Puce M1 d’Apple

Petite puce.
Puissant bond.

Voici la M1. Notre première puce conçue exprès pour Mac déploie une puissance redoutable, des technologies sur mesure et une efficience révolutionnaire. Pensée pour tirer le maximum de macOS Big Sur – le système d’exploitation pour ordinateurs le plus avancé au monde –, elle signe des performances par watt qui élèvent Mac dans une catégorie à part. C’est plus qu’une mise à niveau. C’est un phénomène.

Un système complet.
Sur une puce unique.

Jusqu’à présent, les fonctionnalités de Mac sollicitaient plusieurs puces distinctes : processeur, E/S, sécurité, mémoire… Avec la M1, ces technologies sont réunies dans un seul et même système sur une puce, pour un niveau inégalé de simplicité, d’efficience et de puissance. La M1 est remarquablement complexe, possédant le plus grand nombre de transistors – mesurés à l’échelle atomique – jamais intégrés sur une puce Apple. Et c’est la première puce pour ordinateur personnel gravée en 5 nanomètres, un procédé de pointe.

Procédé5 nanomètres
La première puce pour ordinateur conçue avec cette technologie de pointe.
16 milliards
de transistors
Un record pour une puce Apple.
Puce M1 d’Apple

Mémoire unifiée.
Partagée à l’échelle du système.

Dotée de notre architecture à mémoire unifiée, la M1 centralise sa mémoire à large bande passante et à faible latence dans un bloc sur mesure. Toutes ses technologies intégrées peuvent ainsi accéder aux mêmes données, sans les répliquer d’un espace de mémoire à l’autre. Ce qui en ressort? Des performances et une efficience qui montent en flèche. Des apps vidéo plus fluides. Des jeux visuellement plus riches et détaillés. Un traitement d’image vif comme l’éclair. Et dans l’ensemble, un système tellement plus réactif.

Diagramme montrant le processeur central, le Fabric, le processeur graphique, le Neural Engine, le cache et les deux blocs de DRAM sur la puce M1
Traitement vidéo jusqu’à3,9Xplus rapide1
Traitement d’image jusqu’à7,1Xplus rapide2

Processeur central. Aussi performant qu’économe.

Le processeur central 8 cœurs de la puce M1 est de loin notre plus puissant. Conçu pour filer dans les tâches avec un minimum d’énergie, il mobilise deux types de cœurs : haute performance et haute efficience. Ainsi, quand vous retouchez vos photos de famille, exportez des vidéos iMovie pour le web, gérez des photothèques RAW dans Lightroom ou parcourez vos courriels, la M1 expédie tout sans problème – et sans hypothéquer l’autonomie.

8 cœurs
Le processeur central le plus performant de notre histoire.
Processeur central jusqu’à3,5Xplus rapide1
Diagramme montrant le processeur central 8 cœurs de la puce M1

Quatre cœurs haute performance

Les cœurs de performance de la M1 sont conçus pour effectuer chacun une tâche à la fois en maximisant la performance et l’efficience. Ce sont les plus rapides jamais vus sur une puce à faible consommation3. Et comme la M1 en compte quatre, l’accélération des tâches multifils va de soi.

Quatre cœurs haute efficience

Pour accomplir les tâches simples, la M1 privilégie ses quatre cœurs d’efficience, qui livrent des performances remarquables tout en consommant 10x moins d’énergie. Elle libère ainsi ses cœurs de performance, qui peuvent se concentrer sur vos charges de travail les plus exigeantes.

Processeur central : rapport performance-consommation

Courbe montrant la performance du processeur central en fonction de la consommation d’énergie. La puce M1 surpasse la plus récente puce pour PC sur toute la ligne, en utilisant beaucoup moins d’énergie.
Processeur central jusqu’à2Xplus rapide4
La performance de pointe d’un PC avec25 %de l’énergie4

Processeur central 2x plus rapide

La M1 déploie des performances largement supérieures à celles de la plus récente puce pour PC portable, tous niveaux de consommation confondus. À seulement 10 watts – c’est l’enveloppe thermique de MacBook Air –, son processeur central est jusqu’à 2x plus rapide que celui de la puce pour PC. Et la M1 peut même atteindre un pic de performance similaire avec un quart de l’énergie.

