Jodie Deinhammer, Stayton Slaughter et Annabeth Hook au travail dans le jardin communautaire de la Coppell Middle School East.
Reconnue par le programme ADE (Apple Distinguished Educator) et enseignante de sciences à la Coppell Middle School East, Jodie Deinhammer (à gauche) utilise iPad pour faire participer ses élèves au tout premier cours de jardinage de l’école. Les élèves peuvent visiter le jardin à leur convenance dans le cadre de ce cours virtuel.
Jodie Deinhammer est forte en résolution de problèmes. Cet automne, l’enseignante de sciences de la Coppell Middle School East de Dallas, au Texas, qui est reconnue par le programme ADE (Apple Distinguished Educator), donne le tout premier cours optionnel de jardinage à des élèves de huitième année, qui contribueront à l’entretien du jardin communautaire de l’école. Le cours est offert à distance, et les élèves ne peuvent pas encore visiter le jardin pendant les heures de classe, mais qu’à cela ne tienne, Mme Deinhammer a adopté la technologie en classe depuis longtemps, ce qui lui permet d’offrir à ses élèves une expérience d’apprentissage pratique tout en leur faisant développer leur esprit critique, le district scolaire ayant décidé en 2014 que chaque élève aurait son propre iPad.
« Depuis que les élèves ont accès à iPad, l’apprentissage n’est plus le même dans ma classe, dit-elle. Avec cet appareil, chaque élève peut tracer son propre parcours d'apprentissage et profiter de ressources et de fonctionnalités d'accessibilité qui répondent à ses besoins particuliers. […] Ils peuvent créer des documents infographiques, des vidéos ou des dessins, composer de la musique ou écrire pour montrer leurs acquis et se développer. L’éducation par la technologie comporte de multiples facettes. »
Jodie Deinhammer, qui a passé ses 25 ans de carrière dans le même district scolaire (Coppell Independent School District), croit que la technologie peut aider les élèves à acquérir des compétences clés en résolution de problèmes ainsi qu’à trouver la motivation d’apprendre par eux-mêmes.
Jodie Deinhammer, avec un iPad et un Apple Pencil.
Jodie Deinhammer, enseignante reconnue par le programme ADE (Apple Distinguished Educator) qui travaille pour le Coppell Independent School District depuis 25 ans, croit que l’apprentissage doit être pertinent pour chacun de ses élèves afin de maintenir leur engagement.
« Le jardinage comporte une importante part de résolution de problèmes, déclare Mme Deinhammer. Notre question fondamentale est : comment optimiser l’espace de notre jardin pour le rendre plus écologique et attirer plus de visiteurs, depuis les membres de notre communauté jusqu’aux espèces de la faune locale? Je crois que cette perspective amène les élèves à voir le jardin comme un lieu d’apprentissage et d’entraide. Nous voulons que notre jardin soit non seulement un endroit où apprendre à protéger l’environnement, mais un lieu invitant pour tous. »
Depuis que le club de développement durable de la Coppell Middle School East, codirigé par Mme Deinhammer, a planté le potager initial l’an dernier, l’école donne ses récoltes à un centre communautaire de Metrocrest Services à Coppell, qui aide des familles et des communautés locales dans le besoin. « Plus nos récoltes sont généreuses, plus nous pouvons aider notre communauté », précise Mme Deinhammer.
L’an dernier, inspirée par le projet La créativité pour tous, Mme Deinhammer a préparé avec des collègues du programme ADE (Apple Distinguished Educators) un « Everyone Can Create in Science » livre qui a été publié récemment. De nombreux concepts qui y sont abordés sont appliqués dans le cours de jardinage, car Mme Deinhammer croit que la créativité et la souplesse de l’apprentissage contribuent à faire grandir les élèves. Elle se sert d’iPad afin de concevoir des leçons et des devoirs pour chacun de ses élèves, dans le format qui leur convient le mieux (audio, visuel ou écrit). Les élèves enregistrent leurs observations dans un guide d’excursions numérique créé au moyen de Keynote, qui combine tous leurs travaux dans un livre à partager avec les futurs groupes du cours de jardinage ainsi qu’avec la communauté locale.
Stayton Slaughter utilisant iPad.
Stayton Slaughter, élève de huitième année de la Coppell Middle School East, utilise l’application de mesure pour iPad dans le jardin communautaire de l’école.
Annabeth Hook et Stayton Slaughter s’occupent des plantes dans le jardin communautaire de la Coppell Middle School East.
Les élèves de la Coppell Middle School East Annabeth Hook (à gauche) et Stayton Slaughter épandent du compost sur des plants d’aubergines et de choux-fleurs dans le jardin communautaire de l’école.
