Apple et l’environnement

Progrès en matière d’environnement

Depuis plus de 20 ans, Apple s’efforce de réduire l’impact de l’entreprise et de ses produits sur l’environnement.

Le centre de données d’Apple, économe en énergie et en matériaux, situé à Maiden, en Caroline du Nord.

Un approvisionnement en énergie reposant sur des sources entièrement renouvelables.

Nous sommes actuellement en voie d’atteindre un objectif ambitieux : alimenter toutes les installations d’Apple uniquement avec de l’énergie provenant de sources renouvelables – solaire, éolienne, hydraulique et géothermique. Nous y sommes déjà parvenus dans tous les centres de données qui fournissent à nos clients des services en ligne, y compris aux installations de Maiden, en Caroline du Nord. Nous avons également atteint notre objectif aux installations d’Austin, de Cork et de Munich, et au campus d’Apple à Cupertino.

Dans l’ensemble des installations d’Apple partout dans le monde, nous avons atteint le seuil des 75 pour cent, une hausse de 114 pour cent par rapport à 2010. Pour atteindre 100 pour cent à l’échelle de la planète, nous construisons de nouveaux édifices à haut rendement énergétique et nous rénovons les bâtiments existants. Nous installons également nos propres sources d’énergie renouvelable sur place, y compris des centrales photovoltaïques et des installations de piles à combustible. Et pour le reste de nos besoins en énergie, nous établissons autant de contrats à long terme que possible avec des fournisseurs. En savoir plus sur Apple et l’énergie renouvelable

2012

  • Apple dévoile un iMac repensé qui, comparativement aux générations précédentes, utilise 68 pour cent moins de matériaux et génère 67 pour cent moins d’émissions de carbone. Son support d’aluminium est fait à 30 pour cent de matériaux recyclés.

  • Apple lance une pile à combustible alimentée par biogaz et installe un système de panneaux solaires sur les toits de son siège social, à Cupertino. Toujours au siège social, la consommation d’énergie est réduite de plus de 30 pour cent alors qu’en parallèle, le taux d’occupation des bureaux d’Apple connaît une hausse supérieure à 12 pour cent.

  • Apple présente une version repensée de la borne AirPort Express. Son boîtier contient des biopolymères à base de colza de qualité industrielle et du plastique PC-ABS recyclé postconsommation.

  • Les installations d’Apple à Austin, Elk Grove, Cork et Munich parviennent à un approvisionnement en énergie reposant uniquement sur des sources renouvelables. C’est également le cas de plusieurs installations en Australie, du campus d’Apple à Cupertino et des centres de données de Newark, Maiden et Prineville. Dans l’ensemble des installations d’Apple partout dans le monde, 75 pour cent de toute l’énergie consommée provient de sources renouvelables, une hausse de 114 pour cent par rapport à 2010.

  • Au centre de données de Maiden, en Caroline du Nord, Apple termine et met en marche la plus vaste centrale photovoltaïque privée et la plus importante installation de piles à combustible indépendante des États-Unis.

2011

  • Apple met en service son centre de données de Maiden, en Caroline du Nord, et elle obtient la très convoitée certification LEED Platine du U.S. Green Building Council.

  • Apple lance de nouvelles cartes iTunes entièrement composées de papier recyclé.

  • Apple lance le Mac App Store dans 123 pays, permettant aux consommateurs d’accéder en un clic à des logiciels pour Mac, y compris OS X Lion. Le téléchargement numérique réduit considérablement l’impact environnemental associé à la distribution des logiciels, en en éliminant l’emballage et le transport. De plus, Apple élimine les DVD de restauration des coffrets de ses produits Mac.

  • Apple lance iPad 2. Il est doté de la puce-système A5 bicœur, à la fois puissante et écoénergétique. iPad 2 est jusqu’à deux fois plus rapide que le modèle original, mais il continue à offrir jusqu’à 10 heures d’autonomie*. Son boîtier est 33 pour cent plus mince et jusqu’à 15 pour cent plus léger que celui du premier iPad.

  • Tous les produits Apple surpassent les normes très strictes ENERGY STAR en matière d’efficacité énergétique. Ils offrent tous un rendement énergétique au moins deux fois supérieur à ce qu’imposent les normes ENERGY STAR, et Mac mini est jusqu’à six fois plus écoénergétique.

    *L’autonomie de la batterie varie en fonction de l’utilisation et des réglages. Pour en savoir plus, consultez le www.apple.com/ca/fr/batteries.

2010

  • Tous les écrans d’Apple utilisent une technologie de rétroéclairage par DÉL sans mercure et sont pourvus de verre sans arsenic.

  • Apple lance le chargeur de piles Apple. L’utilisation de piles rechargeables au lieu de piles alcalines jetables se traduit par une réduction des déchets de l’ordre de 78 pour cent et une diminution de l’empreinte écologique de l’ordre de 63 pour cent sur une période de quatre ans*.

    *Fondé sur la durée de vie moyenne d’une pile alcaline utilisée dans un clavier sans fil Apple, la Magic Mouse ou le Magic Trackpad durant une période de quatre ans.

  • Apple présente le nouveau Mac mini, l’ordinateur de bureau le plus écoénergétique au monde. Il peut fonctionner en utilisant seulement 10 watts d’électricité – soit moins que l’énergie nécessaire pour alimenter une ampoule fluocompacte écoénergétique.

