Voici comment nous préservons votre vie privée.

Nous nous engageons à préserver la confidentialité de vos informations. C’est pour cela que nous innovons sans cesse pour protéger les données qui se trouvent sur votre appareil, que nous sommes transparents sur nos façons de personnaliser votre expérience utilisateur et que nous fournissons aux développeurs les meilleures fonctionnalités pour protéger vos données.

Au cœur même de nos produits, des dispositifs de sécurité qui protègent vos données.

Les informations personnelles qui sont sur vos appareils doivent en permanence être protégées et ne jamais être communiquées sans votre accord. C’est pourquoi nous intégrons à nos produits un mécanisme de chiffrement, des systèmes intelligents embarqués et d’autres outils vous permettant de choisir ce que vous souhaitez partager et avec qui. Nous utilisons également des techniques telles que la confidentialité différentielle pour améliorer les expériences des utilisateurs tout en protégeant les informations partagées avec Apple. La confidentialité différentielle consiste à ajouter des informations aléatoires à vos données avant que ces dernières ne soient analysées par Apple, ce qui nous empêche de faire le lien entre ces données et votre appareil. Grâce à ces ajouts, vos données se perdent dans une masse de données indéchiffrable. Ce n’est qu’en associant les données d’un grand nombre d’utilisateurs qu’il est possible de dégager des schémas globaux. Ces schémas aident Apple à comprendre comment ses clients utilisent leurs appareils, sans pour autant recueillir d’informations privées.

En savoir plus sur la confidentialité différentielle (PDF)

Chiffrement

Chaque jour, le chiffrement protège des milliards de transactions en ligne. À chaque fois que vous faites des achats, payez une facture ou utilisez iMessage ou FaceTime, le chiffrement protège vos informations. Ce procédé transforme vos données en un texte qui ne peut être déchiffré qu’avec la bonne clé. Nous avons été l’une des premières entreprises à inclure automatiquement des programmes de chiffrement de disque nativement compatibles avec le système d’exploitation, avec FileVault sur macOS et le système de protection des données d’iOS. Nous refusons également d’ajouter une quelconque porte dérobée (« backdoor ») à nos produits.

Apple Pay

Lorsque vous ajoutez une carte bancaire ou prépayée à Apple Pay, nous envoyons ses informations ainsi que d’autres renseigne­ments sur votre compte et votre appareil à l’émetteur de votre carte, en toute sécurité. À partir de ces informations, celui‑ci décide ou non d’approuver l’ajout de la carte à Apple Pay.

Votre numéro de carte n’est jamais enregistré sur votre appareil ni sur les serveurs Apple. À la place, un numéro de compte unique est créé pour votre appareil, chiffré de façon à ce que nous ne puissions pas le connaître, puis stocké dans l’élément sécurisé de votre appareil. Ce numéro de compte figurant dans l’élément sécurisé est totalement dissocié de votre système d’exploitation. Il n’est jamais stocké sur les serveurs Apple Pay, ni sauvegardé sur iCloud. À l’exception des transactions réalisées auprès d’Apple et réglées avec Apple Pay, nous ne gardons pas trace de vos achats. Il nous est donc impossible d’utiliser votre historique d’achats pour vous présenter des publicités ciblées. Il se peut que nous recevions des informations anonymes sur la transaction, comme son montant, son heure ou son emplacement approximatifs. Nous utilisons ces données uniquement pour améliorer Apple Pay et d’autres produits et services Apple.

En magasin, le traitement du paiement se fait par le biais du numéro de compte de l’appareil ainsi que d’un code de sécurité dynamique propre à la transaction. Ni Apple ni votre appareil ne partagent votre numéro de carte bancaire avec les commerçants.

Pour des raisons pratiques, certaines apps et certains sites web vérifient si vous avez activé Apple Pay. Vous pouvez choisir de désactiver ce paramètre pour les sites web dans Safari. Quand vous faites des achats au sein d’une app ou sur un site web, nous recevons les informations vous concernant de manière chiffrée, et nous les chiffrons à nouveau à l’aide d’une clé propre au développeur avant de les lui envoyer. Lorsque vous réglez un achat sur un MacBook Pro en utilisant la Touch Bar et Touch ID, le paiement est traité dans l’élément sécurisé. Sur les autres modèles de Mac, votre Mac et tout autre appareil iOS relié au même compte iCloud communiquent par un canal chiffré, localement ou via les serveurs Apple. Nous exigeons que tous les sites web et toutes les apps utilisant Apple Pay mettent à votre disposition leur politique de confidentialité afin que vous sachiez comment sont utilisées vos données.

