPlay, chaque app qui s’affiche est pilotée par votre iPhone plutôt que par la voiture. Ce qui signifie qu’Apple ne transmet à la voiture que des métadonnées limitées permettant de rendre l’expérience encore plus fluide, et ne le fait que si ces données sont essentielles au fonctionnement du service désiré. Par exemple, les informations concernant une chanson pourront être partagées pour vous présenter le titre de la chanson que vous êtes en train d’écouter, et le nom du contact ou la durée de votre appel en cours apparaîtra sur un cluster ou un affichage tête haute pour vous permettre de voir des informations utiles.

Apps tierces

Les apps tierces de lecture audio, de messagerie, de numérotation vocale et de navigation fonctionnent dans CarPlay, tout comme les apps que créent les constructeurs automobiles pour leurs propres voitures. Comme elles s’exécutent sur votre iPhone, toutes les protections qui s’appliquent aux apps tierces sous iOS s’appliquent aussi à CarPlay. De plus, Apple demande toujours aux apps tierces de vous présenter clairement leur politique de confidentialité.

Maison

L’app Maison protège par chiffrement les informations que vous transmettez à votre HomePod et à tous vos accessoires HomeKit. Les apps qui utilisent HomeKit sont soumises à des exigences strictes figurant dans nos directives aux développeurs.

Chiffrement

Les données relatives à votre domicile sont chiffrées et stockées dans le Trousseau iCloud de votre appareil. Elles sont également chiffrées lors de leur transfert entre votre appareil Apple et les appareils et dispositifs que vous contrôlez chez vous, même lorsque vous les contrôlez à distance. Les enregistrements des caméras de surveillance qui utilisent la vidéo sécurisée HomeKit sont analysés de façon privée sur vos appareils Apple à domicile, puis envoyés en toute sécurité à iCloud avec un chiffrement de bout en bout.

Protection de votre localisation

Lorsque les apps effectuent des actions automatiques en fonction de votre localisation, comme, par exemple, allumer les lumières de la maison, ces actions sont initiées par HomeKit sur votre appareil, ce qui permet de dissimuler votre position à l’app. Et vous pouvez bien entendu désactiver à tout moment l’utilisation de votre localisation.

Protection à l’égard des apps

Les apps qui utilisent HomeKit sont régies par nos directives aux développeurs et doivent uniquement utiliser les données pour la configuration d’une résidence ou des services automatisés.

Identifiants aléatoires

Les requêtes Siri que vous formulez depuis vos appareils HomeKit sont associées à un identifiant aléatoire, et non à votre identifiant Apple. Ainsi, votre identité est protégée.

Vidéo sécurisée HomeKit

Sous iOS 13 et iPadOS 13, la vidéo sécurisée HomeKit veille à ce que toute activité détectée par vos caméras de surveillance soit analysée et chiffrée par vos appareils Apple à domicile avant d’être stockée en toute sécurité sur iCloud.

Routeurs compatibles HomeKit

Les routeurs compatibles HomeKit vous permettent de vérifier et de gérer le trafic internet de vos autres accessoires, aussi bien à domicile que par Internet.

Confidentialité dans l’Éducation et respect de la vie privée des enfants

Des fonctionnalités telles que Temps d’écran, Partage familial et les apps éducatives conçues par Apple permettent aux parents et aux enseignants de contrôler les informations auxquelles ont accès les enfants.

Temps d’écran

Vous pouvez utiliser Temps d’écran pour mieux identifier le temps que passent vos enfants sur des apps et des sites web, et pour faire des choix en la matière. Les Rapports d’activité vous livrent une vision détaillée de l’usage qu’ils font des apps, des notifications et du nombre de fois où ils consultent leur appareil. Et ces informations ne sont visibles que de vous, de vos enfants et de ceux avec lesquels vous choisissez de les partager. Vous pouvez aussi fixer la durée que vos enfants peuvent passer chaque jour sur des apps et des sites web spécifiques.

