Apple Watch

aide les patients à reconnaître les signes.

Avec ses capteurs puissants, Apple Watch est la parfaite alliée d’une vie en santé. Et grâce aux nouvelles notifications et à l’app ECG, elle peut désormais fournir aux patients et à leur médecin d’importantes informations sur leur santé cardiaque.

Notifications de fréquence cardiaque.

Apple Watch surveille en arrière-plan les fréquences cardiaques anormalement basses ou élevées, signes possibles d’un trouble grave. Ainsi, patients et médecins sont mieux outillés pour déceler les situations où un examen médical pourrait s’avérer nécessaire.

Si le pouls est supérieur à 120 bpm ou inférieur à 40 bpm après 10 minutes d’inactivité, une notification est envoyée. En tout temps, l’utilisateur peut régler le seuil d’alerte, de même qu’activer ou désactiver les notifications. Et toutes les données recueillies – y compris la date, l’heure et la fréquence enregistrées – sont accessibles dans l’app Santé sur iPhone.

Notifications d’arythmie.

Les notifications d’arythmie contribuent à cerner les irrégularités propres à la fibrillation auriculaire (FA) grâce à des vérifications ponctuelles. Bien qu’elles ne soient pas en mesure de signaler tous les cas de FA, elles peuvent identifier des signes avant-coureurs et prévenir les patients si un examen médical est potentiellement nécessaire.

Les notifications d’arythmie font appel au capteur cardio-optique pour percevoir le pouls au poignet et mesurer la variabilité de l’intervalle entre les battements quand l’utilisateur est au repos. Si l’algorithme distingue à répétition des irrégularités qui suggèrent la présence de FA, une notification est envoyée. La date, l’heure et l’intervalle entre les battements sont aussitôt enregistrés dans l’app Santé.

App ECG.

Avec l’app ECG sur Apple Watch Series 4, les patients peuvent enregistrer un électrocardiogramme et inscrire leurs symptômes s’ils notent des signes tels qu’un rythme cardiaque rapide ou irrégulier, ou encore s’ils reçoivent une notification d’arythmie. Ces données concrètes peuvent favoriser la prise de décisions éclairées et rapides quant aux examens et soins pertinents.

L’app ECG utilise le capteur cardio-électrique intégré à la Digital Crown et au dos en cristal d’Apple Watch Series 4 pour enregistrer un tracé d’ECG semblable à celui d’un ECG à une dérivation. Elle produit ensuite un résultat (rythme sinusal, fibrillation auriculaire ou lecture non concluante) et invite l’utilisateur à entrer tout symptôme tel quʼun rythme cardiaque rapide, des palpitations, des vertiges ou de la fatigue. Le tracé, les résultats, la date, l’heure et les symptômes sont sauvegardés dans l’app Santé, d’où ils peuvent être envoyés sous forme de fichier PDF à une équipe médicale. Et si un utilisateur note des symptômes attribuables à une maladie grave, il est aussitôt invité à communiquer avec les services d’urgence.

En savoir plus sur l’app ECG

Comprendre les résultats de l’app ECG.

Le tracé de l’app ECG est semblable à celui d’un ECG à une dérivation. Il permet d’établir une classification de la fibrillation auriculaire et du rythme sinusal, mais pas de détecter d’autres troubles comme les crises cardiaques.

Une fois la lecture d’ECG terminée, l’app recherche les signes de rythme sinusal ou de FA. Si la fréquence cardiaque est inférieure à 50 bpm ou supérieure à 120 bpm, la fibrillation auriculaire ne peut être décelée, mais la fréquence cardiaque et le tracé d’ECG sont enregistrés. Il est possible que l’app ECG produise un résultat non concluant, notamment si le signal est perturbé par un mauvais contact des électrodes ou des artefacts de mouvement, si la fréquence cardiaque se situe entre 100 et 120 bpm, s’il y a présence d’arythmies autres qu’une FA, si l’utilisateur porte un défibrillateur automatique implantable ou un cardiostimulateur, ou encore si le signal électrique est faible pendant la saisie en raison d’une déviation axiale droite.

Dans le cadre d’une étude clinique, la classification de rythme attribuée par l’ECG à une dérivation de l’app ECG sur Apple Watch a été comparée à celle attribuée par des ECG à 12 dérivations enregistrés simultanément par un cardiologue. Parmi les résultats classifiables, l’app ECG a démontré une spécificité de 99,6 % pour la classification du rythme sinusal et une sensibilité de 98,3 % pour la classification de la FA. Dans cette étude, 12,2 % des enregistrements n’étaient pas classifiables.

En savoir plus sur la détection d’arythmie (PDF)

Comparez les modèles d’Apple Watch

  • Notification de fréquence cardiaque élevée
  • Notification de fréquence cardiaque basse
  • Notification d’arythmie
  • App ECG
  • Détection de chute
  • Capteurs
  • Capteur cardio-optique / PPG
  • Capteur cardio-optique / PPG
  • Capteur cardio-optique / PPG
  • Capteur cardio-électrique / électrodes
  • Accéléromètre et gyroscope nouvelle génération
  • Apple Watch Series 1, 2, 3
  • Notification de fréquence cardiaque élevée Capteur cardio-optique / PPG
  • Notification de fréquence cardiaque basse Capteur cardio-optique / PPG
  • Notification d’arythmie Capteur cardio-optique / PPG
  • App ECG Capteur cardio-électrique / électrodes
  • Détection de chute Accéléromètre et gyroscope nouvelle génération
  • Apple Watch Series 4
  • Notification de fréquence cardiaque élevée Capteur cardio-optique / PPG
  • Notification de fréquence cardiaque basse Capteur cardio-optique / PPG
  • Notification d’arythmie Capteur cardio-optique / PPG
  • App ECG Capteur cardio-électrique / électrodes
  • Détection de chute Accéléromètre et gyroscope nouvelle génération

* Remarque : Le modèle Apple Watch original ne prend pas en charge ces fonctionnalités.

Détection de chute.

Quand Apple Watch Series 4 détecte une chute brusque, elle affiche une alerte et donne la possibilité d’appeler rapidement les services d’urgence ou d’ignorer l’alerte. Si l’utilisateur ne réagit pas dans un délai d’une minute environ, Apple Watch appelle automatiquement les secours et envoie un message aux contacts d’urgence. Toutes les chutes détectées sont consignées dans l’app Santé. La détection de chute est activée automatiquement pour les personnes de 65 ans et plus, et les autres utilisateurs peuvent l’activer manuellement dans l’app Apple Watch d’iPhone.

Fiche médicale.

La fiche médicale permet aux premiers répondants et aux urgentologues de consulter les renseignements médicaux d’un patient sur l’écran verrouillé de son iPhone ou Apple Watch, sans entrer de code de sécurité ni porter atteinte à sa vie privée. En configurant la fiche médicale dans l’app Santé d’iPhone, les patients peuvent consigner des données importantes telles qu’allergies, traitements, troubles médicaux, contacts d’urgence et préférences en matière de don d’organes.

La confidentialité et la sécurité en tête.

Quand iPhone est verrouillé par code d’accès, Touch ID ou Face ID, toutes les données de l’app Santé sont chiffrées sur l’appareil. Si un utilisateur choisit de les synchroniser avec iCloud, elles sont chiffrées pendant la transmission et le stockage.

L’avenir de la santé est entre vos mains.

En savoir plus sur Apple et les soins de santé

Réinventée pour révéler le meilleur en vous.

En savoir plus sur Apple Watch