En savoir plus sur la sécurité et la confidentialité d’Apple Pay

iMessage et FaceTime

Nous utilisons un système de chiffrement de bout en bout pour protéger vos conversations iMessage et FaceTime sur tous vos appareils. Avec iOS et watchOS, vos messages sont chiffrés sur votre appareil, si bien qu’ils ne sont pas accessibles sans votre code secret. Nous avons conçu iMessage et FaceTime de façon à ce que vos données soient indéchiffrables lorsqu’elles transitent entre les appareils. Vous pouvez choisir de supprimer automatiquement vos messages de votre appareil au bout de 30 jours ou d’un an, ou de les y enregistrer indéfiniment.

Les apps tierces utilisant iMessage n’ont pas accès aux coordonnées réelles, ni aux conversations des participants. iOS fournit à chaque app un identifiant aléatoire pour chaque participant, réinitialisé lorsque l’app est désinstallée. Pour plus de commodité, vos messages iMessage et SMS sont sauvegardés sur iCloud, mais vous pouvez désactiver cette fonction à tout moment. Quant aux appels FaceTime, ils ne sont jamais sauvegardés sur aucun serveur.

Forme et santé

Vous seul pouvez décider d’utiliser et de partager les informations de l’app Santé vous concernant. C’est vous qui choisissez quelles données figureront dans l’app Santé et qui pourra y accéder. Lorsque votre téléphone est verrouillé par un code, par Touch ID ou Face ID, toutes vos informations de forme et santé contenues dans l’app Santé sont chiffrées. C’est également le cas de celles sauvegardées sur iCloud, qui sont chiffrées pendant leur acheminement, mais aussi une fois arrivées sur nos serveurs.

Nous exigeons également que les apps qui fonctionnent avec HealthKit vous présentent clairement leur politique de confidentialité. Les données de santé stockées dans votre app Santé et sur l’Apple Watch sont chiffrées par des clés, elles‑mêmes protégées par votre code secret.

Si vous décidez d’arrêter de partager vos données d’activité avec un autre utilisateur, l’appareil de l’autre utilisateur supprime toute activité passée et enregistrée. Vous pouvez également choisir de ne pas révéler votre activité, lorsque vous êtes en vacances, par exemple.

Données d’analyse

Votre appareil iOS peut recueillir des données sur lui-même et sur une éventuelle Apple Watch jumelée, et les envoyer à Apple à des fins d’analyse. Les informations recueillies ne vous identifient pas personnellement et ne peuvent être envoyées à Apple sans votre accord explicite. Les données d’analyse peuvent inclure des détails concernant les caractéristiques du matériel et du système d’exploitation, les statistiques de performances et les données concernant l’usage que vous faites de vos appareils et de vos applications. Une fois qu’elles ont été recueillies, les données personnelles sont soit complètement ignorées, soit retirées des rapports avant que ceux‑ci ne soient envoyés à Apple, soit protégées par des techniques telles que la confidentialité différentielle.

Les informations recueillies via ce procédé de confidentialité différentielle nous permettent d’améliorer nos services sans jamais compromettre votre vie privée. Dans iOS 10, elles nous ont par exemple aidé à enrichir QuickType, les suggestions d’emojis et les conseils de recherche dans Notes.

Nous pouvons désormais identifier les types de données fréquemment utilisés dans l’app Santé et dans les domaines web sous Safari qui sont à l’origine de problèmes de performance. Ces informations vont nous permettre de travailler avec les développeurs pour vous offrir une meilleure expérience, sans rien divulguer de votre comportement.

À condition que vous donniez votre accord explicite, Apple a la possibilité d’améliorer Siri et d’autres fonctionnalités intelligentes en analysant votre utilisation d’iCloud et les données de votre compte. Cette analyse se déroule toujours après l’application de techniques d’amélioration de la confidentialité, pour qu’il soit impossible d’établir un lien entre ces données et vous ou votre compte.

