Foire aux questions Plus de réponses à vos questions sur Apple et l’environnement.

Qui dirige les efforts environnementaux chez Apple?

En juin 2013, le chef de la direction d’Apple, Tim Cook, a nommé Lisa P. Jackson au poste de vice-présidente du service Environmental Initiatives. Ce service collabore avec des équipes à l’échelle de l’entreprise pour mettre au point des stratégies, mobiliser les intervenants et communiquer les progrès d’Apple quant à son engagement à l’égard des changements climatiques, des matériaux écologiques dans le contexte de la sûreté des produits, et de l’utilisation efficiente des ressources.

Le conseil d’administration d’Apple chapeaute le travail du chef de la direction et des autres membres de la haute direction pour veiller à l’exploitation éthique et compétente de l’entreprise au quotidien et s’assurer que les intérêts à long terme des actionnaires sont respectés. Mme Jackson, qui est maintenant vice-présidente du service Environment, Policy and Social Initiatives, relève du chef de la direction. Notre démarche intégrée fait en sorte que les décisions relatives aux questions socio-environnementales sont étudiées dans les plus hautes sphères de l’entreprise. Les membres de la haute direction examinent chaque nouveau produit au cours de sa mise au point, en portant une attention particulière au choix des matériaux, à la conception, à la chaîne logistique, à l’emballage et à l’efficacité énergétique des produits.

Comment Apple évalue-t-elle les émissions de gaz à effet de serre associées au cycle de vie de ses produits?

Nous analysons le cycle de vie de nos produits en cinq étapes :

  1. Pour modéliser la phase de fabrication d’un produit, nous tenons compte des mesures propres à chacune de ses pièces ainsi que des données sur leur fabrication. Les mesures nous aident à déterminer précisément la taille et le poids des composants et des matériaux du produit, tandis que les données relatives aux processus d’usinage et aux pertes en cours de production nous permettent d’évaluer l’incidence de la fabrication L’analyse du cycle de vie tient compte des accessoires, de l’emballage et des appareils qui sont réparés et remplacés par l’intermédiaire d’AppleCare, ainsi que des émissions réduites dans le cadre de notre programme d’énergie propre (Clean Energy Program).
  2. Pour modéliser la consommation énergétique par l’utilisateur, nous mesurons l’énergie utilisée par un appareil tandis qu’il exécute un scénario simulant l’activité humaine. Nous définissons les habitudes d’utilisation quotidiennes spécifiques à chaque produit en combinant des données modélisées à des données recueillies auprès des clients. Aux fins de l’évaluation, la durée d’utilisation, qui ne tient compte que du propriétaire d’origine, est estimée à quatre ans pour un appareil macOS ou tvOS et à trois ans pour un appareil iOS ou watchOS. La plupart des produits Apple durent beaucoup plus longtemps et sont souvent donnés ou revendus, ou retournés à Apple par le propriétaire d’origine. Pour en savoir plus sur la consommation énergétique de nos produits, consultez nos fiches d’impact environnemental.
  3. Pour modéliser le transport, nous analysons des données relatives à l’expédition de produits individuels et en lots par voie terrestre, maritime et aérienne. Nous tenons compte du transport des matériaux entre les usines de fabrication ainsi que du transport des produits des usines de fabrication aux centres de distribution régionaux, des centres de distribution régionaux aux clients, et des clients aux installations de recyclage.
  4. Pour modéliser la fin du cycle de vie, nous exploitons les données sur la composition matérielle de nos produits et estimons la proportion de chacun d’eux qui est recyclée ou mise au rebut. Pour les produits recyclés, nous tenons compte du traitement initial effectué par le fournisseur pour préparer le produit en vue d’en extraire les composantes électroniques, le métal, le plastique et le verre. Les phases subséquentes du processus de recyclage ne sont pas prises en compte, puisqu’elles sont considérées comme des étapes de production, et non de traitement de fin de vie. Pour les produits mis au rebut, nous compilons les informations sur les émissions associées à l’enfouissement ou à l’incinération de chaque type de matériau.
  5. Une fois que nous avons réuni les données sur la fabrication, l’utilisation, le transport et la fin de vie, nous les combinons à des données précises sur les émissions de gaz à effet de serre. Ces dernières sont basées sur un agrégat de données d’Apple et de moyennes de l’industrie portant sur la production des matériaux, les procédés de fabrication, la production électrique et le transport. L’énergie renouvelable qu’utilisent les fournisseurs de notre chaîne logistique, de leur propre initiative ou par l’entremise du programme d’énergie propre d’Apple, est aussi prise en compte dans l’analyse du cycle de vie. En combinant l’information spécifique aux produits et les données sur les émissions calculées par l’analyse du cycle de vie, nous sommes en mesure de compiler des résultats détaillés sur les émissions de gaz à effet de serre liées à chaque produit. La qualité et la précision de nos données et de nos simulations sont vérifiées par le Fraunhofer Institute, en Allemagne.

