Foire aux questions Plus de réponses à vos questions sur Apple
et l’environnement.

1. Qui dirige les efforts environnementaux chez Apple?

En juin 2013, le chef de la direction d’Apple, Tim Cook, a nommé Lisa P. Jackson au poste de vice-présidente du service Environmental Initiatives. Ce service collabore avec des équipes à l’échelle de l’entreprise pour mettre au point des stratégies, mobiliser les intervenants et communiquer les progrès d’Apple quant à son engagement à l’égard des changements climatiques, des matériaux écologiques dans le contexte de la sûreté des produits, et de l’utilisation efficiente des ressources.

Le conseil d’administration d’Apple chapeaute le travail du chef de la direction et des autres membres de la haute direction pour veiller à l’exploitation éthique et compétente de l’entreprise au quotidien et s’assurer que les intérêts à long terme des actionnaires sont respectés. Mme Jackson, qui est maintenant vice-présidente du service Environment, Policy and Social Initiatives, relève du chef de la direction. Notre démarche intégrée fait en sorte que les décisions relatives aux questions socio-environnementales sont étudiées dans les plus hautes sphères de l’entreprise. Les membres de la haute direction examinent chaque nouveau produit au cours de sa mise au point, en portant une attention particulière au choix des matériaux, à la conception, à la chaîne logistique, à l’emballage et à l’efficacité énergétique des produits.

2. Comment Apple évalue-t-elle les émissions de gaz à effet de serre associées au cycle de vie de ses produits?

Nous analysons le cycle de vie de nos produits en cinq étapes :

  1. Pour modéliser la phase de fabrication d’un produit, nous tenons compte des mesures propres à chacune de ses pièces ainsi que des données sur leur fabrication. Les mesures nous aident à déterminer précisément la taille et le poids des composants et des matériaux du produit, tandis que les données relatives aux processus d’usinage et aux pertes en cours de production nous permettent d’évaluer l’incidence de la fabrication. L’analyse du cycle de vie tient compte des accessoires et de l’emballage, ainsi que des réductions d’émissions réalisées grâce au programme d’énergie propre d’Apple. Lors du calcul de l’empreinte écologique d’Apple, nous incluons aussi les produits réparés et remplacés via AppleCare.
  2. Pour modéliser la consommation énergétique par l’utilisateur, nous mesurons l’énergie utilisée par un appareil tandis qu’il exécute un scénario simulant l’activité humaine. Nous définissons les habitudes d’utilisation quotidiennes spécifiques à chaque produit en combinant des données modélisées à des données recueillies auprès des clients. Aux fins de l’évaluation, la durée d’utilisation, qui ne tient compte que du propriétaire d’origine, est estimée à quatre ans pour un appareil macOS ou tvOS et à trois ans pour un appareil iOS ou watchOS. La plupart des produits Apple durent beaucoup plus longtemps et sont souvent donnés ou revendus, ou retournés à Apple par le propriétaire d’origine. Pour en savoir plus sur la consommation énergétique de nos produits, consultez nos fiches d’impact environnemental.
  3. Pour modéliser le transport, nous analysons des données relatives à l’expédition de produits individuels et en lots par voie terrestre, maritime et aérienne. Nous tenons compte du transport des matériaux entre les usines de fabrication ainsi que du transport des produits des usines de fabrication aux centres de distribution régionaux, des centres de distribution régionaux aux clients, et des clients aux installations de recyclage.
  4. Pour modéliser la fin du cycle de vie, nous exploitons les données sur la composition matérielle de nos produits et estimons la proportion de chacun d’eux qui est recyclée ou mise au rebut. Pour les produits recyclés, nous tenons compte du traitement initial effectué par le fournisseur pour préparer le produit en vue d’en extraire les composantes électroniques, le métal, le plastique et le verre. Les phases subséquentes du processus de recyclage ne sont pas prises en compte, puisqu’elles sont considérées comme des étapes de production, et non de traitement de fin de vie. Pour les produits mis au rebut, nous compilons les informations sur les émissions associées à l’enfouissement ou à l’incinération de chaque type de matériau.
  5. Une fois que nous avons réuni les données sur la fabrication, l’utilisation, le transport et la fin de vie, nous les combinons à des données précises sur les émissions de gaz à effet de serre. Ces dernières sont basées sur un agrégat de données d’Apple et de moyennes de l’industrie portant sur la production des matériaux, les procédés de fabrication, la production électrique et le transport. L’énergie renouvelable qu’utilisent les fournisseurs de notre chaîne logistique, de leur propre initiative ou par l’entremise du programme d’énergie propre d’Apple, est aussi prise en compte dans l’analyse du cycle de vie. En combinant l’information spécifique aux produits et les données sur les émissions calculées par l’analyse du cycle de vie, nous sommes en mesure de compiler des résultats détaillés sur les émissions de gaz à effet de serre liées à chaque produit. La qualité et l’exactitude de nos données et de nos modélisations sont vérifiées par le Fraunhofer Institute, en Allemagne.