Safari

Safari a été le premier navigateur à bloquer par défaut les cookies tiers et à proposer la navigation privée. Nous empêchons automatiquement le chargement de sites suspects. Nous utilisons aussi le sandboxing pour confiner le code malveillant dans un onglet unique et éviter que celui‑ci n’atteigne le reste de vos données.

Nous avons permis aux développeurs d’apps d’utiliser les bloqueurs de contenus dans iOS et de les rendre plus efficaces sur macOS. Vous pouvez contrôler ce que charge votre navigateur et bloquer les contenus de toute personne cherchant à suivre votre activité sur un site web. Nous avons également conçu les bloqueurs de contenus Safari de telle sorte que ceux‑ci ne puissent pas envoyer aux développeurs des informations sur les sites que vous consultez.

iOS 11 et macOS High Sierra inaugurent une fonction intelligente de prévention du suivi. Il vous est sans doute déjà arrivé de regarder des articles en ligne, puis de les voir fleurir sur tous les sites que vous visitez. Cela se produit quand un tiers suit vos cookies et d’autres données de navigation afin d’afficher des publicités sur les différents sites consultés. La fonction intelligente de prévention du suivi utilise les dernières innovations en matière d’apprentissage automatique et de systèmes intelligents embarqués pour réduire le suivi d’un site à l’autre. Elle sépare les contenus tiers utilisés pour vous suivre des autres données de navigation. Ainsi, ce que vous consultez sur le Web ne regarde que vous — et non un quelconque annonceur.

iCloud

Tous vos contenus iCloud (comme vos photos, contacts et rappels) sont chiffrés au moment de leur transfert et, dans la plupart des cas, lorsqu’ils sont stockés sur nos serveurs. Nous chiffrons également les informations transférées entre l’app de messagerie que vous utilisez et nos serveurs de messagerie iCloud.

Données chiffrées sur iCloud

  • Photos
  • Documents
  • Calendriers
  • Contacts
  • Trousseau iCloud
  • Sauvegarde
  • Signets
  • Rappels
  • Localiser mon iPhone
  • Localiser mes amis
  • Mail (chiffrement des messages en transit)
  • Notes

Avec le partage iCloud, seules les personnes ayant été invitées à un partage privé et ayant accepté ce partage ont accès à l’identité des participants. Le nom de vos fichiers partagés, ainsi que les nom et prénom associés à votre compte iCloud, sont disponibles pour toutes les personnes ayant accès au lien de partage, y compris Apple.

Si nous faisons appel à des fournisseurs tiers pour stocker vos données, nous les chiffrons nous‑mêmes et nous ne leur donnons pas les clés de chiffrement : Apple les conserve dans ses propres centres de données. Vous pouvez donc sauvegarder, synchroniser et partager vos données iCloud en toute sécurité. Le Trousseau iCloud stocke vos mots de passe et les données de vos cartes bancaires de telle sorte qu’Apple ne puisse ni les lire, ni y accéder.

Avec iOS 11 et macOS High Sierra, le chiffrement de bout en bout sur iCloud synchronise certains types de données personnelles, comme vos données Siri, sur tous vos appareils. Ainsi, Apple ne peut ni les lire, ni y accéder.

En savoir plus sur iCloud et la sécurité

CarPlay

Toutes ces rigoureuses mesures de confidentialité intégrées à votre iPhone et à vos apps sont également valables pour CarPlay. Seules sont exploitées les informations essentielles à une utilisation satisfaisante de CarPlay. Par exemple, les données telles que la géolocalisation de votre voiture peuvent être utilisées pour aider votre iPhone à vous soumettre des résultats plus précis dans Plans.

La confidentialité dans l’enseignement

Nous avons mis au point des fonctionnalités et des services de confidentialité qui sont conçus spécifiquement pour l’éducation, notamment Apple School Manager, iTunes U et les identifiants Apple gérés. Nous ne vendons jamais les informations concernant vos élèves, et ne les partageons en aucun cas avec des tiers à des fins marketing ou publicitaires. Nous ne recueillons, n’utilisons, ni ne divulguons aucune information concernant les élèves, sauf pour proposer des services éducatifs adaptés. Et jamais nous ne suivons d’élèves ni n’élaborons de profils à partir du contenu de leurs e‑mails ou de leur navigation sur le Web. Avec les identifiants Apple gérés, les informations concernant les élèves sont uniquement sous le contrôle de l’établissement scolaire. Chaque établissement peut acheter des apps et les installer sur l’iPad d’un élève sans utiliser d’identifiant iTunes.