Est-ce qu’Apple se fixe des cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre?

Nous calculons de façon précise notre empreinte carbone en tenant compte non seulement des émissions découlant de nos activités directes, mais aussi de celles liées au cycle de vie de nos produits. À la lumière des données recueillies, nous mettons au point un programme robuste en matière d’énergie renouvelable afin de réduire ces émissions. En 2018, nous avons atteint notre objectif d’alimenter toutes nos installations d’entreprise (émissions de catégorie 2) à l’énergie renouvelable. Autrement dit, nos centres de données, nos boutiques et nos bureaux dans 43 pays fonctionnent entièrement grâce à de l’énergie renouvelable que nous produisons ou achetons.

Nous cherchons également à réduire les émissions dans notre chaîne logistique en aidant nos fournisseurs à utiliser de l’énergie verte. D’ici 2020, nos fournisseurs et nous comptons produire ou acheter plus de 4 gigawatts d’énergie renouvelable afin de réduire les émissions reliées aux procédés de fabrication, une diminution qui équivaudra environ au tiers de notre empreinte actuelle dans ce secteur.

Est-ce que les données sur les répercussions environnementales des activités d’Apple font l’objet d’une vérification et d’une certification indépendante par une tierce partie?

Oui. Un vérificateur tiers examine nos émissions de gaz à effet de serre de catégorie 1, 2 et 3, ainsi que l’empreinte écologique (consommation énergétique, déchets et utilisation d’eau) de nos centres de données, bureaux et boutiques Apple du monde entier. Nos données environnementales ont été confirmées par Bureau Veritas (BV), qui nous a remis un avis d’assurance raisonnable – un degré de validation parmi les plus élevés du secteur. Pour consulter la déclaration de BV, cliquez ici.

La qualité et l’exactitude des estimations d’émissions de gaz à effet de serre de catégorie 3 associées à nos produits, calculées en fonction de l’analyse de leur cycle de vie, sont validées par le Fraunhofer Institute, en Allemagne, conformément aux normes internationales de gestion environnementale ISO 14000 : ISO 14040 et 14044. Pour consulter la déclaration du Fraunhofer Institute, cliquez ici.

Est-ce qu’Apple dispose d’une politique sur l’environnement, la santé et la sécurité?

Oui. Apple s’engage à protéger l’environnement, ainsi que la santé et la sécurité de ses employés, de ses clients et des collectivités au sein desquelles se déroulent ses activités. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez la Déclaration d’Apple en matière d’environnement, de santé et de sécurité (PDF, en anglais).

Est-ce qu’Apple évalue sa performance environnementale selon les recommandations de la Global Reporting Initiative (GRI)?

Apple s’engage à faire preuve de transparence en ce qui a trait à ses politiques et à ses programmes environnementaux, sociaux et de gouvernance. Nous communiquons nos progrès par l’entremise de rapports publics divers, dont notre Rapport sur la responsabilité environnementale 2018. Ces rapports contiennent de l’information issue des recommandations en matière de développement durable énoncées dans la version G4 des directives de la Global Reporting Initiative. Pour consulter l’Indice GRI d’Apple, cliquez ici.

