COMMUNIQUÉ DE PRESSE 21 juillet 2020

Apple s’engage à atteindre la carboneutralité totale pour ses produits et sa chaîne logistique d’ici 2030

Déjà carboneutre dans l’ensemble de ses bureaux à travers le monde, Apple entend réduire à zéro son empreinte carbone nette 20 ans plus tôt que les objectifs fixés par le GIEC

Les éoliennes du parc de Montague, en Oregon.
Le parc éolien de Montague, en Oregon, est l’un des plus imposants projets d’Apple; avec sa capacité de 200 mégawatts, il alimente le centre de données de Prineville.
Toronto, Canada — Apple a annoncé aujourd’hui son intention d’atteindre la carboneutralité pour l’ensemble de ses activités, de sa chaîne logistique et du cycle de vie de ses produits d’ici 2030. L’entreprise, dont les bureaux sont déjà carboneutres à l’échelle mondiale, promet avec ce nouvel engagement que d’ici 2030, tous les produits qu’elle vendra auront une empreinte carbone nette de zéro.
« Les entreprises ont l’occasion de contribuer à bâtir un avenir plus durable, fondé sur un intérêt commun pour la planète que nous partageons, a déclaré Tim Cook, chef de la direction d’Apple. Les innovations qui soutiennent notre mission écologique sont non seulement bonnes pour l’environnement, mais nous aident aussi à fabriquer des produits plus écoénergétiques tout en offrant au monde entier de nouvelles sources d’énergie propre. L’action climatique peut être le fondement d’une nouvelle ère marquée par l’innovation, la création d’emploi et la croissance économique durable. Nous espérons que notre engagement à atteindre un bilan carbone neutre saura en inspirer d’autres et déclencher des changements à grande échelle. »
Apple a entrepris de faire part à ses pairs de son approche et de son plan d’action en matière de carboneutralité, alors que les grands secteurs industriels cherchent à réduire le rôle qu’ils jouent dans les changements climatiques. Dans son Rapport d’avancement sur la responsabilité environnementale 2020 — publié aujourd’hui — l’entreprise explique la façon dont elle entend réduire ses émissions de 75 % d’ici 2030 tout en développant des méthodes novatrices pour éliminer les 25 % restants.
Panneaux solaires d’une centrale solaire.
Plus de 80 % de l’énergie renouvelable utilisée par Apple provient de projets que l’entreprise a elle-même mis sur pied.
Pour appuyer ces efforts et en faire encore plus, Apple travaille à mettre sur pied un « accélérateur d’effets positifs » qui encouragera les investisseurs à choisir des entreprises qui sont détenues par des personnes issues de groupes minoritaires et ont une action bénéfique sur la chaîne d’approvisionnement d’Apple et les communautés touchées le plus durement par les risques environnementaux. Ce projet fait partie de l’initiative pour l’égalité et la justice raciales annoncée récemment par Apple. Dotée d’un budget de 100 millions de dollars, cette initiative cible des actions axées sur l’éducation, l’égalité économique et la réforme du système pénal.
« Apple est fière des efforts qu’elle déploie pour protéger l’environnement et de l’ambitieux plan d’action qu’elle a mis en place pour l’avenir de la planète, a déclaré Lisa Jackson, vice-présidente, Environment, Policy and Social Initiatives chez Apple. Le racisme systémique et les changements climatiques sont des problèmes indissociables qui devront être résolus ensemble. La génération d’aujourd’hui a l’occasion d’instaurer une économie plus verte et plus équitable en développant de tout nouveaux secteurs d’activité et de laisser ainsi aux générations futures une planète où il fait bon vivre. »