Processeur central : performance par watt

Courbe montrant l’évolution de la performance monofil des processeurs centraux des puces Apple à faible consommation. La performance augmente lentement au fil du temps, puis est soudain multipliée par trois grâce à la M1.
Performance par watt du processeur central3Xsupérieure5

Performance par watt 3x supérieure

La performance monofil par watt des puces Mac à faible consommation avait peu évolué d’une génération à l’autre jusqu’ici. La puce M1, elle, réalise l’exploit de tripler cette performance.

Capacités graphiques intégrées sur ordinateur. Le record de vitesse.

Habituellement, les PC doivent utiliser une puce distincte – et énergivore – pour livrer de bonnes performances graphiques. La M1 est totalement différente. Son processeur graphique intégré offre le meilleur des deux mondes : un gigantesque gain de puissance et une faible consommation. Fruit de nombreuses années d’analyse poussée des apps pour Mac, c’est le plus sophistiqué qu’Apple ait conçu à ce jour. Il comprend jusqu’à 8 cœurs capables d’exécuter près de 25 000 fils en parallèle. Téraflops, bande passante de texture, débit de remplissage, efficacité énergétique… ce processeur graphique intégré s’impose à tous points de vue comme le plus rapide dans un ordinateur personnel6.

Diagramme montrant le processeur graphique 8 cœurs de la puce M1
Jusqu’à8 cœurs
Le processeur graphique le plus sophistiqué de notre histoire.
Jusqu’à25 000fils en parallèle

Processeur graphique : rapport performance-consommation

Courbe montrant la performance du processeur graphique en fonction de la consommation d’énergie. La puce M1 surpasse la plus récente puce pour PC sur toute la ligne, en utilisant beaucoup moins d’énergie.
Processeur graphique jusqu’à2Xplus rapide7
La performance de pointe d’un PC avec33 %de l’énergie7

Processeur graphique 2x plus rapide

Tous niveaux de consommation confondus, les performances graphiques de la M1 surpassent de loin celles de la plus récente puce pour PC, atteignant des vitesses jusqu’à 2x supérieures. Et la M1 peut même atteindre un pic de performance équivalent avec un tiers de l’énergie.

L’apprentissage machine de demain.

La M1 embarque le plus récent Neural Engine, dont les 16 cœurs sont capables d’effectuer jusqu’à 11 billions d’opérations. Rien de moins. Carrément pensée pour l’apprentissage machine, elle combine, outre le Neural Engine, un puissant processeur graphique 8 cœurs et des accélérateurs d’apprentissage machine. Elle permet à Final Cut Pro de cadrer un plan intelligemment bien plus vite. Et à Pixelmator Pro, d’améliorer la netteté et les détails en moins de deux. Avec elle, toutes les apps qui exploitent l’apprentissage machine bénéficient de performances inédites sur Mac.

Apprentissage machine jusqu’à15Xplus rapide8
Jusqu’à11 billionsd’opérations par seconde
Diagramme montrant le Neural Engine à 16 cœurs de la puce M1

Performances de feu. Autonomie de fou.

La puce M1 prolonge l’autonomie tout en générant un gain de performances immense. Mais elle n’assure pas cette extraordinaire efficacité énergétique toute seule. macOS Big Sur comprend une fonction de gestion avancée de la consommation qui, en répartissant intelligemment les tâches entre les cœurs de performance et les cœurs d’efficience, optimise l’exécution de tâches simples (comme lire une note) et intensives (comme jouer au jeu vidéo de l’heure). Résultat? La meilleure autonomie à vie pour Mac.

