Ressources médias

Apple annonce des plans de mise en œuvre de programmes de distribution de dividendes et de rachats d’actions

45 milliards de dollars devraient être ainsi utilisés dans les trois prochaines années

MARKHAM (Ontario), le 19 mars 2012. – Apple a annoncé aujourd’hui des plans pour la mise en œuvre de programmes de distribution de dividendes et de rachat d’actions commençant plus tard cette année.
 
Sous réserve de confirmation par le Conseil d’administration, l’entreprise prévoit le paiement d’un dividende trimestriel de 2,65 $ par action dans le courant du dernier trimestre de l’exercice fiscal 2012, commençant le 1er juillet 2012.
 
Le Conseil d’administration de l’entreprise a également autorisé un programme de rachat d’actions de 10 milliards de dollars qui débutera au cours de l’exercice fiscal 2013, commençant le 30 septembre 2012. Le programme de rachat sera déployé sur une période de trois ans, avec pour objectif majeur la neutralisation de l’impact de la dilution générée par les prochains programmes d’attribution d’actions aux employés et les programmes de rachat d’actions par les employés.
 
« Nous avons utilisé une partie de notre trésorerie pour réaliser d’importants investissements en intensifiant nos programmes de recherche et de développement, d’acquisitions, d’ouvertures de nouveaux magasins, de remboursements anticipés et d’investissements stratégiques dans notre chaîne logistique, et pour construire de nouvelles infrastructures. Et ce n’est pas fini! », a déclaré Tim Cook, chef de la direction d’Apple. « Malgré tous ces investissements, nous disposons toujours d’un trésor de guerre nous permettant de saisir des occasions stratégiques et disposons d’une trésorerie confortable pour financer nos activités. Aussi, nous allons mettre en œuvre un programme de distribution de dividendes et de rachat d’actions. »
 
« Si l’on combine les dividendes, les rachats d’actions et la trésorerie nécessaire au remboursement en numéraire des unités d’actions assujetties à des restrictions (RSU), nous envisageons d’utiliser environ 45 milliards de dollars de trésorerie domestique lors des trois premières années de nos programmes », a précisé Peter Oppenheimer, directeur financier d’Apple. « Nous sommes extrêmement confiants en l’avenir et des occasions exceptionnelles se profilent devant nous. »
 
Apple diffusera en temps réel une webconférence pour évoquer ses plans à partir de 9 heures (HAE) le lundi 19 mars 2012 à l’adresse www.apple.com/quicktime/qtv/call31912. L’entreprise ne communiquera pas d’informations sur les résultats du trimestre en cours et aucun autre thème ne sera abordé en dehors de la trésorerie. Le public pourra prendre connaissance de cette diffusion en différé au cours des deux semaines suivantes.
 
Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives comprenant, à titre purement indicatif, les perspectives d’activité futures et les plans de distribution de dividendes et de rachat d’actions. Une part de risque et d’incertitude y est par conséquent rattachée et les résultats réels peuvent être différents de ceux prévus. Les incertitudes et risques comprennent notamment, mais sans s’y limiter, les incidences des facteurs concurrentiels et économiques et des réactions subséquentes de l’entreprise sur les décisions d’achat des produits de l’entreprise par les particuliers et les entreprises; les pressions continues de la concurrence; la capacité de l’entreprise de proposer en temps opportun de nouveaux programmes, produits et innovations technologiques, et de susciter la demande des consommateurs à leur égard; les répercussions que pourraient avoir les lancements ou les transitions vers de nouveaux produits, les changements au niveau du prix et du mix des produits, ou les augmentations des coûts des composants des produits sur la marge bénéficiaire brute de l’entreprise; le risque d’accumulation des stocks du fait que l’entreprise doit commander ou s’engager à commander des éléments de produits préalablement aux commandes de la clientèle; l’accès continu selon des modalités acceptables ou autrement à certains services et composants indispensables que l’entreprise se procure actuellement auprès de fournisseurs uniques ou peu nombreux; les incidences quantitatives, qualitatives et financières sur les produits fabriqués ou les services rendus que peut avoir la dépendance de l’entreprise à l’égard de fournisseurs externes de services de fabrication et de logistique; les risques associés aux activités internationales de l’entreprise; la dépendance de l’entreprise pour son approvisionnement en contenu numérique et en applications auprès d’entreprises tierces; l’incidence possible de la découverte que l’entreprise a violé les droits de propriété intellectuelle de tiers; la dépendance de l’entreprise à l’égard des performances des distributeurs et revendeurs des produits de l’entreprise; l’effet que des problèmes de qualité des produits et des services pourraient avoir sur les ventes et les résultats d’exploitation de l’entreprise; la présence et la disponibilité permanente des administrateurs et des employés clés; la guerre, le terrorisme, les problèmes de santé publique et d’autres circonstances qui pourraient interrompre l’approvisionnement, la livraison ou la demande des produits; et les résultats défavorables de poursuites. De plus amples renseignements sur les facteurs susceptibles d’influer sur les résultats financiers de la société figurent périodiquement dans les sections « Facteurs de risque » et « Discussion et analyse de la situation financière et des résultats d’exploitation » des rapports publics déposés par la société auprès de la Security Exchange Commission (SEC), notamment le rapport 10-K relatif à l’exercice financier clos le 24 septembre 2011 et le rapport 10-Q relatif au trimestre clos le 31 décembre 2011. La société ne s’engage nullement à actualiser toute déclaration ou information prospective, qui concernent spécifiquement les dates auxquelles elles ont été publiées.
 
Apple conçoit Mac, la meilleure gamme d’ordinateurs personnels au monde, ainsi que le système d’exploitation OS X, les suites logicielles iLife et iWork et plusieurs logiciels pour professionnels. Apple est aussi à la tête de la révolution musicale numérique avec ses baladeurs iPod et l’iTunes Store en ligne. Apple a également réinventé la téléphonie mobile avec son iPhone et sa boutique d’applications App Store révolutionnaires, et a redéfini l’avenir des médias mobiles avec iPad.
 
Personne-ressource :
Tara Hendela
Apple
thendela@apple.com
905 513-5853
 
Relations avec les investisseurs :
Nancy Paxton
Apple
paxton1@apple.com
408 974-5420
 
Joan Hoover
Apple
hoover1@apple.com
408 974-4570

Apple, le logo Apple, Mac, Mac OS et Macintosh sont des marques de commerce d’Apple. Les autres produits et dénominations sociales mentionnés ici peuvent être des marques de commerce de leurs propriétaires respectifs.

Ligne Infos Médias d'Apple 408 974-2042