Apple est par ailleurs signataire du Student Privacy Pledge, qui nous engage à protéger les informations qu’élèves, parents et professeurs échangent dans les établissements.

Lire le Student Privacy Pledge

En savoir plus sur iTunes U et la confidentialité

En savoir plus sur les données et la confidentialité pour les établissements scolaires

Une expérience plus personnelle. Tout en gardant le contrôle sur ce que vous partagez.

Il nous arrive d’utiliser vos données pour vous offrir une expérience plus personnalisée. Nous sommes toujours très clairs sur les informations que nous recueillons et nous vous donnons les moyens d’affiner ces réglages à votre guise.

Photos

La fonctionnalité Souvenirs de l’app Photos utilise un système intelligent intégré à l’appareil pour scanner vos photos et les classer selon les visages et les endroits qui s’y trouvent représentés. Lorsque la Photothèque iCloud est activée, ces données photographiques sont partagées entre vos différents appareils.

Dans iOS 11, les apps peuvent demander d’accéder à une photo spécifique au lieu de toutes vos photos. Et les apps ayant simplement besoin de placer une photo dans votre photothèque Photos ont la possibilité de demander uniquement cet accès-là. Si nécessaire, les apps peuvent toujours demander un accès général à vos photos.

Siri et Dictée

Plus vous utilisez Siri et la fonction Dictée, mieux ils vous connaissent et plus ils s’améliorent. Pour les aider à reconnaître votre prononciation et à vous fournir des réponses mieux adaptées, certaines données comme votre nom, vos contacts, la musique que vous écoutez et vos recherches sont envoyées vers les serveurs Apple à l’aide de protocoles chiffrés. Siri et la fonction Dictée n’associent pas ces informations à votre identifiant Apple, mais à votre appareil via un identifiant aléatoire. L’Apple Watch utilise l’identifiant Siri de votre iPhone. Vous pouvez réinitialiser cet identifiant à tout moment en désactivant Siri et la fonction Dictée, puis en les réactivant, afin de repartir à zéro. Chaque fois que vous faites cela, Apple supprime les données d’utilisateur associées à votre identifiant Siri, et le processus d’apprentissage recommence.

Nous faisons en sorte de conserver vos informations à l’endroit qui nous semble le plus approprié sur votre appareil et de vous proposer plusieurs options pour contrôler la façon dont elles sont partagées. Par exemple, quand vous utilisez Siri pour chercher une photo selon l’endroit où elle a été prise ou via le nom de l’album, nous n’avons pas besoin d’envoyer la photo à un serveur pour obtenir une réponse. Les noms des albums sont communiqués à Siri, mais uniquement pour vous proposer des résultats plus pertinents. Les fonctionnalités clavier QuickType sont rendues possibles par un processus de langage de réseau neuronal développé par Apple, exécuté directement sur votre appareil. Les apps peuvent utiliser Siri pour répondre à vos demandes ou envoyer du contenu audio à Apple, qui le retranscrira en texte. Mais seulement si vous avez donné votre accord au préalable.

Si le service de localisation est activé, la position de votre appareil au moment de votre requête sera envoyée à Apple pour améliorer la précision des réponses de Siri à vos demandes. Vous pouvez désactiver le service de localisation pour Siri et la fonction Dictée dans les réglages de confidentialité.

Vous pouvez aussi bénéficier de suggestions utiles avant même d’en faire la demande, à partir des éléments que vous utilisez fréquemment et des moments où vous avez tendance à les utiliser. Ces prédictions sont conservées sur votre appareil et non sur iCloud, si bien que les informations concernées sont protégées par tous les dispositifs intégrés.

