COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 juin 2020

L’écosystème de l’App Store d’Apple a généré un chiffre d’affaires de plus de 500 milliards de dollars en 2019

Dessin illustrant plusieurs des types d’apps compris dans l’écosystème de l’App Store.
Apple a annoncé aujourd’hui que l’écosystème de l’App Store avait généré un chiffre d’affaires de 519 milliards de dollars à l’échelle mondiale pour la seule année 2019. Une nouvelle étude, réalisée par les économistes indépendants de l’Analysis Group, a constaté que les catégories qui avaient produit les recettes les plus élevées étaient les apps de commerce mobile, les apps de biens et de services numériques, et les apps à publicité intégrée. Ces résultats révèlent que les apps génèrent une économie dynamique, concurrentielle et florissante qui a engendré d’innombrables innovations dans 175 pays et a révolutionné nos manières d’apprendre, de travailler et de communiquer. 
Selon l’étude, les sommes qu’Apple verse directement aux développeurs ne représentent qu’une fraction du total considérable que l’on obtient en calculant les ventes issues d’autres sources, comme les services et les biens physiques. Et comme Apple perçoit uniquement des commissions sur les ventes de biens et de services numériques, ce sont des développeurs tiers et des entreprises de toutes tailles qui ont touché plus de 85 % des 519 milliards de dollars.
« L’App Store, c’est un lieu où les défricheurs concrétisent leurs rêves, et où les utilisateurs trouvent des outils fiables pour améliorer leur quotidien, a déclaré Tim Cook, chef de la direction d’Apple. En ces temps difficiles et incertains, c’est une source stable d’opportunités dans le domaine de l’entrepreneuriat, de la santé, du bien-être, de l’éducation et de la création d’emplois qui facilite l’adaptation aux changements que nous vivons. Nous nous engageons à aller encore plus loin pour soutenir la communauté mondiale de l’App Store — des développeurs qui travaillent en solo aux entreprises qui emploient des milliers de personnes — et continuer ainsi à stimuler l’innovation, la création d’emplois et la croissance économique. »
Graphique circulaire montrant les ventes de l’écosystème de l’App Store en 2019.
Selon l’étude, la majeure partie des 519 milliards de dollars que l’écosystème de l’App Store a permis de dégager en 2019 provenait des ventes de biens et de services physiques. Ce sont les apps de commerce mobile qui se sont classées au premier rang de cette catégorie, où le secteur du détail s’est distingué en enregistrant 268 milliards de dollars. Font partie de ce secteur les apps qui représentent des magasins physiques, comme Shopify et Canadian Tire, et les places de marché électroniques qui vendent des biens physiques, comme Etsy. Les apps de livraison de produits d’épicerie en sont exclues, car elles constituent une catégorie à elles seules.
D’autres types d’apps de commerce mobile se sont illustrées par l’importance de leurs ventes de biens et de services physiques. Les apps de voyage, dont Expedia et Air Canada, ont enregistré 57 milliards de dollars; les apps de service de voiturage, notamment Uber et Lyft, 40 milliards de dollars; et les apps de livraison de repas, comme Skip et DoorDash, 31 milliards de dollars.
Dessin illustrant les apps de service de voiturage.
Les ventes de biens et de services numériques ont atteint les 61 milliards de dollars dans la catégorie englobant la diffusion de musique et de vidéos en continu, l’exercice physique, l’éducation, les livres audio et électroniques, l’actualité et les magazines, et les services de rencontre. Les jeux, qui constituent le type d’apps le plus téléchargé en 2019, ont généré le plus gros chiffre d’affaires dans cette catégorie. Parmi les jeux vedettes de 2019 figurent Mario Kart Tour – le jeu le plus téléchargé de 2019 –, et Sky: Children of the Light, créé par la société de développement indépendante thatgamecompany, lauréate du prix Apple du Jeu iPhone de l’année 2019.
La publicité intégrée a généré 45 milliards de dollars, dont 44 % provenaient des apps de jeu. Outre les jeux, les apps dont la publicité intégrée génère un chiffre d’affaires important peuvent souvent être téléchargées et utilisées gratuitement, ce qui est le cas de Twitter et de Pinterest, bien que d’autres, comme celles de Breethe et de Crave, proposent également l’achat intégré de contenus.
Dessin illustrant les apps de livraison de repas.
L’étude a analysé les données de 2019 pour brosser un portrait de l’écosystème de l’App Store tenant compte de toutes les sources de recettes. Les protocoles d’éloignement physique mis en place pour contenir l’épidémie de COVID-19 ont modifié les modes de vie, et nous passons désormais plus de temps sur nos appareils mobiles. Les apps de réseaux sociaux permettent aux familles et aux amis de garder le contact, tandis que les apps éducatives et de collaboration favorisent l’adaptation aux études et au travail à distance. Les apps de livraison de repas et de produits d’épicerie ont profité de la hausse de la demande des consommateurs. Parallèlement, les apps liées aux activités soumises à des restrictions ou nécessitant des interactions en personne ont enregistré une forte baisse. De nombreux magasins physiques se sont tournés vers le commerce mobile, notamment des entreprises qui auraient été obligées de fermer leurs portes sans cette alternative.
Lancé en 2008, l’App Store est le marché d’apps le plus sûr et le plus dynamique au monde. Il réunit actuellement près de 2 millions d’apps et reçoit chaque semaine un demi-milliard de visiteurs vivant dans 175 pays. Il permet aux personnes de tous les âges et de tous les milieux qui créent, rêvent et apprennent sans cesse de se procurer les outils et les informations dont elles ont besoin pour assurer un avenir plus radieux et bâtir un monde meilleur.
Partager l’article

Rapport et infographie sur les résultats 2019 de l’App Store (en anglais)

Personnes-ressources

Tara Hendela

Apple

thendela@apple.com

(647) 943-4680

Elliott Chun

Apple

elliott_chun@apple.com

(647) 943-4615

Ligne Infos Médias d’Apple 

media.help@apple.com

(408) 974-2042