Modèle à puce M1

MacBook Pro 13 Po

Jusqu’à17 hde navigation web sans fil9
Jusqu’à20 hde lecture vidéo9

Modèle à puce M1

MacBook Air

Jusqu’à15 hde navigation web sans fil10
Jusqu’à18 hde lecture vidéo10

Système d’exploitation
conçu exprès pour la M1.

Comme macOS Big Sur est bâti pour exploiter à fond les capacités et la puissance de la puce M1, tout ce que vous aimez de macOS devient plus agréable, rapide et sécuritaire. C’est notre logiciel le plus fort, exécuté par nos appareils les plus avancés.

Découvrir les nouveautés de macOS Big Sur

Performances turbo

Avec la puce M1, le système sort de veille sur-le-champ. Les tâches courantes, comme le démarrage d’apps, sont quasi instantanées. Le défilement des pages dans Safari est encore plus fluide. Les animations système gagnent en réactivité. Et alliée à des technologies macOS comme Metal, la supervitesse de la M1 fait décoller les travaux les plus exigeants comme le rendu d’animations 3D ou le montage vidéo au format RAW.

Sécurité de pointe

La puce M1 et macOS Big Sur offrent les mesures de sécurité les plus avancées qui soient sur un ordinateur : démarrage sécurisé à fondation matérielle, chiffrement automatique ultrarapide de tous vos fichiers et nouvelles protections au cœur de l’architecture d’exécution de code de la M1.

Avec la M1, Mac a accès à plus d’apps que jamais.

macOS Big Sur regorge de technologies permettant à Mac d’exécuter une quantité d’apps inégalée. Il s’agit du plus vaste éventail d’apps jamais vu sur Mac. Et à mesure que les développeurs lanceront des apps pour la M1, ce catalogue ira grandissant.

Apps Universal

Toutes les apps conçues par Apple, y compris celles intégrées à Mac, sont optimisées pour la M1. Pages, Keynote, GarageBand et iMovie, entre autres, mettent à l’honneur les performances remarquables de la puce. Vous pouvez exécuter jusqu’à 3x plus de modules d’instruments et d’effets dans Logic Pro11. Ou avancer à toute allure dans des tâches Final Cut Pro, par exemple en exécutant le rendu de timelines complexes jusqu’à 6x plus vite12. Incroyablement rapides et puissantes, les apps natives sont les meilleures ambassadrices de la M1. Et grâce à la nouvelle plateforme Universal, elles sont à la fois compatibles avec les Mac à puce Intel et ceux à puce Apple. Par ailleurs, de nombreux développeurs ont déjà commencé à créer des apps inédites dont les performances et les capacités changent la donne. C’est le cas de Blackmagic DaVinci Resolve, qui propose maintenant la correction des couleurs – en temps réel – pour la vidéo 6K.

Rosetta 2

Avec l’arrivée de Rosetta 2, la M1 et macOS Big Sur font tourner rondement les apps qui ne sont pas encore passées à Universal. Même sans mise à niveau, vous pouvez continuer de travailler sur des projets Fusion360 ou poursuivre sur votre lancée dans votre jeu préféré. Et grâce à Metal et à la M1, certaines apps visuellement exigeantes fonctionnent mieux sous Rosetta 2 qu’en version native sur les Mac de génération antérieure avec processeur graphique intégré.

Apps pour iPhone et iPad

En grande première, exécutez vos apps pour iPhone et iPad préférées directement sur Mac. Au menu : plus de jeux à découvrir, de contenus à visionner et d’apps pour faire tout ce que vous aimez. Et un fonctionnement adapté à Mac, avec barre de menus, fenêtres ajustables, saisie avec souris et clavier, etc. Si les apps pour iPhone et iPad que vous avez achetées sont disponibles sur Mac, vous n’avez qu’à les télécharger à partir de votre liste d’achats. Bien sûr, elles sont aussi offertes sur le Mac App Store.

Magasinez les Mac à puce M1.

MacBook Air

En savoir plus

MacBook Pro 13 po

En savoir plus

Mac mini

En savoir plus
Comparer les Mac