Toutefois, certaines fonctionnalités nécessitent bel et bien une intervention en temps réel de la part des serveurs Apple. Par exemple, l’adresse d’un rendez‑vous et votre position sont envoyées à Apple afin que nous puissions vous fournir des indications précises sur l’heure de départ (en tenant compte de la circulation ou des horaires des transports en commun). L’envoi à Apple d’informations telles que la géolocalisation d’un utilisateur nous permet de lui faire des suggestions adaptées et de proposer des actualités et des résultats de recherche pertinents. Lorsque des informations sont envoyées à un serveur, nous protégeons votre vie privée en utilisant un système d’identifiants anonymes renouvelés automatiquement afin que les recherches et les localisations ne puissent jamais remonter jusqu’à vous personnellement. Et vous pouvez à tout moment choisir de désactiver le service de localisation, nos fonctionnalités proactives ou l’utilisation que font ces dernières de votre position géographique.

Siri pour macOS intègre les mêmes fonctionnalités de confidentialité que Siri pour iOS.

Forme et santé sur HealthKit

Les fonctions Améliorer Santé et Activité et Améliorer le mode Fauteuil envoient certaines données de vos iPhone et Apple Watch à Apple afin de permettre l’amélioration des fonctionnalités de forme et santé. Cela comprend les données affichées dans les apps Santé et Activité, la mesure de vos mouvements, les autres apps de fitness installées, la géolocalisation approximative et la durée pendant laquelle vous avez utilisé votre Apple Watch. Ces données ne sont pas exploitées à d’autres fins et n’incluent aucune information susceptible de vous identifier personnellement.

Apple Music

Pour que les fonctionnalités telles que Radio, Pour vous et Connect reflètent fidèlement vos goûts musicaux, nous recueillons certaines informations sur votre activité au sein de l’app. Tout est décrit en détail au moment de la configuration dans la rubrique « Apple Music et la confidentialité ». Les morceaux que vous écoutez en streaming ne peuvent être utilisés par aucun autre service pour vous adresser des annonces publicitaires. Et si vous ne souhaitez pas conserver votre collection musicale sur nos serveurs, vous pouvez désactiver la Bibliothèque musicale iCloud. iOS vous donne le contrôle des apps autorisées à accéder à votre compte Apple Music et les données qui y sont associées.

Dans Apple Music, la fonctionnalité Amis vous permet de partager vos titres préférés et de choisir les amis qui pourront voir la musique figurant sur votre profil.

Plans

Vous n’avez pas besoin de vous identifier pour utiliser Plans. Les fonctionnalités personnalisées, comme le fait de vous dire qu’il est temps de vous mettre en route pour être à l’heure à votre prochain rendez‑vous, sont créées au moyen des données se trouvant sur votre appareil. Les données recueillies par l’app Plans quand vous l’utilisez (notamment les termes de recherche, le guidage et les informations sur la circulation) sont associées à des identifiants aléatoires pour qu’on ne puisse pas les rattacher à votre identifiant Apple. Ces identifiants se réactualisent quand vous utilisez l’app, afin de vous garantir la meilleure expérience possible et d’améliorer Plans.

Les extensions pour Plans qui sont utilisées par les apps de demande de VTC et de réservation de tables au restaurant sont alimentées par leur propre « sandbox » et partagent les permissions avec leurs apps mères. Pour les apps de réservation de VTC, Plans partage uniquement votre point de départ et votre destination avec l’extension.

Suggestions Siri et Spotlight

Lorsque vous faites une recherche avec Siri sur iOS ou Spotlight sur macOS, des informations contextuelles comme votre géolocalisation sont utilisées pour vous fournir les résultats les plus pertinents. Nous n’associons jamais d’identifiant personnel permanent à vos recherches en vue d’établir votre profil. Nous préférons associer votre géolocalisation à un identifiant aléatoire qui se réactualise toutes les 15 minutes. Vous pouvez très bien ignorer les suggestions et continuer à utiliser Siri ou Spotlight uniquement pour les recherches locales sur votre appareil. Vous pouvez aussi désactiver à tout moment l’utilisation du service de localisation pour Siri ou Spotlight. Dans ce cas, Siri ou Spotlight utilisera votre adresse IP pour déterminer votre position approximative et vous proposer des réponses pertinentes. Nous mettons également en place des restrictions auprès de nos partenaires afin qu’ils ne puissent pas créer d’historique à long terme de vos recherches, ni associer celles‑ci à votre identité ou à votre appareil.

