AVIS AUX MÉDIAS janvier 26, 2016

Apple enregistre un bilan sans précédent au premier trimestre

Avec iPhone, Apple Watch, le secteur des services et Apple TV, le chiffre d’affaires atteint un sommet historique
 
Le bilan fait état d’un bénéfice record de 18,4 G$ US au premier trimestre

TORONTO (Ontario), le 26 janvier 2016. — Aujourd’hui, Apple a annoncé le bilan financier du premier trimestre de son exercice 2016, qui se terminait le 26 décembre 2015. La société a ainsi enregistré, pour ce trimestre, un chiffre d’affaires inégalé de 75,9 G$ US et un bénéfice net sans précédent de 18,4 G$ US ou de 3,28 $ US par action après dilution. Ces résultats sont comparables à ceux obtenus au même trimestre de l’exercice précédent, soit un chiffre d’affaires de 74,6 G$ US et un bénéfice net de 18 G$ US ou de 3,06 $ US par action après dilution. La marge bénéficiaire brute a été de 40,1 pour cent, contre 39,9 pour cent au même trimestre de l’exercice précédent. Les ventes internationales ont représenté 66 pour cent du chiffre d’affaires du trimestre.
« Si notre équipe a obtenu le meilleur bilan trimestriel de tous les temps pour Apple, c’est grâce aux produits les plus innovants du monde que sont iPhone, Apple Watch et Apple TV, dont les ventes ont atteint des sommets, a déclaré Tim Cook, chef de la direction d’Apple.La croissance de notre secteur des services a connu une accélération au cours du trimestre, ce qui a contribué au bilan record, et notre parc informatique a récemment franchi le cap du milliard d’appareils en service. »
« Malgré une conjoncture macroéconomique difficile, nos ventes records et nos marges solides ont propulsé le bénéfice net et le bénéfice par action au sommet, a pour sa part indiqué le directeur financier d’Apple, Luca Maestri. Au cours du trimestre, nous avons généré un flux de trésorerie de 27,5 G$ US et remis plus de 9 G$ US aux investisseurs sous forme de rachats d’actions et de dividendes. Nous avons donc déjà remis 153 G$ US des 200 G$ US prévus dans le cadre du programme de remise aux actionnaires. »
Apple fournit les indicateurs suivants en vue du deuxième trimestre de l’exercice 2016 :
  • chiffre d’affaires entre 50 G$ US et 53 G$ US;
  • marge bénéficiaire brute entre 39 et 39,5 pour cent;
  • frais d’exploitation entre 6 G$ US et 6,1 G$ US;
  • autres revenus/dépenses de 325 M$ US;
  • taux d’imposition de 25,5 pour cent.

 
Le conseil d’administration d’Apple a annoncé un dividende de 0,52 $ US par action ordinaire de la société. Le dividende est payable le 11 février 2016, aux actionnaires inscrits à la clôture des activités le 8 février 2016.
Apple assurera la diffusion en direct de sa conférence téléphonique sur les résultats financiers du premier trimestre de l’exercice 2016 le 26 janvier 2016 à partir de 14 h (HNP) au www.apple.com/investor/earnings-call/. Le public pourra également prendre connaissance de cette diffusion en différé au cours des deux semaines suivantes.
Le présent communiqué contient, sans s’y limiter, des énoncés de nature prévisionnelle portant entre autres sur le chiffre d’affaires, la marge bénéficiaire brute, les frais d’exploitation, les revenus et dépenses et le taux d’imposition anticipés de la société. Des risques et des incertitudes leur sont par conséquent rattachés et les résultats réels peuvent être différents de ceux prévus. Ces risques et incertitudes comprennent, sans s’y limiter, l’incidence des facteurs concurrentiels et économiques et de la réaction subséquente de la société sur les décisions d’achat des particuliers et des entreprises relativement aux produits de la société; les pressions continues de la concurrence; la capacité de la société de proposer en temps opportun de nouveaux programmes, produits et innovations technologiques et de susciter la demande des consommateurs pour ceux-ci; les répercussions que pourraient avoir le lancement de nouveaux produits, la transition vers de nouveaux produits, les changements de prix ou de combinaison de produits ou l’augmentation du coût des composants des produits sur la marge bénéficiaire brute de la société; le risque d’accumulation de stocks du fait que la société doit commander ou s’engager à commander des éléments de produits avant même que ses clients commandent des produits; l’accès continu, selon des modalités acceptables ou autrement, à certains services et composants indispensables aux activités de la société que celle-ci se procure actuellement auprès de fournisseurs uniques ou peu nombreux; l’incidence que peut avoir la dépendance de la société aux fournisseurs externes de services de fabrication et de logistique sur la quantité, la qualité et le coût des produits fabriqués ou des services rendus; les risques associés aux activités internationales de la société; la dépendance de la société à la propriété intellectuelle et aux contenus numériques de tiers; l’incidence possible d’une violation des droits de propriété intellectuelle de tiers par la société; la dépendance de la société aux performances des distributeurs, des détaillants et des autres revendeurs de produits de la société; les répercussions que pourraient avoir les problèmes liés à la qualité des produits et des services sur les ventes et le bénéfice d’exploitation de la société; la présence et la disponibilité permanentes des administrateurs et des employés clés; la guerre, le terrorisme, les problèmes de santé publique, les catastrophes naturelles et d’autres circonstances qui pourraient perturber l’approvisionnement, la livraison ou la demande des produits; et les résultats défavorables d’actions en justice.De plus amples renseignements sur les facteurs susceptibles d’influer sur le bilan financier de la société figurent périodiquement dans les sections « Facteurs de risque » et « Discussion et analyse de la situation financière et des résultats d’exploitation » des rapports publics que la société dépose auprès de la Security Exchange Commission (SEC), notamment le rapport 10-K relatif à l’exercice qui s’est terminé le 26 septembre 2015 et le rapport 10-Q relatif au trimestre qui s’est terminé le 26 décembre 2015, lequel n’a pas encore été déposé auprès de la SEC. La société ne s’engage nullement à actualiser les énoncés ou les renseignements prévisionnels; ceux-ci sont valides à leur date de publication respective.
Apple a transformé les technologies personnelles en lançant le Macintosh, en 1984. Aujourd’hui, Apple est à l’avant-garde de l’innovation avec des produits comme iPhone, iPad, Mac, Apple Watch et Apple TV. Ses quatre plateformes logicielles, iOS, OS X, watchOS et tvOS, proposent une expérience fluide sur tous les appareils signés Apple et procurent aux utilisateurs des services révolutionnaires, comme l’App Store, Apple Music, Apple Pay et iCloud. Les 100 000 employés d’Apple travaillent à créer les meilleurs produits qui soient et ont à cœur de contribuer à un monde meilleur.
Relations de presse :
Darrell Etherington
Apple
detherington@apple.com
647 943-4615

Apple et le logo d’Apple sont des marques de commerce d’Apple. Les autres produits et dénominations sociales mentionnés ici peuvent être des marques de commerce de leurs propriétaires respectifs.