Est-ce qu’Apple restreint l’utilisation de substances dangereuses pour la santé et l’environnement?

Oui. Notre liste des substances réglementées couvre toute une gamme de substances qu’Apple a interdites ou dont elle a restreint l’utilisation dans ses produits, leurs emballages et leur processus de fabrication. Tous les produits Apple se conforment à la directive européenne RoHS (Restriction of Hazardous Substances), qui restreint l’utilisation du plomb et d’autres substances. Étant donné les précautions rigoureuses que nous prenons dans ce dossier, la plupart de nos restrictions dépassent les exigences réglementaires. Consultez la liste des substances réglementées (PDF) ou informez-vous sur nos efforts visant à réduire ou à éliminer les substances dangereuses.

De plus, tous les produits Apple respectent les exigences de la circulaire no 30/2011/TT-BCT du Vietnam, qui réglemente la présence de plomb et d’autres substances dans les produits électroniques.

Est-ce qu’Apple restreint l’utilisation des ignifugeants bromés (RFB) et du polychlorure de vinyle (PVC) dans ses produits?

Oui. Apple considère qu’un produit est exempt d’ignifugeants bromés et de PVC s’il contient moins de 900 parties par million (ppm) de brome et de chlore. La limite de 900 ppm est l’une des plus strictes de l’industrie et correspond à une concentration inférieure à celle liée à l’interdiction du plomb dans la directive RoSH de l’Union européenne. Si nos produits contenaient des ignifugeants bromés et du PVC, le brome et le chlore devraient s’y trouver dans une concentration beaucoup plus élevée que 900 ppm pour être effectifs.

L’élimination progressive des ignifugeants bromés et du PVC touche tous les nouveaux produits Apple fabriqués depuis 2009 et tous les produits fabriqués par Beats depuis 2016. Même si cette transition couvre la grande majorité des produits et composants, il se peut que les produits Beddit ainsi que d’anciens produits Apple ne soient pas totalement exempts d’ignifugeants bromés et de PVC. Ces produits ainsi que leurs accessoires et pièces de remplacement répondent néanmoins aux exigences réglementaires. Les cordons d’alimentation utilisés en Inde et en Corée du Sud contiennent du PVC en raison d’une réglementation propre à ces pays. Nous poursuivons nos efforts pour faire approuver nos solutions de remplacement au PVC.

En quoi consiste la directive REACH, et comment Apple s’y conforme-t-elle?

La directive européenne REACH (Registration, Evaluation, Authorisation and Restriction of Chemicals Regulation EC 1907/2006, ou enregistrement, évaluation et autorisation des substances chimiques, et restrictions applicables à ces substances) est un ensemble de dispositions portant sur l’utilisation sécuritaire de certains produits chimiques. Publiée par l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA), la liste des substances devant être enregistrées met l’accent sur une série de substances extrêmement préoccupantes (SVHC). Les fabricants dont les produits comportent plus de 0,1 % (en poids) de ces substances doivent le divulguer aux consommateurs.

Selon la version actuelle de la liste des substances devant être enregistrées, certains produits Apple dépassent cette limite de substances SVHC imposant la divulgation :

SVHC
Application
Produits
1,3-propanesultone
Batteries au lithium-ion
iPhone, iPad, MacBook, Apple Watch, AirPods, écouteurs et haut-parleurs sans fil Beats, iPod, Magic Mouse, Magic Trackpad, Magic Keyboard, Smart Battery Case pour iPhone, Apple Pencil
1,2-dimethoxyethane
Piles boutons
Apple Remote, iMac, Mac Pro, Mac mini
Oxyde de zirconium, de plomb et de titane
Disques durs
iMac, Mac mini, AirPort Time Capsule

Dans des conditions normales d’utilisation, les substances SVHC contenues dans ces produits ne présentent aucun risque pour la santé des consommateurs. Pour vous assurer que ces produits sont correctement recyclés, vous pouvez retourner gratuitement votre appareil à l’Apple Store. Pour en savoir plus sur nos services de recyclage, visitez le www.apple.com/ca/fr/trade-in.

