Ressources médias

Les remises aux actionnaires d’Apple ont plus que doublé

Une somme totale de 100 milliards de dollars sera distribuée aux actionnaires d’ici la fin de 2015

MARKHAM (Ontario), le 23 avril 2013. — Apple a annoncé aujourd’hui que son Conseil d’administration a autorisé une hausse importante des montants versés dans le cadre du plan de remise aux actionnaires. L’entreprise prévoit y consacrer 100 milliards de dollars de trésorerie d’ici la fin de l’année civile 2015. Cette somme représente une augmentation de 55 milliards de dollars par rapport à ce qui avait été annoncé l’an dernier et équivaut à une moyenne de 30 milliards de dollars par année en dividendes versés entre la date du premier paiement, soit août 2012, et le mois de décembre 2015.
 
Dans la foulée de ces révisions, le Conseil a augmenté le montant du rachat des actions à 60 milliards de dollars par rapport aux 10 milliards de dollars annoncés l’an dernier. Il s’agit de la plus importante autorisation de rachat d’action de l’histoire, et sa mise en œuvre est prévue pour la fin de l’année civile 2015. Apple envisage également l’utilisation d’environ un milliard de dollars de trésorerie pour le remboursement en numéraire des unités d’actions assujetties à des restrictions.
 
De plus, le Conseil a approuvé une augmentation de 15 % des dividendes trimestriels de l’entreprise et a aujourd’hui annoncé un dividende de 3,05 $ par action ordinaire, payable le 16 mai 2013 aux actionnaires inscrits à la clôture des activités le 13 mai 2013. Apple se classe parmi les sociétés qui distribuent le plus de dividendes au monde, avec des versements annuels totalisant environ 11 milliards de dollars.
 
Parallèlement au programme de remise aux actionnaires, la société envisage d’emprunter et devrait très prochainement donner des précisions sur ce point.
 
L’équipe de gestion et les membres du Conseil d’administration continueront de revoir sur une base annuelle chacun des éléments de ce plan.
 
« Nous sommes vraiment choyés d’être dans une position qui nous permet de doubler les montants du plan de remise aux actionnaires annoncés l’an dernier », a déclaré Tim Cook, chef de la direction d’Apple. « Nous croyons si fermement que le rachat de nos actions constitue une utilisation intéressante de notre capital que nous avons consacré la grande majorité de notre programme de remise aux actionnaires au rachat d’actions.
 
Nous poursuivrons le versement de capital aux actionnaires par l’entremise des dividendes, du rachat d’actions et du remboursement en numéraire des unités d’actions assujetties », a affirmé Peter Oppenheimer, directeur financier d’Apple. « Notre solde de trésorerie continue d’être à un niveau supérieur à ce qui est nécessaire pour gérer l’entreprise, investir dans notre croissance et tirer parti de toutes les occasions stratégiques. »
 
Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives comprenant, à titre purement indicatif, les perspectives d’activité futures et les plans de distribution de dividendes, de rachat d’actions et d’emprunt. Ces énoncés sont liés à des risques et des incertitudes et les résultats réels peuvent varier. Les incertitudes et risques comprennent notamment, mais sans s’y limiter, les incidences des facteurs concurrentiels et économiques et des réactions subséquentes de la société sur les décisions d’achat des produits de la société par les particuliers et les entreprises; les pressions continues de la concurrence; la capacité de la société de proposer en temps opportun de nouveaux programmes, produits et innovations technologiques, et de susciter la demande des consommateurs à leur égard; les répercussions que pourraient avoir les lancements ou les transitions vers de nouveaux produits, les changements au niveau du prix et du mix des produits, ou les augmentations des coûts des composants des produits sur la marge bénéficiaire brute de la société; le risque d’accumulation des stocks du fait que la société doit commander ou s’engager à commander des éléments de produits préalablement aux commandes de la clientèle; l’accès continu selon des modalités acceptables ou autrement à certains services et composants indispensables que la société se procure actuellement auprès de fournisseurs uniques ou peu nombreux; les incidences quantitatives, qualitatives et financières sur les produits fabriqués ou les services rendus que peut avoir la dépendance de la société à l’égard de fournisseurs externes de services de fabrication et de logistique; les risques associés aux activités internationales de la société; la dépendance de la société pour son approvisionnement en contenu numérique et en applications auprès d’entreprises tierces; l’incidence possible de la découverte que la société a violé les droits de propriété de tiers; la dépendance de la société à l’égard des performances des distributeurs et revendeurs des produits de la société; l’effet que des problèmes de qualité des produits et des services pourraient avoir sur les ventes et les résultats d’exploitation de la société; la présence et la disponibilité permanente des administrateurs et des employés clés; la guerre, le terrorisme, les problèmes de santé publique et d’autres circonstances qui pourraient interrompre l’approvisionnement, la livraison ou la demande des produits; et les résultats défavorables de poursuites. De plus amples renseignements sur les facteurs susceptibles d’influer sur les résultats financiers de la société figurent périodiquement dans les sections « Facteurs de risque » et « Discussion et analyse de la situation financière et des résultats d’exploitation » des rapports publics déposés par la société auprès de la Security Exchange Commission (SEC), notamment le rapport 10-K relatif à l’exercice financier clos le 29 septembre 2012, le rapport 10-Q relatif au trimestre clos le 29 décembre 2012, et le rapport 10-Q relatif au trimestre clos le 30 mars 2013, qui sera déposé auprès de la SEC. La société ne s’engage nullement à actualiser toute déclaration ou information prospective, qui concernent spécifiquement les dates auxquelles elles ont été publiées.
 
Apple conçoit Mac, la meilleure gamme d’ordinateurs personnels au monde, ainsi que le système d’exploitation OS X, les suites logicielles iLife et iWork et plusieurs logiciels pour professionnels. Apple est aussi à la tête de la révolution musicale numérique avec ses baladeurs iPod et l’iTunes Store en ligne. Apple a également réinventé la téléphonie mobile avec son iPhone et sa boutique d’applications App Store révolutionnaires, et a redéfini l’avenir des médias mobiles avec iPad.
 
Relations publiques :
Tara Hendela
Apple
thendela@apple.com
(905) 513-5853

Apple, le logo Apple, Mac, Mac OS et Macintosh sont des marques de commerce d’Apple. Les autres produits et dénominations sociales mentionnés ici peuvent être des marques de commerce de leurs propriétaires respectifs.

Ligne Infos Médias d'Apple 408 974-2042