La modélisation des émissions de carbone comporte une part inhérente d’incertitude, notamment en raison du manque de données. Pour les composants qui produisent les émissions les plus élevées, Apple tente de pallier ce problème en créant des modèles détaillés fondés sur ses propres processus et paramètres. Pour les autres sources d’émissions, nous avons recours aux données moyennes de l’industrie et à des hypothèses.

La méthode d’analyse du cycle de vie utilisée par Apple est expliquée en détail dans un document présenté lors de la conférence CARE Innovation 2018 à Vienne.

3. Apple fait-elle un rapport de données environnementales spécifiques à chaque pays?

Oui. Notre Rapport d’avancement sur la responsabilité environnementale 2020 (PDF, en anglais) segmente nos émissions de catégorie 1 et 2 ainsi que notre consommation de gaz naturel et d’électricité en fonction de certaines régions géographiques. Il fournit également des renseignements sur la consommation énergétique de nos centres de données.

4. Est-ce que les données sur les répercussions environnementales des activités d’Apple sont vérifiées par une tierce partie?

Oui. Un vérificateur indépendant examine nos émissions de gaz à effet de serre de catégorie 1, 2 et 3 ainsi que l’impact écologique (consommation d’énergie et de papier, déchets, eau) de nos centres de données, bureaux et magasins du monde entier. Ces données ont été validées par Apex Companies (Apex), qui nous a remis un « avis d’assurance raisonnable », l’un des niveaux de vérification les plus élevés dans l’industrie. Consultez l’avis d’assurance sur les données d’impact environnemental générales (PDF, en anglais). Apex nous a aussi remis un « avis d’assurance limitée » en ce qui a trait à la production d’énergie renouvelable de catégorie 3 et aux émissions de carbone évitées dans le cadre de notre programme d’énergie propre. Consultez l’avis d’assurance sur les données liées au programme d’énergie propre (PDF, en anglais).

La qualité et l’exactitude des estimations d’émissions de gaz à effet de serre de catégorie 3 associées à nos produits, calculées en fonction de l’analyse de leur cycle de vie, sont validées par le Fraunhofer Institute, en Allemagne, conformément aux normes internationales de gestion environnementale ISO 14000 : ISO 14040 et 14044. Consultez la déclaration du Fraunhofer Institute (PDF, en anglais).

5. Est-ce qu’Apple dispose d’une politique sur l’environnement, la santé et la sécurité?

Oui. Apple s’engage à protéger l’environnement, ainsi que la santé et la sécurité de ses employés, de ses clients et des collectivités au sein desquelles se déroulent ses activités. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez la Déclaration d’Apple en matière d’environnement, de santé et de sécurité (PDF, en anglais).

6. Est-ce qu’Apple restreint l’utilisation de substances dangereuses pour la santé et l’environnement?

Oui. Notre liste des substances réglementées détaille une vaste gamme de substances dont Apple interdit ou restreint l’utilisation dans ses produits, emballages et procédés de fabrication. Tous les produits Apple se conforment à la directive européenne RoHS (Restriction of Hazardous Substances), qui restreint l’utilisation du plomb et d’autres substances. Apple considère qu’un matériau est conforme à la directive RoHS s’il respecte la directive 2011/65/EU de l’Union européenne et ses amendements, y compris les exemptions touchant l’utilisation du plomb. Dans la mesure du possible, Apple cherche à éliminer graduellement l’utilisation des substances exemptées. Les précautions rigoureuses prises par Apple en ce sens font en sorte que la plupart de nos restrictions dépassent les exigences réglementaires. Consultez la liste des substances réglementées (PDF, en anglais) d’Apple pour en savoir plus sur nos efforts visant à réduire et à éliminer l’utilisation des substances dangereuses.

De plus, tous les produits Apple respectent les exigences de la circulaire no 30/2011/TT-BCT du Vietnam, qui réglemente la présence de plomb et d’autres substances dans les produits électroniques.

7. Est-ce qu’Apple restreint l’utilisation des ignifugeants bromés (RFB) et du polychlorure de vinyle (PVC) dans ses produits?

Oui. Apple considère qu’un produit est exempt d’ignifugeants bromés et de PVC s’il contient moins de 900 parties par million (ppm) de brome et de chlore. Apple fait figure de pionnière en matière d’élimination de ces substances, et cette limite de 900 ppm représente maintenant la norme dans le secteur de l’électronique. Si nos produits contenaient des ignifugeants bromés ou du PVC, le brome ou le chlore devraient s’y retrouver dans une concentration beaucoup plus élevée que 900 ppm pour être effectifs.