En savoir plus sur Temps d’écran

Contrôle parental

À l’aide de Temps d’écran, vous pouvez définir le contrôle parental ainsi que des restrictions sur les appareils Apple de vos enfants afin de limiter les sites web qu’ils ont le droit de consulter, le type de films et de séries TV qu’ils peuvent regarder, leur accès à FaceTime et à l’appareil photo, et même leur capacité à télécharger des apps tierces. Vous pouvez aussi appliquer des restrictions aux réglages de confidentialité, comme pour le service de localisation et Photos, de telle sorte que vos enfants ne puissent pas modifier ces réglages par eux-mêmes.

Partage familial

Grâce au Partage familial, les enfants peuvent disposer de leur propre identifiant Apple, avec l’autorisation de l’organisateur désigné pour la famille. Apple a mis au point des outils tels que le contrôle des achats, qui permet aux parents d’approuver ou non les téléchargements d’apps ou les achats intégrés faits par les enfants avec leur identifiant Apple. Apple exige une autorisation valable d’un parent ou d’un tuteur pour toute création d’identifiant Apple destiné à un enfant, et aide les adultes à surveiller les activités et les contenus de cet enfant.

En savoir plus sur le Partage familial

Apps Éducation

Apple ne commercialise pas les informations concernant des élèves et ne les communique en aucun cas à des tiers à des fins marketing ou publicitaires. Apple ne collecte pas, n’utilise pas et ne divulgue pas les informations concernant des élèves issues d’Apple School Manager, de l’app Pour l’école, de l’app En classe, d’iTunes U ou des identifiants Apple gérés à des fins autres que la fourniture de services éducatifs pertinents. Apple ne suit pas les élèves et n’établit pas de profils à partir du contenu de leurs e‑mails ou de leur navigation sur le Web. Les parents peuvent décider s’ils souhaitent que leur enfant participe, et les élèves ont accès à leurs propres données sur leur appareil.

En savoir plus sur la confidentialité et la sécurité des produits dans l’éducation Consulter la certification ISO 27001 (IS 649475) Consulter la certification ISO 27018 (PII 673269)

Student Privacy Pledge

Pour garantir une protection optimale de la vie privée des élèves et des enseignants, tous les contrats et processus nécessaires sont en conformité avec le règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’Union européenne. Apple est, par ailleurs, signataire du Student Privacy Pledge, qui souligne notre engagement dans la protection des informations qu’élèves, parents et professeurs échangent dans les établissements.

Consulter le Student Privacy Pledge

Apps Enfants de l’App Store

Apple émet des directives destinées à protéger la vie privée et la sécurité des utilisateurs, que doivent respecter toutes les apps. Pour les apps de la catégorie Enfants, nous exigeons la mise en place de mesures complémentaires afin de protéger les données des enfants et d’éviter que ces derniers ne soient exposés à des publicités inappropriées. Nous estimons que lorsque des parents téléchargent une app dans la catégorie Enfants, ils doivent avoir un droit de regard sur l’éventuelle transmission des données concernant l’usage que font leurs enfants de leurs appareils et avoir la certitude que ceux‑ci ne seront pas exposés à des publicités déplacées.

Confidentialité intégrée

La confidentialité fait partie intégrante de notre processus de conception. Nous incorporons ces protections dans l’ensemble des produits, apps et services Apple.

Limitation des données au strict minimum

Chez Apple, nous considérons que seules les données personnelles indispensables au service demandé doivent être collectées. Nous en faisons une question de principe. À chaque fois que c’est possible, Apple traite et analyse les données personnelles sur votre appareil. Dans les cas où il est nécessaire de recueillir des informations personnelles spécifiques, nous limitons au maximum le volume de données utilisées pour vous fournir le service souhaité : par exemple, votre position lorsque vous faites une recherche dans Plans. Jamais Apple n’établit un profil de données d’utilisateur complet de votre activité sur tous nos produits et services dans le but de vous présenter des publicités ciblées.