  • Les installations d’Apple de Cork, en Irlande, d’Austin, au Texas, et de Sacramento, en Californie, se convertissent à l’utilisation d’énergie provenant de sources entièrement renouvelables.

  • Partout dans le monde, tous les iPod, iPhone et iPad sont vendus avec des câbles sans PVC. Les ordinateurs portables, Apple TV, Mac mini, iMac et le moniteur LED Cinema Display sont vendus avec des câbles sans PVC aux États-Unis et dans les autres pays où les certifications sont accordées.

2009

  • Apple dévoile une analyse complète du cycle de vie des émissions de gaz à effet de serre, établissant une nouvelle norme en matière de transparence environnementale. Alors que d’autres sociétés ne font état que d’une fraction de leurs émissions, Apple est la seule de son secteur à dévoiler l’empreinte écologique de chacun de ses produits.

  • Les nouveaux Mac mini, iMac et Mac Pro répondent aux exigences du programme ENERGY STAR 5.0.

  • Tous les produits sont exempts d’ignifugeants bromurés. Ils sont dotés d’écrans rétroéclairés par DÉL sans mercure et de verre sans arsenic.

  • Apple lance une nouvelle batterie intégrée pour MacBook Pro qui dure presque trois fois plus longtemps qu’une batterie d’ordinateur portable typique.

  • Apple atteint un taux de recyclage de 66,4 pour cent (pourcentage du poids des produits vendus en 2003).

2008

  • Apple présente les MacBook et MacBook Pro dotés d’un boîtier unibody fait d’aluminium et de verre recyclables, d’un écran exempt d’arsenic et de mercure, ainsi que de composants internes sans ignifugeants bromurés ni PVC.

  • MacBook Air est le premier Mac à utiliser un écran pourvu d’une technologie de rétroéclairage par DÉL sans mercure et de verre sans arsenic.

  • Le boîtier, les écouteurs et le câble USB d’iPhone 3G sont exempts de PVC; ses circuits imprimés ne contiennent aucun ignifugeant bromuré; et son écran est exempt de mercure et d’arsenic.

  • Apple atteint un taux de recyclage de 41,9 pour cent (pourcentage du poids des produits vendus en 2002).

2007

  • Les premières cartes de circuit imprimé sans brome font leur apparition.

  • Le premier MacBook Pro à écran rétroéclairé par DÉL sans mercure est annoncé.

  • Apple étend son programme de transport pour employés afin d’inclure des autocars roulant au biodiesel.

2006

  • Apple devient le premier fabricant d’ordinateurs à remplacer tous ses écrans à tube (CRT) par des écrans ACL, plus efficaces en matière d’énergie et de matériel.

2005

2004

  • L’étude sur les gaines de câbles et les circuits imprimés sans ignifugeants bromurés ni polychlorure de vinyle est lancée.

  • Les substances réglementées par la directive européenne RoHS relative à la limitation de certaines substances dangereuses sont éliminées progressivement.

2003

  • Apple lance une enquête auprès de ses fournisseurs concernant les substances utilisées.

2002

  • Des programmes de reprise des produits sont mis en place aux États-Unis et au Japon.

  • La liste Apple des substances réglementées à l’échelle internationale est mise en œuvre.

  • Apple souscrit au code de conduite européen relatif à l’alimentation électrique, créé en vue d’inciter les fabricants à concevoir des blocs d’alimentation à faible consommation d’énergie en mode éteint.

  • Apple devient un membre fondateur du programme américain FEMP (Federal Energy Management Program), qui présente des normes de réduction de l’énergie consommée par les ordinateurs en mode éteint.

2001

  • Tous les ordinateurs et moniteurs Apple sont conformes aux exigences ENERGY STAR applicables.

  • Apple entreprend l’élimination progressive volontaire du TBBA (tétrabromobisphénol A) de toutes les pièces en plastique de plus de 25 grammes.

  • Pour ses installations d’Austin, Apple commence à acheter uniquement de l’électricité issue de sources renouvelables en participant au programme « Green Choice ».

2000

  • Partout dans le monde, les usines d’Apple obtiennent la certification ISO 14001, ce qui prouve qu’Apple utilise un système de gestion environnementale structuré pour administrer l’impact écologique de ses activités.

1999

  • Les premières fiches de spécifications environnementales des produits Apple (APES) sont publiées.

  • L’usage du plomb et du cadmium est restreint dans les câbles.

1997

  • Les premiers produits Apple font l’objet de tests de conformité à la norme TCO (confédération suédoise des employés professionnels).

1996

  • Le premier site de fabrication d’Apple à Sacramento, en Californie reçoit la certification ISO 14001.

1995

  • Le PVC est éliminé progressivement des emballages.

1994

  • En Allemagne, le premier programme de reprise volontaire des produits Apple voit le jour, puis s’étend graduellement à d’autres pays.

  • Les piles au nickel-cadmium sont éliminées progressivement.

1992

  • Apple devient un membre fondateur du programme ENERGY STAR de l’EPA, mis sur pied afin de reconnaître et de promouvoir les ordinateurs et les moniteurs écoénergétiques.

  • Les CFC (chlorofluorocarbones) sont éliminés progressivement des procédés de fabrication d’Apple, conformément au protocole de Montréal relatif aux substances appauvrissant la couche d’ozone.

1991

  • L’élimination progressive des piles au plomb débute, avant la directive européenne de 1996 sur les piles.

1990

  • La politique environnementale d’Apple est publiée et mise en œuvre.