L’élimination progressive des ignifugeants bromés et du PVC touche tous les nouveaux produits Apple fabriqués depuis 2009, tous les produits fabriqués par Beats depuis 2016 et tous les moniteurs de sommeil Beddit fabriqués depuis la fin de 2018. Bien que cette transition concerne la grande majorité des produits et des composants, il se peut que les produits Apple de générations précédentes ne soient pas totalement exempts d’ignifugeants bromés et de PVC. Ces produits ainsi que leurs accessoires et pièces de remplacement répondent néanmoins aux exigences réglementaires.

Les cordons d’alimentation utilisés en Thaïlande, en Inde et en Corée du Sud contiennent du PVC en raison d’exigences propres à ces pays. Nous poursuivons néanmoins nos efforts pour faire approuver nos solutions de remplacement au PVC.

8. En quoi consiste la directive REACH, et comment Apple s’y conforme-t-elle?

La directive européenne REACH (Registration, Evaluation, Authorisation and Restriction of Chemicals Regulation EC 1907/2006, ou enregistrement, évaluation et autorisation des substances chimiques, et restrictions applicables à ces substances) est un ensemble de dispositions portant sur l’utilisation sécuritaire de certains produits chimiques. Publiée par l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA), la liste des substances devant être enregistrées met l’accent sur une série de substances extrêmement préoccupantes (SVHC). Les fabricants dont les produits comportent plus de 0,1 % (en poids) de ces substances doivent le divulguer aux consommateurs.

Selon la version actuelle de la liste des substances devant être enregistrées, certains produits Apple dépassent cette limite de substances SVHC imposant la divulgation :

SVHC
Application
Produits

1,3-propanesultone

Batteries au lithium-ion

iPhone, iPad, MacBook, Apple Watch, AirPods, écouteurs et haut-parleurs sans fil Beats, iPod, Magic Mouse, Magic Trackpad, Magic Keyboard, Smart Battery Case pour iPhone, Apple Pencil

1,2-dimethoxyethane

Piles boutons

Apple Remote, iMac, Mac Pro, Mac mini

Oxyde de zirconium, de plomb et de titane

Disques durs

iMac, Mac mini, AirPort Time Capsule

2-(2H-benzotriazol-2-yl)-4,6-di-tert-pentylphénol (UV-328)

Enveloppe en tissu

Moniteur de sommeil Beddit

Plomb

Alliages métalliques (pièces mécaniques internes) et soudure à haute température (circuits internes)*

iPhone, iPad, MacBook, iMac, Mac Pro, Apple Watch, AirPods, écouteurs et haut-parleurs sans fil Beats, Magic Mouse, Magic Trackpad, Apple Pencil

* Application exemptée de la directive RoHS de l’Union européenne

Dans des conditions normales d’utilisation, les substances SVHC contenues dans ces produits ne présentent aucun risque pour la santé des consommateurs. Pour vous assurer que ces produits sont correctement recyclés, vous pouvez retourner gratuitement votre appareil à l’Apple Store. Pour en savoir plus sur nos services de recyclage, visitez le apple.com/ca/fr/trade-in.

9. Est-ce qu’Apple utilise des substances qui appauvrissent la couche d’ozone?

Les processus de fabrication des composants, les matériaux et les emballages des produits Apple sont exempts de toute substance appauvrissant la couche d’ozone (SACO), conformément au Protocole de Montréal relatif aux substances qui appauvrissent la couche d’ozone.

10. Comment Apple encourage-t-elle l’économie circulaire?

Un appareil durable, donc plus vert. Plus la durée de vie des produits est longue, moins il est nécessaire d’extraire des matières premières pour en fabriquer des neufs. Apple s’efforce de fabriquer des produits d’une qualité et d’une durabilité inégalées, et d’offrir un service de réparation hors pair pour assurer leur longévité. Grâce au programme Apple Trade In, les clients peuvent facilement nous retourner les appareils qu’ils n’utilisent plus. Ceux-ci profiteront à d’autres utilisateurs ou seront recyclés de manière responsable.

En 2017, nous annoncions notre volonté d’arriver, un jour, à fabriquer nos produits uniquement à partir de matériaux renouvelables ou recyclés. Dans les cas qui l’exigent, Apple souhaite aussi réintroduire des matériaux sur le marché, pour son propre usage ou celui d’autres fabricants. Daisy et Dave, nos tout nouveaux robots désassembleurs, représentent des avancées qui nous permettent d’augmenter la quantité et la qualité des matériaux récupérés par rapport aux procédés de recyclage traditionnels.