« La portabilité des appareils iPad, dit-elle, nous donne la possibilité de travailler dans le jardin et d’utiliser des capteurs pour la collecte de données, la caméra et la loupe, en plus de l’application de recherche (Seek) du projet iNaturalist pour identifier et catégoriser des pousses ou des insectes que nous ne connaissons pas. iPad permet aux jeunes de voir tout un monde sous une nouvelle optique, littéralement, des images grossies aux vidéos en accéléré. Les élèves ont ainsi accès à un monde si proche dont ils pouvaient ignorer l'existence jusqu’à maintenant. Je veux qu’ils remarquent et apprécient les petits détails qui pourraient passer inaperçus. » 
Stayton Slaughter, élève du cours de jardinage et codirigeant du club de développement durable de l’école, qui a créé le jardin l’an dernier, adore le style d’enseignement de Mme Deinhammer. « Quand j’arrive à créer mon propre produit final, j’obtiens quelque chose dont je suis vraiment fier, dit-il. Quand je vais dans le jardin, je peux prendre des photos et noter mes observations avec mon iPad ou mon iPhone. Apprendre de façon virtuelle et pratique me donne les ressources et les outils qu’il me faut pour prendre mes propres décisions, faire mes propres observations et produire mes propres créations scolaires. C’est une expérience d’apprentissage plus enrichissante. »
Pour leur premier devoir, Stayton et ses camarades de classe ont soumis leurs observations de deux choses semblables dans leur environnement dans le format de leur choix. Stayton a choisi des cactus, qu’il a observés au moyen de la caméra et de l’application de mesure pour iPad, puis a présenté ses constatations sous forme de dessin infographique créé dans Keynote. Le groupe examine actuellement les patates douces, qui constituent la prochaine récolte de l’école. L’exploration des élèves s’étendra de l’ensemencement au taux idéal de pH et d’humidité à atteindre pour cultiver ces plantes. Les élèves interviewent des agriculteurs de la communauté ainsi que des experts du jardinage sur iPad pour enregistrer et partager leurs connaissances. Ils visitent également le jardin en dehors des heures de classe pour voir l’état de leurs cultures, faire le suivi de la croissance des plantes et retourner le compost. 
Annabeth Hook utilisant iPad et un Apple Pencil.
Annabeth Hook, élève de huitième année de la Coppell Middle School East, achève son devoir sur les patates douces au moyen de Keynote sur iPad et d’un Apple Pencil.
Stayton raconte avoir découvert sa passion pour le jardinage par accident. Après avoir commencé à faire du compost avec des pommes de terre dans sa cour, il a remarqué que des plantes avaient commencé à pousser, mais il ne savait qu’en faire. Aujourd’hui il cultive des fines herbes, des tournesols et encore plus de pommes de terre. « Nous devons protéger l’environnement, dit-il. Tout ce que nous avons – nos vêtements, nos médicaments, nos matériaux, nos appareils iPad – provient de la nature. C'est important d’établir le lien entre l’environnement et les objets de la vie quotidienne, car on peut plus facilement donner un sens à nos actions. »
Une autre élève, Annabeth Hook, s’est inscrite au cours de jardinage afin de comprendre pourquoi certaines plantes nécessitent différents types de soins. Elle reconnaît également la valeur de l’apprentissage qu’offre Mme Deinhammer à propos de l’environnement. « Elle a vraiment à cœur la sensibilisation aux changements climatiques et la protection de l’environnement, explique Annabeth. Nous devons faire une prise de conscience, ou du moins essayer, et nous occuper de notre environnement, car notre négligence pourrait mener à la fin de notre monde. »
Annabeth Hook, Jodie Deinhammer et Stayton Slaughter au travail dans le jardin communautaire de la Coppell Middle School East.
Jodie Deinhammer, reconnue par le programme ADE (Apple Distinguished Educator), espère que ses élèves verront le monde d’un nouvel œil au terme de son cours de jardinage.
Stayton et Annabeth ont tous les deux été attirés par l’approche d’enseignement de Mme Deinhammer. Cette dernière espère que son plan de cours axé sur les élèves stimulera chez les jeunes la créativité requise pour créer leur propre parcours d’apprentissage cette année et après.
« Je veux que les élèves découvrent les besoins de la communauté, précise Mme Deinhammer. Comment notre jardin peut-il aider la communauté sur plusieurs plans? Que pouvons-nous faire pour encourager le jardinage chez les générations futures dans nos écoles? J’espère que d’ici la fin de l’année, les élèves se mettront au défi de voir le monde différemment. »
Partager l’article

Images de Jodie Deinhammer, reconnue par le programme ADE (Apple Distinguished Educator)

Personnes-ressources

Tara Hendela

Apple

thendela@apple.com

(647) 943-4680

Elliott Chun

Apple

elliott_chun@apple.com

(647) 943-4615