Est-ce qu’Apple utilise des substances qui appauvrissent la couche d’ozone?

Les processus de fabrication des composants, les matériaux et les emballages des produits Apple sont exempts de toute substance appauvrissant la couche d’ozone (SACO), conformément au Protocole de Montréal relatif aux substances qui appauvrissent la couche d’ozone.

Comment Apple encourage-t-elle l’économie circulaire?

Un appareil durable, c’est aussi un appareil plus vert. Plus la durée de vie des produits est longue, moins il est nécessaire d’extraire des ressources premières pour en fabriquer des neufs. Apple s’efforce de fabriquer des produits d’une qualité et d’une durabilité inégalées, et d’offrir un service de réparation hors pair pour assurer leur longévité. Grâce au programme Apple GiveBack, les clients peuvent facilement retourner à Apple les appareils qu’ils n’utilisent plus. Ceux-ci profiteront à d’autres utilisateurs ou seront recyclés de manière responsable.

En 2017, nous avons annoncé notre volonté d’en arriver, un jour, à fabriquer nos produits uniquement à partir de ressources renouvelables ou de matériaux recyclés. Et lorsque c’est nécessaire, nous voulons réintroduire une quantité équivalente de matériaux sur le marché, pour notre propre usage ou celui des autres. Daisy, notre tout nouveau robot désassembleur, est l’une des avancées qui nous permettent d’augmenter la quantité et la qualité des matériaux récupérés par rapport aux procédés de recyclage traditionnels.

Nous avons adopté des mesures pour veiller à ce que les matériaux utilisés dans nos produits proviennent de sources responsables, au moyen de normes strictes et de programmes porteurs de changement. Tout en poursuivant notre engagement, nous nous mettons aussi au défi de fabriquer tous nos produits sans exploiter de ressources épuisables. C’est un objectif ambitieux, qui exigera des années de collaboration entre les équipes d’Apple, nos fournisseurs et les recycleurs, mais nos efforts portent déjà leurs fruits.

Pour en savoir plus sur nos progrès, consultez le Rapport sur la responsabilité environnementale 2018 (PDF).

Comment tirer le maximum de la batterie de mon appareil Apple?

Vous pouvez en apprendre davantage sur la recharge et l’optimisation des batteries en consultant le www.apple.com/ca/fr/batteries/maximizing-performance.

Où et quand dois-je faire remplacer la batterie de mon appareil Apple?

Renseignez-vous sur l’entretien et le recyclage des batteries en visitant le www.apple.com/ca/fr/iphone-battery-and-performance et le www.apple.com/fr/batteries/service-and-recycling.

Apple offre-t-elle un service de recyclage?

Oui. Le programme Apple GiveBack vous permet de rapporter à l’Apple Store tout appareil Apple (ou d’une marque appartenant à Apple) pour le faire recycler, ou de faire votre demande en ligne. Nous le recyclerons de manière responsable ou lui donnerons une seconde vie. Certains appareils sont aussi admissibles à une remise. Apportez vos batteries et vos vieux produits Apple à l’Apple Store et nous les recyclerons de manière responsable, sans frais. Nous acceptons tous les petits produits et toutes les batteries sans l’achat d’un produit neuf. Pour en savoir plus sur nos services de recyclage, consultez le www.apple.com/ca/fr/trade-in.

Est-ce qu’Apple soumet sa chaîne logistique à des normes de protection environnementale et de sécurité au travail?

Notre Code de conduite décrit les normes strictes que nous avons instaurées pour assurer des conditions de travail plus sécuritaires, le traitement équitable des travailleurs et l’adoption de pratiques de fabrication écoresponsables. Pour faire affaire avec nous, nos fournisseurs doivent s’engager à respecter notre Code de conduite et les normes qui le sous-tendent. Nous nous appuyons sur un processus d’évaluation rigoureux pour faire respecter ce code. Si nous constatons qu’un fournisseur ne s’y conforme pas, nous l’aidons à améliorer ses processus. Pour en savoir plus sur les efforts que nous déployons à l’échelle de notre chaîne logistique, visitez la page Responsabilité des fournisseurs.