Nous avons adopté des mesures pour veiller à ce que les matériaux utilisés dans nos produits proviennent de sources responsables, au moyen de normes strictes et de programmes porteurs de changement. Tout en poursuivant notre engagement, nous nous mettons aussi au défi de fabriquer tous nos produits sans exploiter de ressources épuisables. C’est un objectif ambitieux, qui exigera des années de collaboration entre les équipes d’Apple, nos fournisseurs et les recycleurs, mais nos efforts portent déjà leurs fruits.

Pour en savoir plus sur nos progrès, consultez le Rapport d’avancement sur la responsabilité environnementale 2020 (PDF, en anglais).

11. Apple s’efforce-t-elle d’utiliser moins de plastique?

Apple entend éliminer le plastique de ses emballages d’ici 2025 et migrer vers l’utilisation exclusive de plastiques recyclés et renouvelables. D’ici 2025, de 10 % à 30 % des plastiques qui entrent dans la composition de nos produits devraient provenir de sources recyclables ou renouvelables.

Nous avons fait des progrès considérables pour éliminer le plastique de nos emballages : en trois ans seulement, nous avons réduit son utilisation de 48 %. Aujourd’hui, les emballages d’iPhone, d’iMac Pro, de MacBook Air et d’iPad sont principalement composés de fibres.

Quant à nos produits, nous comptons diminuer leur teneur en plastique en utilisant les matières premières de manière écoresponsable et en remplaçant les plastiques fabriqués à partir de combustibles fossiles par des produits renouvelables ou recyclés. Nous avons mis sur pied un programme de recherche et d’évaluation systématiques des matières renouvelables ou recyclées afin de trouver, pour chacun des types de plastique utilisés par Apple, une solution de rechange plus écologique. Jusqu’à présent, nous avons trouvé des équivalents recyclés pour 24 types de plastique, qui sont utilisés dans 82 composants de produits Apple mis en marché en 2018 seulement. Pour montrer encore plus clairement notre détermination, nous avons signé l’Engagement mondial de la nouvelle économie des plastiques de la Fondation Ellen MacArthur.

12. Comment tirer le maximum de la batterie de mon appareil Apple?

Vous pouvez en apprendre davantage sur la recharge et l’optimisation des batteries en consultant le apple.com/ca/fr/batteries/maximizing-performance.

13. Où et quand dois-je faire remplacer la batterie de mon appareil Apple?

Renseignez-vous sur l’entretien et le recyclage des batteries en visitant le apple.com/ca/fr/batteries/service-and-recycling.

14. Apple offre-t-elle un service de recyclage?

Oui. Le programme Apple Trade In vous permet de faire recycler gratuitement n’importe quel appareil Apple (ou d’une marque appartenant à Apple) à l’Apple Store ou sur apple.com. Ce service s’étend aussi aux batteries et autres produits électroniques, de même qu’au recyclage d’emballages sur demande pour nos clients commerciaux et du secteur de l’éducation. Lorsque nous recevons votre appareil, nous l’inspectons entièrement pour déterminer si ses composants sont recyclables ou réutilisables. Quelle que soit la suite, nous veillons à ce que chacune des étapes du traitement se fasse dans le respect de l’environnement. Les iPhone en fin de vie, quant à eux, sont confiés à Daisy, notre robot de désassemblage. Cet outil novateur nous permet de récupérer les matériaux de valeur contenus dans l’appareil avec une efficacité sans précédent.

15. Est-ce qu’Apple soumet sa chaîne logistique à des normes de protection environnementale et de sécurité au travail?

Le Code de conduite des fournisseurs d’Apple définit les normes élevées auxquelles nos fournisseurs doivent satisfaire en matière de droits de la personne et du travail, de santé, de sécurité et de protection de l’environnement. Tout fournisseur souhaitant faire affaire avec Apple doit s’engager à respecter notre Code de conduite et un ensemble de normes connexes. Un rigoureux processus d’évaluation portant sur plus de 500 critères nous permet de veiller au respect de ces exigences. Quand une infraction est constatée, nous collaborons avec le fournisseur pour l’aider à s’améliorer et à se conformer au Code. Pour en savoir plus, consultez notre site web sur la responsabilité des fournisseurs.

16. Apple collabore-t-elle avec des ONG ou d’autres partenaires?

Nous entretenons de nombreux partenariats. Dans le cadre de nos efforts de lutte aux changements climatiques, nous collaborons avec des organismes comme Advanced Energy Economy (AEE), RE100 et We Mean Business. De plus, nous travaillons avec l’Aluminum Stewardship Initiative à la création de chaînes logistiques circulaires. Nous sommes également membres du Clean Electronics Production Network (CEPN) de Green America et du Green Chemistry & Commerce Council (GC3). Pour en savoir plus sur nos partenariats, consultez le Rapport d’avancement sur la responsabilité environnementale 2020 (PDF, en anglais).