Intelligence embarquée

Apple exploite l’apprentissage automatique pour améliorer votre expérience – et le respect de votre vie privée – en effectuant le traitement sur l’appareil, afin que personne ne puisse voir vos données. Nous avons utilisé cette méthode pour la reconnaissance d’images et de scènes dans Photos ou encore pour le texte prédictif pour les claviers. Par exemple, la puce A13 Bionic et le Neural Engine de l’iPhone sont capables de reconnaître des motifs récurrents, de faire des prédictions et de s’enrichir de l’expérience, exactement comme vous le faites. Votre appareil peut donc vous offrir une expérience personnalisée sans avoir à analyser vos données personnelles sur les serveurs Apple. Les développeurs ont la possibilité d’utiliser nos frameworks (par exemple, Create ML et Core ML) pour créer des expériences hors pair dans les apps, sans que vos données quittent votre appareil. Les apps peuvent donc analyser les sentiments d’un utilisateur, classer des scènes, traduire du texte, reconnaître une écriture manuscrite, prédire du texte ou encore attribuer des tags à une musique sans exposer vos données confidentielles.

Transparence et contrôle

Lorsque Apple collecte vos données personnelles, tout est clair et transparent. Nous veillons à ce que vous soyez informé de l’usage qui est fait de vos données personnelles et que vous sachiez comment mettre un terme à cette pratique dès que vous le souhaitez. Des écrans d’information concernant les données et la confidentialité vous aident à comprendre l’utilisation que fera Apple de vos données personnelles avant de vous connecter ou de commencer à utiliser de nouvelles fonctionnalités. Nous fournissons également sur notre page Données et confidentialité un ensemble d’outils consacrés à la gestion de la confidentialité. Par exemple, sous iOS 13, vous pouvez choisir d’autoriser une app à accéder à votre position une seule fois ou à chaque fois que vous l’utilisez. Et dès qu’une app utilisera en arrière-plan vos données de localisation, vous recevrez une notification qui vous permettra, le cas échéant, de revenir sur votre autorisation.

Accéder à votre page Données et confidentialité

Protéger votre identité

Apple a mis au point des technologies qui contribuent à brouiller votre identité lorsque des données doivent être transmises aux serveurs Apple. Il arrive que nous utilisions des identifiants aléatoires afin que vos données ne soient pas associées à votre identifiant Apple. De même, nous avons été parmi les premiers à utiliser la confidentialité différentielle pour comprendre les modèles de comportement tout en protégeant la vie privée de chaque utilisateur. Si vous choisissez d’envoyer à Apple des données d’analyse sur l’usage que vous faites de votre appareil, les informations collectées ne vous identifient pas personnellement. Une fois qu’elles ont été recueillies, les données personnelles sont soit entièrement ignorées, soit retirées des rapports avant que ceux‑ci ne soient envoyés à Apple, soit protégées par des techniques telles que la confidentialité différentielle. Des techniques de ce type nous aident à fournir des services et à les améliorer, dans le respect de votre vie privée.

Consulter le livre blanc sur la confidentialité différentielle (PDF)

Sécurité des données

Sans mesures de protection de la sécurité, la confidentialité n’existe pas. Chaque appareil Apple associe un matériel, des logiciels et des services conçus pour fonctionner de concert en offrant un maximum de sécurité et une parfaite transparence pour l’utilisateur. Derrière certaines fonctionnalités de sécurité essentielles, telles que le chiffrement des données, se cachent des composants matériels créés spécialement, comme la Secure Enclave sur l’iPhone, l’iPad et le Mac. Les protections logicielles contribuent à sécuriser le système d’exploitation et les apps tierces. Les services fournissent un mécanisme assurant des mises à jour logicielles sûres et pertinentes. Ils renforcent la sécurité de l’écosystème des apps, des communications et des paiements. Enfin, ils offrent une expérience plus sécurisée sur le Web. Les appareils Apple contribuent à protéger non seulement l’appareil lui-même et ses données au repos, mais l’écosystème dans son ensemble, y compris ce que vous faites en local, sur les réseaux et avec les principaux services web.

Consulter le livre blanc sur la sécurité d’iOS (PDF) Consulter le livre blanc sur la sécurité de Face ID (PDF)

En savoir plus sur la confidentialité selon Apple.