Nous avons intégré à iOS la prise en charge des liens profonds. Quand vous touchez un lien, il s’ouvre directement dans l’app correspondante si celle‑ci a été installée (et qu’elle prend en charge les liens profonds). Ce mécanisme n’est pas associé à votre identifiant Apple, et Apple ne sait pas quels liens vous activez.

Publicité

Les publicités émises par la plateforme publicitaire d’Apple peuvent apparaître sur l’App Store. Sur l’App Store, les pubs sont identifiables. Ainsi, vous pouvez toucher l’une d’elles et comprendre pour quelle raison elle est apparue. Dans Réglages, vous voyez également quelles sont les données utilisées pour déterminer quelles pubs peuvent vous être présentées.

Les pubs de l’App Store n’ont pas accès aux données d’utilisateur provenant d’autres services Apple comme Apple Pay, Plans, Siri, iMessage et iCloud. Elles n’utilisent pas non plus de données provenant d’appareils utilisateur par le biais de services et de fonctions tels que Santé, HomeKit, votre messagerie, vos contacts et votre historique d’appels. Sur l’App Store, votre historique de recherche et de téléchargement peut être utilisé pour vous présenter des pubs pertinentes.

Nous fournissons aux développeurs de puissants outils pour protéger vos données.

Les développeurs peuvent utiliser nos API Touch ID et Face ID, le chiffrement 256 bits et l’App Transport Security pour créer des apps sécurisées. Nous exigeons également qu’ils vous demandent votre autorisation et vous fournissent une explication lorsqu’ils souhaitent accéder à des données personnelles comme vos photos ou vos contacts. Et toutes les apps sont placées dans un environ­nement sûr, appelé « sandbox », pour protéger vos données le plus efficacement possible.

Apps

Nous exigeons de tous les développeurs d’apps de l’App Store qu’ils se conforment à des règles très strictes destinées à protéger la vie privée et la sécurité de nos utilisateurs. Dès que nous apprenons qu’une app enfreint ces règles, le développeur reçoit pour consigne de corriger immédiatement le problème, sans quoi son app sera retirée de l’App Store. Avant d’être ajoutée à l’App Store, chaque app est soumise à un processus d’évaluation, afin que nous puissions nous assurer qu’elle est conforme à la description qu’en a faite son développeur. Une fois installée sur votre appareil, une app est tenue de vous demander votre autorisation au moment d’accéder pour la première fois à certaines informations comme votre localisation ou vos photos. Vous avez la possibilité de modifier à tout moment les autorisations que vous avez accordées. Et avec iOS 11, vous pouvez choisir de faire connaître votre position à une app uniquement lorsque vous l’utilisez.

Enfin, nous veillons à ce que les apps ne puissent pas accéder à certains types d’informations sur vos appareils, et qu’aucune app ne puisse vous demander un accès complet à toutes vos données. Nous avons été les premiers à offrir un tel niveau de sécurité, et nous continuerons à intégrer à nos plateformes de solides dispositifs de sûreté.

DeviceCheck

À chaque nouvelle version d’iOS, nous réduisons le nombre de données auxquelles les apps peuvent tenter d’accéder en arrière-plan dans l’intention de suivre votre activité. Toujours est-il que les apps ont parfois besoin d’informations, pour savoir par exemple si votre appareil a déjà utilisé leurs services ou si vous avez déjà fait des essais gratuits. Afin de continuer à protéger votre vie privée tout en mettant à la disposition des développeurs les informations dont ils ont besoin, nous avons intégré DeviceCheck à iOS 11. DeviceCheck permet à chaque app de stocker deux drapeaux vrai/faux pour un appareil. L’intention de ces drapeaux est définie par le développeur et n’est pas connue d’Apple.

HomeKit

Les apps prises en charge par HomeKit sont régies par nos directives aux développeurs et doivent uniquement utiliser les données pour la configuration d’une résidence ou des services automatisés. Apple ignore quels sont les appareils que vous contrôlez via HomeKit et ne sait pas quand ni comment vous les contrôlez. Siri se contente d’associer vos appareils compatibles avec HomeKit à votre identifiant Siri anonyme, et non à vous personnellement. Les données relatives à votre maison sont chiffrées et stockées dans le trousseau de votre appareil. Elles sont aussi chiffrées lors de l’acheminement entre votre appareil Apple et les accessoires que vous contrôlez à votre domicile. Et lorsque vous contrôlez ces accessoires à distance, les données sont chiffrées au moment de leur envoi. Apple ne sait donc pas quels appareils vous contrôlez, ni l’usage que vous en faites.