Le plan d’action pour le climat d’Apple

Le plan d’action décennal d’Apple contribuera à réduire les émissions au moyen d’une série d’actions novatrices, dont les suivantes :
Produits à faible émission de carbone : Apple continuera à accroître l’utilisation des matières recyclées et à faible émission de carbone dans ses produits, à recycler de manière novatrice et à concevoir des appareils aussi écoénergétiques que possible.
  • La plus récente innovation d’Apple en matière de recyclage — un robot nommé Dave — démonte le Moteur taptique des iPhone pour récupérer plus efficacement les matières clés, comme le tungstène et les aimants permanents à base de terres rares, tout en permettant de récupérer l’acier. Dave est le petit frère de Daisy, un autre robot désassembleur d’iPhone.
  • Le laboratoire de récupération des matériaux d’Apple à Austin, au Texas, qui se consacre aux technologies novatrices de recyclage de composants électroniques, collabore maintenant avec l’Université Carnegie Mellon afin de développer de nouvelles solutions techniques.
  • Tous les modèles d’iPhone, iPad, Mac et Apple Watch lancés au cours des dernières années contiennent des matières recyclées, y compris le Moteur taptique, qui est fait de terres rares 100 % recyclées — une première pour Apple et pour tous les fabricants de téléphones intelligents.
  • Apple a réduit son empreinte carbone de 4,3 millions de tonnes en 2019 grâce à la conception novatrice de ses produits et aux matières recyclées qui les composent. Au cours des 11 dernières années, Apple a réduit de 73 % la quantité moyenne d’énergie nécessaire à l’utilisation de ses produits.
La dernière innovation d’Apple en matière de recyclage est un robot baptisé Dave qui extrait certaines matières des appareils iPhone pour qu’elles puissent être réutilisées dans d’autres produits.
Efficacité énergétique améliorée : Apple trouvera de nouvelles solutions pour réduire l’énergie consommée dans ses installations et aidera les fournisseurs de sa chaîne logistique à réaliser la même transition.
  • Au moyen d’un nouveau partenariat avec Apple, le US-China Green Fund investira 100 millions de dollars dans des projets d’accélération de l’efficacité énergétique destinés aux fournisseurs d’Apple.
  • Le nombre d’installations inscrites au programme d’efficacité énergétique des fournisseurs d’Apple a augmenté en 2019 pour passer à 92; ces fournisseurs ont réduit de 779 000 tonnes les émissions annuelles de la chaîne logistique.
  • L’année dernière, Apple a investi dans l’amélioration de l’efficacité énergétique de locaux neufs et existants totalisant plus de 6,4 millions de pieds carrés, diminuant ainsi ses besoins en électricité de près de 20 %, ce qui représente pour l’entreprise une économie de 27 millions de dollars.
Un technicien répare une éolienne à des dizaines de mètres du sol.
Par l’entremise d’un fonds d’investissement unique en son genre, Apple et 10 de ses fournisseurs chinois ont investi près de 300 millions de dollars dans des projets visant à produire 1 gigawatt d’énergie renouvelable.
Énergie renouvelable : Apple continuera à utiliser exclusivement des sources d’énergie renouvelable pour ses activités et favorisera la création de projets et l’adoption de sources d’énergie verte dans l’ensemble de sa chaîne logistique.
  • Plus de 70 fournisseurs se sont désormais engagés à utiliser exclusivement de l’énergie renouvelable dans les activités qu’ils effectuent pour Apple, ce qui équivaut à près de 8 gigawatts. À terme, ces engagements permettront d’éviter l’émission de plus de 14,3 tonnes de CO2 chaque année — l’équivalent de 3 millions de voitures de moins sur la route pendant un an.
  • Avec de nouveaux projets achevés en Arizona, en Oregon et en Illinois, Apple dispose maintenant de plus de 1 gigawatt d’énergie renouvelable pour ses bureaux — soit assez pour alimenter pas moins de 150 000 foyers pendant un an. Plus de 80 % de l’énergie renouvelable utilisée par Apple dans ses installations provient désormais de projets que l’entreprise a elle-même mis sur pied. Ces projets profitent également à la communauté et à d’autres entreprises.
  • Ailleurs dans le monde, Apple lance un système de générateurs solaires qui fait partie des plus vastes de la Scandinavie, ainsi que deux nouveaux projets pour alimenter en électricité des communautés mal desservies des Philippines et de la Thaïlande.
Deux employés dans la salle des serveurs d’un centre de données Apple.
Depuis 2014, tous les centres de données d’Apple sont entièrement alimentés par de l’énergie renouvelable.
Processus et matériaux novateurs : Apple s’attaquera aux émissions en améliorant les technologies liées aux matériaux et aux procédés nécessaires à la fabrication de ses produits.
  • Apple participe à la mise au point du tout premier procédé de fusion directe de l’aluminium sans émission de carbone par le biais d’investissements et d’une collaboration étroite avec deux de ses fournisseurs d’aluminium.
  • Aujourd’hui, l’entreprise annonce que le premier lot d’aluminium à faible émission de carbone est actuellement utilisé dans la production de composants destinés au MacBook Pro de 16 pouces.
  • Grâce aux partenariats établis avec ses fournisseurs, Apple a réduit ses émissions de gaz fluorés de plus de 242 000 tonnes en 2019. Les gaz fluorés entrent dans la fabrication de certains composants d’appareils électroniques grand public et peuvent contribuer au réchauffement de la planète.
Un ouvrier surveille le processus de fusion dans une usine de production d’aluminium.
Apple a participé à la mise au point d’une méthode de production d’aluminium qui, au lieu d’émettre des gaz à effet de serre, libère de l’oxygène pendant la fusion.
Élimination du carbone : Aux quatre coins du monde, Apple investit dans les milieux naturels qui éliminent le carbone de l’atmosphère, comme les forêts.
  • Apple annonce aujourd’hui la création d’un fonds de solutions carbone unique en son genre visant la protection et la restauration des forêts et des écosystèmes naturels à l’échelle mondiale.
  • En partenariat avec Conservation International, l’entreprise investira dans de nouveaux projets, en s’appuyant sur les connaissances acquises dans le cadre d’initiatives existantes, comme la restauration de savanes au Kenya et d’une mangrove en Colombie. Les mangroves sont des forêts littorales qui, en plus de protéger les côtes et de contribuer à la subsistance des communautés environnantes, peuvent stocker jusqu’à 10 fois plus de carbone que les autres forêts.
  • Grâce à ce partenariat avec le Conservation Fund et le Fonds mondial pour la nature, Apple participe à la protection et à l’amélioration de la gestion de plus d’un million d’acres de milieux naturels pour contrer les changements climatiques en Chine, aux États-Unis, en Colombie et au Kenya.
Apple collabore avec des gouvernements, des entreprises, des ONG et des consommateurs du monde entier pour soutenir des politiques qui renforcent la protection de l’environnement et favorisent l’adoption d’énergies propres – des mesures que l’entreprise considère comme vitales dans la lutte mondiale contre les changements climatiques. Pour connaître son plan d’action complet et la méthode qu’elle emploie pour calculer son empreinte carbone, consultez son Rapport d’avancement sur la responsabilité environnementale 2020. Découvrez les progrès réalisés au chapitre de l’engagement des fournisseurs d’Apple à la page apple.com/ca/fr/environment (rapport en anglais).
Partager l’article

Images des initiatives de carboneutralité d’Apple

Personnes-ressources

Tara Hendela

Apple

thendela@apple.com

647 943-4680