Lorsque les apps effectuent des actions automatiques en fonction de votre localisation, comme allumer les lumières de la maison, ces actions sont initiées par HomeKit, ce qui permet de dissimuler votre position à l’app. Et vous pouvez bien entendu désactiver à tout moment l’utilisation de votre localisation.

Apprentissage automatique

Apple exploite les technologies d’apprentissage automatique pour vous offrir une meilleure expérience et mieux protéger votre vie privée. Nous les avons notamment utilisées pour développer la reconnaissance d’images et de scènes dans Photos, et le texte prédictif pour les claviers. Aujourd’hui, nous offrons aux développeurs la possibilité d’utiliser nos frameworks pour créer des expériences hors pair dans les apps, sans que vos données ne quittent votre appareil. Les apps peuvent donc analyser les sentiments d’un utilisateur, classer des scènes, traduire du texte, reconnaître une écriture manuscrite, prédire du texte ou encore attribuer des tags à une musique sans exposer vos données confidentielles.

ResearchKit et CareKit

ResearchKit et CareKit sont deux canevas logiciels open source conçus pour exploiter les capacités de l’iPhone. Avec ResearchKit, les développeurs peuvent créer des apps permettant aux chercheurs de recueillir des données médicales fiables. CareKit, lui, permet le développement d’apps qui aident chacun d’entre nous à agir sur son propre bien‑être.

Avec ResearchKit, vous choisissez les études auxquelles vous souhaitez participer et vous décidez des informations que vous acceptez de fournir aux différentes apps. Celles qui utilisent ResearchKit ou CareKit ne peuvent d’ailleurs obtenir de données pertinentes de l’app Santé qu’avec votre accord. Toute app développée avec ResearchKit et utilisée pour des recherches de santé sur des sujets humains doit obtenir le consentement des participants et fournir des informations sur le droit au respect de la vie privée, ainsi que sur le partage et la gestion des données. Ces apps doivent également recevoir l’agrément d’un comité d’éthique indépendant pour que l’étude puisse commencer.

Pour certaines études ResearchKit, Apple figure parmi les chercheurs. Cela nous permet de recevoir les données des participants ayant accepté de les partager et de continuer à innover pour aider chaque individu à mieux gérer sa santé grâce à la technologie. Nous faisons cela avec le soutien d’une vaste communauté de chercheurs.

En savoir plus sur ResearchKit et CareKit

HealthKit

HealthKit permet aux développeurs de créer des apps de forme et santé qui échangent leurs données entre elles, ainsi qu’avec l’app Santé. En tant qu’utilisateur, c’est vous qui contrôlez quels éléments de vos données HealthKit sont partagés, et avec quelles apps. Les apps qui fonctionnent avec HealthKit n’ont pas le droit, d’après nos directives aux développeurs, d’utiliser ni de fournir des données HealthKit à des tiers à des fins publicitaires ou à d’autres fins d’exploration de données (« data mining »). Les apps ne peuvent partager des données que dans le but d’améliorer votre propre santé ou plus généralement la recherche médicale, et ce, uniquement avec votre consentement. Nous exigeons également que les apps qui fonctionnent avec HealthKit vous présentent clairement leur politique de confidentialité.

CloudKit

CloudKit vous aide à actualiser vos préférences, vos réglages et les données de vos apps sur tous vos appareils. Les développeurs exploitent CloudKit pour qu’il vous soit plus facile d’utiliser leurs apps et que vous n’ayez pas à vous connecter sur chaque appareil séparément. Par défaut, les développeurs n’ont pas accès à votre identifiant Apple, mais seulement à un identifiant unique. Si vous leur donnez votre autorisation, ils pourront cependant utiliser votre e-mail afin que l’on puisse vous trouver dans leur app. Vous contrôlez ces autorisations et pouvez les activer ou les désactiver à tout moment. Vos données ne sont en aucun cas partagées avec les développeurs, à moins que vous ne choisissiez de les partager ou de les rendre publiques.

Découvrez d’autres informations sur la confidentialité et la sécurité.